L'univers les dieux les hommes

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'oiseau bleu - analyse l&#8217;enseignement de l&#8217;oral ... >>


Partager

L'univers les dieux les hommes

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'univers les dieux les hommes



document rémunéré

Document transmis par : caro11-291813


Publié le : 27/10/2017 -Format: Document en format HTML protégé

L'univers les dieux les hommes
Zoom

L’UNIVERS, LES DIEUX, LES HOMMES DE JEAN-PIERRE VERNANT
J-P Vernant : historien et anthropologue français, spécialiste des mythes de la Grèce antique
Récit historique : se veut la relation exacte d’évènements assez proches dans le temps pour que des témoins fiables peuvent
attester.
Récit littéraire : pure fiction qui se donne ouvertement pour telle et dont la qualité tient au talent et au savoir-faire de l’auteur.
Récit mythique : ≠ invention individuelle ≠ fantaisie créatrice, mais relève de la transmission et de la mémoire. Le mythe n’est
vivant que s’il est raconté, de génération en génération. Les conditions de son existence sont mémoire, oralité, tradition. Il
n’est pas définitif et peut varier selon le conteur et son public.
Poésie : à connaître par coeur, se le réciter, sans rien omettre ni changer que ce soit le rythme, un vers…
I.

L’origine de l’univers

Trois entités primordiales :

- La Béance (Chaos) = vide obscur, espace de chute, abime aveugle, nocturne, illimité.
- La Terre (Gaïa), au sein de la Béance = forme distincte, séparée, précise. Sur Terre, toute chose est visible, formée, solide,
où coexistent les dieux, les hommes et les bêtes. Le monde a un plancher : s’élève vers le haut d’un côté, d’autre part,
s’enfonce vers le bas (Chaos). La Terre demeure semblable à la Béance. Cette Terre noire s’étire entre l’obscurité et la
lumière. Gaïa enfante les fôrets, les montagnes, les grottes souterraines, le ciel…

- L’Amour primordial (Éros), représenté par des cheveux blancs ≠ l’amour entre les sexes car il n’y avait pas de masculin/
féminin à l’époque. L’Amour qui vient des sexes nécessite du désir de la part de chacun (consentement).
Deux entités enfantées par Terre, sans avoir eu besoin de s’unir à quiconque

- Ciel (Ouranos) ou Ciel étoilé. Double et contraire de Terre, s’allonge sur Terre. Terre et Ciel = deux planchers superposés de
l’univers. De même taille qu’elle, il représente le mâle et Terre, la femelle. La Terre ne va plus produire d’elle-même, mais
s’unir : Amour devient différent. Ouranos primordial a qu’une seule activité : sexuelle. Terre se retrouve en présence d’une
série d’enfants, les Titans, qui restent dans le giron (partie du corps de la ceinture aux genoux) de Terre.

- Eau (Pontos) complète Terre. Eau = liquidité, se mélange, insaisissable, indistincte, confondue. A la surface, elle est
lumineuse, dans ses profondeurs, elle est obscure (part chaotique, comme Terre).
Enfants de Gaïa et d’Ouranos :

- Six Titans et six soeurs Titanes : Okéanos (Titan) : fleuve qui tourne en circuit fermé sur lui-même, début d’Okéanos = sa
fin ; Cronos (le plus jeune des Titans) : « Cronos aux pensées fourbes ».

- Cyclopes : Brontès, Stéropès, Argès, très puissants avec un oeil, représentent le grondement du tonnerre, la fulgurance de
l’éclair : ils fabriquent la foudre et en font don à Zeus. Ils représentent la fulgurante de la vue avec leur oeil foudroyant.

- Hekatonchires, les Cent-Bras : Cottos, Briarée, Gyès : taille gigantesque, 50 têtes, 100 bras, chaque bras est doté
puissance. Ils représentent la capacité de vaincre avec la puissance de leur bras.
Ouranos est vautré sur Terre, ce qui empêche aux enfants de sortir. Terre veut que ses enfants, qui la gonflent et la
compriment, se révoltent contre leur père. Seul Cronos accepte. Elle fabrique une serpe (harpè) pour que Cronos castre
Ouranos. Il s’éloigne de Gaïa et se fixe en haut du monde. Le ciel et la terre sont séparés. Un espace libre est créé, les Titans
peuvent enfin enfanter et les générations surviennent.
Deux enfants de Béance :

- Érèbe (Érébos) : noir absolu
- Nuit (Nux) enfante Éther (Aithêr) : lumière éthérée, jamais corrompue par aucune ombre ; Jour (Hêmerê) : lumière du
jour. Nuit et Jour s’alternent. Les hommes et les bêtes vivent dans la nuit et le jour, mais les dieux célestes, toujours dans
la lumière et les dieux souterrains dans le Tartare, toujours dans la nuit.
Ouranos s’unit à Gaïa seulement lors des grandes pluies, qui lui permet de faire naitre des nouvelles créatures, plantes… De
ses gouttes de sang naissent les Érinyes, puissances qui doivent se remé...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'univers les dieux les hommes Corrigé de 3417 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'univers les dieux les hommes" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



L'univers les dieux les hommes

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit