LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



471 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent 1 2 3 4 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Quelles sont les conditions d'une science de l'histoire ?

III. LES IDÉOLOGIES DE L'HISTOIRE L'histoire devient science à partir du moment où l'on perçoit un sens aux événements, événements qui deviennent la preuve (rétrospective) de ce sens. Hegel : la Raison gouverne le monde. Tout est rationnel donc tout est sens. La Raison gouverne le monde. (La Raison dans l'histoire) ...


5 pages - 1,80 euro

Si dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer ?

Ces actions ne sont pas morales, car elles n'obéissent pas à une loi ayant la même valeur pour tous, une loi universelle. La morale est donc une affaire purement humaine, purement immanente. Tout n'est pas permis, non parce que Dieu existe, mais parce que la voix du devoir ne nous permet pas de tout faire. Personne ne peut ignorer...


4 pages - 1,80 euro

Qu'entend-on par raison dans l'homme ?

Appartiendrait à l'humanité, au genre humain, tout animal possédant la raison. La raison serait alors la présence de l'universalité en chacun. Elle est considérée comme une unité première à laquelle tous les hommes participent : une unité immanente à la totalité des êtres qui en sont doués. Reprenant les réflexions de Marc Aurèle selon qui il y a « une...


5 pages - 1,80 euro

Comment concevez-vous les rapports de la vertu et du bonheur ?

Une vie de plaisir revient à développer et à porter à son degré maximal la partie sensitive ne nous distingue en rien des bêtes qui éprouvent comme nous des sensations de plaisir et de peine. Grossière et partielle, la satisfaction hédoniste ne saurait convenir à un animal raisonnable. Le plaisir, par ailleurs, n'est jamais la fin dernière de nos...


6 pages - 1,80 euro

Peut-on définir l'homme par la conscience?

En effet, si la morale ne reposait que sur la raison, cela ferait bien longtemps que l'humanité aurait disparu. Dans le sentir apparaît l'immédiat de la sensation et du sentiment. Dans la pensée apparaît la représentation de soi, représentation qui tisse une forme et donne un identité. L'enfant est d'abord pris dans l'immanence :...


9 pages - 1,80 euro

Une fiction peut-elle être vraie?

L'idea est la forme visible par l'oeil de l'esprit. Elle est ce qu'il y a de plus réel dans le réel, à la fois forme et structure de ce qui constitue les objets existants. Toute Idée génère la réalité sensible par participation : une action est juste quand elle participe de l'Idée de Justice, un corps est beau...


7 pages - 1,80 euro

La pensée de la mort a-t-elle un objet?

I : Une pensée positive de la mort est possible.   1)      La mort s'observe objectivement comme la décomposition d'un corps organique. La pensée de la mort a donc un objet empirique : ce passage de la cohésion de l'organisme vivant à sa dissolution. 2)      Une réflexion biologique sur la mort s'est développée. Il y a...


3 pages - 1,80 euro

Soigne-t-on un être vivant comme on répare une machine?

Canguilhem le souligne à plusieurs reprises, et notamment dans son article « Du social au vital », où il écrit « dans un organisme vivant, les règles d'ajustement des parties entre elles sont immanentes, présentes sans être représentées, agissantes sans délibération ni calcul. Il n'y a pas ici d'écart, de distance, ni de délai entre la règle et la régulation (...)...


5 pages - 1,80 euro

Une histoire ou des histoires?

Au lieu d'être emporté dans une mêlée bigarrée et incompréhensible, l'esprit, devant une histoire, dépasserait la confusion et le désordre pour accéder à la paix de l'unité et de la clarté. Dès lors le devenir aux mille péripéties pourrait s'ordonner en une histoire. 2. Une histoire C'est ce qu'a magnifiquement tenté de réaliser Hegel, lorsqu'il a intégré les diverses histoires...


8 pages - 1,80 euro

Au nom de quoi peut-on reprocher a autrui d'être égoïste ?

)   - Ce n'est donc pas au nom d'une éthique immanente à la société humaine (l' « honnêteté ») que Pascal va condamner l'égoïsme, à l'égard d'autrui et envers soi-même, mais au nom de la religion. Selon lui, seule la grâce et la charité peuvent rendre « l'homme aimable et heureux tout ensemble » (§ 680, « Le discours de la machine »), tandis que...


2 pages - 1,80 euro

Faut il vivre pour autrui ?

En même temps le visage est ce qui nous interdit de tuer. Lévinas  L'Autre n'est pas pour la raison un scandale qui la met en mouvement dialectique, mais le premier enseignement raisonnable, la condition de tout enseignement. Le prétendu scandale de l'altérité suppose l'identité tranquille du Même, une liberté sûre d'elle-même qui s'exerce sans scrupules et à qui l'étranger...


7 pages - 1,80 euro

Aristote: La plus importante question à poser, ce serait de demander quel concours apportent les Idées aux êtres sensibles

La plus importante question à poser, ce serait de demander quel concours apportent les Idées aux êtres sensibles, qu'il s'agisse des êtres éternels ou des êtres générables et corruptibles. En effet, elles ne sont pour ces êtres causes d'aucun mouvement, ni d'aucun changement. Elles ne sont plus d'aucun secours pour la science des autres êtres (elles n'en sont...


4 pages - 1,80 euro

La moralité est elle utile à la vie sociale ?

||  En la relation d’utilité articulant la moralité à la vie sociale consiste le thème de cet énoncé. La relation d’utilité suppose une dimension de valeur comprise dans sa teneur d’usage. Etre utile implique la disposition, la possibilité de l’exercice d’un outil à quelque fin. Dans le cadre de la “ vie sociale ”, celle-ci entendue ...


2 pages - 1,80 euro

Gilles Deleuze désir sans manque

Évidemment, encore une fois, c’est autre chose qu’une question de mot. Puisque moi, à mon tour, je ne supporte guère le mot « plaisir ». Mais pourquoi ? Pour moi, désir ne comporte aucun manque ; ce n’est pas non plus une donnée naturelle ; il ne fait qu’un avec un agencement d’hétérogènes qui fonctionne ; il est...


1 page - 1,80 euro

Aide pour le bac

Aide à la révision 1°) Définir les repères essentiel/accidentel : Ce qui est essentiel, c’est ce qui renvoie à l’essence des choses, c’est-à-dire dire aux propriétés qui la définisse et qu’on ne peut lui retirer sans qu’elle devienne autre chose. Est accidentel une propriété qui se trouve dans une chose mais de façon contingente, donc qu’on pourrait très bien...


2 pages - 1,80 euro

Penser Dieu

||Penser Dieu :    Dieu et les « Dieu « / définir Dieu  Dieu : prénotion innée avant toute culture religieuse (selon les épicuriens et les stoïciens)  => quelles sont les qualités essentielles de Dieu, une fois écartées celles qui divergent selon  les dogmes (créateur ou non, immanent ou transcendant, etc.) ? La supériorité (de Dieu sur  l’homme) est une constante. [(!) Dieu pas...


2 pages - 1,80 euro

Religion et transcendance

Néanmoins, il semble difficile d'opérer une réduction anthro-pologique totale. Même dans l'hypothèse où la religion serait susceptible de relever d'une lecture et d'une grille essentiellement humaines, néanmoins le phénomène religieux et la religion elle-même s'intégreraient encore dans toute une phénoménologie spi¬rituelle, c'est-à-dire dans un mouvement manifestant des créa¬tions de l'esprit de plus en plus hautes. En bref, la...


4 pages - 1,80 euro

LA FONCTION IMAGEANTE SELON SARTRE

Ce texte nous permet de caractériser la méthode de Sartre psychologue. A l'introspection traditionnelle il substitue une phénoménologie de la conscience. Il n'y a pas d'états de con­science, ni de courant de conscience ; le fait psychique n'est pas un objet intérieur, immanent à la conscience : « L'expression état de conscience implique pour les structures psychiques une...


3 pages - 1,80 euro

LA FONDATION CRITIQUE DE LA MORALE CHEZ KANT

La morale sera découverte dans un sentiment, celui précisément du devoir.   Mais un sentiment, s'il n'était que sensible, ferait alors de Kant un empiriste et de sa morale un sentimentalisme : il faut donc que ce sentiment soit découvert comme «non sentimental«, c'est-à-dire pur.   L'originalité de la position kantienne, qui déplace la problématique du fondement hors de l'alternative de l'intelligible...


4 pages - 1,80 euro

IDDMPHILO

-La phrase de Socrate "Connais-toi toi-même" n'est pas exactement de lui, c'est une devise inscrite au frontispice du Temple de Delphes que Socrate reprend à son compte. Elle figure au panthéon des grandes phrases philosophiques. -théorie platonicienne de la réminiscence. Chacun, nous dit Socrate, dispose du savoir en lui-même, il suffit de se les rappeler. La connaissance est immanente...


2 pages - 1,80 euro
«« « Précédent 1 2 3 4 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 17 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit