LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



15389 résultat(s) trouvé(s)

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Peut-on croire en la réincarnation ?

Croire, Croyance. - Psycho. Ces termes peuvent s'appliquer : 1. à une opinion fondée sur une simple probabilité : « Je ne croyais pas que tout fût perdu » (Sévigné) ; « Deux sortes d'hommes : les uns justes qui se croient pécheurs, les autres pécheurs qui se croient justes » (Pascal, 534) ; en ce sens, qqfs. opp....


1 page - 1,80 euro

La morale se résume-t-elle à faire son devoir sans être heureux ?

Cette antinomie se résout à peu près de la même façon que celle qui, dans la « CRP », mettait aux prises la nécessité naturelle et la liberté. Là aussi, en effet, nous devons distinguer deux plans, le plan du sensible et le plan de l'intelligible. la thèse selon laquelle le désir du bonheur serait le mobile des maximes de...


5 pages - 1,80 euro

La mort ajoute-t-elle de la valeur à la vie ?

Note : 6/10

Les exemples de philosophie thérapeutique antique que nous venons d'aborder montrent que le bonheur suppose de ne pas craindre la mort et donc de la considérer, selon eux, comme n'étant rien.   Valorisation de la mort et la dévalorisation de la vie   a)                  En changeant de conception sur la mort et en prenant...


2 pages - 1,80 euro

La politique peut-elle recevoir son principe de l'éthique ?

Note : 8/10

POLITIQUE (gr. polis, cité) Hannah Arendt, commentant Aristote, distingue le politique qui...


3 pages - 1,80 euro

Peut-on affirmer que tout est politique ?

C'est d'elle qu'il reçoit son humanité, son développement, son statut moral. « Mais l'homme qui est dans l'incapacité d'être membre d'une communauté, ou qui n'en éprouve nullement le besoin, parce qu'il se suffit à lui-même, ne fait en rien partie de la cité et par conséquent est ou une brute, ou un dieu » Ne pas appartenir à la «...


7 pages - 1,80 euro

Le progrès technique est-il un progrès de la raison ?

Ce projet d'une science intéressée, qui doive nous rendre apte à dominer et exploiter techniquement une nature désenchantée est encore le nôtre. Or la formule de Descartes est aussi précise que glacée ; il faut nous rendre « comme maître et possesseur de la nature ». « Comme », car Dieu seul est véritablement maître...


9 pages - 1,80 euro

La raison peut-elle être au service du mal ?

Elle est une étincelle de la divinité dans l'homme, qui lui permet d'accéder à la connaissance de l'absolu. Comme Dieu est le bien absolu, la raison ne saurait être mise au service du mal. Le mal, l'injustice découlent au contraire de l'absence de raison, de l'ignorance. Nul n'est méchant volontairement (Platon).                 C'est dans le « Gorgias » de Platon que l'on...


9 pages - 1,80 euro

Admettre le hasard est-ce nier l'ordre de la nature ?

      Mais si la position ou la vitesse d'un corpuscule ne sont pas exactement déterminables dans l'état actuel de la science, cela ne veut pas dire qu'elles soient indéterminées en elles-mêmes. Le fait qu'on ne puisse fixer à la fois la position d'un corpuscule et sa vitesse ne nous autorise pas à dire qu'il...


3 pages - 1,80 euro

L'histoire est-elle le tribunal du monde ?

HISTOIRE Gén. Terme équivoque qui désigne à la fois le récit du...


2 pages - 1,80 euro

L'illusion n'est-elle qu'une erreur ?

Selon Pascal l'hypocrisie constante des rapports sociaux nous maintient dans une illusion permanente en cela que nous ne savons jamais ce que pensent réellement les autres. Freud pousse plus loin l'analyse et soutient que l'illusion est positive, elle n'est pas un vain jeu de tromperie réciproque, par exemple l'illusion religieuse permet de reconduire...


3 pages - 1,80 euro

Puis-je ne pas savoir ce que je pense ?

Mais que sais-je s'il n'y a point quelque autre chose différente de celles que je viens de juger incertaines, de laquelle on ne puisse avoir le moindre doute ? N'y a-t-il point quelque Dieu, ou quelque autre puissance, qui me met en l'esprit ces pensées ? Cela n'est pas nécessaire ; car peut-être que je suis capable de...


6 pages - 1,80 euro

Y a-t-il une pensée sans sujet pensant ?

Qu'est-ce donc qui pourra être estimé véritable ? Peut-être rien autre chose, sinon qu'il n'y a rien au monde de certain. Mais que sais-je s'il n'y a point quelque autre chose différente de celles que je viens de juger incertaines, de laquelle on ne puisse avoir le moindre doute ? N'y a-t-il point quelque Dieu, ou quelque autre...


5 pages - 1,80 euro

Les concepts des historiens sont-ils eux-mêmes historiques ?

HISTOIRE Gén. Terme équivoque qui désigne à la fois le récit du...


2 pages - 1,80 euro

Peut-on tout donner ?

Ainsi, s'il est possible de donner sans mesure, il n'est pas possible d'être absolument démuni par le don. Cela est particulièrement visible en matière de théologie : donner sur cette terre, c'est espérer le salut dans l'autre monde, et c'est, de plus, acquérir une reconnaissance sociétale. => Il n'est ainsi pas possible de tout...


4 pages - 1,80 euro

Qu'advient-il du travail quand il devient un emploi ?

Définition et problématique :               Le travail désigne dans son sens très général l'ensemble des activités humaines destinées à produire ce qui est utile. La philosophie l'entend comme l'activité consciente et volontaire par laquelle l'homme extériorise dans le monde des fins destinées à la modifier.             Qu'en est-il de cette acivité quand elle est exrecée pour autrui, pour une cause qui...


2 pages - 1,80 euro

Ce qui n'est pas rationnel est-il forcément sans vérité ?

On distinguera soigneusement la réalité qui concerne un objet (ce cahier, cette lampe sont réels) et la vérité qui est une valeur qui concerne un jugement. Ainsi le jugement : « ce cahier est vert » est un jugement vrai ou bien un jugement faux. La vérité ou la fausseté qualifient donc non l'objet lui-même mais la valeur...


4 pages - 1,80 euro

Comment peut-on interpréter l'affirmation de Descartes:"Je pense donc je suis" ?

« Mais aussitôt après je pris garde que, cependant que je voulais ainsi penser que tout était faux, il fallait nécessairement que moi, qui pensais, fusse quelque chose. Et remarquant que cette vérité : je pense donc je suis, était  si ferme et si assurée, que les plus extravagantes suppositions des sceptiques n'étaient pas capables de...


2 pages - 1,80 euro

» Consulter également les 70 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo