LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libčre-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Tous les document publiés le : 2012-2-29


Titre du documents Description Pseudo de l'auteur
Les indépendances en Afrique du Nord Comment la France a-t-elle rĂ©agi aux revendications indĂ©pendantistes en Afrique du Nord ?      Introduction  La Seconde Guerre mondiale a eu un effet d'Ă©branlement en ce qui concerne la mĂ©tropole, a remis en cause la domination française dans un empire colonial qui avait connu des sommets dans les annĂ©es 30. La France, n'ayant pas rĂ©ellement d'expĂ©rience en matière de dĂ©colonisation, s'est contentĂ©e de penser que quelques arr... misschipie64
droit et politique La question de la justice taraude l’humanité depuis une certaine évolution s’est produite sur le plan indiv et sur le plan intersubjectif : prise de conscience que les hommes ont besoin des uns et des autres et qu’un pb de répartition ou de distribution se pose nécessairement. La question de la justice peut se poser et se manifester de manière infra-politique ou infra-institutionnel. C’est ainsi que le sentiment de la justice s... Ruth51611
Alfred Adler La psychanalyse est pratiquée par les psychologues depuis plusieurs années. Évidement, chaque psychologue a ses propres théories, ses propres méthodes. Le prochain travail traite d’Alfred Adler, un psychologue pas aussi connu que Freud ou Jung dans le domaine de la psychanalyse mais qui a cependant apporté sa propre contribution au domaine. Vous apprendrez davantage sur certaines théories les plus marquantes comme; sentiment d’i... julianeheron
fiche Madrigal triste de Baudelaire Madrigal triste de Baudelaire   Intro→XIXe s, Baudelaire = procès pour outrance à l'ordre moral par un régime autoritaire qui censure les artistes (Napoléon III) Il est rejeté par la société. Recueil Les Fleurs du mal→ titre oxymorique   Grds thèmes→détournement du Madrigal traditionnel mélange amour, souffrance & plaisir. Univers galant mais d... popo279
partie III commentaire composé rabelais/ frčre jena des entommeures Partie III : Derrière le rire, satire du clergé et Des guerres de religion et Vision de l’Homme au XVIème   A/Satire des moines et des guerres                                B/Vision humaniste de l’Homme   Derrière l&r... horse95
L’Eclair, un quotidien moderne ŕ la belle Epoque, 1891 L’Eclair, Journal Politique Indépendant, datant de la fin du XIXe siècle. C’est une période de profonde transformation économique et social, le XIXe siècle est très tôt marqué par l’apparition de nouveaux produits culturels qui se donnent pour vocation de toucher par leur prix, leur style, leur diffusion, et le plus large public. En France, nous sommes sous la Troisiè... Jessi
Alain Marie : sous le don, la dette Echange : sous le don, la dette d’Alain Marie Alain Marie est anthropologue. Il est également maitre de conférences à l’IEDES (Institut d’Etude du Développement Economique et Social) à l’université de Paris 1. Dans l’introduction de son article, Alain Marie évoque, dans les premières phrases, l’écrit de Marcel Mauss sur le don (Essai sur le don ; 1923). Nous avons vu dans le cours précédent que Mauss était un des premier... rorod
Allégorie de la caverne Part 1 L’allégorie de la caverneSujet:  Commentez d’une manière personnelle le passage du monde des impressions sensibles (opinion) à la réalité (vérité) ou plus simplement de l’ignorance vers la connaissance. Réponse personnelle: Selon moi, cette allégorie de Platon représente le chemin que doit parcourir le prisonnier (qui est ici l'allég... klint28
Marie-Louise 1791-1847Impératrice des Français. Fille de François Ier, empereur d'Autriche. Elle épousa Napoléon Ier en 1810. Mère du "roi de Rome". En 1814, elle retourna en Autriche. Son attachement à Neipperg lui fit oublier Napoléon et son fils. Un caractère léger et une totale absence d'esprit politique. ???
Carnot, Lazare (1753-1823) Général, homme politique et savant français qui organisa les armées françaises de la Révolution, ce qui lui valut le titre d'"organisateur de la victoire". Tenu à l'écart sous l'Empire, ministre pendant les Cent-Jours, il fut banni par Louis XVIII. ???
KLEBER, Jean-Baptiste   Général français formé à Munich, il se distingue lors de plusieurs batailles (Savenay, Fleurus, Maastricht) puis part pour l’Egypte avec Bonaparte. Il s’illustre au mont Thabor, puis à Héliopolis et au Caire, en mars 1800, juste avant d’être assassiné.   ???
VILLELE, Jean-Baptiste Guillaume Joseph, comte de   Homme politique, il est chef des ultras sous la Restauration. Président du Conseil, il devient impopulaire en votant la loi sur “ le milliard des émigrés ”.   ???
PICHEGRU, Jean-Charles   Répétiteur de mathématiques, ce Jurassien sert pendant la guerre d’Amérique comme sous-officier, puis il accueille la Révolution avec enthousiasme et, lieutenant à l’armée du Rhin, ne tarde pas à devenir général (1793), il conquiert la Hollande. Se retrouvant à Paris lors de l’émeute du 12 Germinal, il est placé à la tête des troupes, mate rapidement l’insurrection et est proclamé “ Sauveur de la patrie ”. Bien... ???
BRUNE, Guillaume   Après être passé du droit à la littérature, avoir tâté du journalisme et participé à la création du Club des Cordeliers, il se lance dans la carrière militaire et devient vite général, grâce à l’appui de son ami Danton et à la victoire qu’il remporte à Pacy-sur-Eure (1793). Bonaparte se l’attache après le 13 Vendémiaire et Brune se montre un brillant militaire pendant la campagne d’Italie, puis remporte la victoir... ???
BONAPARTE, Lucien   Elevé à Brienne comme son frère, il revient en Corse, où il est le secrétaire de Paoli. Puis, à Paris, ardent Jacobin, il est emprisonné après Thermidor ; libéré grâce à l’influence du général Bonaparte, il devient commissaire des Guerres (1796). Il se fait élire au Conseil des Cinq-Cents et, nommé président de l’Assemblée, il entraîne, le 18 brumaire, son frère, déjà prêt à reculer. En récompense, on le fait m... ???
BERTHIER, Louis Alexandre   Maréchal, il se distingue dans les campagnes d'Italie et d'Egypte auprès de Napoléon. Il est nommé major général de la Grande Armée. En 1814, il se rallie à Louis XVIII mais tombe vite dans la neurasthénie.   ???
FOUQUIER-TINVILLE, Antoine Quentin   La postérité en a fait un monstre, mais Fouquier-Tinville, accusateur public, n’a été que l’exécuteur docile des ordres du Comité de Salut public. Ancien procureur du Châtelet, il entre au Tribunal qui aura à juger, tour à tour, les Girondins, Danton, Desmoulins, les hébertistes, Robespierre et ses amis. Sans doute, le froid accusateur requiert-il avec une conviction rigoureuse, mais ce n’est pas lui qui décidait des arrest... ???
BONCHAMP, Charles, marquis de   Chef vendéen, il se distingue pour avoir obtenu des insurgés la grâce de 4 000 prisonniers républicains, avant de succomber à ses blessures, lors de la bataille de Cholet.   ???
BAZAINE, François Achille   MarĂ©chal de France, il se distigue lors des campagnes d'AlgĂ©rie, de CrimĂ©e et d'Italie. EnvoyĂ© au Mexique, il intrigue pour Ă©vincer l'empereur Maximilien. DisgraciĂ©, il est cependant nommĂ© commandant de la Garde impĂ©riale. Il finit sa vie en prison pour trahison.   ???
DURUY, Victor   Historien et homme politique, il occupe le poste de ministre de l'Instruction publique sous Louis Napoléon. Ses réformes libérales permettent notamment d'introduire l'histoire contemporaine dans les programmes.   ???
FAVRE, Jules   FAVRE, Jules (1809-1880) Homme politique, il joue un rôle important dans la destitution de l'empereur en 1870. Nommé ministre des Affaires étrangères, il négocie avec Bismarck et signe le traité de Francfort en 1871.   ???
MALET, Claude François de (1754-1812) - Biographie   GĂ©nĂ©ral. NĂ© au sein d’une famille noble, il trahit ses origines en ralliant la cause de la RĂ©volution. Commandant de la garde nationale de DĂ´le, capitaine Ă  l’armĂ©e du Rhin puis gĂ©nĂ©ral de Brigade, il est rĂ©putĂ© pour son hostilitĂ© Ă  NapolĂ©on Ier, qui le fait arrĂŞter puis enfermer dans une maison de santĂ© en 1808. Il en profite pour mettre sur pied une conspiration contre l’empereur, qui aboutira Ă  l’ébauche d’un ... ???
ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste de Vimeur, comte de   Maréchal de France, il se distingue durant l'Indépendance américaine à la tête du corps expéditionnaire français.   ???
LA FAYETTE, Gilbert Motier de   Maréchal de France, il est le compagnon d’armes de Jeanne d'Arc et le conseiller de Charles VII.   ???
CASIMIR-PERIER, Auguste Casimir Perier, dit   Homme politique, il siège à la Chambre des députés puis à l'Assemblée législative en 1849. Sous le Second Empire il est ministre de l'Intérieur dans le cabinet de Thiers.   ???
BOURBON, Marie-Amélie de   SĹ“ur de Marie-Antoinette, la princesse Ă©pouse le duc d'OrlĂ©ans en 1809. Elle Ă©lève ses enfants dans de sages idĂ©es libĂ©rales et remplit son rĂ´le d'Ă©pouse du roi des Français.   ???
CARLOMAN   Fils de Pépin le Bref et roi des Francs en 768, il règne sur la Provence, la Septimanie, la Bourgogne, l'Alsace, l'Almanie et une partie de l'Aquitaine. A sa mort, son royaume revient à son frère Charlemagne.   ???
ELOI, saint   Maître de la Monnaie, il devient trésorier du roi Dagobert. En 641, il devient évêque de Noyon et crée des hôpitaux et des monastères.   ???
CLOTAIRE II   Roi de Neustrie dès l'âge de quatre mois, sous la régence de sa mère, Frédégonde, il fait périr atrocement Brunehaut. Durant son règne, il accorde de nombreux privilèges aux nobles.   ???
Clovis, roi Franc   Clovis est un roi Franc. Son ambition est de régner sur tous les peuples, aussi divers soient-ils, qui occupent le territoire de la Gaule. Rivalités et déchirements gouvernent. Des survivances des religions de l’Antiquité, des rites magiques, des superstitions de toutes sortes dispersent les consciences autant que les peuples. La religion chrétienne, qui ne conçoit qu’un seul Dieu, et assure que le Christ est ressuscité, commence d... ???
CLOTAIRE Ier   Roi de Soissons en 511 et fils de Clovis, il fait éliminer deux de ses neveux avec la complicité de son frère Childebert Ier. Il règne en maître absolu à partir de 558.   ???
CHILDEBERT Ier   Roi franc de 511 à 558 et troisième fils de Clovis, il règne sur un territoire situé entre la Seine et la Loire, et dont Paris est la capitale.   ???
CALONNE, Charles Alexandre de    (1734-1802) Homme politique, contrôleur général des Finances, son plan de réformes, introduisant une certaine égalité devant l’impôt, rencontre l’opposition des privilégiés et lui vaut la disgrâce.   ???
BRISSOT DE WARVILLE, Jacques Pierre Brissot   (1754-1793) Journaliste et homme politique, il est député à l'Assemblée législative et à la Convention. Il devient ensuite un des chefs Girondins. Il meurt guillotiné.   ???
DESMOULINS, Camille   (1760-1794) Homme politique, il est l'auteur de pamphlets très violents contre l'Ancien Régime et participe aux journées insurrectionnelles de 1789. Opposé au développement de la terreur, il est guillotiné avec Danton en 1794.   ???
DESAIX, Louis Charles Antoine des Aix, Chevalier de Veygoux, dit   (1768-1800) Général, il se distingue sur le Rhin et accompagne Napoléon Bonaparte en Egypte. Il meurt au cours du combat à Marengo, après avoir assuré la victoire.   ???
Joseph Bonaparte   1768-1844   Boursier du roi à  son arrivée de Corse, il se destine d'abord aux ordres, puis au barreau. Il  épouse en 1794 Julie Clary, fille d'un riche négociant de Marseille, dont la sœur, Désirée, sera courtisée par Napoléon avant de devenir l'épouse de Bernadotte. Pendant la campagne d'Italie, il est commissaire des guerres, en 1797, il devient député au Conseil des Cinq-Cents et ambassadeur à Parme puis à Rome. Conseil... ???
Henri François d'Aguesseau, chancelier de France   1668-1751   Fils d'Henri d'Aguesseau, intendant du Limousin, Guyenne, Languedoc, et de Claire Le Picart et par elle petit-neveu du procureur gĂ©nĂ©ral au Parlement Omer Talon, il reçoit de son père une Ă©ducation particulièrement complète d'après un plan d'Ă©tudes Ă©tabli par celui-ci et qui a Ă©tĂ© conservĂ©. Le 29 aoĂ»t 1686, il est avocat du roi au Châtelet ; le 22 janvier 1691, avocat gĂ©nĂ©ral au Parlement et en 1700 procureu... ???
Joseph, prince Poniatowski 1763-1813    Commandant en chef de l'armée du grand-duché de Varsovie, maréchal de France. Neveu du dernier roi de Pologne, il fut élevé à Vienne et servit d'abord dans l'armée autrichienne. Appelé en Pologne par son oncle, il fut l'un des commandants de l'armée polonaise réorganisée, c'est à ce titre qu'il s'illustra dans la guerre de 1792 contre l'intervention russe. Après l'adhésion du roi à la Confédération de Targowic... ???
Philippe Ier 1143-1191    Après avoir été associé dix ans au gouvernement de son père, comte de Flandre, il lui succéda. Ami de Thomas Bechet, il contribua à adoucir les relations entre Louis VII et Henri II. En 1179, il assista au sacre de Philippe Auguste, son filleul, et, après avoir joui d'un grand crédit aux yeux du jeune roi, se vit écarté de son entourage, bien que sa nièce eut épousé Philippe. Il se retourna alors contre la France... ???
Sigebert Ier 535-575    Fils de Clotaire Ier, l'Austrasie lui revient en partage à la mort de ce roi. D'un caractère plus digne et moins violent que ses frères, il épouse Brunehaut, princesse wisigothique, dont l'intelligence et le raffinement relatif lui valent la jalousie de Chilpéric. À la suite de l'assassinat de Galswinthe, sœur de Brunehaut, la guerre éclate entre la Neustrie et l'Australie. Sigebert est vainqueur. Les grands sont sur le ... ???
Qui était AUGEREAU (PIERRE-FRANÇOIS-CHARLES, DUC DE CASTIGLIONE) ? MarĂ©chal français nĂ© Ă  Paris en 1757, mort Ă  La Houssaye en 1816. GĂ©nĂ©ral de division pendant la guerre de Ven­dĂ©e, il fut envoyĂ© en Italie en 1796 et y rĂ©alisa des pro­diges de valeur au pont de Lodi, Ă  Castiglione et Ă  Arco-le. Investi du commande­ment de Paris, il fut chargĂ© par le Directoire, lors de la journĂ©e du 18 Fructidor, d'envahir le corps lĂ©gislatif et d'arrĂŞter les dĂ©putĂ©s pros­crits. DĂ©putĂ© aux Cinq-Cents (17... ???
André MORELLET, dit l'Abbé || AndrĂ© MORELLET, dit l'AbbĂ© 1727 - Lyon 1819 - Paris Morellet fit des Ă©tudes chez les jĂ©suites mais n'accĂ©da pas au sacerdoce. Il se joignit alors aux grands philosophes de l'Ă©poque, Diderot, d'Alembert, auxquels sa tolĂ©rance plaisait beaucoup. Il participa Ă  la rĂ©daction de l'EncyclopĂ©die, et frĂ©quenta le salon de Mme Geoffrin. || ???
Thomas de Mahy, marquis de FAVRAS || Il fut pendu en place de Grève. en 1790. -Il est probable que cette accusation ait été lancée par le comte de La Châtre et qu'elle il'avait aucun fondement. Cette affaire "Favras" n'a jamais été réellement éclaircie.... || ???
Eugčne ÉTIENNE || 1844 - Oran 1921 - Paris Eugène Étienne Ă©tait inspecteur des chemins de fer de l'État depuis 1878 quand il fut Ă©lu dĂ©putĂ© d'Oran en 1881. Sous-secrĂ©taire d'État au ministère de la Marine et des Colonies de 1887 Ă  1892, il siĂ©gea Ă  ... l'Union rĂ©publicaine || ???
La révision constitutionnelle en France depuis 1875 (droit) || La Constitution peut ĂŞtre dĂ©finie comme « l'ensemble des règles considĂ©rĂ©es comme fondamentales dans l’Etat, situĂ©es au sommet de la hiĂ©rarchie des normes et protĂ©gĂ©es par une procĂ©dure de rĂ©vision plus complexe que celle des autres lois ». Cependant, afin de s’adapter Ă  son temps, une Constitution peut faire l'objet d'une rĂ©vision, consistant par exemple Ă  supprimer des articles devenus obsolètes. Depuis 1875, la Franc... Marie7787
Jean-Nicolas PACHE || C'est le maréchal de Castries qui s'occupa de son éducation. Par la suite, il fut le précepteur de ses enfants. Nommé contrôleur de la maison du roi, il se retire bientôt de cette fonction et s'expatrie en Suisse.... || ???
Robert LINDET ||  Fils de commerçants, il fit des études de droit qui le menèrent à une carrière d'avocat. Membre de l'Assemblée législative et député de l'Eure, il intègrè bientôt la Convention et sympathise avec la Montagne. A l'origine elu rapport sur les crimes de Louis Capet...  || ???
Antoine Marie Chamans, comte de LAVALETTE ||  Bibliothécaire, il s'éprit des idées révolutionnaires et devint aide de camp de Bonaparte, qui en fit un ministre plénipotentiaire puis son directeur des Postes. Révoqué en 1814, il reprit du service pendant les CentJours, ce qui lui valut d'être arrêté et condamné à mort....  || ???
Jean-Baptiste Alphonse Victor BAUDIN || C'est en tant que député républicain à l'Assemblée législative que Baudin s'opposa au maintien de l'état de siège en 1849. Il fut également l'un de ceux qui proposèrent d'instituer l'enseignement primaire gratuit et obligatoire... || ???
Louis-Joseph ANDRÉ || Louis-joseph AndrĂ© a Ă©tudiĂ© Ă  Polytechnique avant de devenir ministre de la Guerre de 1901 Ă  1905. Patriote, il tenait Ă  rapprocher de la nation française le corps des officiers et n'hĂ©sitait pas pour cela à noter sur des fiches le nom... || ???
Louis Philippe Albert d'Orléans, comte de PARIS || Son grand-père, Louis-Philippe, rĂ©tablit: en sa faveur le titre de comte de Paris et abdiqua en 1848 en le dĂ©signant comme successeur. Mais les insurgĂ©s et les dĂ©putĂ©s exilèrent le prĂ©tendant.... || ???
Augustin Bon Joseph de ROBESPIERRE, dit ROBESPIERRE le Jeune Frère de Robespierre, il ne connut pas le même destin glorieux que celui-ci, bien qu'il mourüt de la même manière. Avocat avant la Révolution, Augustin de Robespierre devint administrateur du Pas-de-Calais, ... ???
Alexandre Félix Joseph RIBOT || D'abord avocat, il entra en politique en 1877 comme dĂ©putĂ© du Pas-de-Calais. SiĂ©gant au centre gauche, il devint rapidement le chef du parti rĂ©publicain modĂ©rĂ©. Il nĂ©ogica l'alliance franco-russe comme ministre... || ???
Raoul Georges Adolphe RIGAULT || Journaliste et homme politiqlie français, fils d'un conseiller à la préfecture de la Seine, Rigault fit ses études à Versailles. Puis, animé par un tempérament révolutionnaire, il participe à l'élaboration de journaux républicains. La publication de Le Démocrite... || ???
Gustave Paul CLUSERET   ||...|| ???
Henri Charles Ferdinand Marie-Dieudonné de BOURBON, duc de BORDEAUX, comte de CHAMBORD || Fils posthume du duc de Berry et petit-fils de Charles X, le comte de Chambord devint l'hĂ©ritier lĂ©gitime du trĂ´ne de Francè Ă  la suite de l'abdication de son grand-père. A la chute du second Empire, il se posa en prĂ©tendant sous le nom de Henri V ... || ???
Paul DÉROULEDE || EngagĂ© dans les chasseurs Ă  pieds pendant la guerre franco-allemande de 1870, DĂ©roulède fit preuve de bravoure et quitta l'armĂ©e avec le grade de lieutenant. Il incarna par la suite l'esprit de revanche qui tenait la Frarice sous la Troisième rĂ©publique... || ???
Gleichberechtigung || 1/ Das Thema bezieht sich um Ungleichheit zwischen dem Männern und dem Frau. Es gibt drei Dokumente : einen Text dann einen Statistik um zum schluss eine Karikatur. Was dem Text betrifft es ist ein Roman entnommen und er behandelt das Thema des Erfolgs oder Misserfolgs einer Frau. Einen Frau hat sich um eine Arbeitstelle im Betrieb beworben und hält sich mit dem Betriebsleiter. Schon beim Anfang des Gesprächs wird unterstrichen, wie ...
La prononciation française || I.                  Les consonnes finales non prononcĂ©es En gĂ©nĂ©ral, les consonnes finales ne se prononcent pas en français. -         Je suis                                                                 I’am -         Nous                                                         ... sarah123456
Pile ŕ combustible ŕ hydrogčne (Thčme : Environnement et progrčs) || Introduction : La pile Daniell qui a Ă©tĂ© crĂ©Ă©e en 1836 par John Daniell est une des premières piles au monde . L’ objectif des chercheurs est de crĂ©er des piles de plus en plus performantes, en matière d’énergie . En 1839, le premier modèle d’une nouvelle pile, la pile Ă  combustible, est crĂ©Ă© par William R. grove .Son fonctionnement et ses composants sont lĂ©gèrement diffĂ©rents de ceux de la pile Daniell. Après avo... tamatea
LE NATURALISME    Introduction Le terme « naturalisme » vient du latin « naturalis » signifiant « naturel Le mouvement artistique naturaliste est une école littéraire et artistique du XIXème siècle qui visait à reproduire la réalité objective. Fortement lié à Emile Zola qui est le théoricien de cette école, le naturalisme est un réel système d’analyse et d’explication de la nature, cherchant et montrant la vérité. Les écrivains veu... FlorianneH
Le sport de la guerre froide ŕ la mondialisation (1945-2000) - Sport, politique et relations internationales au 20čme sičcle               « Les grandes victoires de l’Union soviĂ©tique et des pays frères sont la preuve Ă©clatante que le socialisme est le système le mieux adaptĂ© Ă  l’accomplissement physique et spirituel de l’homme »  (in La Pravda, 1972)             « Est-ce que nous rĂ©alisons Ă  quel point il est important de concourir victorieusement contre les autres nations ? (…) Compte tenu de ce que reprĂ©sente le s... alex040913
La diversité des cultures est-elle un obstacle ŕ la paix entre les Hommes ?       La culture est un mot qui a plusieurs sens, le sens premier de ce mot est l’agriculture (qui vient du mot latin cultura qui signifie ''le soin que l'on porte Ă  la rĂ©colte des champs) , c'est Ă  dire la culture de la terre par les Hommes. La culture dont nous allons parler ici est la culture au sens sociologique c'est Ă  dire la culture de l'Homme, elle comprend la langue, la religion, l'art, l'histoire, l'art, le travail et la t... Bonifalex
Les années François Mitterrand (1981-1995) - histoire DOCUMENT DE 15 PAGES|| François Mitterrand, qui fut plusieurs fois ministres de 1947 Ă  1958 et l’un des principaux opposants Ă  la politique du GĂ©nĂ©ral De Gaulle revenu au pouvoir, remporte l’élection prĂ©sidentielle le 10 mai 1981 contre ValĂ©ry Giscard d’Estaing et est Ă©lu prĂ©sident de la RĂ©publique. Sa longĂ©vitĂ© Ă  la tĂŞte de la France, deux septennats au pouvoir, constitue un record absolu de durĂ©e dans l’histoire de la R... shugga
Charles de TALLEYRAND-PERIGORD Fils d'officier, Talleyrand s'orienta tout d'abord vers les armes, mais sa famille contre son gré' le destina à l'Église. Nommé évêque d'Autun· en 1]88, il fut élu dépdté aux états généraux, et fit voter la mise à .... ???
Baron LOUIS || Il était tout jeune prêtre lorsque éclata la Révolution. Il se rallia au régime mais émigra en Angleterre en 1791. Il revint en France sous le Consulat. Il devint secrétaire au ministère de la Guerre puis, ... || ???
Bertrand BARERE de VIEUZAC || Avocat, il fut élu en 1789 député de Toulouse aux Etats généraux. En 1792, il fut élu à la Convention par les Hautes-Pyrénées après avoir fondé un journal, Le Point du jour... || ???
Jean-François REWBELL ou REUBELL || D'abord dĂ©putĂ© du tiers Ă©tat aux États gĂ©nĂ©raux, Reubell fut Ă©lu prĂ©sident cie l'AssemblĂ©e constituante en 1791 et Ă©galement Ă  la Convention en 1792. Il participa Ă  la dĂ©fense de Mayence. Reubell s'opposa... || ???
Comte de LANJUINAIS || Homme politique français, avocat et professeur de droit à Rennes, il fut élu député elu Tiers État aux États généraux de 1789. À la Convention, il fut un courageux adversaire des Montagnards qui le firent décréter d'accusation en même... || ???
La gestion par processus ŕ l’hôpital : Cas du centre Hospitalier Hassan II INTRODUCTION    Chapitre I: PRESENTATION DU CENTRE HOSPITALIER HASSAN II.   Section 1: Fiche technique du centre hospitalier Hassan II ……………… 9   Section 2: Organisation du Centre Hospitalier Hassan II …………………..10   Chapitre II: Etude monographique.   Section 1 : PrĂ©sentation du guide d’entretien …………………………………12   Section 2 : Analyse des donnĂ©es collectĂ©es ………... HAJARENCG
FAUT-IL VOULOIR LA DECROISSANCE ?       Aujourd’hui, l’Homme ne cesse de progresser dans tous les domaines (sciences, santé, économiques, sociaux culturels, politiques…). Depuis plusieurs siècles, l’Homme  s’adonne à une course effrénée aux progrès : Il souhaite avoir toujours plus et toujours mieux.  Ce phénomène est surtout marqué dans les pays riches fondés sur des idées matérialistes et dans lesquels le consumérisme prédomine. A l’heure act...
Hernani : Acte V Scčne 6 - Hugo (commentaire) || Introduction : Hernani, pièce de théâtre romantique Ă©crite en 1830, a Ă©tĂ© Ă©crite par V. Hugo, le chef de file de ce nouveau genre qu’il thĂ©orise dans la prĂ©face de Cromwell. Il y prĂ´ne une libertĂ© littĂ©raire s’opposant totalement au théâtre classique, rĂ©gi par des règles strictes comme celles des trois unitĂ©s. Il use d’une mise en scène spectaculaire pour faire passer son message et transgresse les codes de l’écritu... Lerital
Explication du texte de Bergson : « On a rappelé que l'homme avait toujours inventé des machines .... et montre ŕ sa sortie qu'il avait conservé son indépendance. »     Introduction L'objet de ce texte, ce dont il parle, ou encore son thème, c'est l'invention mĂ©canique dans ses rapports avec la science moderne. Quelle est la nature des relations qu'elles entretiennent ? La position de l'auteur sur cette question prend le contre-pied d'une idĂ©e gĂ©nĂ©ralement rĂ©pandue. Alors que l'on pense de manière assez spontanĂ©e, et donc irrĂ©flĂ©chie, que la science moderne a conditionnĂ© le dĂ©veloppem... ???
Jean Paul Sartre - Situations philosophiques : « j'ai voulu saluer dans sa particularité un homme que j'ai plaisir ŕ revoir » || Depuis l’AntiquitĂ©, les philosophes comme Jean Paul Sartre, philosophe français du 20ème siècle, notamment dans un extrait de Situations philosophiques, ne cessent de s’intĂ©resser au langage,  mais surtout son lien avec la pensĂ©e, le fait que les individus expriment leur pensĂ©e avec le langage. Pourtant, on peut faire un autre constat : le langage peut aussi dĂ©former nos pensĂ©es ou les rendre imprĂ©cises. Dans l’histoire de l...
Le personnage de roman doit-il se rapprocher de la réalité ? || Le courant rĂ©aliste existe depuis le XIXème siècle et dĂ©veloppĂ© par le plus grand auteur comme Emile Zola, Victor Hugo ou encore Maupassant. Tous ont Ă©crit des  nouvelles rĂ©alistes en essayant de rapprocher au mieux leurs personnages de la rĂ©alitĂ©. Le romancier en quĂŞte de lecture crĂ©e donc des personnages inspirĂ©s de la rĂ©alitĂ© et nourris de sa propre expĂ©rience. Il a donc cherchĂ© Ă  attĂ©nuer les frontières entre leur inve... romain34
En quoi l'hospitalité reflčte-t-elle un rapport particulier ŕ autrui ? ||  DĂ©finition : - charitĂ© qui consiste Ă  recueillir, loger et nourrir gratuitement les indigents, voyageurs dans un Ă©tablissement prĂ©vu Ă  cet effet (hospice) - (AntiquitĂ©) droit rĂ©ciproque de trouver logement et protection les uns les autres - (XVIIIè) libĂ©ralitĂ© qu’on exerce en recevant qqn sous son toit, en le logeant gratuitement   Deux Ă©tymologies : Hospitalitas (latin) : traduit le fait d'accueillir quelqu'un, et l...
Marquis de MONTCALM de SAINT-VÉRAN || En 1758, il dĂ©fendit hĂ©roĂŻquement Ticonderoga (Fort Carillofi) avec des forces dĂ©risoires mais dut ensuite abandonner Louisbourg... || ???
François de GRASSE Capitaine de vaisseau en 1779, il se distingue par son courage et sa tĂ©mĂ©ritĂ©. ll gagne ses Ă©toiles dans les opĂ©rations navales de la guerre d'indĂ©pendance amĂ©ricaine. Ainsi en 1781 il contraint le gĂ©nĂ©ral anglais Cornwallis Ă  capituler Ă  Yorktown en bloquant la baie de Chesapeake et en empĂŞchant l'amiral Hood d'intervenir.... ???
Jean-Baptiste, Comte DROUET d'ERLON || Enrôlé en 1792 il participe à toutes les campagnes de la Révolution puis de l'Empire. Aide de camp du général Lefèvre il devient général de brigade en 1799 puis de division en 1803. Il poursuit sa carrière en Espagne. Fidèle à l'Empereur il ... || ???
Auguste Frédéric Louis de MARMONT || Fils d'officier, le lieutenant Marmont suivit Bonaparte, après le siège de Toulon, dans la campagne d'Italie (1796) et clans celle d'Égypte (1798) ; il se distingua Ă  la bataille des Pyramides.... || ???
Maréchal de LÉVIS || François Gaston de LĂ©vis se distingua d'abord pendant la guerre de Succession d'Autriche. En 1756, il fut envoyé au Canada. Après la mort de Montcalm, il commanda les troupes françaises.... || ???
Maréchal KELLERMANN || Officier de l'Ancien RĂ©gime, marĂ©chal de camp en 1788, il se rallia Ă  la RĂ©volution. NommĂ© lieutenantgĂ©nĂ©ral en 1792, il reçut le commandement de l'armĂ©e du centre. Sous les ordres de Dumouriez... || ???
Pierre Philippe DENFERT-ROCHEREAU || Après avoir fait ses études à l'École polytechnique, Denfert-Rochereau débute sa carrière d'officier en Italie en 1849. Il prend part à la guerre d'Algérie avec le grade de lieutenant-colonel, puis de retour en France en 1864 ... || ???
Commandant RIVIČRE || A vingt-neuf ans, il Ă©tait lieutenant cie vaisseau. En 1870, il devint capitaine de frĂ©gate. En 1880, il se distingua en rĂ©primant une rĂ©volte de Canaques. En 1881, il arriva au Tonkin oĂą l'attendait son destin. Il met en dĂ©route les pirates chinois, ... || ???
Général d'ELBÉE || Officier de cavalerie, il s'Ă©tait retirĂ© dans son domaine d'Anjou pendant la RĂ©volution. Mais les paysans de sa rĂ©gion vinrent lui demander appui, et il se retrouva au printemps 1793 Ă  la tĂŞte des paysans de BeauprĂ©au. A la mort de Cathelineau... || ???
Louis de BOUGAINVILE Après ses études de mathématiques et de droit, Bougainville fit une carrière militaire et devint aide de camp de Montcalm au Canada. Entré dans la marine en 1763, il tenta sans succès de fonder une colonie aux Malouines.... ???
Amiral d'ESTAING || Le comte d'Estaing se distingua aux batailles de Gondelour et du port Saint-David, mais fait prisonnier par les Anglais au-Faubourg Madras (1758). Il fut libéré sur parole et combattit dès lors clans le golfe Persique. Il fut promu maréchal de camp... || ???
Maréchal de BELLE-ISLE || Petit-fils elu cĂ©lèbre Fouquet, surintendant des Finances de Louis XIV, il dĂ©buta sa carrière brillamment en tant qu'officier. C'est Ă  lui que l'on doit la conquĂŞte de la Lorraine en 1736... || ???
François CANROBERT Canrobert poursuivit brillamment ses Ă©tudes Ă  SaintCyr, puis prit glorieusement part Ă  la conquĂŞte de l'AlgĂ©rie de 1835 Ă  1839, puis de 1841 Ă  1849. Il participa en outre, aux cĂ´tĂ©s de NapolĂ©on III, au coup d'État elu 2 dĂ©cembre 1851... ???
Antoine CHANZY || Ancien élève de l'École militaire de Saint-Cyr, Chanzy fit ses débuts dans les zouaves où il fut reconnu comme un excellent chef elu bureau arabe de Tlemcen. Il prit part à la campagne d'Italie, avec le grade de chef de bataillon. On le vit également en Syrie. Colonel, puis général de brigade... || ???
Comte DARU || Daru fut emprisonné sous la Terreur, ne s'étant que modérément enthousiasmé pour la Révolution à son poste de commissaire des guerres (1783-1789). Napoléon fit cependant de lui un excellent organisateur de guerre : .... || ???
Général d'AURELLE de PALADINES || Il commença sa carrière militaire en servant en AlgĂ©rie de 1841 Ă  1848 et fut nommĂ© gĂ©nĂ©ral de brigade en 1851. Ayant pris part aux conflits d'Orient, Aurelle de Paladines fut promu gĂ©nĂ©ral de division en 1855, juste avant d'ĂŞtre priĂ© par Gambetta... || ???
Claude VICTOR PERRIN, duc de BELLUNE || Fils d'huissier, il délaissa ses études de droit pour s'engager en 1783. Volontaire en 1792, il fut présent au siège de Toulon (1793) auprès de Bonaparte. Il y fut nommé général. Il s'illustra ensuite à Marengo (1800). Ambassadeur à Copenhague (1805) il revint dans la grande armée gagner son bâton de maréchal... || ???
La dissertation critique La dissertation critique Votre tache : Écrire un texte argumentatif de 900 mots, prendre position et faire attention au français.   Structure du texte :  INTRO : Sujet amené :(contexte socio historique, auteur genre courant Sujet posé : (ce n’est pas la question, c’est la réponse) Sujet divisé : Vos arguments, les IP qui soutiennent la thèse. DÉVELOPPEMENT : IP (X2 ou X3), IS (X2 ou X3), preuves (X1 ou X2) : des ... chloekatsouros
La Chanson du Mal-Aimé - Cinq derničres strophes         ProblĂ©matique : de la douleur Ă  la renaissance     I L’espace et le temps dans un poème narratif   1La ville, Paris, lieu de la douleur et de la vie   -         Mon beau Paris, un lieu de la nostalgie et de l’errance ; La ville du dĂ©sespoir sentimental comme Londres -         Une ville de la modernitĂ© et de la transe -         Juin, d’avril Ă  juin : de l’hiver du passĂ©, au p... monserrata
La Vie unanime (La rue) Jules Romains (commentaire composé) || La rue est l'un des poèmes du recueil le plus connu de Jules Romains appelĂ© La Vie unanime. Jules Romains, pseudonyme de Louis-Henri-Jean Farigoule Ă©tait du fait de son talent et de son productivitĂ©, le meilleur reprĂ©sentant du courant unanimiste, auquel il offre avec La Vie unanime en 1908 son modèle le plus achevĂ©. L'unanimisme est une doctrine littĂ©raire conçue au dĂ©but du XXe siècle, sous l'influence de Zola et de Verhaeren, se... AydaBarghan
Maréchal de VILLARS || EngagĂ© dans l'armĂ©e dès l'âge de dix-neuf ans, Villars fut un des plus grands chefs militaires de son temps. Fils de diplomate, il fut un moment tentĂ© de suivre cette voie et devint ambassadeur Ă  Vienn8 en 1683.... || ???
Christophe de LAMORICIERE || Cet officier du génie fit une éclatante carrière en Algérie où il organisa le premier bataillon de zouaves. Grièvement blessé à Constantine (1837), général en 1840, il participa avec Bugeaud à la victoire de l'Isly... || ???
Anatole COURBET || Après avoir étudié à l'École polytechnique, et après divers commandements sur mer, Courbet reçut le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie (1880-1882). A partir de 1883 il commanda l'escadre d'Indochine... || ???
Louis Marie d'AYEN, chevalier d'Arpajon, vicomte de Noailles || Louis Marie Noailles prit activement part, avec son beau-frère La Fayette, à la guerre d'Indépendance américaine ; mais il se distingua tout particulièrement pendant la Révolution clans la nuit du 4 août, en proposant l'abolition cles privilèges et des droits seigneuriaux, l'égalité elevant l'impôt et l'abolition... || ???
EBROĎN || Maire du palais (officier chargĂ© de la maison du roi) de Neustrie, il s'opposa Ă  LĂ©ger, l'Ă©vĂŞque d'Autun lorsque celui-ci voulut imposer sa loi Ă  la Bourgogne. Ă€ la mort de Clovis II, roi de Neustrie, il exerça le pouvoir Ă  la place du jeune Clotaire III qui mourut en 673.... || ???
Sainte BATHILDE || Vers 636 - Angleterre 680 - Chelles Née en Angleterre, Bathilde fut vendue comme esclave et attachée au service de la femme d'Erkinoald, maire du palais de Neustrie. Le jeune roi Clovis II la rencontra dans le palais et fut touché par sa grande beauté.... || ???
żArte en el cuerpo?   «Yo quiero un «tragus»; mi amiga prefiere un «septum» y, aquĂ­, el colega está pensando en un tatuaje que no salga muy caro». No, no estamos en una escuela de lenguas clásicas, ni tampoco en una facultad de FilologĂ­a. La conversaciĂłn tiene lugar en uno de los muchos locales existentes en Madrid donde se hacen tatuajes y anillamientos, establecimientos con demasiados flecos legales hoy pero que están haciendo furor entre gentes de... zineb.ncherkaoui1
Britain: The physical background || Plan I. The Land ............................................................................................................................................ 1 II. Geology and Topography ............................................................................................................. 2 III. Climate ...................................................................................................................................... valdruel
Les droites françaises depuis 1945 (Histoire) || 1.     De la marginalisation au retour en force (1945 – 1958) 1.1  Des droites discrĂ©ditĂ©es et marginalisĂ©es è A la libĂ©ration, les droites subissent une profonde considĂ©ration morale, dĂ» Ă  la collaboration du rĂ©gime de Vichy. Une Ă©puration se met en place par des procès emblĂ©matiques : PĂ©tain (condamnĂ© a mort puis sa peine est commuĂ©e en prison Ă  perpĂ©tuitĂ©) ; condamnation et exĂ©cution de Pierre Laval. Le rĂ©... Kim35
Le Monde ŕ l’apogée de la Guerre Froide (1947 – 1962) - Histoire DOCUMENT DE 15 PAGES|| 1.     L’entrĂ©e dans la Guerre Froide et les premiers affrontements 1.1            L’entrĂ©e ds la Guerre Froide : l’annĂ©e 1947[B2] [B3]  è TraitĂ© de Paris = entĂ©rine les avancĂ©s gĂ©ographiques de la fin de la WWII (annexions de l’URSS (, dĂ©placements des frontières de la Pologne…) è URSS a dĂ©jĂ  Ă©bauchĂ© un glacis dĂ©fensif par TraitĂ© de Yalta, Postdam et Paris (= rĂ©cupĂ©rat°... Kim35
Jean Jaurčs Jean Jaurès (1859-1914) est l'un des principaux chefs du socialisme français au dĂ©but du siècle. Plus modĂ©rĂ© que son rival socialiste Jules Guesde, il fonde le journal L'HumanitĂ©. Pacifiste convaincu, il est haĂŻ par les nationalistes. C'est l'un d'entre eux qui l'assassine en 1914, levant ainsi le dernier obstacle qui aurait pu dĂ©tourner la gauche de l'Union sacrĂ©e. nathalie45154
Napoléon Bonaparte Le gĂ©nie militaire de NapolĂ©on Bonaparte (1769-1821) l'Ă©lève au rang de gĂ©nĂ©ral au cours des guerres rĂ©volutionnaires et, Ă  partir de 1796, il mène de brillantes campagnes contre l'Italie, l'Autriche, la Russie, la Prusse et l'Angleterre, s'appropriant ainsi une grande partie de l'Europe. Il devient alors Premier Consul, puis empereur des Français en 1804. BloquĂ© en mer par l'amiral anglais Nelson, il sera finalement vaincu Ă  la batai... Justine45133
La conquęte des airs Les frères Étienne et Joseph de Montgolfier, directeurs d'une manufacture de papier, bouleversent le public en juin 1783 en gonflant un aĂ©rostat de 11,70 m de diamètre avec de la fumĂ©e et en le faisant s'Ă©lever Ă  300 m d'altitude. C'est la naissance de la montgolfière. Deux ans plus tard, Jean-Pierre Blanchard traversera la Manche en ballon. Hetre45122
Thiers, Louis, Adolphe Ecrivain et homme politique français né à Marseille et mort à Saint-Germain-en-Laye (1797-1877). Né dans une famille ruinée par la Révolution, il fut boursier du lycée de Marseille. Après avoir été avocat à Aix, il partit pour Paris, y vécut dans les bouges et les hôtels borgnes, puis améliora peu à peu ses relations, collabora au Constitutionnel et fonda Le National. Il était hostile à Charles X; lors des journées de juillet 1... ???
La Renaissance Le mouvement culturel et artistique de la Renaissance s'étend environ du XIVe siècle au début du XVIIe siècle, avec pour origine l'Italie centrale avant de s'étendre à travers toute l'Europe. Entre le Moyen Age et l'époque classique, la Renaissance se démarque par une profonde remise en question de l'héritage intellectuel, culturel et artistique des siècles précédents. On distingue différentes périodes successives de la Renaissance,... Vincent42576
Murat, Joachim Maréchal de France et roi de Naples né à Labastide (Lot), mort au Pizzo, Italie (1767-1815). Fils d'un aubergiste, il servit comme officier de hussards sous les ordres de Bonaparte, joua un rôle capital lors de la répression par celui-ci de l'émeute royaliste du 13 vendémiaire an IV, se distingua à la bataille des Pyramides et assura la réussite du coup d'Etat du 18 Brumaire. Bonaparte lui fit épouser sa soeur Caroline en 1800 et le nom... Fabien42418
Morny, Charles, duc de Homme politique français nĂ© et mort Ă  Paris (1811-1865). Fils adultĂ©rin de la reine Hortense, Ă©pouse de Louis Bonaparte, et du gĂ©nĂ©ral Flahaut, bâtard de Talleyrand, il avait Ă©tĂ© officier, s'Ă©tait battu en AlgĂ©rie, puis s'Ă©tait lancĂ© dans la fabrication du sucre de betterave dans le Puy-de-DĂ´me. Il fut Ă©lu dĂ©putĂ© de Clermont-Ferrand. Il Ă©tait Ă  Paris l'arbitre des Ă©lĂ©gances. C'est lui qui poussa son demi-frère, Louis-NapolĂ... Emorie42407
Montalembert, comte de Charles Forbes de Tryon Homme politique français né à Londres, mort à Paris (1810-1870). Disciple de Lamennais et l'un des plus brillants défenseurs du catholicisme social, il collabora au journal L'Avenir. Mais, après la promulgation par le pape Grégoire XVI de l'encyclique Mirari vos (12 août 1832), il se sépara du penseur breton et l'abandonna. Entré à la Chambre des pairs en 1835, il s'imposa comme orateur du Parti catholique et défendit avec beaucoup d'... guero42405
Louis-Philippe Ier Roi des Français (Roi-Citoyen) 1830 - 1848. Né le 6 octobre 1773 à Paris et mort le 26 août 1850 à Claremont (près de. Windsor); était comte de Neuilly, fils aîné du duc d'Orléans, Philippe Egalité. Au début de la Révolution en 1789, il fut, comme son père, membre de la garde nationale et du Club des Jacobins (1790); il participa comme maréchal aux batailles de Valmy, Jemappes et Neerwinden et passa avec Dumouriez du côté des Aut... ???
Louis XVIII Roi de France né à Versailles, mort à Paris (1755-1824). Fils du dauphin Louis et de Marie-Josèphe de Saxe, frère cadet de Louis XVI. D'abord comte de Provence, puis, dans l'émigration, simplement comte de Lille. Avait épousé en 1771 Marie de Savoie. S'enfuit de France le 20 Juin 1790 et gagna Coblence. Après l'isba. cation de Napoléon Ier, il monta sur le trône (1814). Il conserva les structures nouvelles et, sur les conseils de Talle... ???
Louis XVI Roi de France né à Versailles, mort à Paris (1754-1793). Fils du dauphin Louis et de Marie-Josèphe de Saxe, petit-fils de Louis XV. Epousa en 1770 l'archiduchesse Marie-Antoinette d'Autriche. Monta sur le trône en 1774. Il entreprit des réformes libérales, sous l'impulsion de Turgot, mais ne sut pas tenir tête aux privilégiés, qui s'estimaient frustrés. Le ministre Necker, très populaire, engagea le roi dans la voie de la décentralis... ???
Guizot, François Homme d'Etat français nĂ© Ă  NĂ®mes, mort Ă  Val-Richer, Calvados (1787- 1874). Esprit très brillant, Guizot s'orienta d'abord vers l'enseignement: il occupa la chaire d'histoire moderne Ă  la Sorbonne de 1812 Ă  1814 et y revint en 1820 après un passage dans l'administration. Il appartenait alors au petit groupe des doctrinaires, partisans d'une monarchie tempĂ©rĂ©e par la Charte. L'arrivĂ©e au pouvoir du Parti ultra (Villèle) provoqua la su... Annick42061
Guesde, Jules, Bazile, dit Homme politique français né à Paris, mort à Saint-Mandé (1845-1922). D'abord journaliste en province (Toulouse, Montpellier), sous le Second Empire, il affichait des idées républicaines avancées. Sa campagne contre la guerre de 1870 lui valut une première condamnation. De nouveau condamné à la prison pour avoir soutenu la Commune, il s'exila en Suisse et y prit contact avec les idées marxistes. Rentré en France en 1876, il publie le ... julien42054
Freycinet, Charles-Louis de Saulces de Né à Foix en 1828, mort à Paris en 1923. Ingénieur des mines, entré dans la vie politique en 1870 comme membre du gouvernement de la défense nationale. Collaborateur de Gambetta à la délégation de Tours en tant que délégué à la Guerre, bon organisateur, il parvint en quelques semaines à habiller, équiper et armer près de 500000 hommes. Sénateur en 1876, il le resta jusqu'en 1920. Homme des solutions moyennes, il fut ministre pour... marie0charlotte41997
Dumouriez, Charles-François GĂ©nĂ©ral français nĂ© Ă  Cambrai, mort Ă  Turville Park, Angleterre (1739- 1823). Fils d'un commissaire royal des Guerres, il entra dans un rĂ©giment de cavalerie et fut nommĂ© officier, pour sa bravoure, en 1758. Il se distingua sur les champs de bataille europĂ©ens et fut rĂ©formĂ© Ă  la paix de 1763. Il connut alors une vie d'aventurier, louant son bras en Italie, en Espagne et mĂŞme en Corse. A partir de 1770, il revint Ă  Paris, oĂą il frĂ... Lfjpj41661
Dreyfus, Alfred Officier français né à Mulhouse, mort à Paris (1859-1935). Ancien élève de l'Ecole polytechnique et de l'Ecole de guerre, le capitaine Alfred Dreyfus était stagiaire à l'état-major de l'armée lorsqu'il fut, en octobre 1894, accusé d'espionnage et arrêté. Condamné à huis clos le 22 novembre par un tribunal militaire auquel on avait communiqué un « dossier secret », ignoré de l'accusé et de ses défenseurs, il fut dégradé en j... Jed41657
Doumer, Paul Homme politique français né à Aurillac, mort à Paris (1857-1932). D'abord professeur et publiciste, Paul Doumer fut élu en 1888 député radical de Château-Thierry. Il devint, en 1895 et jusqu'en 1896, ministre des Finances de Léon Bourgeois. De 1897 à 1902, il est gouverneur général de l'Indochine. Il retrouve un siège de député en 1902 et devient en 1905 président de la Chambre. En 1912, il est sénateur de la Corse, et dans l'opp... ???
Delcassé, Théophile Homme d'Etat français nĂ© Ă  Pamiers, mort Ă  Nice (1852-1923). Journaliste et publiciste, il fit son apparition dans le monde politique en 1889, quand il fut Ă©lu dĂ©putĂ© radical de Foix. Il devait ĂŞtre quatre ans plus tard sous-secrĂ©taire d'Etat puis, en 1894, ministre des Colonies. Il est surtout connu pour son long passage au Quai d'Orsay, oĂą il fut ministre des Affaires Ă©trangères du cabinet Brisson au cabinet Rouvier, de 1898 Ă  1905... leeo41637
Combes, Emile Homme politique français né à Roquecourbe, Tarn, mort à Ports, Charente-Maritime (1835-1921). D'origine modeste, Emile Combes fit de solides études dans un séminaire avant de devenir docteur en théologie, avec une thèse sur saint Thomas d'Aquin, en 1860. A l'âge de trente ans, il abandonna la carrière ecclésiastique et vint à Paris pour commencer des études de médecine. Devenu très anticlérical, proche des radicaux, il commença p... Soraya41604
Changarnier, Nicolas, Arme, Théodule GĂ©nĂ©ral et homme politique français nĂ© Ă  Autun, mort Ă  Paris (1793-1877). Cet ancien garde du corps de Louis XVIII gagne ses galons en AlgĂ©rie. Sa retraite de Constantine, en 1836, fonde sa carrière militaire et politique. En fĂ©vrier 1848, il offre successivement ses services aux princes d'OrlĂ©ans et au gouvernement provisoire. Les Ă©lecteurs rĂ©publicains de Paris en font un dĂ©putĂ©; il se range parmi les monarchistes. Le 13 juin 1849... Gaeelle41569
Cavaignac, Louis-Eugčne GĂ©nĂ©ral et homme politique français nĂ© Ă  Paris, mort Ă  Ourne, Sarthe (1802-1857). Fils d'un rĂ©gicide, frère d'un grand journaliste rĂ©publicain, il se devait d'ĂŞtre Jacobin et, pour un temps, Carbonaro. MarĂ©chal de camp en 1844, il est gouverneur gĂ©nĂ©ral de l'AlgĂ©rie lorsque la RĂ©volution Ă©clate. La Seine et le Lot le portent Ă  la dĂ©putation. Il siège sur les bancs de la Montagne et, seul gĂ©nĂ©ral rĂ©publicain, il est tout dĂ©s... Remi41456
Broglie, Jacques, Victor, Albert, duc de Homme politique français. Né et mort à Paris (1821-1901). Il se destine à la diplomatie, mais la carrière de cet orléaniste est brisée par la révolution de 1848 et le coup d'Etat du 2 Décembre. Il organise en 1863 l'Union libérale et fait connaître à l'Empire son premier échec électoral. Entre-temps, ses articles dans La Revue des Deux Mondes, réunis sous le titre d'Etudes littéraires et morales; lui ouvrent les portes de l'Acadé... ameelie41415
Briand, Aristide Homme politique français né à Nantes, mort à Paris (1862-1932). Avocat puis député socialiste, il se fit un temps le théoricien du syndicalisme révolutionnaire. Onze fois président du Conseil. Il dirigea le Gouvernement français, notamment pendant la Grande Guerre, du 29 octobre 1915 au 17 mars 1917. Au cours de l'été 1917, il fut abordé par des personnalités belges, en vue d'une négociation secrète franco-allemande, mais, n'ayant... 041414
Bourgeois, Léon, Victor, Auguste Homme politique français nĂ© et mort Ă  Paris (1851-1925). PrĂ©fet de police en 1887, ce militant radical s'illustre l'annĂ©e suivante en battant Boulanger dans la Marne lors d'une Ă©lection partielle. En 1895, il forme le premier ministère « radical homogène », dont l'existence est brève — cinq mois — et la prudence extrĂŞme. Il contribue en 1901 Ă  la fondation du Parti rĂ©publicain-radical et radical-socialiste, mais joue dans la vie pol... sarah41281
Boulanger, Georges Général et homme politique français (1837-1891). Ancien élève de l'Ecole militaire de Saint-Cyr, il s'était distingué en 1870-1871 dans la défense de Paris assiégé et dans la lutte contre la Commune; il devint général en 1880, sur proposition du duc d'Aumale. Personnage remuant, il obtint un commandement en Tunisie, mais fut rappelé à la suite d'un conflit avec k résident général Cambon. Affichant des opinions républicaines, il ... elias41278
Blanqui, Louis, Auguste RĂ©volutionnaire français nĂ© Ă  Puget-ThĂ©niers, mort Ă  Paris (1805-1881). Un père sous-prĂ©fet, un frère Ă©conomiste distinguĂ©. Ce bourgeois lutte sa vie durant contre la bourgeoisie. HĂ©ros de juillet 1830, et dĂ©corĂ©, il a connu deux fois la prison lorsqu'il fonde, avec Barbès, la SociĂ©tĂ© des Saisons. Le 12 mai 1839, les Saisons donnent l'assaut Ă  la PrĂ©fecture, ce qui vaut Ă  Blanqui la dĂ©tention perpĂ©tuelle. LibĂ©rĂ© — on le cr... Fanny41268
Blanc, Louis Historien et homme politique fran-çais, né à Madrid, mort à Paris (1813- 1882). Précepteur dans une famille d'usiniers, il découvre la misère ouvrière et la nécessité d'une transformation sociale. En 1840, il publie une Notice sur l'Organisation du Travail, qui lui vaut l'inimitié des milieux conservateurs et la considération, plus que la compréhension, des républicains, tous préoccupés par la révo-lution politique. Dans les colo... ???
Babeuf, François, Noël,dit Gracchus ThĂ©oricien communiste nĂ© Ă  Saint-Quentin, guillotinĂ© Ă  VendĂ´me (1760- 1797). Commissaire Ă  terrier, il doit exhumer, pour le compte des hobereaux qui l'emploient, des droits fĂ©odaux Ă©teints. Aussi, quand il tient en 1789 le cahier du bailliage de Roye, rĂ©clame-t-il l'abolition des droits rĂ©els et personnels. Il va plus loin et se fait l'avocat, d'ailleurs obscur, de la «loi agraire », en somme du partage Ă©gal des terres. En septembr... Willy41116
Commonwealth Fédération créée en 1931, comprenant le Royaume-Unis et les Etats issus de l'Empire britannique. CE QUI RESTE DE L'EMPIRE. D'abord organisation commerciale, fonctionnant sur le principe de la "préférence impériale", c'est plutôt aujourd'hui une communauté culturelle et politique placée sous le contrôle de la monarchie britannique. ???
Naturalisme Le naturalisme de Zola prétend appliquer à la littérature, la méthode expérimentale, telle que l'a formulée Claude Bernard. Dans Le Roman expérimental en 1880, Zola définit le romancier moderne comme "un observateur et un expérimentateur" . Le naturalisme suppose en effet deux moments distincts. Dans un premier temps, le romancier est un enquêteur. Il regarde la société, rassemble des informations, prend des notes de façon à reconst... Jeereemy39628
Jules Ferry. Membre de l'opposition républicaine sous l'Empire comme Gambetta, Jules Ferry est un modéré en matière sociale, mais ses idées politiques et coloniales sont originales. Ses deux ministères (1880-1881 et 1883-1885) orientent délibérément la France dans des directions nouvelles. Trois domaines ont surtout attiré son effort : ENSEIGNEMENT. Jules Ferry est anticlérical parce que l'Église soutient les monarchistes. Aussi, pour affermir da... Guillaume15626
ONU L'ONU (Organisation des Nations unies) s'est vu assigner des objectifs très vastes par la Charte des Nations unies signée à San Francisco le 26 juin 1945 par 51 États. Elle comporte six organes principaux : l'Assemblée générale, le Conseil de sécurité, le Conseil économique et social, le Conseil de tutelle, la Cour internationale de justice et le Secrétariat. Par ailleurs, une trentaine d'organisations spécialisées formant ce qu'on... Guillaume13751

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo