LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



552 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent 1 2 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Autrui est-il un objet ou ce par quoi je deviens objet ?

- Le but qu'on se propose d'atteindre (cf. un objectif).Le problème de la reconnaissance d'autrui comme alter ego ne requiert peut-être, pour devenir accessible et soluble, que l'analyse minutieuse de ce phénomène élémentaire : la simple perception d'autrui, tour à tour corps vivant apparaissant dans mon champ de vision et regard extérieur pesant sur moi.Autrui peut-il être perçu...


7 pages - 1,80 euro

Autrui et humanité ?

VOCABULAIRE: AUTRE / AUTRUI : 1) Comme Adjectif, différent, dissemblable. 2) comme Nom, toute conscience qui n'est pas moi. 3) Autrui: Tout homme par rapport à moi, alter ego: "Autrui, c'est l'autre, c'est-à-dire ce moi (ego) qui n'est pas moi (alter)." (Sartre). Les autres hommes, mon prochain. C'est à la fois l'autre et le même (mon semblable, un...


1 page - 1,80 euro

Faut-il respecter en autrui le semblable ou l'être différent de nous ?

• Article « autrui » du Littré: « Autrui de alter-huic, cet autre, à un cas régime : voilà pourquoi autrui est toujours au régime, et pourquoi autrui est moins général que les autres. » • Lévinas : « Autrui, en tant qu'autrui, n'est pas seulement un alter ego (un autre moi-même). Il est ce que...


12 pages - 1,80 euro

Evolution de la logique depuis ses origines jusqu'à Descartes

C'est que, nonobstant la remise en cause des prémisses de la scolastique, le cartésianisme n'exclut nullement la foi ; mais, au contraire du thomisme, celle-ci est désormais fondée, et Descartes consacre la troisième Méditation, ainsi qu'une partie de la cinquième à prouver l'existence de Dieu. Mais, pour la première fois sans doute l'homme, sous la forme de l'ego, devient central et, doté de la méthode,...


38 pages - 1,80 euro

La raison du meilleur est-elle toujours la plus forte ?

Ainsi pour lui le raisonnement logique consiste à avoir un squelette déterminé dont nous n'avons plus qu'à remplir les espaces blancs à notre guise. Comme dans le cas du syllogisme. Mais alors, peut-être que si nous envisageons le 'meilleur' comme le bien, la vertu, la raison du meilleur pourra triompher ? II.                La raison détournée du meilleur par les manipulations de...


4 pages - 1,80 euro

A-t-on intérêt à la liberté d'autrui ?

Celui-ci empêche immanquablement la satisfaction intégrale de mon désir de liberté absolue. Mais a-t-on bien définit la liberté, comme désir de tout posséder ? N'a-t-on pas, de surcroît, limité autrui en le définissant comme « empêcheur de tourner en rond » ? II. L'interdépendance donatrice de liberté La philosophie ne peut se contenter d'un lieu commun en guise de définition de la...


2 pages - 1,80 euro

Peut-on raisonner de manière égoïste ?

§  Le raisonnement apparaît de prime abord comme quelque chose de personnel, de subjectif, que chacun, en tant que sujet individuel, produit selon ses propres points de vue, voire ses propres intérêts. Dès lors il apparaît quelle raisonnement puisse avoir quelque chose d'égoïste, chacun raisonnant selon ses propres intérêts, sans faire cas de ceux d'autrui. §  Mais la raison,...


4 pages - 1,80 euro

Ne désire-t-on que ce qu'autrui désire ?

||Autrui représente une influence extérieure venant du milieu dans lequel on vit, dans notre conscience. Mais autrui est aussi en nous, inconsciemment il est présent dans mes choix et décisions, comme on pense à notre santé lors de traverser une rue par exemple et on se souci de regarder les deux côtés. L'individu unique,...


2 pages - 1,80 euro

Qu'est-ce que la PSYCHE ?

||Le mot, d'origine grecque, a signifié d'abord «souffle», puis le «principe de vie» ou l'«âme» (insaisissable comme un souffle), enfin le «siège de la vie intérieure» (sentiments, passions, désirs, images, pensées).  Dans la pensée moderne, il désigne l'ensemble du psychisme individuel, c'est-à-dire, plus que la conscience, l'ego entier, ce qui anime une personne en...


1 page - 1,80 euro

La conscience que j'ai de moi-même suffit-elle à définir qui je suis ?

||   Thèmes : Le thème général, ainsi que nous l’avons dit, porte sur le rapport de la conscience à la subjectivité, ou encore à la notion de sujet, corrélée à celle d’ego. Procédons à son analyse thématique – ceci doit permettre d’en structurer le problème en en explicitant les enjeux sous-jacents. (i) La conscience de soi :...


3 pages - 1,80 euro

Pallas

mort en 63    Se faisant l'écho de la rumeur publique indignée, le poète latin Juvénal a écrit sur l'affranchi Pallas qui, grâce à la faveur de l'empereur Claude, avait amassé d'immenses richesses : "Ego possideo plus quam Pallante et Licinio" : ce qui, ironiquement parlant, était impossible ! Il fut exécuté sur l'ordre de...


1 page - 1,80 euro

« Peut-on perdre la conscience ? »

  Incipit : Malgré les démantèlements modernes constants de la subjectivité, explicitement exprimés de Nietzsche aux déconstructions derridiennes de l'ego en passant par le développement des théories psychanalytiques, force est de reconnaître que la conscience continue d'apparaître comme ce qui fait le fond de nos intimités respectives, ce fond inaliénable dont la perte signifierait le renoncement à notre existence comme...


2 pages - 1,80 euro

L'autre est-il un semblable ?

Autrui, étymologiquement, c'est d'abord l'autre, celui qui est différent de moi et qui renvoie à la notion d'altérité: le fait de reconnaître l'autre comme autre. Cependant cette altérité ne suffit pas à caractériser autrui. Il est également mon semblable, c'est-à-dire celui qui me ressemble et qui renvoie à la notion d'identité: le fait de se reconnaitre comme le...


2 pages - 1,80 euro

TEXTE : (Nietzsche, Aurore, Editions Gallimard, p.84, paragraphe 105) - Commentaire

   « La plupart des gens, quoi qu'ils puissent penser et dire de leur "égoïsme", ne font malgré tout, leur vie durant, rien pour leur égo et tout pour le fantôme d'égo qui s'est formé d'eux dans l'esprit de leur entourage qui le leur a ensuite communiqué. En conséquence, ils vivent tous dans un...


2 pages - 1,80 euro

AUTRUI

||• Autrui, est-ce l'humanité abstraite• que je respecte en chaque homme, ou bien une individualité concrète avec laquelle j'entre en relation, comme un autre moi-même [un alter ego dans lequel je me reconnaîtrais), à l'égard duquel j'éprouve de la pitié, de la sympathie ou encore de l'envie, parfois de la haine?||...


1 page - 1,80 euro
«« « Précédent 1 2 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 19 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo