LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



16189 résultat(s) trouvé(s)

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Locke: Le droit de propriété est-il une entrave à la vie en société ?

La raison pour laquelle les hommes entrent en société, c'est qu'ils veulent sauvegarder leur propriété ; la fin qu'ils se proposent lorsqu'ils choisissent et habilitent un pouvoir législatif, c'est de faire adopter des lois et établir des règles, qui servent de protection et de clôture à la propriété dans la société entière, de façon que chaque élément, ou...


5 pages - 1,80 euro

Rousseau versus Pufendorf

Pufendorf dit que, tout de même qu'on transfère son bien à autrui par des conventions et des contrats, on peut aussi se dépouiller de sa liberté en faveur de quelqu'un. C'est là, ce me semble, un fort mauvais raisonnement ; car premièrement le bien que j'aliène me devient une chose tout à fait étrangère, et dont l'abus m'est...


3 pages - 1,80 euro

Alain: L'idée d'un progrès régulier et inéluctable est une illusion dangereuse.

« La route en lacets qui monte. Belle image du progrès. Mais pourtant elle ne me semble pas bonne. Ce que je vois de faux, en cette image, c'est cette route tracée d'avance et qui monte toujours ; cela veut dire que l'empire des sots et des violents nous pousse encore vers une plus grande perfection, quelles que...


5 pages - 1,80 euro

Berkeley: le libre et entier usage de la raison.

BERKELEY: Si nous prenons la peine de plonger et de pénétrer au fond des choses, d'analyser les opinions jusqu'à leurs premiers principes, nous trouverons que les opinions qui passent pour avoir le plus d'importance sont des plus ténues à l'origine. Elles dérivent soit des usages qui se trouvent régner au pays où nous vivons, soit des premières notions...


3 pages - 1,80 euro

HUME: Supposez qu'un homme…

Supposez qu'un homme, pourtant doué des plus puissantes facultés de réflexion, soit soudain transporté dans ce monde ; il observerait immédiatement, certes, une continuelle succession d'objets, un événement en suivant un autre ; mais il serait incapable de découvrir autre chose. Il serait d'abord incapable, par aucun raisonnement, d'atteindre l'idée de cause et d'effet, car les pouvoirs particuliers...


2 pages - 1,80 euro

Alain: Ces temps de destruction mécanique

Ces temps de destruction mécanique ont offert des exemples tragiques de cette détermination par les causes sur lesquels des millions d'hommes ont réfléchi inévitablement. Un peu moins de poudre dans la charge, l'obus allait moins loin, j'étais mort. L'accident le plus ordinaire donne lieu à des remarques du même genre ; si ce passant avait trébuché, cette ardoise...


2 pages - 1,80 euro

Malebranche : Sapientis oculi in capite ejus, stultus in tenebris ambulat .

Il est assez difficile de comprendre, comment il se peut faire que des gens qui ont de l'esprit, aiment mieux se servir de l'esprit des autres dans la recherche de la vérité, que de celui que Dieu leur a donné. Il y a sans doute infiniment plus de plaisir et plus d'honneur à se conduire par ses propres...


6 pages - 1,80 euro

DESCARTES: la philosophie est comme un arbre...

Puis, (...) il doit commencer tout de bon à s'appliquer à la vraie philosophie, dont la première partie est la métaphysique qui contient les principes de la connaissance entre lesquels est l'explication des principaux attributs de Dieu, de l'immatérialité de nos âmes et de toutes les notions claires et simples qui sont en nous. La seconde est la...


2 pages - 1,80 euro

NIETZSCHE: Les apologistes du travail.

173. Les apologistes du travail. Dans la glorification du « travail », dans les infatigables discours sur la « bénédiction » du travail, je vois la même arrière-pensée que dans les louanges adressées aux actes impersonnels et utiles à tous : à savoir la peur de tout ce qui est individuel. Au fond, on sent aujourd'hui, à la vue du travail - on...


4 pages - 1,80 euro

NIETZSCHE: Notre nouvel « Infini »

374. Notre nouvel « Infini ». Savoir jusqu'où s'étend le caractère perspectiviste de l'existence ou même, si elle a en outre quelque autre caractère, si une existence sans interprétation, sans nul « sens » ne devient pas « non-sens », si d'autre part toute existence n'est pas essentiellement une existence interprétative-voilà ce que ne saurait décider l'intellect ni par l'analyse la plus laborieuse ni...


2 pages - 1,80 euro

NIETZSCHE: Le philosophe doit-il risquer sa vie ?

En fait, la foule a longtemps méconnu le philosophe ; elle l'a confondu tantôt avec l'homme de science et le savant idéal, tantôt avec le mystique exalté qui s'enivre de Dieu, se détache de ses sens et s'éloigne du « monde ». Aujourd'hui, lorsqu'on entend dire de quelqu'un qu'il vit « en sage » ou « en philosophe », l'éloge ne signifie guère plus que...


3 pages - 1,80 euro

Nous ne nous tenons jamais au temps présent…

Nous ne nous tenons jamais au temps présent. Nous anticipons l'avenir comme trop lent à venir, comme pour hâter son cours ; ou nous rappelons le passé pour l'arrêter comme trop prompt : si imprudents, que nous errons dans les temps qui ne sont point nôtres, et ne pensons point au seul qui nous appartient ; et si vains, que nous...


4 pages - 1,80 euro

SPINOZA: Liberté, croyance et illusion

La plupart des hommes semblent croire qu'ils sont libres dans la mesure où il leur est permis d'obéir à leurs penchants, et qu'ils abandonnent de leur indépendance dans la mesure où ils sont tenus de vivre selon la prescription de la loi divine. La moralité donc, et la religion, et, sans restriction, tout ce qui se rapporte à...


6 pages - 1,80 euro

« Nous n'avons pas besoin de votre charité, nous voulons la justice » (Proudhon) ?

tirent entre eux des loteries pour les indigents, jouissent en faisant l'aumône et s'applaudissent ». Il s'insurge vigoureusement contre l'opinion de Necker selon laquelle « la religion est nécessaire pour faire accepter au peuple les souffrances, le travail et le scandale de l'inégalité criante des genres de vie, mais n'est pas suffisante pour éviter la révolte des prolétaires ;...


1 page - 1,80 euro

La réalité : qu'entendons-nous par là ?

Comme la notion de Réalité est pensée comme incluant l'existence, la seule Réalité certaine que nous pouvons établir à priori comme fondement inconditionné est la réalité pratique de Dieu, réalité que nous pouvons établir de façon certaine (sans d'ailleurs la connaître) à partir de la réalité pratique de la moralité qui est avant tout commandement. C'est un renversement prodigieux...


2 pages - 1,80 euro

Etre libre, est-ce être responsable de ses actes ?

II Etre libre c'est d'abord rendre compte de son existence : Descartes et Kant -Descartes : cependant, il est paradoxal que l'influence majeure de Husserl se trouve être Descartes. Car à travers le cogito, Descartes découvre certes l'absoluité de notre état de conscience, qui permet de rendre certaine notre existence (Discours de la méthode). Mais cette certitude n'est pour...


2 pages - 1,80 euro

La religion est-elle instrument d'oppression ou obstacle à l'oppression ?

On le voit aujourd'hui en Amérique latine, ou en Europe de l'Est. La revendication prend alors la forme d'actions qui réclament le respect des droits de la personne contre la « raison » d'État. A l'origine le christianisme a mené des luttes pour le droit à l'existence, aujourd'hui il se range aux côtés des...


4 pages - 1,80 euro

Conflits religieux : analyse

Les conflits religieux Le paradoxe des "Justes"/La religion est un totalitarisme "Imaginez, avec John Lennon, un monde sans religion... Pas de bombes suicides, pas de 11 Septembre, pas de Croisades, pas de chasses aux sorcières, pas de Conspiration des poudres, pas de partition de l'Inde, pas de guerres israélo-palestiniennes, pas de massacres de musulmans serbo-croates, pas de persécutions de juifs,...


2 pages - 1,80 euro

APPELER - Dictionnaire Littré.

APPELER - Dictionnaire Littré. v. tr. ? Crier pour faire venir quelqu'un ; prononcer à haute voix une suite de noms ; faire signe de venir. Appeler quelqu'un à haute voix. Appeler chacun par son nom. ? < Appeler les lettres de l'alphabet, les nommer successivement l'une après l'autre. > ? Dr. Appeler une cause, dire à haute voix le nom des...


1 page - 1,80 euro

ARBRE - Dictionnaire Littré.

ARBRE - Dictionnaire Littré. n. m. ? Grand végétal ligneux, et dans le langage spécial de la botanique, végétal dont le tronc ligneux s'élève à plus de six mètres. ? Arbres verts, ceux qui conservent leurs feuilles en hiver, tels que le sapin, l'yeuse, le houx. ? < Fig. et fam. Se tenir au gros de l'arbre, s'attacher au parti le plus...


1 page - 1,80 euro

» Consulter également les 72 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo