LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



78614 résultat(s) trouvé(s)

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Faut-il choisir entre la paix et la justice ?

JUSTICE (lat. justifia, conformité au droit; sentiment d'équité) Gén. Terme qui connaît maintes...


2 pages - 1,80 euro

Faut-il douter pour savoir ?

Le savoir constitue une somme de connaissances possibles à acquérir ou à rechercher, puis à organiser en un système cohérent. Le doute désigne l'attitude d'un sujet humain pris dans l'incertitude et l'indécision. Ainsi si je doute d'avoir pris mes clefs avant de partir de chez moi, cela signifie que je ne sais pas si je les ai pris...


5 pages - 1,80 euro

Faut-il etre de son temps ?

« Vivre avec son temps » implique l'idée d'une inscription, et plus encore d'un ancrage dans une époque donnée, qui se manifesterait par l'adhésion aux « valeurs », aux pratiques et aux « vérités du moment ». Or, que faut-il entendre par ces « valeurs » ou ces « vérités » qui constituent en propre une époque et...


6 pages - 1,80 euro

Faut-il être raisonnable pour être libre ?

Le libre arbitre n'est-il pas anéanti par la splendeur contraignante de la vérité ? ■ Non, car l'évidence ne contraint pas la volonté, le libre arbitre ne disparaît pas devant l'évidence, il est seulement « incliné » à donner son assentiment, mais sans nécessité. Car absolument parlant, il peut le refuser, en préférant l'affirmation de son indépendance à la...


2 pages - 1,80 euro

Faut-il être sceptique pour être tolérant ?

Note : 6.4/10

Ainsi voit-on Pasteur réclamer aux partisans de la génération spontanée leurs arguments et leurs protocoles d'expérience. Car c'est précisément la libre discussion des preuves qui permet à la vérité de s'imposer, entendons par là non d'exercer sur nous une contrainte, mais de mériter notre libre assentiment.Tout à l'opposé ce sont les opinions arbitraires et les pensées non fondées...


6 pages - 1,80 euro

Faut-il lorsqu'on se veut scientifique décider de ne plus croire ?

 ||Lorsque nous employons le verbe « croire » nous usons d’un terme qui signifie que nous accordons une confiance telle a un être ou une chose que nous sommes enclins a le tenir pour vrai. On peut ainsi croire un discours ou une personne, c'est-à-dire tenir ce discours ou cette personne pour digne de foi. Employer absolument, le verbe «croire »...


4 pages - 1,80 euro

Faut-il penser le temps comme ce qui s'écoule ?

§  Le temps se présente à nous sous la forme d'un cycle : celui des saisons ou des rythmes biologiques, donc du retour du même. Mais cette répétition, il est nécessaire de la noter, s'effectue toujours sur fond d'irréversibilité : le temps se symbolise aussi par une flèche et devient alors mouvement même de notre vieillissement, ce qui travaille à...


3 pages - 1,80 euro

Faut-il vouloir se transformer soi-même ou faut-il vouloir transformer le monde ?

La morale des stoïciens donne comme « solution » un retrait orgueilleux dans la maîtrise de la pensée, un désinvestissement du monde. Ce n'est pour Descartes qu'une étape, qu'une règle de la morale provisoire, celle qui est nécessaire pour conjuguer la prudence et la rigueur intellectuelle avec l'urgence de la vie. Le dernier mot...


7 pages - 1,80 euro

Il faut vivre d'abord, philosopher ensuite ?

La première condition pour pouvoir penser, réfléchir, philosopher, est donc déjà de vivre ; c'est une vérité trop évidente pour qu'il soit besoin d'y insister.C'est, de plus, un fait d'expérience journalière que les exigences de la vie priment celles de la pensée. Ce qui préoccupe l'homme avant tout c'est de vivre ; la plus grande partie de son...


7 pages - 1,80 euro

La connaissance commune est-elle pour la connaissance scientifique un point d'appui ou un obstacle ?

- Avec la connaissance commune, il n'y a pas d'explication réelleEn effet, expliquer, c'est déterminer les causes des phénomènes, découvrir le « pourquoi » et parvenir ainsi à la causalité intelligible. Or, les relations qualitatives et les associations d'images de la connaissance commune sont purement superficielles et ne font nullement parvenir au noyau essentiel des choses. L'expérience concrète...


5 pages - 1,80 euro

La conscience de soi est-elle la connaissance de soi ?

Note : 7/10

Et la réponse vient aussitôt : "à savoir, une chose qui pense". L'essence, ou encore le fondement substantiel de "je" est ainsi descriptible sous forme d'un objet conceptualisable : une substance pensante, mieux, une res cogitans (chose pensante), dont le caractère de substance permet de déduire des caractères essentiels : unité, immortalité, mais aussi chose créée, dépendante d'un...


2 pages - 1,80 euro

» Consulter également les 276 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo