LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



20363 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

La connaissance du futur est-elle possible ?

Note : 6/10

||Sens des termes — Conditions : ici, ensemble de faits dont dépend quelque chose ; données, circonstances.— Dans quelle mesure : jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.— Connaissance : saisie de l'essence intime d'une chose, savoir où l'on possède une idée véritable d'une réalité.— Futur : partie du temps correspondant à l'avenir, à ...


1 page - 1,80 euro

Nos connaissances viennent-elles entièrement de l'expérience ?

«Nous ne connaissons a priori des choses que ce que nous y mettons nous-mêmes.» Kant, Critique de la raison pure (1789). La «révolution copernicienne» opérée par Kant est la suivante: le réel connaissable n'est pas indépendant de l'esprit, c'est l'esprit qui lui donne sa forme. Nous ne sommes pas passifs face au monde: c'est nous qui...


1 page - 1,80 euro

La connaissance scientifique a-t-elle des limites ?

La raison et l'expérience humaines ne peuvent atteindre le fond des choses, leur essence intime. Nous ne connaissons que les phénomènes et non les noumènes (Kant). Donc, oui, la connaissance a des limites. Toutefois, la science montre que l'esprit est capable d'atteindre des connaissances absolues. Les progrès de la science sont permanents. Il est, donc, bien imprudent d'affirmer...


4 pages - 1,80 euro

Quel est le rôle de l'hypothèse dans la connaissance scientifique ?

En revanche si l'oiseau est rouge je pose avec certitude que ce n'est pas un merle. La nature sait dire non à nos hypothèses, elle ne peut pas dire absolument oui. Du moins est-il nécessaire, pour vérifier une hypothèse, de réunir un faisceau de preuves convergentes qui donnent à l'hypothèse le maximum de probabilité. La lampe de mon...


2 pages - 1,80 euro

Une connaissance métaphysique est-elle possible ?

Mais l'embarras de la raison apparaît avec une évidence particulière lorsque le métaphysicien essaie de concevoir le monde dans son unité (cosmologie rationnelle) car ici on peut également démontrer le pour et le contre (démontrer que le monde a eu un commencement, car « l'infini en arrière est impossible ») et qu'il n'a pas eu de commencement car la raison...


6 pages - 1,80 euro

Peut-il y avoir des connaissances inutiles ?

C'est la preuve que donne Aristote : « Presque tous les arts qui regardent les besoins et ceux qui s'appliquent au bien-être, étaient connus déjà quand on commença à chercher les explications de ce genre. » C'est quand les problèmes urgents de la vie sont résolus, que l'on se lance dans les sciences ou la recherche. La philosophie n'est donc pas...


3 pages - 1,80 euro

La perception est-elle source de connaissance?

J'en déduis que le soleil se lèvera demain. Or, rien ne certifie que cela aura lieu. J'ai déduit cette conséquence à partir de l'habitude, non d'une connaissance. Ce que l'on appelle connaissance n'est donc qu'un assemblage d'idées reçues, posées comme vérités à partir de mon expérience sensible perceptive. La seule réalité est dans les phénomènes, l'esprit n'étant rien...


2 pages - 1,80 euro

Les connaissances scientifiques sont-elles vraies?

Ainsi se substitue à la notion de vérité, celle de puissance. Une théorie n'est plus vraie mais dite puissante lorsqu'elle permet d'expliquer un grand nombre de phénomènes ou lorsqu'elle donne l'espoir de résoudre certains problèmes. Ainsi, les connaissances scientifiques sont admises non pas parce qu'elles décrivent objectivement la réalité mais par leur capacité...


5 pages - 1,80 euro

A quelle condition une connaissance est-elle scientifique ?

  2) Nous devons alors, pour éclairer ce caractère essentiel de la connaissance scientifique, montrer le cheminement, le fonctionnement de l'esprit scientifique. La lumière de Claude Bernard est ici profitable ; en effet, dans Introduction à l'étude de la médecine expérimentale, il est écrit cette citation : « Le savant complet est celui qui embrasse à la fois la théorie et la pratique...


5 pages - 1,80 euro

Une connaissance peut-elle ne pas être relative ?

Hamilton pense que la théorie de la relativité est vraie dans chacun de ces sens. 2. Pour John Stuart Mill, « Nous ne connaissons une chose qu'en tant que distincte d'une autre chose » ; ce qu'il considère comme une loi logique importante et généralement admise. Nous ne connaissons la nature que par nos états de conscience ; ce...


3 pages - 1,80 euro

La maîtrise de soi dépend-elle de la connaissance de soi?

Note : 5.4/10

L'un des premiers préceptes de la philosophie semble bien être « le connais toi toi-même » inscrit sur l'oracle de Delphes et repris par Socrate. Pourtant, il n'y a pas à cette époque de véritable concept de subjectivité. Quand Socrate énonce cette règle, ce but, il parle de l'homme en tant qu'il est homme :  c'est savoir de quoi l'on est...


8 pages - 1,80 euro

La conscience de soi implique-t-elle la connaissance de soi ?

Note : 8.3/10

Etre conscient de soi, c'est savoir qu'on est conscient, se connaître en tant qu'être conscient. La conscience de soi implique une connaissance de soi car elle est la capacité de faire retour sur ses pensées et actions, de les analyser et de les juger, c'est-à-dire d'établir une connaissance. Pour Descartes, le sujet est ...


6 pages - 1,80 euro

L'intuition est-elle la voie de la connaissance certaine ?

De nombreux philosophes ont valorisé l'intuition par rapport à la connaissance discursive, soit comme méthode directe préférée à toute méthode indirecte soit comme seul moyen authentique d'atteindre la réalité soit comme terme normal du raisonnement puisque toute évidence, qu'elle ait été atteinte ou non par des moyens logiques, serait, en dernier ressort, de nature intuitive. Pour PLATON, par...


1 page - 1,80 euro

A quelles conditions une connaissance est-elle scientifique ?

La connaissance est scientifique si on peut la prouver par une expérimentation (expérience construite dans des conditions idéales) qui peut être répétée à volonté. La magie (on ne répète pas deux fois de suite le même numéro, tous les magiciens le disent), le surnaturel ne se soumettent pas à l'expérimentation. Ainsi, bien plus que la volonté à...


2 pages - 1,80 euro

Ai-je une connaissance de moi même ?

Le moi peut d'abord être assimilé à la conscience de sa propre individualité empirique. Il peut s'agir également d'une conscience individuelle attentive à ses propres intérêts et égocentrique. En ce sens, Pascal traite le moi « (d') haissable ». Le moi peut aussi être défini comme une réalité abstraite permanente, invariable, c'est-à-dire une substance. Enfin,...


5 pages - 1,80 euro

A quelles conditions une connaissance est-elle scientifique ?

Une connaissance scientifique peut être testée : c'est ce que Popper appelle le concept de falsification. Pour la connaissance scientifique, l'irréfutable est un défaut et relève de la croyance ou de la superstition.   Transition : la connaissance scientifique propose donc une explication convaincante des phénomènes de la nature, proposition non pas universelle mais temporaire...


4 pages - 1,80 euro

Ai-je une connaissance de moi même ?

Car je pourrais perdre ces qualités sans me perdre moi-même. Le moi n'est donc ni dans l'âme, ni dans le corps, et on ne peut aimer l'âme ou le corps que pour ses qualités qui ne sont pas substantielles. Peut-on aimer la substance d'une âme, abstraction faite de toutes ses qualités ? C'est chose impossible et injuste. "On...


3 pages - 1,80 euro

Connaître, est-ce seulement accumuler des connaissances ?

||    Connaître, c’est le processus qui amène à acquérir une connaissance, c’est-à-dire une croyance vraie, adéquate à la réalité, ou l’état dans lequel on se trouve lorsque ce processus s’est accompli, comme lorsqu’on dit que l’on connaît une langue après son apprentissage. De sorte que si l’on se penche sur un domaine de la réalité (l’histoire, la nature,...


3 pages - 1,80 euro

Conscience de soi et connaissance de soi sont-elles équivalentes ?

Note : 10/10

Etre conscient de soi, c'est savoir qu'on est conscient, se connaître en tant qu'être conscient. La conscience de soi implique une connaissance de soi car elle est la capacité de faire retour sur ses pensées et actions, de les analyser et de les juger, c'est-à-dire d'établir une connaissance. Pour Descartes, le sujet est transparent...


3 pages - 1,80 euro
«« « Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 396 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo