LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



30379 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent 1 2 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

L'histoire est-elle une science ?

* Le choix des événements :Une masse immense de matériaux est ainsi à la disposition de l'historien. Il lui faut choisir et construire des événements historiques privilégiés rassemblant des éléments épars ayant un lien rationnel, mais relativement arbitraire, entre eux.Par exemple, dans une guerre, l'historien isole une bataille particulière et utilise les documents issus des différents commandements des...


5 pages - 1,80 euro

L'histoire est-elle une science ?

L'essentiel de son travail consiste à créer, pour ainsi dire, les objets de son observation, à l'aide de techniques souvent fort compliquées. Et puis, ces objets acquis, à " lire " ses coupes et ses préparations. Tâche singulièrement ardue; car décrire ce que l'on voit, passe encore; voir ce qu'il faut décrire, voilà le plus difficile.Etablir les faits...


10 pages - 1,80 euro

L'histoire n'est-elle que désordre ?

Le récit sur le devenir de l'humanité ou bien ce devenir lui-même sont-ils seulement aléas, irrégularités, déviances ? L'historien ou le philosophe n'introduisent-ils pas de l'ordre là où nous percevons du désordre, des lois là où il y a en apparence des aléas ? Plus profondément, le sujet nous interroge sur la rationalité possible de l'histoire. •    Le devenir...


4 pages - 1,80 euro

L'histoire n'est-elle qu'un roman ?

Or le roman - par exemple La Plaisanterie de Kundera ou Le Procès de Kafka -, qui peut certes aussi être considéré comme un document, ne dit-il pas une vérité d'un autre ordre que celui de l'historiographie, mais au moins d'une égale dignité ? Nous pensons tous savoir ce qu'est un roman, mais le savons-nous plus qu'Euthyphron savait...


4 pages - 1,80 euro

Mémoire et histoire ?

- Faculté gén. de conserver de l'information. 3. - Au sens concret, désigne tout ce qui est capable de conserver de l'information, et, en part., les organes des ordinateurs ayant cette fonction.L'histoire s'apparente à une mémoire : elle conserve et unifie notre représentation du passé collectif. Toutefois, à la différence de la mémoire personnelle, elle veut être une...


2 pages - 1,80 euro

Histoire et mémoire

La « mauvaise » subjectivité est mauvaise foi délibérée, alors que la « bonne » est volonté d'introduire dans le fil incohérent des événements passés un peu d'intelligibilité. La subjectivité n'est donc pas nécessairement partialité. CITATIONS: "Dans la mémoire le souvenir est présent et le passé se perpétue. Il n'est jamais tout à fait passé... La mémoire est affective et soude les groupes... c'est...


1 page - 1,80 euro

L'individu dans l'Histoire

La deuxième analyse l'expression « le sens de l'histoire ». Enfin la dernière envisage la possibilité de concilier la liberté humaine et la finalité historique.         PLAN DETAILLE   Première partie : L'histoire : agrégation ou chaos ?   1.1  L'histoire révèle la nature de l'individu.   « Le principal usage [de l'histoire] est seulement de nous découvrir les principes constants et universels de la nature humaine en montrant les hommes dans...


4 pages - 1,80 euro

La fin de l'Histoire ?

||Là commence donc la « fin de l'Histoire », de cette histoire qui est le fondement et le matériau du système. Fin de l'Histoire? À son propos, signalons deux contresens qu'il importe d'éviter si l'on veut entendre correctement l'hégélianisme. Le premier concerne le jugement politique de Hegel : la « réussite » de l'Allemagne...


3 pages - 1,80 euro

La preuve en histoire

Note : 5.1/10

La preuve en histoire. Position de la question. L'histoire veut être un tableau et une « résurrection » du passé, mais elle prétend parfois aussi en être une explication. Il y a lieu de considérer les moyens de preuve dont elle dispose pour chacune de ces deux tâches. I. La preuve des faits. Pour la première, la réponse est relativement aisée....


1 page - 1,80 euro

L'hypothèse en histoire

Note : 7/10

  AUTHENTICITÉ : Attitude ou manière de vivre d'une personne en tant qu'elle est conforme, non seulement à ses croyances ou idées (sincérité), mais à son être véritable, en ce qu'il a de plus fondamental et singulier. 1° Établir la valeur ou l'authenticité des témoignages (critique des sources) : les données ne sont certaines que dans leur matière. La valeur ne...


1 page - 1,80 euro

L'histoire est-elle une science ?

2. L'histoire ne peut subir aucune vérification et se juge à l'aune de la mentalité d'une époque L'observation directe est impossible en histoire car le passé n'est plus et ne sera plus jamais. Il n'y a donc pas de lois qui puissent être soumises à l'expérience. Nous ne disposons ainsi d'aucun moyen pour juger...


8 pages - 1,80 euro

L'histoire se répète-t-elle ?

Note : 7/10

Il y a une impossibilité dans le concept même de temps à le concevoir comme revenant sur lui-même. Le passé semble, par définition même, constituer un irréversible et un « en-soi », dont je suis prisonnier. Irréversible : la présence ancienne ne saurait revenir à l'état initial et ce caractère même du temps me signale mon impuissance. Si...


5 pages - 1,80 euro

L'histoire est-elle une science ?

L'orientation des recherches dépendent des vues personnelles de l'historien. En définitive, subjectivité et objectivité sont, en histoire, dans un rapport étroit. Mais il interroge le document et le force à parler. L'histoire ne doit pas en être disqualifiée comme science : "L'apparente servitude de l'historien de n'être jamais devant un objet passé, mais devant sa trace ne disqualifie...


4 pages - 1,80 euro

L'histoire est-elle un roman?

Note : 5.1/10

|| DIRECTIONS DE RECHERCHE • Qu'est-ce qui peut amener à penser l'histoire sous la catégorie du roman?— S'interroger sur ce fait étrange que dans aucune des grandes langues modernes (français, anglais, italien, espagnol, russe, allemand) on ne sépare d'ordinaire dans le concept d'histoire l'aspect réalité de l'aspect connaissance.Cf. Hegel :« L'histoire réunit dans notre langue et le côté objectif et...


4 pages - 1,80 euro

L'histoire des croisades

Expéditions militaires entreprises entre 1095 et 1270 par des chrétiens d'Europe occidentale. Elles sont généralement menées sur ordre du pape. Elles visent à récupérer Jérusalem et les lieux de pèlerinage qui sont aux mains des musulmans. L'emblème des croisés est la croix. Le mot "croisades" vient du latin. Ce terme s'applique aussi aux guerres contre les peuples païens,...


6 pages - 1,80 euro

L'histoire de l'Europe

Au début des années 80, la chute du communisme et la mise en place progressive de l'Union économique et monétaire européenne ont attiré l'attention de la communauté internationale sur l'Europe. Ce continent, l'un des plus petits de la planète, regroupe 40 états indépendants ainsi que plusieurs monarchies, principautés et duchés. Traditionnellement, elle englobe également les régions les plus...


12 pages - 1,80 euro

L'histoire est-elle tragique ?

La tragédie peut donc être définie par les forces agissantes qu'expriment les personnages, et par son sens, c'est-à-dire son intelligibilité pour un esprit humain.             Du point de vue formel : «...est-elle... ?» est la forme interrogative du «est-ce», question philosophique par excellence, car recherche d'une définition ou essence. Il s'agit de savoir si oui ou non l'histoire est tragique, et...


5 pages - 1,80 euro

L'histoire n'est-elle qu'un roman ?

R. Aron.   Husserl L'histoire, science empirique de l'esprit par excellence, n'est absolument pas en mesure de décider, en un sens positif ou en un sens négatif, ni par ses propres moyens, s'il faut établir une différence entre religion comme formation culturelle et religion comme idée, c'est-à-dire religion valable, entre l'art comme formation culturelle et l'art valable, entre droit historique et...


4 pages - 1,80 euro

L'histoire n'est-elle que désordre ?

Note : 9.5/10

"Partout la cohue la plus bigarrée, qui nous captive, et quand une chose disparaît, une autre prend aussitôt sa place." dit Hegel, in Philosophie de l'histoire. Hegel montre aussi que l'histoire n'est pas simplement désordre. Selon lui, les hasards et les désordres apparents (guerres, massacres, exterminations, etc.) forment seulement l'écume du réel. Le...


2 pages - 1,80 euro
«« « Précédent 1 2 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 423 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo