LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



16216 résultat(s) trouvé(s)

Les 5 premiers résultats les plus consultés

LA PHILOSOPHIE

   La philosophie a pour objet l'expression des vérités qui touchent à la réalité spirituelle.    a) Origine. Dans l'antiquité et au Moyen Age, jusqu'au XVIe siècle, on l'a vu plus haut, philosophie et science ne font qu'une chose, ayant pour but la découverte de la Vérité absolue. Les méthodes et le langage mathématique...


1 page - 1,80 euro

NECESSITE DE LA CRITIQUE. LA DENT D'OR.

Fontenelle, neveu de Corneille, a étendu sa vie de centenaire du milieu du XVIIe siècle au milieu du XVIIIe siècle (1657-1757), c'est-à-dire à l'époque où l'esprit critique s'est donné le plus violemment carrière en France et à l'étranger. Nul, peut-être ne l'incarne plus complètement. Le texte que nous citons est extrait du...


1 page - 1,80 euro

L'intelligence thérapeutique : défaire pour annuler.

L'homme, tel qu'il sort des mains de la nature, est disposé à admettre un individu plus ou moins rapproché de lui partout où il aperçoit du mouvement, et à présumer surtout l'existence d'un être animé, quand il remarque, dans les corps qui l'entourent, des changements inexplicables pour son esprit borné. Il a donc...


1 page - 1,80 euro

Commentaire : Camus, L'étranger chapitre 6 « La scène avec l'aumônier ».

||    « Alors, je ne sais pas pourquoi « « Lui aussi on le condamnerait « (p.180-182)    Ecrivain français de la 1ère partie du XXe siècle, Albert Camus a écrit d'abord des ½uvres que l'on a classées dans le « cycle de l'absurde « : un essai philosophique Le mythe de Sisyphe, une pièce...


3 pages - 1,80 euro

La Nuit de mai (1838). LA MUSE. Musset (Poésies nouvelles.)

Musset souffre d'une douleur récente. Sa Muse en vain l'invite à chanter; elle énumère les sujets sur lesquels il peut s'exercer. Le poète lui répond que le silence seul convient à son mal; et la Muse alors développe cet admirable thème : Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur. Ce vers, on...


2 pages - 1,80 euro

Mozart .

Né au numéro 9 de la Getreidegasse à Salzbourg, qui est alors la capitale d'une principauté ecclésiastique du Saint-Empire romain germanique (Cercle de Bavière), Mozart est le fils du musicien (violoniste), compositeur et pédagogue (une méthode du violon), Léopold Mozart, né et originaire d' Augsbourg, ville de Bavière, qui occupe alors la fonction de vice-maître de chapelle à...


1 page - 1,80 euro

Quent, elles obligent.

quent, elles obligent. Car là où la liberté cesse, là l'obligation commence. Xl. Que les pactes d'une confiance mutuelle sont invalides en l'état de nature, mais non pas en celui de la société civile. Les pactes qui se font en un contrat, où il y a une confiance réciproque, au délai qui se fait de l'accomplissement des promesses, sont invalides en l'état de...


1 page - 1,80 euro

Et non pas en la quantité du vin que l'on prend, Salomon ajoute au verset suivant : Donnez la cervoise à celui qui s'en va périr et le vin à ceux qui ont le coeur outré ; afin qu'il en boive et qu'il oublie sa pauvreté, et ne se souvienne plus de sa peine.

et non pas en la quantité du vin que l'on prend, Salomon ajoute au verset suivant : Donnez la cervoise à celui qui s'en va périr et le vin à ceux qui ont le coeur outré ; afin qu'il en boive et qu'il oublie sa pauvreté, et ne se souvienne plus de sa peine. Notre Seigneur défend l'ivrognerie à ses disciples...


1 page - 1,80 euro

L'équité naturelle que les taxes soient mises à raison de la dépense que l'on fait et non pas du bien que l'on possède.

l'équité naturelle que les taxes soient mises à raison de la dépense que l'on fait et non pas du bien que l'on possède. XII. Qu'il est important pour entretenir la paix de tenir bas les ambitieux. XIII. Et de dissiper les factions. xiv. Que pour enrichir les sujets il importe de faire des lois qui favorisent le gain des artisans et modèrent...


1 page - 1,80 euro

Commandement est une ordonnance à laquelle toute la raison d'obéir se tire de la volonté de celui qui commande.

commandement est une ordonnance à laquelle toute la raison d'obéir se tire de la volonté de celui qui commande. Car, à parler proprement, on ne dit point : « je le veux et je l'ordonne ainsi «, si on n'ajoute ensuite, « tel est notre plaisir «. Donc puisqu'on n'obéit pas aux lois à cause de la chose même qui y...


1 page - 1,80 euro

Avait un état de guerre perpétuelle, ce qui autorisait le

avait un état de guerre perpétuelle, ce qui autorisait le meurtre ; quatrièmement, où chacun pouvait régler toutes choses à sa fantaisie et ainsi déterminer l'honneur qu'il devait à ses parents ; enfin, où il ne s'y rendait point de jugements publics et, par conséquent, les témoins, faux ou véritables, n'étaient point en usage. X Qu'il est impossible de rien ordonner par la...


1 page - 1,80 euro

Comme les géants le furent autrefois dans la fable, lorsqu'ils voulurent monter au ciel, et s'en prendre aux dieux.

comme les géants le furent autrefois dans la fable, lorsqu'ils voulurent monter au ciel, et s'en prendre aux dieux. Car, ceuxlà sont ennemis, qui ne dépendent pas l'un de l'autre, ou qui ne sont pas soumis à un même souverain. XX. Qu'est-ce que crime de lèse-majesté. Pour ce qu'en vertu du contrat, par lequel les citoyens se sont obligés l'un à l'autre d'obéir...


1 page - 1,80 euro

Ple : vous ne ferez point une telle chose, si vous ne voulez encourir une telle punition.

ple : vous ne ferez point une telle chose, si vous ne voulez encourir une telle punition. Et ainsi elle ne défend pas simplement, mais conditionnellement. Si on l'interprète de la première façon, celui qui commet l'action pèche, parce qu'il fait ce que la loi a défendu. Mais en l'autre il ne demeure point coupable, pour ce qu'on n'a pas défendu la chose...


1 page - 1,80 euro

Les fleurs du mal

Les Fleurs du mal : structure L'auteur : Charles Baudelaire (1821-1867) La vie de Charles Baudelaire n'est pas très longue (4 à 6ans). Les membres de sa famille, tout comme lui mourront de problèmes de santé. Baudelaire a développé un culte de son père mort et n'accepta pas le remariage de sa mère. Il va détester tout ce qui fera son beau-père,...


3 pages - 1,80 euro

Micromégas : la dénonciation de la guerre - Voltaire, 1752

Texte « Savez-vous bien, par exemple, qu'à l'heure que je vous parle, il y a cent mille fous de notre espèce, couverts de chapeaux, qui tuent cent mille autres animaux couverts d'un turban, ou qui sont massacrés par eux, et que, presque par toute la terre, c'est ainsi qu'on en use de temps immémorial ? « Le Sirien frémit,...


3 pages - 1,80 euro

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Plan : Introduction Définition Le sens étymologique de la philosophie Le sens large Le sens technique La philosophie et ontologie Origine de la philosophie Les présocratiques Socrate et Platon - Tableau de lettre et de la connaissance chez Platon Platon et la question de la sophistique Nietzsche et la critique du nihilisme Descartes et le moment cartésien Le doute cartésien L'apparition de la vérité comme certitude et la...


4 pages - 1,80 euro

Abbaye.

abbaye. n.f., monastère où vivent des religieux ou des religieuses sous l'autorité d'un abbé ou d'une abbesse. Le mot désigne soit l'ensemble des édifices (église, cloître, dépendances), soit la seule église, dite aussi abbatiale. Les plus belles et les plus riches églises romanes étaient des abbatiales. La plupart ont beaucoup souffert, et peu de cloîtres ont été conservés intacts ; en France,...


1 page - 1,80 euro

Ramsès.

Ramsès. nom porté par plusieurs pharaons de l'ancienne Égypte et signifiant « le dieu Rê l'a fait naître ». Ramsès Ier. pharaon d'Égypte qui régna vers 1314-1312 avant J.-C. Il fut le fondateur de la XIXe dynastie. Complétez votre recherche en consultant : Les corrélats Égypte - Histoire - Le Nouvel Empire (1580-1100 avant J.-C.) Ramsès II. pharaon d'Égypte qui succéda à son père, Seti Ier ,...


1 page - 1,80 euro

Commentaire composé Mallarmé

Marianne Congost L1 Lettres Classiques Mars 2012 Littérature Commentaire sur Mallarmé A la nue accablante tu Mallarmé écrivit son sonnet « A la nue accablante tu » au sein du recueil Poésies en 1894 à l'époque où le prestige social de la poésie décroit. A ses débuts littéraires, l'auteur gardait pour objectif d'aller au-delà des mots et de la poésie classique, « en creusant le vers ». Mais...


3 pages - 1,80 euro

BIEN, n.

BIEN, n. m. ? Ce qui est juste, honnête. Le bien et le beau. ? Homme de bien, gens de bien, homme, gens d'une probité éprouvée, d'une véritable vertu. ? Métaphys. Le souverain bien, le bien absolu, celui qui est infini en prix et en durée, et aussi Dieu. ? Ce qui est dans la règle ou dans la convenance. Il y...


1 page - 1,80 euro

» Consulter également les 436 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit