<br /> <br /> Hobbes, L&eacute;viathan (extrait du chapitre 17&nbsp;: conventionnalisme politique) <br /> <br /> L&eacute;viathan constitue l&rsquo;oeuvre majeure du philosophe anglais Thomas Hobbes.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<<

Test pH

Bandelettes ré ...
volcan definition >>


Partager



Hobbes, Léviathan (extrait du chapitre 17 : conventionnalisme politique)

Léviathan constitue l’oeuvre majeure du philosophe anglais Thomas Hobbes.

Philosophie

Aperçu du corrigé :

Hobbes, Léviathan (extrait du chapitre 17 : conventionnalisme politique)

Léviathan constitue l’oeuvre majeure du philosophe anglais Thomas Hobbes.



Publié le : 10/10/2017 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
<br />

<br />
 Hobbes, Léviathan (extrait du chapitre 17 : conventionnalisme politique) <br />

<br />
Léviathan constitue l’oeuvre majeure du philosophe anglais Thomas Hobbes.
Zoom



Hobbes, Léviathan (extrait du chapitre 17 : conventionnalisme politique)

Léviathan constitue l’oeuvre majeure du philosophe anglais Thomas Hobbes. Le texte proposé est extrait du chapitre 17 de cette composition célèbre. Il traite “des causes, de la génération et de la définition de l’Etat”. Ici, Hobbes se montre en faveur d’un conventionnalisme politique et s’oppose ainsi au naturalisme politique. Son argumentaire tend à montrer que la politique, bien que naturelle chez les animaux, ne l’est en aucun cas chez l’homme. Hobbes témoigne d’un projet politique constructiviste; en effet, puisque la politique n’est pas naturelle, elle est artificielle et nécessite donc un raisonnement, il faut la façonner, la construire. Afin de justifier son projet, Hobbes décrit le mode de fonctionnement des hommes en société, lorsqu’aucune autorité n’est présente. Il la présente ainsi comme nécessaire, en partie à leur survie. Un naturalisme politique est-il donc impossible chez l’humain? Hobbes a-t-il réussi à mettre fin à cette idée fantasmagorique dans ce chapitre?

Puis, il use de différents arguments. Ceux-ci se départagent en deux catégories différentes. Tout d’abord, on remarque cinq premiers arguments, -empiriques, puisque naissant de l’expérience-, que l’on pourrait qualifier de rhétoriques, en cela qu’ils ne témoignent pas vraiment d’un raisonnement. Enfin, un dernier argument, beaucoup plus détaillé que les précédents, conclut ce chapitre et montre la nécessité de l’Etat, il sera qualifié d’argument logique.



I) Des arguments empiriques, donc rhétoriques



Avant d’entamer son argumentaire, Hobbes l’introduit. Il montre que les hommes ont besoin d’autorité afin de bien agir. Cette autorité, est artificielle, car réfl&eacu...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : <br />

<br />
 Hobbes, L&eacute;viathan (extrait du chapitre 17&nbsp;: conventionnalisme politique) <br />

<br />
L&eacute;viathan constitue l&rsquo;oeuvre majeure du philosophe anglais Thomas Hobbes. Corrigé de 1342 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "

Hobbes, Léviathan (extrait du chapitre 17 : conventionnalisme politique)

Léviathan constitue l’oeuvre majeure du philosophe anglais Thomas Hobbes."
a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



<br /> <br /> Hobbes, L&eacute;viathan (extrait du chapitre 17&nbsp;: conventionnalisme politique) <br /> <br /> L&eacute;viathan constitue l&rsquo;oeuvre majeure du philosophe anglais Thomas Hobbes.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit