LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il rťellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la sociťtť libŤre-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature sociťtť
»Crťer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Tous les document publiťs le : 2012-1-5


Titre du documents Description Pseudo de l'auteur
Acte II scŤne 6 Caprices de Marianne A)Réaction de Marianne: -3 répliques très courtes -Elle s'adresse à Octave et lui parle d'amour alors que Coelio vient de mourir ( indifférente à la mort de Coelio. -On voit dès la prmeière répliques qu'elle tente d'être intime avec Octave, elle le tutoie «qui t'aimerait»   B) Réaction d'Octave: -4 répliques---> 3 longues, 1courte , O... anallido
La seule fonction du personnage de roman est-elle de reflťter la sociťtť dans laquelle il vit ? La seule fonction du personnage de roman est-elle de refléter la société dans laquelle il vit ?Stendhal disait que « le roman c’est un miroir que l’on promène le long d’unchemin ». Bien que le roman soit une œuvre de fiction, il a pour ambition de représenter le réel et analyser la société. Le roman est constitu... benji55
Lecture analytique de "Sables Mouvants" de Paroles de Prťvert « Sables mouvants » :   -« Sables mouvants »= inattendu, piège d’apparence calme (caché), quand pris dans piège, peut plus y échapper, hors de tt contrôle. Nature est plus puissante que l’homme ; renvoie au pouvoir incontrôlable et imprévisible de l’amour (qui nous « avale » complètement. -V.1 ...
Rome *Jules César ((-100) – (-44)) *Auguste ((-63) – 14) (nomé en -27, a une mission divine) Imperator -38 Auguste -27 Chef religieux -12 (chargé de Pontif) Auguste=chef d’armée(protection de l-Empire)=pivot des institutions civiles *Tibere ((-42) – 37) *Claude(41-54) Empire est organisé en provinces. Mais elles dépendent toutes de Rome, ou se trouvent les organes centraux. ... thomas.mestka
Bergman (lngmar) || C√©l√®bre r√©alisateur de cin√©ma, le Su√©dois lngmar Bergman est n√© √† Upsala le¬†4 juillet 1918. Son p√®re, qui √©tait pasteur, est aujourd'hui chapelain de la Cour royale¬†de Su√®de. Bergman fit, durant ses √©tudes, un apprentissage de metteur en sctne de¬†th√©√Ętre et le th√©√Ętre est, avec le cin√©ma, toujours au centre de ses activit(ls. Les¬†acteurs de ses films viennent tous de la sc√®ne. || ???
Bťton prťcontraint || Les poutres d'un pont, les murs d'un b√Ętiment, les parois d'un r√©servoir, etc., sont¬†soumis √† des efforts de flex:on, du fait de leur propre poids et des charges qu'ils ont¬†√† supporter. Pour √©viter que ces efforts subis n'entra√ģnent la rupture, on augmentait¬†autrefois le volume des parties portantes, ce qui augmentait leur r√©sistance. Mais les¬†ouvrages ainsi b√Ętis sont co√Ľteux, massifs et parfois in√©l√©gants. L'id√©e de diminuer... ???
Bhave (Vinoba) || ¬† 1. Vinoba Bhave, promoteur d'une r√©volution non violente en Inde (essentiellement¬†au moyen d'une juste r√©partition des terres), est n√© en 1894, √† Gangida, dans l'Etat de¬†Baroda, d'une famille de brahmanes (la premi√®re des castes hindoues).¬†2. Tr√®s jeune, il est d√©j√† un fervent adepte de l'hindouisme, il fait voeu de c√©libat et¬†d√©cide de marcher pieds nus. A 20 ans, il s'enfuit de l'Universit√© de Bombay et se¬†r√©fugie √† B√... ???
Antilles franÁaises || ¬† 1. En 1628, un gentilhomme normand, Belain d'Esnambuc, install√© √† Saint-Christophe¬†(√ģle proche de la Guadeloupe), obtient de Richelieu des lettres patentes pour cr√©er la¬†Compagnie des lies d'Am√©rique. C'est lui qui chassa Anglais et Espagnols de la¬†Guadeloupe et entreprit en 1636 la conqu√™te de la Martinique au nom de la Compagnie. 2. Les deux iles demeurent aujourd'hui, avec la Guyane et Saint-Pierre-et-Miquelon,¬†les seuls ves... ???
Bosch (Juan) || Les "constitutionnalistes" de Salnt-Domlngue ont pris les armes pour ramener¬†au pouvoir le pr√©sident Bosch. Cet homme d'Etat incarne, aux yeux de ses partisans, la¬†l√©galit√©, qu'un coup d'Etat militaire a bafou√©e pour maintenir d'archa√Įques privil√®ges.¬†Au contraire, pour ses adversaires, c'est un homme dangereux qui allait livrer¬†son pays √† la subversion communiste.¬†Juan Bosch, n√© √† La Vega en 1909, est d'abord un des meilleurs a... ???
Bolivie || Au coeur de la Cordillère des Andes, à plus de 4500 mètres d'altitude, la zone des mines d'étain de Bolivie constitue un embryon d'Etat socialiste autonome. L'ordre y est maintenu par des ouvriers armés et le seul pouvoir politique effectif appartient au syndicat des mineurs, fortement influencé par les éléments communistes prochinois. L'existence de cette enclave révolutionnaire au milieu d'un pays gouverné depuis novembre 196... ???
Modes de scrutin et dťmocratie ||Le droit de suffrage ou droit de vote est le droit accord√© √† un citoyen d'un Etat pour lui permettre de voter, c'est-√†-dire de repr√©senter sa volont√© lors d'un scrutin pour √©lire ses repr√©sentants ou ses gouvernants ainsi que¬† r√©pondre parfois √† une question pos√©e lors d'un pl√©biscite ou d'un r√©f√©rendum. Progressivement, le droit de vote a √©t√© √©tendu √† l‚Äôensemble des citoyens, cependant le suffrage n'a pas la m√™me port√©e s... anaisc
Culture antique || ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬†Rep√®res chronologiques ¬† Epoque archa√Įque (-900¬†;-500) -814¬†¬† Fondation de Carthage v.-800¬†¬† Cr√©ation de l‚Äôalphabet grec, d‚Äôorigine ph√©nicienne. Fin du VIII√®me si√®cle¬†¬† H√©siode, La Th√©ogonie et Les travaux et les jours. -534¬†¬† Cr√©ation d‚Äôun concours de trag√©die √† Ath√®nes. ¬† Epoque classique (-499¬†;-336) v.-485¬†¬† Premier concou... manouchka92
Antonioni (Michelangelo) || Le grand succ√®s de L'Awentura a impos√© le nom du r√©alisateur italien Michelangelo¬†Antonioni. Apr√®s avoir √©t√©, en d√©pit des √©loges de la critique, longtemps¬†m√©connu et discut√©, Antonioni est aujourd'hui consid√©r√© comme l'une des premi√®res¬†figures du cin√©ma mondial. Moravia a √©crit: "Il a introduit des proc√©d√©s et des images¬†qui sont propres au roman et √† la po√©sie moderne. Certaines s√©quences de "La Notte"¬†(¬ęLa Nuit¬Ľ... ???
L'Armťe nationale populaire, ANP || L'Arm√©e nationale populaire, ANP, a remplac√© l'Arm√©e de lib√©ration nationale,¬†ALN, en m√™me temps qu'elle amalgamait les rares survivants des maquis et les soldats¬†des fronti√®res. Au lendemain de l'ind√©pendance, ses effectifs pl√©thoriques furent¬†r√©duits et pr√®s de 40 000 hommes d√©mobilis√©s. Forte aujourd'hui de 60 000 "djounoun" (soldats, au singulier "djoundi"), elle doit son organisation au colonel Boumedienne,¬†nomm√© chef d'... ???
Le projet de force nuclťaire multilatťrale (MLF) || Le projet de force nucl√©aire multilat√©rale (MLF) con√ßu par le Gouvernement am√©ricain¬†semble d√©sormais difficilement r√©alisable, du moins dans les d√©lais tr√®s courts¬†souhait√©s par Washington. Tenant compte des obstacles impr√©vus qui se dressent¬†devant la MLF (le principal √©tant le souci allemand de ne pas rompre avec la France),¬†le Gouvernement britannique a √©labor√© un projet de remplacement: la force atlantique¬†nucl√©aire (A... ???
Appalaches ||   1. Le sous-développement économique, avec son cortège de misères matérielles et morales, existe aussi aux Etats-Unis. Au coeur du pays le plus riche du monde, la régipn montagneuse des Appalaches (quelque 430 000 km2 s'étendant sur dix Etats, de la Pennsylvanie à l'Alabama) montre une telle pauvreté que le Gouvernement américain a décidé de consacrer 4 milliards de dollars à son aménagement. 2. Plus de la moitié des 15... ???
ANF ||   1. Le projet de force nucléaire multilatérale (MLF) conçu par le Gouvernement américain semble désormais difficilement réalisable, du moins dans les délais très courts souhaités par Washington. Tenant compte des obstacles imprévus qui se dressent devant la MLF (le principal étant le souci allemand de ne pas rompre avec la France), le Gouvernement britannique a élaboré un projet de remplacement: la force atlantique nuclé... ???
La EspaŮa comunitaria || ¬† ¬† Introducci√≥n : ¬† - Desde su adhesi√≥n a la Uni√≥n Europea (UE) el 1¬į de enero de 1986, Espa√Īa lleva experimentando un tremendo crecimiento econ√≥mico. ¬† - Sin embargo, los arca√≠smos heredados del pasado no han sido borrados de un plumazo. ¬† - La calificaci√≥n de Espa√Īa para la Uni√≥n Econ√≥mica y Monetaria (UEM) en 1999 convalido todos los grandes esfuerzos hechos por el pa√≠s para alcanzar a las naciones europeas m... sarah12345
synthŤse personnelle TPE: la radiothťrapie dans le cancer de la prostate || ¬† ¬†Tout d'abord ce sujet n‚Äôa pas √©t√© choisi au hasard. Ce choix a √©t√© pris par l'ensemble du groupe apr√®s avoir m√Ľrement r√©fl√©chie aux possibilit√©s d‚Äôenqu√™tes sur Lyon et surtout nous voulions sous aucun pr√©texte prendre un sujet ordinaire comme le d√©veloppement durable. Lors de la premi√®re s√©ance les professeurs qui nous encadr√©s nous ont d√©voil√© les cinq th√®mes mais cela ne nous a pas permis dans un premier temps de ... kekemac
Commentaire de l'incipit des Ames grises de Philippe Claudel ||¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬†Tout d‚Äôabord,¬† le sujet du roman, reste flou. Il est li√© au domaine judiciaire¬†: des termes comme ¬ę l‚ÄôAffaire ¬Ľ (L 14),¬† ¬ęle Procureur ¬Ľ (L 29),la¬† ¬ę prison¬Ľ (L 24) ou encore le ¬ę grand proc√®s ¬Ľ (L 27)font¬† songer √† un crime¬†: un meurtre, un viol¬†? L‚Äôemploi de la ¬ę¬†majuscule¬†¬Ľ (L 14) et la r√©action des habitants du village, leurs¬ę soupirs¬Ľ ou leurs ¬ę ¬ę mimiques¬Ľ (14/15) montrent¬† assez l... domiealexia
American Chemical Society ||   1. En 1874, pour commémorer le centième anniversaire de la découverte de l'oxygène par Priestley, un groupe de chimistes américains se rendit en pèlerinage à sa maison de Northumberland (Pennsylvanie). Des échanges qui suivirent cette rencontre naquit le besoin de communications plus fréquentes entre savants, et deux ans plus tard fut créée la Société chimique américaine (American Chemical Society), dans le dessein de f... ???
Amťnagement du territoire || ¬† 1. La France souffre d'un d√©s√©quilibre √©conomique et d√©mographique qui constitue¬†un grave handicap pour son d√©veloppement futur et sa place dans la communaut√©¬†europ√©enne: sur 1/5e du territoire se trouvent r√©unies 46 ¬į/o des activit√©s industrielles¬†et agricoles du pays, Paris et sa banlieue groupent le cinqui√®me de la population, la¬†ligne Le Havre-Marseille partage le pays en deux r√©gions dont l'une (√† l'ouest) est¬†compl... ???
Aluminaut ||   1. Les océans recouvrent plus de 70 % de la surface terrestre, mais les profondeurs sous-marines sont encore à peu près inexplorées. Leur étude présenterait pourtant un intérêt scientifique considérable: pose d'instruments de navigation (l'eau étant opaque à tous signaux, sauf aux signaux sonores, on utilisera essentiellement cette forme d'information) et surtout exploitation des gisements sous-marins (de nombreuses recher... ???
Alliance pour le progrŤs || ¬† 1. L'un des premiers actes politiques de John Kennedy apr√®s son √©lection √† la¬†pr√©sidence des Etats-Unis fut de demander " √† tous les peuples de l'h√©misph√®re am√©ricain¬†de se r√©unir en une nouvelle Alliance pour le progr√®s"¬∑ Au mois d'ao√Ľt 1961,¬†dix-neuf Etats latino-am√©ricains r√©pondaient √† cet appel et se joignaient aux EtatsUnis¬†pour signer la charte de Punta del Este (17 ao√Ľt 1961). Seul Cuba avait adopt√©¬†une attit... ???
Fiche de lecture Les sirŤnes de Bagdad Yasmina Khadra || Le r√©cit est men√© √† la premi√®re personne du singulier ¬ę¬†Tous les matins, ma soeur jumelle Bahia m'apportait mon petit d√©jeuner dans ma chambre.¬†¬Ľ(p23), et retrace logiquement un point de vue interne, qui est celui du personnage principal du roman. ¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† Celui-ci n'est jamais nomm√©, et l'on ne conna√ģt de lui ni pr√©nom, surnom ou nom de famille. Seul le r√©cit qu'il nous conte nous permet de le conna√ģtre en tant q... manitas41
Fiche de lecture Le Rapport de Brodeck Philippe Claudel || I ‚Äď Narrateur ¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† Le r√©cit est men√© √† la premi√®re personne du singulier ¬ę¬†Je m'appelle Brodeck et je n'y suis pour rien¬†¬Ľ, et retrace logiquement un point de vue interne, qui est celui du personnage principal du roman, Brodeck. ¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† Brodeck est un orphelin, qui a √©t√© recueilli par F√©dorine, sa protectrice. Avec elle, ils arrivent au village, o√Ļ ils sont recueillis et log√©s, et o√Ļ il fait ... manitas41
Algatron || Le laboratoire de génie sanitaire de l'Université de Californie vient de mettre au point un appareil expérimental destiné à approvisionner en oxygène et en eau pendant une durée illimitée les futurs véhicules spatiaux habités. Ce système présente la particularité de fonctionner selon un cycle biologique: il consomme le gaz carbonique et les excréments humains et produit de façon continue de l'oxygène et de l'eau. || ???
Albanie || Ce petit pays au relief tourmenté (de sauvages montagnes dépassant 2000 m. dans le Nord et le Centre couvrent les deux tiers du territoire), enfermé par les traités dans des limites parcimonieuses, peuplé de 1 900 000 habitants qui vivent pauvrement sur leurs 29 000 km2 , entouré de frontières hostiles; est aujourd'hui un des pays les plus Isolés du monde.... || ???
Akademgorodok || Akademgorodok, la " Cité des savants " est située à 24 km. au sud de Novosibirsk, dans une immense plaine vallonnée et plantée de bouleaux, au bord du fleuve Obi, qu'un barrage a transformé en un vaste lac artificiel. A 3000 km de Moscou, à 4500 de Vladivostok, cette métropole de la science n'exlatait pas en 1958, date du premier coup de pioche. Le principe d'un centre asiatique de recherches fondamentales a été décidé en 19... ???
Africains || ¬† 1. En Afrique habite environ 8 % de la population du monde. Le dernier rapport¬†de l'ONU se borne √† estimer √† 235 millions le nombre d'habitants du continent en 1960,¬†donc davantage qu'en Am√©rique latine (205 millions en 1960) o√Ļ toutefois le taux de¬†croissance est plus grand, si bien qu'en 1975 la population y devrait √™tre de quelque¬†310 millions, l√©g√®rement sup√©rieure √† celle de l'Afrique. 2. Les statistiques disponibles so... ???
AFL-CIO || L'American Federation of Labor (AFL) et le Congress of lndustrial Organizations¬†(CIO) ont fusionn√© le 5 d√©cembre 1955, mettant fin √† une division du mouvement¬†syndical am√©ricain qui durait depuis vingt ans et cr√©ant l'organisation la plus repr√©sentative¬†des int√©r√™ts ouvriers aux Etats-Unis. Avec ses 13 millions de membres, l'AFL-CIO groupe la majorit√© des syndiqu√©s am√©ricains (17 millions), mais une petite¬†minorit√© des salari√... ???
Commentaire littťraire sur la lettre IV ę Les liaisons fatales Ľ de Pierre Choderlos de Laclos. || Pierre Ambroise Fran√ßois Choderlos de Laclos, nait en 1741 et mort en1803 , √©tait un √©crivain et officier militaire fran√ßais . Ce cas unique dans la litt√©rature fran√ßaise a √©t√© longtemps consid√©r√© comme un √©crivain¬†¬ę¬†scandaleux¬†¬Ľ . Le texte √©tudi√© correspond √† la lettre IV du roman √©pistolaire ¬ę¬†Les liaisons dangereuses ¬Ľ √©crit en 1782 ¬†dans laquelle le Vicomte de Valmont, en r√©ponse √† une lettre de la Marquise, exp... NGK
Aeroflot ||  En 1964, la compagnie soviétique Aeroflot a assuré près de 12 % du trafic aérien mondial (voyageurs) contre 4 % en 1952. Pour des raisons à la fois politiques (prestige auprès des pays du Tiers-monde) et économiques (amélioration des transports Intérieurs, augmentation des recettes en devises), les responsables soviétiques veulent accroitre ce pourcentage. Aussi projettent-ils d'accorder à l'Aeroflot les moyens de se dévelo... ???
La Commission de l'ťnergie atomique (Atomic Energy Commission - AEC) A elles seules, les installations d'Oak Ridge, dans le Tennessee, couvrent 260 km2.¬†On y trouve l'Institut d'√©tudes nucl√©aires, les usines de traitement des minerais et les¬†trois usines de s√©paration Isotopique par diffusion gazeuse. Ces derni√®res co√Ľtent¬†500 millions de dollars, non compris le prix des mati√®res premi√®res, et consomment¬†45 milliards de kWh d'√©lectricit√© (la moiti√© de la consommation fran√ßaise) par an. L'AEC m√®n... ???
Acadťmie des sciences de l'URSS || ¬† 1. C'est au Parti communiste et au gouvernement qu'incombe la tache de diriger¬†toute l'activit√© scientifique du pays. Un Comit√© d'Etat pour la coordination, cr√©√© sur¬†une base interminist√©rielle, propose l'orientation de la recherche fondamentale et¬†attribue aux diff√©rents organismes les cr√©dits inscrits chaque ann√©e dans le budget¬†g√©n√©ral. 2. La recherche fondamentale se poursuit dans trois groupes: a) les universit√©s et ... ???
Abu Dhabi || La principaut√© d'Abu Dhabi s'√©tend sur 400 k11om√®tres environ de la C6te des¬†Pirates, que les Britanniques appellent "Trucial Coast" depuis qu'ils se sont proclam√©s¬†garants de la paix sur ce littoral. Les fronti√®res de la principaut√©, objet de¬†luttes arm√©es au cours du XJXe si√®cle, suscitent toujours les contestations de l'√©mirat¬†de Qatar, du sultanat de Duba√Į et de l'Arabie saoudite. La famille des Abu Fellah,¬†vassale du sulta... ???
Le thť‚tre et son public (Histoire Culturelle Contemporaine) || 1. Introduction. ¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬†¬† Quoi serait le th√©√Ętre sans son public? Puis son naissance, le th√©√Ętre a toujours √©t√© dirig√© √† une masse sociale. N√©anmoins, ce public a souffert un d√©veloppement pendant l‚ÄôHistoire, tellement comme le propre th√©√Ętre. La question qui faut exposer c‚Äôest¬†: c‚Äôest le th√©√Ętre qui marque l‚Äô√©volution du public ou c‚Äôest √† l‚Äôinverse¬†? C‚Äôest encore trop t√īt pour r√©pondre, mais c... n3ith
ROUSSEAU: 1712-1778 (vie et oeuvre) Tirant orgueil de ses anomalies de caractère, c'est à partir de son moi imaginatif, hypersensible et déséquilibré qu'il construit un système assez cohérent, mais difficile à interpréter. Il trouve le moyen d'y concilier et d'y justifier à la fois ce qu'il est (roturier, timide, gauche, infirme, mal éduqué, fils d'un père indigne, protestant au milieu de catholiques) et ce qu'il aurait voulu être, la société réelle et la soc... ???
BALZAC : 1799-1850 : vie et oeuvre Balzac a voulu peindre, plus que tel ou tel personnage, toute une société. J'ai entrepris, écrit-il, l'histoire de toute la société. J'ai exprimé souvent mon plan dans cette seule phrase : une génération est un drame en quatre ou cinq mille personnages saillants. Ce drame, c'est mon lifire. En 1834, il a fixé le plan d'ensemble de cette vaste enquête sociale : il y aura des études se subdivisant en : scènes de la vie priiJée... ???
VERLAINE : vie et oeuvre Cet art, cherchant √† sugg√©rer une atmosph√®re vague et¬†myst√©rieuse, a recours √† tous les effets de style qui donnent¬†une telle impression : fausse na√Įvet√©, langue enfantine, rupture¬†des rythmes trop marqu√©s gr√Ęce √† des enjambements;¬†√† des rimes int√©rieures qui se correspondent subtilement √†¬†des places inattendues; √† une sorte d'amollissement, d'impr√©cision¬†de la courbe sonore. C'est ce genre d'art que d√©signe¬†surtout le no... ???
BAUDELAIRE: 1821-1861 (vie et oeuvre) || Son id√©al d'art : Il est li√© √† sa vision du monde : la Beaut√© est la seule¬†chose qui vaille la peine qu'on vive; c'est elle qui donne sa¬†dignit√© √† l'existence (les Phares, A une heure du matin). D'o√Ļ sa conception si particuli√®re du r√īle de l'Art :il ne partage¬†ni les vues de Malherbe, (le po√®te compar√© √† un joueur habile¬†de quilles !) ni celles de la Pl√©iade et des romantiques,¬†(guide des peuples et des rois, le po√®te do... ???
LECONTE DE LISLE : 1818-1894 (vie et oeuvre) || Cr√©ole et Breton, sensuel et ent√™t√©, d√©√ßu au contact de notre civilisation m√©canique, ambitieux et hautain, ayant v√©cu pendant pr√®s¬†de 20 ans dans la mis√®re, socialiste d√©go√Ľt√© des bassesses de l'action¬†politique, il cacha sa sensibilit√©, sa col√®re, son d√©sespoir, sous le masque¬†de l'impertinence, pour √©viter √† tout prix une piti√© dont Il ne voulait¬†pas. Il a √©t√© fortement marqu√© par sa rencontre avec la phllosopble¬†... ???
BOSSUET : 1627∑1704 - Vie et oeuvre || - Sur le terrain religieux : L'~criture .r√©duite aux traductions¬†traditionnelles, comme source de toute connaissance. - Sur le terrain pol√étique : L'√Čcriture fondement m√™me de¬†la Monarchie. - Sur le terrain historique : Dieu fait servir √† ses desseins¬†les Rois et leurs Royaumes, quitte d'ailleurs √† user de causes secondes et √† les infl√©chir dans le sens de ses immuables¬†volont√©s. - Sur le terrain philosophique : la Foi doit r... ???
PASCAL : 1623-1662 : vie et oeuvre || L'OEUVRE: - Le jansénisme : Il est nécessaire de connattre les grandes lignes de cette théorie religieuse pour s'expliquer une partie de l'oeuvre de savant et d'apologiste de Pascal, et toute son oeuvre de polémiste. Jansen, évêque d'Ypres, s'appuyant sur l'autorité de saint Augustin, avait exposé sa doctrine dans son Augustinus, et l'abbé de Saint-Cyran l'avait diffusée à partir de 1635 dans les austères couvents de reli... ???
DESCARTES : 1596-1650 (vie et oeuvre) 1) La volonté : Tout d'abord l'exercice d'une volonté, d'une liberté illimitée qui nous rend presque semblables à Dieu et qui se manifeste dans la puissance du doute comme dans la fréquence de nos erreurs, car alors nous voulons affirmer plus qu'il ne nous est donné de le faire selon l'intelligence. Cette domination de la volonté sur l'inteiligence va devenir, en dépit de l'influence janséniste croissante, qui soutient exacteme... ???
MONTAIGNE : 1588-1592 (vie et oeuvre) 1) 1533-1570 : l'√©ducation originale et la carri√®re Juridique : Un p√®re lettr√©, aux gotlts humanistes, mais aussi nonchalant que le¬†sera son fils, l'√©veille au son du luth, car un r√©veil brutal est inutilement¬†p√©nible,et lui fait apprendre le latin d√®s le berceau et sans effort,¬†gr√Ęce √† un pr√©cepteur qui lui parle uniquement latin, puis le fran√ßais,¬†sans compter le gascon etl'italien . . De 1539 √† 1546, il est mis en pension¬†... ???
RABELAIS : 1494-1553 (vie et oeuvre) En 1510, il entre au monast√®re cordelier de Fontenay-le-Comte, par go√Ľt de l'√©tude, non par vocation (c'est encore le syst√®me du Moyen Age : un enfant bien dou√© qui veut faire des √©tudes, se fait d'eglise). En 1520, il est moine cordelier, apprend en cachette le grec et correspond avec les humanistes :erasme et Guillaume Bud√©. Oblig√© de fuir son ordre, car les Cordeliers, moines mendiants, n'aiment pas l'instruction et s'en m√©fie... ???
Tchťcoslovaquie dans les annťes 1970 (histoire et politique) MUNICH ET LE DEPECEMENT DU PAYS Le Premier ministre de Grande-Bretagne, Chamberlain, rend visite au chancelier allemand √† Berchtesgaden et discute ses propositions. Puis il rend compte de son entrevue √† ses alli√©s fran√ßais. Il rencontre le Pr√©sident du Conseil, Daladier, et le ministre des Affaires Etrang√®res, Georges Bonnet. A l'issue des conversations, la France et la GrandeBretagne sugg√®rent √† la Tch√©coslovaquie de c√©der √† l... ???
La GrŤce dans les annťes 1970 (histoire, politique) LA PREMIERE GUERRE MONDIALE A partir de 1904, l'Angleterre, la France et la Russie d√©cident de¬†se rapprocher pour faire face √† l'ennemi commun que repr√©sente la¬†puissante Allemagne. La d√©cision de celle-ci de se doter d'une flotte¬†capable de concurrencer celle de l'Angleterre rend pratiquement la¬†guerre in√©vitable.¬†La Bulgarie et la Turquie se rangent du c√īt√© des puissances centrales.¬†La Serbie est l'alli√©e de l'Entente. Quant √†... ???
Centrales solaires || ¬† Depuis 1973, la centrale solaire est entr√©e dans le¬†domaine des r√©alisations imm√©diates. Jusque-l√†, l'id√©e¬†n'avait donn√© lieu qu'√† des projets futuristes, tel le ¬ępapillon¬†cosmique¬Ľ de l'Am√©ricain Peter Glaser, qui capterait¬†les rayons du soleil sur 50 km2 de photopiles, √† 36 000 km¬†de la Terre, et les enverrait en faisceau de micro-ondes¬†√† un capteur terrestre charg√© de les convertir en √©lectricit√©.¬†Quelques centain... ???
Boues rouges || L'affaire des boues rouges, remonte à 1972; elle n'était pas close à la fin de 1980. Elle est exemplaire à plus d'un titre : par ses dimensions internationales, ses implications politiques, ses retombées sociales et aussi pour avoir suscité, comme le soulignent les écologistes corses qui furent au premier rang de ses instigateurs, le premier grand procès contre la pollution gagné avec des arguments juridiques et scientifiques.... ???
BiosphŤre || ¬† L'ensemble des organismes vivants et leur environnement terrestre constituent la biosph√®re. L'√©tude quantitative¬†qu'en ont faite les √©cologistes fournit une √©valuation de la¬†production mondiale annuelle de produits d'origine biologique¬†mis √† la disposition de l'homme et un v√©ritable bilan¬†des ressources vitales de la Terre. || ???
Biomasse ||   En l'an 2000, la bio-énergie du règne végétal devrait assurer 7 millions de tonnes d'équivalent pétrole sur les 17 millions promis à la consommation française par les énergies nouvelles. Indéfiniment renouvelable (à condition d'en exploiter seulement l'excédent annuel), disponible à peu près partout, et à ce titre facteur important de décentralisation et d'autonomie énergétique, la bio-énergie se pose de plus en ... ???
Biodťgradation || La d√©gradation biologique, ou biod√©gradation, est un¬†important ph√©nom√®ne de la biosph√®re. Elle joue un grand¬†r√īle dans la marche des cycles biologiques, tels que celui¬†de l'azote, au cours duquel cet √©l√©ment, contenu dans les¬†prot√©ines des organismes morts ou les d√©chets des organismes¬†vivants, est lib√©r√© par l'attaque des micro-organismes¬†pr√©sents dans le sol et les eaux. Si la biod√©gradation n'existait¬†pas, la Terre ser... ???
Nuisances ||  Le substantif "nuisance" est tiré du vocabulaire de l'acoustique, dans lequel il désigne une activité agressive exercée par un bruit sur l'organisme. Le sens s'élargit vers 1970, et le mot prend un essor comparable à celui que connaissent simultanément les termes d' "environnement" de "pollution" d' "écologie" et autres éléments de notre cadre de vie.... || ???
Narita ||   L'histoire de l'aéroport international de Narita, au Japon, est celle de la plus longue et de la plus dure résistance menée par une minorité de citoyens, au nom de la tradition et de l'environnement, contre une réalisation décidée à l'échelon gouvernemental, au nom du progrès technique et des intérêts économiques du pays. Plus de 20 000 Japonais se sont mobilisés pendant douze ans pour empêcher la construction, puis ... ???
Moscovici (Serge) || Si René Dumont est venu à l'écologie par le tiers monde, Serge Moscovici y est arrivé par la nature. Plus précisément, par la critique naturaliste de la société contemporaine. Pour lui, comme l'ont exprimé ses ouvrages (en particulier "Histoire humaine de la nature", "Homme domestique et Homme sauvage") il n'y a pas de coupure entre l'homme et la nature. C'est toujours dans la nature que se situe l'action de l'homme : opposer ... ???
Minamata || Dans le monde industriellement avanc√©, le Japon rivalise¬†avec les J√čtats-Unis, la CEE et l'URSS. Entre 1954 et¬†1962, le taux annuel de croissance de son produit national¬†brut a √©t√© de 10%. Dans le m√™me temps il devenait, avec¬†la plus forte densit√© d'usines, le pays le plus pollu√© du¬†monde. Le dynamisme de l'expansion √©conomique japonaise¬†√©touffa, jusqu'aux premi√®res ann√©es 60, toute¬†r√©flexion. sur ses cons√©quences n√©faste... ???
Mťditerranťe || La M√©diterran√©e (3,5 millions de km2) est une mer¬†presque ferm√©e, ne communiquant avec les oc√©ans que¬†par le seul d√©troit de Gibraltar. Dix-huit pays la bordent,¬†peupl√©s de 100 millions d'habitants, auxquels s'ajoute le¬†flux saisonnier de 60 millions de touristes (chiffres appel√©s¬†√† doubler en vingt ans). R√©ceptacle de toutes les pollutions,¬†la mer qui baigna le plus grand nombre de civilisations¬†est en danger de mort. Depuis ... ???
Marťe noire || ¬† La consommation d'√©nergie des pays industriels a suscit√©¬†un trafic maritime p√©trolier de 1,7 milliard de tonnes¬†en 1976. Environ le tiers de ce trafic longe les c√ītes¬†fran√ßaises. La flotte p√©troli√®re mondiale (326 millions de¬†tonnes) rejette √† la mer, lors des op√©rations de d√©gazage¬†des citerniers (l')ettoyage des r√©servoirs), 1 % de ses¬†cargaisons. Il y a mar√©e noire quand -par suite d'un accident¬†(√©chouage ou collisi... ???
Lutte biologique || On estime à 3 milliards le nombre d'espèces d'Insectes actuellement existantes et à un milliard de milliards le nombre d'Individus vivant à un Instant donné. De cette multitude, seule une faible proportion est nuisible à l'homme (0,1 %). Cela représente néanmoins un ensemble considérable constituant, de loin, les plus nombreux des parasites qui s'attaquent aux plantes et aux animaux, soustrayant en moyenne 20 % des ressources ... ???
Automobile || Les premières actions des écologistes français ont été dirigées contre l'automobile : à Paris, en 1972, descente à bicyclette des Champs-Eiysées et manifestations contre la voie express de la rive gauche. En attaquant l'idole officielle de la société de consommation, les cc verts ,. couraient le risque de heurter plus que de séduire l'opinion. Leur attitude sans démagogie n'est sans doute pas étrangère à leurs médiocre... ???
Larzac || Depuis le début du siècle, un camp militaire occupe le plateau du Larzac, entre Millau el Lodève, dans le département de l'Aveyron. En 1970, le ministre de l.a Défense nationale Michel Debré décide de porter de 3 000 à 17 000 hectares ce domaine de l'armée de terre. L'extension ne devrait émouvoir qu'une centaine de paysans du causse. En heurtant toute une opinion sensibilisée aux thèmes écologiques, elle lève contre elle... ???
Lalonde (Brice) ||¬† Brice Lalonde se pr√©sente comme l'un des "animateurs" du courant √©cologique fran√ßais. Par cette d√©nomination,¬†il entend souligner que son mouvement ne ressemble¬†pas aux partis traditionnels, hi√©rarchis√©s autour¬†de dirigeants ou leaders. Th√©oricien de l'√©cologie, il fait¬†cependant passer l'action militante ¬ęau Jour le Jour¬Ľ avant¬†l'√©laboration d'une strat√©gie √† long terme. Refusant l'id√©ologie¬†qui, selon lui, asservit et ... ???
Incendies de forÍts ||¬† Plus de 70 000 hectares de pin√®des, de garrigues et¬†de cultures d√©truits par le feu en 1970 dans le midi de la¬†France, 20 000 hectares ravag√©s en 1979 : les incendies¬†de for√™t repr√©sentent un danger aussi grave pour l'homme¬†(treize victimes en 1970) et ses biens que pour l'√©quilibre¬†√©cologique des r√©gions touch√©es. Le sinistre peut avoir¬†une cause naturelle : la foudre. Le plus souvent, il se¬†d√©clenche sous l'effet conjugu√... ???
Illich (Ivan) || La critique originale de la soci√©t√© Industrielle par Ivan¬†Illich co√Įncide avec l'√©mergence de fa conscience √©cologiste¬†dans les derni√®res ann√©es 60. Les grands th√®mes¬†illichiens (asservissement de l'homme au besoin artificiel¬†de produits standardis√©s, urgente n√©cessit√© d'une "r√©volution¬†copernicienne dans notre perception des valeurs")¬†sous-tendent l'action des √©cologistes qui se r√©f√®rent volontiers¬†au th√©oricien de la ... ???
Green Peace || N√© au Canada, en 1970, du courant protestataire suscit√©¬†par les essais atomiques des iles Al√©outiennes, le mouvement¬†Green Peace {paix verte) s'est vou√© √† l'action directe¬†non violente pour la d√©fense de l'environnement. Implant√©¬†aux √čtats-Unis en 1974, puis ramifi√© en Europe, il a concentr√©¬†ses efforts sur la protection des mammif√®res marins.¬†Par ses campagnes en mer, il entend d√©montrer que de¬†petits groupes bien organis√... ???
ę Gťographie de la faim Ľ || ¬† Publi√© pour la premi√®re fois en 1946, l'essai du Br√©silien¬†Josu√© de Castro, G√©ographie de la faim √©tudie¬†les multiples aspects du ph√©nom√®ne de la faim au Br√©sil.¬†L'ouvrage analyse les habitudes alimentaires des groupes¬†humains situ√©s dans cinq zones g√©ographiques aux ressources¬†bien distinctes : l'Amazonie, o√Ļ l'aliment de base¬†est la farine de manioc ; la zone de monoculture sucri√®re¬†du Nord-Est ; la zone du ¬ę sertao... ???
Gaz carbonique || Le gaz - ou anhydride - carbonique (C02) fait partie,¬†comme l'ozone, des constituants variables de l'air. Ces¬†variations, dans la r√©partition classique des gaz atmosph√©riques,¬†√©taient consid√©r√©es comme n√©gligeables : √† c√īt√©¬†de gaz permanents aux proportions tenues pour constantes¬†(21 % d'oxyg√®ne, 78% d'azote) le C02 , faiblement concentr√©¬†(0,03 %), pouvait augmenter tr√®s faiblement : + 0,002%¬†dans la premi√®re moiti√© de no... ???
ForÍts || Publi√© en 1963 sous le patronage des Nations Unies,¬†l'Inventaire mondial des for√™ts √©valuait √† 29% la part "¬†consid√©r√©e comme bois√©e" de la surface terrestre.¬†Depuis, cette part n'a cess√© de diminuer, ce qui pose¬†un probl√®me intimement li√© √† celui de la faim dans le¬†monde. Partout o√Ļ l'arbre recule, le d√©sert avance. Il progresse¬†annuellement de 100 000 hectares au nord du¬†Sahara, de 13 000 hectares aux confins du Thar, en... ???
Flore || On estime √† 25 000 environ (sur un total de 250 000¬†esp√®ces) le nombre des v√©g√©taux vasculaires rares, vuln√©rables ou en vole de disparition sur les cinq continents.¬†Ce chiffre laisse de c√īt√© le groupe immense des thallo¬∑¬†phytes {algues, lichens, champignons), moins largement¬†inventori√©, mais s√Ľrement riche en esp√®ces qui m√©riteraient¬†d'√™tre prot√©g√©es. Interpr√©tant la pr√©occupation du¬†monde des botanistes devant l'appau... ???
Faune ||   La modification rapide de la physionomie de la planète retentit sur sa population animale. 19% des continents sont gagnés par la désertification. Les régions sèches se dégradent au rythme de quelque 60 000 km2 par an. La forêt tropicale humide (abritant la moitié des espèces terrestres) est abattue à raison de 2 hectares par minute. Plus de mille espèces de vertébrés sont en voie de disparition. Leur conservation entre... ???
Aquaculture || Pour r√©pondre aux besoins croissants provoqu√©s par¬†l'explosion d√©mographique, oc√©anographes et industriels¬†√©tudient la possibilit√© d'une exploitation rationnelle des¬†richesses marines. Pour 99 %, les ressources alimentaires¬†tir√©es de la mer le sont encore par la p√™che ou la cueillette. Intensifier l'une et l'autre h√Ęterait l'extinction des¬†esp√®ces. On vise au contraire √† multiplier celles-ci en les¬†cultivant, afin d'accroitre... ???
Extinction massive || Depuis ses débuts, il y a trois ou quatre milliards d'années, la vie sur la Terre n'a cessé d'évoluer. Loin d'établir des témoignages d'une uniforme chronologie, les fossiles permettent de décrire des changements abrupts du monde biologique, des variations dans la vitesse d'évolution, voire des extinctions massives d'espèces entières. La disparition de groupes animaux à des époques de plein essor évolutif et de succès bio... ???
Etats-Unis: gaspillage et pollution || Les Etats-Unis ont donné les premiers l'exemple du gaspillage et de la pollution. Comptant 6 % de la population mondiale ils ont consommé, en 1975, plus d'énergie que les deux tiers du reste du monde, gaspillant plus de la moitié de cette énergie. La même année, la seule industrie du conditionnement a employé 7 millions de tonnes de verre, 2 millions de tonnes d'acier et 500 000 tonnes d'aluminium à la fabrication de boites et... ???
…oliennes || ¬† De toutes les sources d'√©nergie, celle du vent fut la¬†premi√®re utilis√©e par l'homme. Le souffle d'√čole gonflait¬†les voiles des marins de l'Antiquit√©. Puis il a fait tourner¬†les ailes des moulins pour moudre le grain et puiser l'eau¬†n√©cessaire √† l'irrigation. Depuis quelques dizaines d'ann√©es,¬†il sert √† fabriq:;er du courant √©lectrique. || ???
Energies nouvelles || Cinq ans après le début de la crise pétrolière de 1973, les mesures employées pour la résoudre n'ont pas donné les résultats escomptés. Malgré les économies d'énergie, la consommation accuse 5% d'augmentation annuelle dans les pays occidentaux (mais en baisse en 1980). Les divergences quant à la date prévisible de la pénurie (de 20 à 300 ans pour les réserves de pétrole) n'en suppriment pas la menace. Le recours au nu... ???
…nergie gťothermique || A mesure qu'on s'enfonce dans le sol terrestre, la temp√©rature¬†s'√©l√®ve d'environ 1¬į c tous les 30 m√®tres. A 6 km¬†de la surface, la roche atteint 200 ou 300 oc. De l'eau¬†inject√©e √† cette profondeur pourrait √™tre r√©cup√©r√©e chaude.¬†En branchant les centrales √©lectriques de la Terre sur¬†cette source de chaleur in√©puisable, la ¬ęg√©othermie de¬†roche chaude et s√®che ¬Ľ r√©soudrait la crise de l'√©nergie¬†pour des mill√©naires. T... ???
Effets gťnťtiques des radiations || Les chromosomes, supports du patrimoine h√©r√©ditaire,¬†sont principalement constitu√©s d'ADN (acide d√©soxyribonucl√©ique).¬†L'ADN est une mol√©cule complexe, form√©e par¬†l'association de deux chalnes associ√©es en une double¬†h√©lice. Chaque chaine est compos√©e de phosphate et de¬†d√©soxyribose (sucre) ; sur chaque groupement de d√©soxyribose¬†est fix√©e une base (ad√©nine, guanine, thymine ou¬†cytosine). Ainsi, le long d'une chaine se su... ???
…cosystŤme || Dans l'√©tude des relations r√©ciproques entre les organismes et leur milleu (√©tude qui est l'objet de l'√©cologie),¬†la notion d'√©cosyst√®me d√©signe des unit√©s naturelles, qui¬†se composent de parties vivantes et de parties inertes¬†dont les effets r√©ciproques forment un syst√®me stable o√Ļ¬†interviennent des processus cycliques. Dans le seul grand¬†syst√®me que constitue le domaine vital (ou biosph√®re), les¬†√©cosyst√®mes forment des ... ???
…cologisme ||¬† Paru au printemps 1979 dans la collection " Que¬†sais-je ? " (PUF), "L'Ecologisme", du professeur et journaliste¬†Dominique Simonnet, r√®gle un point de vocabulaire¬†important. Dix ans apr√®s sa naissance, le mouvement ralli√©¬†autour du mot "√©cologie" se trouve mieux d√©fini par ce¬†terme d' √©cologisme, qui le d√©marque de l'√©cologie¬†scientifique en manifestant son dynamisme militant et sa¬†dimension politique. Une certaine confusion, ... ???
…cologie scientifique || ¬† L'√©tude de l'environnement naturel a pris une grande¬†importance avec l'av√®nement de l'√®re atomique et l'explosion¬†d√©mographique mondiale. L'homme peut agir d√©sormais¬†avec une puissance sans pr√©c√©dent sur un milieu¬†vivant dont il ignore la plupart des m√©canismes. Cette¬†ignorance a d√©j√† entra√ģn√© de nombreuses erreurs (pollution,¬†d√©gradation des sols, disparition d'esp√®ces, etc.).¬†Pour y rem√©dier, il s'est cr√©√© une no... ???
Dust Bowl || Dans les zones de climat aride, le vent exerce sur les matériaux meubles, non protégés par la végétation, une certaine érosion. Il soulève des tempêtes de poussière. Le loess n'est qu'une poussière éolienne transportée loin de son lieu d'origine et fixée par l'humidité et par les plantes. || ???
Existe-t-il en l'homme un sens moral ? ||En philosophie, le sens moral est la capacit√© de discerner entre le bien et le mal, entre le juste et l'injuste. L'objet de pens√©e de la morale est l'√©thique qui √©tablit les crit√®res pour juger si une action est bonne ou mauvaise et pour juger les motifs et les cons√©quences d'un acte. Pour Rimbaud, ¬ę¬†La morale est une faiblesse de la cervelle.¬†¬Ľ N√©anmoins, elle conditionne notre humanit√© puisque nous sommes perp√©tuellement √† la re... dorii
Dumont (Renť) || ¬† Sociologue de vocation, agronome de profession, Ren√©¬†Dumont est " venu √† l'√©cologie par le tiers monde ".¬†Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, il a √©tudi√©¬†sur place les probl√®mes √©conomiques de plus de soixantedix¬†pays sous-d√©velopp√©s, d√©non√ßant aussi vigoureusement¬†les erreurs des nouveaux √čtats ind√©pendants que l'exploitation¬†croissante des pays pauvres par les pays riches.¬†Longtemps rest√© √† l'√©cart des pa... ???
Dťpollution des cours d'eau || Publi√© le 7 juillet 1978, le second inventaire de la¬†qualit√© des cours d'eau fran√ßais (op√©ration men√©e tous¬†les cinq ans en 1 200 points de contr√īle, fournissant¬†350 000 donn√©es) produisait un bilan m√©diocre : augmentation¬†des capacit√©s d'√©puration 140% ; diminution de la¬†pollution 15%. Au nombre des polluants en diminution¬†les d√©tergents, les mati√®res organiques ; mais aggravation¬†de la pollution par l'azote (nitrates, amm... ???
Dťfoliants || Au m√™me titre que les herbicides, les d√©foliants sont,¬†dans l'ensemble, des phytotoxines, agents destructeurs de¬†v√©g√©taux. Rigoureusement rationnelle, leur utilisation peut¬†rendre de grands services √† l'agriculture. Dans d'autres¬†conditions d'emploi, ils deviennent une arme chimique¬†redoutable, annihilant √† plus ou moins br√®ve √©ch√©ance la¬†flore et la faune des r√©gions " trait√©es " et laissant planer¬†sur la descendance humain... ???
Dťchets || En p√©riode d'abondance, les activit√©s visant √† r√©cup√©rer¬†le gaspillage ne sont pas tr√®s cot√©es dans l'√©chelle¬†sociale. On admire que les chiffonniers d'Emma√ľs fassent¬†vivre des communaut√©s enti√®res du seul ramassage des¬†rebuts, mais leur exemple ne suscite pas l'√©mulation g√©n√©rale.¬†La r√©cup√©ration semble marginale. En France, c'est¬†pourtant une industrie de longue date regroupant 30 000¬†personnes et r√©alisant 10 millia... ???
Creys-Malville || Au cours de l'√©t√© 1977, les √©cologistes fran√ßais organisent¬†√† Creys-Malville (Is√®re), site du futur surr√©g√©n√©rateur Super-Ph√©nix, leur premi√®re manifestation de masse¬†contre l'√©nergie nucl√©aire. Ils entendent protester contre¬†le choix du nucl√©aire civil : choix irr√©versible, disent-ils,¬†le plus co√Ľteux, le plus charg√© de risques, d√©cid√© par le¬†gouvernement sans d√©bat national pr√©alable (le 29 juillet,¬†le pr√©sident ... ???
Conservation du littoral || Le Conservatoire du littoral est un √©l√©ment du dispositif¬†(missions d'am√©nagement, plans d'occupation des sols,¬†sites class√©s) mis en place par le gouvernement fran√ßais¬†pour la protection du patrimoine naturel national. Cr√©√© en¬†avril 1975, il est entr√© en action en mai 1976, sous la¬†pr√©sidence de l'ancien ministre de l'Environnement, Robert¬†Poujade. Les associations de d√©fense luttant d√©j√† contre¬†le b√©tonnage des c√ītes on... ???
Club de Rome || Publié en 1972, le premier rapport du Club de Rome a un caractère prémonitoire. A la veille de la crise du pétrole qui éclatera l'année suivante, il invite l'opinion mondiale, généralement bercée de promesses expansionnistes, à prendre conscience des cc limites de la croissance". Son retentissement immédiat (45 000 lecteurs en France, 300 000 en Allemagne fédérale, presque autant aux Pays-Bas) prouve une inquiétude latent... ???
Chauffe-eau solaire || ¬† Le chauffe-eau est l'application la plus simple, de¬†l'√©nergie solaire. Elle est aussi la plus r√©pandue. En t√™te¬†des utilisateurs, les √čtats-Unis (80 000 appareils en fonctionnement¬†en 1978), le Japon et Isra√ęl. En France, la¬†D√©l√©gation aux √čnergies Nouvelles, qui a mont√© des installations¬†de grande taille (a√©roport 'Cie Nice, Centre social¬†de Salon-de-Provence), voudrait trois millions de chauffeeau¬†solaires dans les foye... ???
Chauffage solaire || La technologie solaire n'est pas encore en mesure¬†d'assurer, pour le chauffage des habitations, une production¬†abondante et √† bon march√© : on calculait en 1978¬†que la tonne de fuel pourrait monter √† 3 500 F avant que¬†le solaire devienne comp√©titif. Mais les progr√®s techniques,¬†comme les prix, d√©pendent des investissements consentis¬†: ceux-ci seront, en 1982, d'un milliard de dollars aux Etats-Unis, o√Ļ il existe 500 soci√©t√©s (Ex... ???
Charbon ||   Dans le cadre du Plan énergétique national présenté par le président Carter en 1978, les Etats-Unis devraient faire passer leur production charbonnière de 685 millions de tonnes en 1977 à 1,2 milliard en 1985. Ce bond prodigieux ( + 75 %), pour un combustible fossile un peu oublié entre le nucléaire et le solaire, peut être interprété comme un espoir ou comme une menace. Il pose d'abord la question des réserves de char... ???
Agriculture biologique || L'agriculture occidentale est un "gouffre √©nerg√©tique¬Ľ.¬†En un quart de si√®cle, le bas prix des carburants a permis¬†la motorisation des travaux, le sur√©quipement des exploitations,¬†le recours massif aux engrais Industriels. Les¬†√©nergies fossiles, d√©sormais de plus en plus co√Ľteuses,¬†ont une efficacit√© de plus en plus faible : il faudra bient√īt¬†investir quatre calories pour en fournir une au consommateur. || ???
Analyse de Hamlet (un songe) par Georges Lavaudant || Hamlet (un songe) a √©t√© cr√©√© au th√©√Ętre de l‚ÄôOd√©on sous la direction de George Lavaudant, et sa premi√®re repr√©sentation a eu lieu le 27 avril 2006. ¬† 1¬į) Le metteur en sc√®ne Apr√®s vingt ann√©es de th√©√Ętre √† Grenoble, avec la troupe du Th√©√Ętre Partisan, George Lavaudant est nomm√© codirecteur du Centre Dramatique National des Alpes en 1976 en compagnie de Gabriel Monnet. Il y invente une pratique aujourd‚Äôhui courante :... lila2626
Idťe d'une histoire universelle au point de vue cosmopolitique - Kant Ses conclusions sont que la connaissance, c'est lorsque nous appliquons notre esprit aux donn√©es brutes des observations, et cela seulement. Ainsi il n'est pas possible de dire quoi que ce soit sur des objets m√©taphysiques, c'est √† dire par exemple sur ¬ę¬†le monde¬†¬Ľ en g√©n√©ral, et qu'on puisse qualifier de ¬ę¬†connaissance¬†¬Ľ. Nous ne conna√ģtrons jamais qu'√† partir de l'exp√©rience (¬ę¬†les ph√©nom√®nes¬†¬Ľ) et non les objets tels q... Celine2aa
Figures Absentes de Philippe Jaccottet ¬† Que la terre labour√©e soit rose ... Que l'√©tendue soit verte et rose ... Je ne sais √† quoi ces deux mots me font penser, ils luisent comme un fil au bout duquel on devrait trouver je ne sais quoi d'agr√©able, de bienfaisant. Ce rose n'est pas celui des fleurs, ni d'un corps surpris dans son sommeil, ni d'un pelage de gibier; plut√īt celui d'un ciel d'hiver, celui d'une lampe dans son manteau de soie, d'un feu de braise que l'on ... ???
Zwentendorf || En novembre 1978, l'Autriche a été la première nation du monde à rejeter l'utilisation civile de l'énergie nucléaire. Invitée par le chancelier socialiste Bruno Kreisky à se prononcer par référendum, la population s'est opposée à la mise en service de la centrale de Zwentendorf, à quarante kilomètres de Vienne, par une courte majorité de 50,47% contre 49,53 % des voix... || ???
Pompes solaires || Le pompage solaire tient la gageure de mettre le soleil¬†au service de l'eau dans les r√©gions o√Ļ ses rayons sont les¬†plus ardents. C'est une innovation capitale pour l'avenir du¬†tiers monde, o√Ļ le d√©sert progresse chaque ann√©e. Quant¬†aux pays avanc√©s, d√©tenteurs des moyens techniques, leur¬†volont√© de coop√©ration dans ce domaine va dans le sens¬†de la sauvegarde g√©n√©rale. On sait maintenant que l'appauvrissement¬†des ressources ... ???
Pollution thermique || Le d√©veloppement industriel entra√ģne un √©chauffement¬†sensible des eaux des rivi√®res, des lacs et des estuaires¬†qui servent de fluide de r√©frig√©ration √† un nombre croissant¬†d'usines. La vie des poissons est menac√©e par cette pollution¬†thermique, qui ne peut que s'accro√ģtre avec la multiplication¬†des centrales thermiques et surtout des centrales¬†nucl√©aires, dont la consommation en eau est encore plus¬†√©lev√©e. || ???
Pollution chimique || La pollution chimique date de la révolution Industrielle. Au siècle dernier, les maladies pulmonaires décimaient prématurément les populations exposées aw< fumées des usines, sans que ces dernières en soient rendues responsables. Aujourd'hui, bien que reconnue, dénoncée et combattue, la pollution industrielle est aggravée par l'augmentation, au rythme de 10 000 substances nouvelles par an, de l'arsenal des 700 000 produits c... ???
Pollution atmosphťrique || La notion de pollution atmosph√©rique est rest√©e mal¬†d√©finie jusque dans les derni√®res ann√©es 60. Les origines¬†multiples, les effets vari√©s de cette nuisance, l'absence de¬†toute norme de mesure rendent sa limitation difficile √†¬†r√©glementer. En cas de litige, on fait souvent appel √† la¬†perception sensorielle. Aux √čtats-Unis, l'opacit√© de l'air,¬†par exemple, est un crit√®re retenu par les tribunaux. En¬†France, l'arsenal l√©gisl... ???
PhotosynthŤse || Le terme de photosynth√®se d√©signe l'ensemble des¬†ph√©nom√®nes qui, dans le r√®gne v√©g√©tal, conduisent √† la¬†fixation du gaz carbonique sous forme de mol√©cules organiques¬†aux d√©pens de l'√©nergie solaire. Ce processus constitue¬†l'origine de tous les aliments utilis√©s dans la biosph√®re,¬†et en particulier de l'oxyg√®ne. Ses m√©canismes¬†restent encore mal connus. Leur √©tude peut √™tre abord√©e¬†√† l'aide des concepts de la chimie q... ???
Pťril nuclťaire || Les ann√©es 50 ont connu la peur de la bombe atomique. Puis la coexistence pacifique, n√©e de la dissuasion¬†qui autorise la d√©tention de l'arme nucl√©aire tout en gelant¬†son emploi a calm√© les esprits. Les ann√©es 70 ont vu surgir¬†de nouvelles alarmes : le nucl√©aire civil est-il une¬†menace pour nos soci√©t√©s, voire pour l'avenir de l'humanit√©? || ???
Pťnurie d'eau || ¬† 1 Le monde est menac√© de manque d'eau du fait que la¬†consommation, encourag√©e par l'√©volution d√©mographique¬†et l'√©l√©vation du niveau de vie, augmente constamment¬†dans des proportions consid√©rables, alors que la masse¬†d'eau qui travers~ le cycle hydrologique annuel reste fixe. 2 Le cycle hydrologique est un processus d'alimentation¬†continuelle des sources d'eau. Celle-ci provient surtout¬†des oc√©ans (97,3 %) et de l'eau conti... ???
Parcs naturels || L'idée de parc naturel, inventée et appliquée aux etatsUnis à la fin du XIXe siècle, a été retenue en France dès 1910. Elle n'a reçu forme juridique que par la loi constitutive de 1960, se concrétisant avec l'ouverture du parc de la Vanoise (Savoie) en juillet 1963. En 1978, l'ensemble des parcs naturels français, relevant du ministère de l'Environnement et du Cadre de vie, couvrait 7 Ofo du territoire natipnal... || ???
Palťoťcologie || ¬† La pal√©o√©cologie est une branche de la pal√©ontologie.¬†Comme cette science, elle a pour objet d'√©tude les fossiles¬†(vestiges d'organismes animaux ou v√©g√©taux conserv√©s au¬†sein d'anciens d√©p√īts g√©ologiques). Mais elle concentre¬†ses investigations sur les rapports qui ont pu s'√©tablir¬†entre les fossiles et ce qui constituait l'environnement des¬†√™tres vivants dont ils sont issus... || ???
Ozone || Du 1er décembre 1978 au 30 novembre 1979, soixantequinze pays membres de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) participent à l'énorme entreprise menée par le GARP (Global atmospheric research program) afin de donner pour la première fois, à l'aide des observations recueillies par satellites, ballons, sondes parachutées, avions et navires, une vue d'ensemble de J'atmosphère, la machine thermique responsable des climats.... ???
Smog || Les Anglais appellent smog, contraction des mots smoke (fumée) et fog (brouillard), un phénomène de pollution atmosphérique particulièrement nocif menaçant les grandes agglomérations oll l'émission de fumées et poussières industrielles et domestiques est intense. Fréquent à Los Angeles, le smog a sévi à Londres en 1952, 1959 et 1962 ; à Dunkerque et Saint-Omer en 1975. En été 1976, la concentration de gaz oxydants a atte... ???
Seveso || Certains herbicides, certains débroussaillants (et aussi des cosmétiques) contiennent de l'hexachlorophène. Ils sont présentés comme sans danger pour l'utilisateur, moyennant quelques précautions élémentaires. Le danger, c'est que le processus de fabrication de l'hexachlorophène peut libérer accidentellement du tétrachlorodibenzoparadioxine, ou dioxine, substance très toxique et difficilement décelable. Elle agit à faible... ???
Service de la carte de la vťgťtation (SCV) || D√©pendant du CNRS (Centre national de la recherche¬†scientifique), le Service de la carte de la v√©g√©tation (SCV),¬†Install√© depuis 1947 √† Toulouse, est un laboratoire charg√©¬†d'√©tablir une carte permanente de la v√©g√©tation fran√ßaise¬†√† l'√©chelle du 1/200 000. La confection de chaque num√©ro¬†d'un grand quotidien am√©ricain engloutit trente hectares¬†de for√™t canadienne, l'√©rosion et l'urbanisme ont ruin√© en¬†un si√®cle des supe... ???
Saint Marc (Philippe) || Ecologiste de la premi√®re heure, Philippe Saint Marc pr√©sente un profil assez diff√©rent de celui qu'on rencontre souvent dans les rangs des ¬ę verts ". Il ne se r√©clame pas de la tradition socialiste. Haut fonctionnaire, sa carri√®re n'a rien de marginal. Il combat le syst√®me non de l'ext√©rieur, mais au sein m√™me de l'administration. S'il s'est pr√©sent√© aux √©lections l√©gislatives de 1978 avec un programme √©cologique, ce fut... ???
Rťvolution verte || ¬† 1 Les succ√®s spectaculaires remport√©s par l'introduction¬†de nouvelles vari√©t√©s de c√©r√©ales dans certains pays tropicaux¬†d'Am√©rique latine et d'Asie marquent vraisemblablement¬†une √©tape importante dans la luHe contre le sous¬∑¬†d√©veloppement et la faim. Les croisements de bl√© mexicain¬†et de bl√© japonais, r√©alis√©s par l'agronome am√©ricain¬†Norman Berlaug, Prix Nobel de la paix en 1970, ont permis¬†en vingt-cinq ans de quad... ???
Remembrement || Mené depuis plus de vingt-cinq ans en France, le remembrement a entrainé de si grandes modHicatlons de la physionomie des campagnes que les défenseurs et les spécialistes de la nature, par leurs protestations et leurs travaux, ont amené les pouvoirs publics à considérer l'opération sous un jour nouveau : la terre n'appartient pas seulement à l'agriculture et aux propriétaires des sols. Ses paysages constituent un patrimoine c... ???
Radios libres || ¬† Le ph√©nom√®ne des radios ¬ę libres ¬Ľ manifeste le besoin¬†- ressenti en divers points du corps social - d'acc√©der¬†√† un moyen d'expression jusque-l√† verrouill√© par le monopole¬†de l'Etat. Dans les pays d'Europe o√Ļ ce monopole¬†n'a jamais exist√© (Allemagne F√©d√©rale, Pays-Bas), pas¬†d'√©closion de radios " pirates ¬Ľ. En France, apr√®s deux ans¬†d'affrontements avec les tribunaux, le maintien d'une quarantaine¬†d'√©missions cc par... ???
ę Printemps silencieux (Le) Ľ || ¬† L'√©motion suscit√©e aux √čtats-Unis en 1962 par le livre¬†de Rachel Carson, ¬ę Le Printemps silencieux¬Ľ, livrant √†¬†l'opinion l'√©norme dossier des pesticides, devait entra√ģner¬†dix ans plus tard l'interdiction du DDT aux √čtats-Unis et¬†dans plusieurs pays d'Europe. R√©sultat obtenu en d√©pit des¬†critiques adress√©es √† l'ouvrage (¬ę visions alarmistes ¬Ľ,¬†¬ęm√©lange hybride de science et de fiction¬Ľ) par diverses¬†personnalit√©s ... ???
L'Humanisme de la Renaissance ¬† Enfin, on constate que pendant la p√©riode du Moyen-√Ęge, la seule institution europ√©enne universelle reste l‚ÄôEglise chr√©tienne, elle-m√™me en proie √† la dispersion de son autorit√© mais est indispensable pour la soci√©t√©. Dans la hi√©rarchie eccl√©siastique, le pouvoir r√©el est d√©tenu par les √©v√™ques, v√©ritables princes de leur dioc√®se. Le pape, √©v√™que de Rome, jouit seulement d‚Äôune pr√©√©minence formelle sur ses pairs, com... Kim094
AELE Association Europ√©enne de Libre-Echange LES AUTRES EUROP√ČENS. Fond√©e le 20 novembre 1959 √† Stockholm, l'AELE r√©unit les pays qui ne veulent ou ne peuvent faire partie de la CEE : ce fut le cas de la Grande-Bretagne, de la Norv√®ge, de la Su√®de, du Danemark, de la Suisse, de l'Autriche et du Portugal, puis de la Finlande en 1961. legnie40170
APARTHEID ¬ę D√©veloppement s√©par√© ¬Ľ en langue afrikaans. Th√©orie d'organisation de la soci√©t√© fond√©e sur la s√©gr√©gation raciale et spatiale, qui a marqu√© l'Afrique du Sud au xxe si√®cle. La cohabitation entre les descendants des fermiers hollandais, les Boers, √©tablis en Afrique du Sud √† partir du xviie si√®cle, et leurs serviteurs noirs, pour la plupart hottentots (khoi), mais aussi javanais, donne naissance √† des groupes de M√©tis (M√©tis d... lola13873

150000 corrigťs de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littťrature
 QCM de culture gťnťrale
 Histoire
 Gťographie
 Droit
Podcast philo