LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



15312 résultat(s) trouvé(s)

Les 5 premiers résultats les plus consultés

La création artistique a-t-elle quelque chose à attendre ou à redouter de la production industrielle ?

Note : 5.3/10

VOCABULAIRE: CRÉER / CRÉATION (n. f.) 1. - (Lato) Toute production, avec l'idée d'une nouveauté de son objet (création du monde, d'une route, d'une oeuvre d'art). 2. - Dans la tradition judéo-chrétienne, acte par lequel Dieu donne naissance au monde : en ce sens, la Création est création à partir de rien (creatio ex nihilo). 3. - Apparition...


5 pages - 1,80 euro

Est-on moralement obligé de travailler ?

Pour Aristote, l'esclave n'est qu'un instrument animé qui met en mouvement les instruments inanimés que sont les navettes et les cithares. Cette affirmation est d'abord une boutade, à l'époque où l'automatisation du travail est évidemment impensable. Mais elle n'est pas insignifiante pour autant : le travail manuel est réservé aux esclaves, parce que l'homme...


9 pages - 1,80 euro

L'illusion est-elle une erreur ?

Freud pousse plus loin l'analyse et soutient que l'illusion est positive, elle n'est pas un vain jeu de tromperie réciproque, par exemple l'illusion religieuse permet de reconduire de manière dérivée le désir enfantin de protection (voir L'avenir d'une illusion).             L'erreur ne semble avoir aucune fonction sociale, et comme l'écrit Deleuze dans Différence et répétition elle est toujours...


2 pages - 1,80 euro

Existe-t-il une contradiction entre l'affirmation de la liberté humaine et l'affirmation scientifique du déterminisme ?

b) Poser un dualisme fondamental entre la matière et l'esprit. La nature, le monde de la matière, est le lieu d'un déterminisme rigoureux, tandis que l'esprit, la pensée, est celui de la liberté. Cf. le dualisme cartésien : en tant que corps, l'homme appartient à la nature et est soumis à ses lois, mais en tant qu'âme, que...


4 pages - 1,80 euro

Un homme sans passé peut-il être libre ?

Être libre: sans entrave, en faisant ce que j'ai décidé de faire, maître de ma vie autant que je le veux. SANS: A l'exclusion de, exprime l'absence. ÊTRE: Du latin esse, « être ». 1) Verbe : exister, se trouver là. En logique, copule exprimant la relation qui unit le prédicat au sujet (exemple : l'homme est mortel)....


6 pages - 1,80 euro

Le travail est-il un droit ?

DROIT: a° Un droit: liberté d'accomplir une action (droit de vote); possibilité d'y prétendre ou de l'exiger (droit au travail, droit de grève). b° Le droit: ce qui est légitime ou légal, ce qui devrait être, opposé au fait, ce qui est. c° Ce qui est permis par des règles non écrites (droit naturel) ou par des règles dûment codifiées...


4 pages - 1,80 euro

Le savoir exclut-il toute forme de croyance ?

Note : 9/10

Analyse du sujet : La forme du sujet est une question fermée. Il faudra donc apporter une réponse en « oui » ou « non » en conclusion, avec toutes les nuances qui s'imposent. Notre question fait intervenir les notions de savoir et de croyance, et les met en relation par le verbe « exclure ». L'exclusion peut se penser selon différentes modalités, ce qui...


12 pages - 1,80 euro

De quoi suis-je responsable ?

Aussi, se refuser à reconnaître que c'est à l'exercice de telles actions particulières que sont dues les dispositions de notre caractère est le fait d'un esprit singulièrement étroit. En outre, il est absurde de supposer que l'homme qui commet des actes d'injustice ou d'intempérance ne souhaite pas être injuste ou intempérant. Et si, sans avoir l'ignorance pour excuse,...


7 pages - 1,80 euro

Le savoir exclut-il toute forme de croyance ?

Note : 8.3/10

||Le savoir et la croyance, en leur sens le plus large, ont un point commun : chacun prétend délivrer une vérité.Les théories scientifiques prétendent dégager certaines lois régulières expliquant les phénomènes physiques, ou bien établir indubitablement des démonstrations mathématiques.C'est pourquoi le savoir semble destiné à faire disparaître la croyance, partout où elle règne encore.Pourtant, le progrès considérable du...


7 pages - 1,80 euro

Peut-on triompher de la mort ?

Ils ne savent pas ce qui les attend et craignent confusément que des souffrances terribles ne leur soient infligées, peut-être en punition de leurs actes terrestres. Les chrétiens, par exemple, imagineront que quiconque à mal agi et n'a pas obtenu le pardon de  Dieu  ira rôtir dans les flammes de l'enfer. La peur de...


4 pages - 1,80 euro

Quelles relations y a-t-il entre le doute et la croyance ?

La croyance se situe ainsi, dans le « paradigme de la ligne » (République, L. VI, 509-511), dans le domaine visible, et non intelligible. Les objets matériels donnent lieu à une représentation plus précise (croyance) certes, que leur image (imagination), mais elle reste vouée à donner au sujet une connaissance ontologique faible et douteuse. La vérité n'est possible que par...


2 pages - 1,80 euro

Avons-nous besoin des mythes ?

En un sens, les mythes peuvent servir à donner des réponses toutes faites à toutes sortes de préoccupations, à fournir des explications sur des points obscurs ou même à préconiser des attitudes morales. De ce point de vue, le mythe assure une cohésion sociale et culturelle que l'intelligence aurait plutôt tendance à dissoudre. Se passer des mythes reviendrait...


11 pages - 1,80 euro

La liberté consiste-t-elle à accepter la nécessité ?

|| • Selon quelle(s) appréhensions de la liberté le problème d'une relation non « antithétique » entre la nécessité et laliberté peut-il se poser ?• Remarquer qu'il ne s'agit pas, en toute rigueur, purement et simplement de la nécessité mais « d'accepter la nécessité ».• S'agit-il de l'idée selon laquelle, par exemple, on ne peut se...


3 pages - 1,80 euro

La vision religieuse et l'explication scientifique du monde sont-elles compatibles ?

4. - Explicatif : a) Qui concerne l'explication, ou la valeur d'explication. b) Définition explicative (logique class.) : définition où le définissant expose la compréhension d'un défini qu'on suppose implicitement donné ; opposée à définition constructive. c) Proposition explicative (logique class. PORT-ROYAL) : proposition incidente qui développe la compréhension du terme de la principale auquel elle se rapporte...


4 pages - 1,80 euro

Le lien social: l'homme en société

Si donc la nature a donné les moyens à l'homme de faire de la politique, c'est pour qu'il le fasse. c) Enfin, il faut ajouter que l'homme ne se réalise véritablement que dans le domaine politique. C'est grâce à la vie sociale que l'homme peut cultiver la « prudence » la vertu éthique la plus haute, celle qui permet de réaliser...


5 pages - 1,80 euro

Erreur et illusion

Freud pousse plus loin l'analyse et soutient que l'illusion est positive, elle n'est pas un vain jeu de tromperie réciproque, par exemple l'illusion religieuse permet de reconduire de manière dérivée le désir enfantin de protection (voir L'avenir d'une illusion).             L'erreur ne semble avoir aucune fonction sociale, et comme l'écrit Deleuze dans Différence et répétition elle est toujours...


3 pages - 1,80 euro

L'art consiste-t-il à s'affranchir de la répétition?

L'artiste quelque part est toujours hors de son temps parce qu'il ne répète pas.   II-L'oeuvre d'art ne naît pas ex nihilo.               Mais une telle conception de l'art nous fait penser que l'oeuvre naît dans la rupture, ex nihilo, et en cela l'artiste devient comparable à Dieu au pouvoir créateur infini. Or cette vision est certainement imparfaite et inexacte. Dans...


2 pages - 1,80 euro

L'Homme se reconnaît-il dans ses désirs ou dans leur maîtrise?

Si l'on ne choisit pas les désirs qui nous assaillent, on peut en revanche décider ou non de leur donner notre assentiment. Le dernier mot de cette doctrine étant qu'il faut se reposer uniquement sur sa raison. + Religieuse : Assimilation du désir au péché, la chaire est le lieu du mal. Le désir est ce qui nous attache trop à...


3 pages - 1,80 euro

Peut - on apprendre à se connaître soi-même?

Il existe une méthode pour se connaître soi-même, on peut en quelque sorte apprendre la manière de se connaître soi-même mais cette connaissance par la suite ne peut être qu'atteinte par soi-même et par personne d'autre.   2) La connaissance de soi à l'épreuve de l'existence.   On peut dire que Socrate est le premier existant, celui qui prend comme...


2 pages - 1,80 euro

L'homme occupe-t-il une place particulière dans la nature?

Descartes subvertit la tradition. D'une part, il cherche des « connaissances qui soient fort utiles à la vie », d'autre part la science cartésienne ne contemple plus les choses de la nature, mais construit des objets de connaissance. Avec le cartésianisme, un idéal d'action, de maîtrise s'introduit au coeur même de l'activité de connaître. ...


7 pages - 1,80 euro

» Consulter également les 70 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo