LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



2373 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Association de symboles chez Baudelaire

En proie à un jeu d'association d'idées, en apparence gratuites, Baudelaire évoque tour à tour la veuve d'Hector, le vieux Paris défunt depuis Haussmann, un cygne égaré sur le pavé de la ville. De cette expérience d'« association involontaire » il tire la leçon suivante : 1 Paris change, mais rien dans ma mélancolie...


3 pages - 1,80 euro

Baudelaire Les Fleurs du mal L'Ennemi

||    Ma jeunesse ne fut qu'un ténébreux orage, Traversé çà et là par de brillants soleils; Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage, Qu'il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils.    5 Voilà que j'ai touché l'automne des idées, Et qu'il faut employer la pelle et les râteaux...


1 page - 1,80 euro

Baudelaire: Le vieux saltimbanque

... Tout n'était que lumière, poussière, cris, joie, tumulte ; les uns dépensaient, les autres gagnaient, les uns et les autres également joyeux. Les enfants se suspendaient aux jupons de leurs mères pour obtenir quelques bâtons de sucre, ou montaient sur les épaules de leur père pour mieux voir un escamoteur éblouissant comme...


2 pages - 1,80 euro

Charles Baudelaire: Correspondances (mp3)

La Nature est un temple où de vivants piliers Laissent parfois sortir de confuses paroles ; L'homme y passe à travers des forêts de symboles Qui l'observent avec des regards familiers. Comme de longs échos qui de loin se confondent Dans une ténébreuse et profonde unité, Vaste comme la nuit et comme la clarté, Les parfums, les...


1 page - 1,80 euro

PODCAST: Au lecteur de Baudelaire.

  PODCAST: Au lecteur de Baudelaire. La sottise, l'erreur, le péché, la lésine, Occupent nos esprits et travaillent nos corps, Et nous alimentons nos aimables remords, Comme les mendiants nourrissent leur vermine. Nos péchés sont têtus, nos repentirs sont lâches; Nous nous faisons payer grassement nos aveux, Et nous rentrons gaiement dans le chemin bourbeux, Croyant par de...


1 page - 1,80 euro

PODCAST: L'albatros de Charles Baudelaire

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers, Qui suivent, indolents compagnons de voyage, Le navire glissant sur les gouffres amers.   A peine les ont-ils déposés sur les planches, Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux, Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches Comme des avirons traîner à côté d'eux....


1 page - 1,80 euro

Commentaire : « L'invitation au voyage » de Baudelaire.

|| L’auteur : Baudelaire (1821-1867) Baudelaire s’est inspiré des paysages de cette île pour l’écriture de plusieurs poèmes. Baudelaire était journaliste en tant que critique d’art. Il était également traducteur (il a traduit les œuvres d’Edgar Poe, auteur d’Histoires extraordinaires.) L’œuvre : un recueil : Les fleurs du mal, 1857. Le texte : « L’invitation au voyage » Section « Spleen et Idéal »...


3 pages - 1,80 euro

Harmonie du soir, de C. Baudelaire

  « Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir; Valse mélancolique et langoureux vertige! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir; Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige; Valse mélancolique et langoureux vertige! Le ciel est triste et beau comme un grand...


1 page - 1,80 euro

L'Étranger De CHARLES BAUDELAIRE

Charles Baudelaire :  Après la mort de son père à l’âge de six ans, sa mère se remarie avec le général Aupick, un militaire représentant aux yeux de Baudelaire l’horreur de la discipline, de la morale bourgeoise et de la religion établies. A 18 ans, il se fait expulsé du lycée Louis Le Grand à Paris,...


3 pages - 1,80 euro

Lecture analytique : Une charogne - Baudelaire

Charles Baudelaire :  Après la mort de son père à l’âge de six ans, sa mère se remarie avec le général Aupick, un militaire représentant aux yeux de Baudelaire l’horreur de la discipline, de la morale bourgeoise et de la religion établies. A 18 ans, il se fait expulsé du lycée Louis Le Grand à Paris,...


1 page - 1,80 euro

BAUDELAIRE : Les Fleurs du Mal

Travail préparatoire     1- Notice biographique    Charles Baudelaire naît le 9 avril 1821 à Paris suite à l’union de Caroline Dufaÿs (26ans) et de François Baudelaire (60ans). En 1927, son père meurt, et sa mère se remarie très vite avec le chef de bataillon Aupick. Cette époque est pénible pour Baudelaire qui n’aime guère...


11 pages - 1,80 euro

L'Invitation Au Voyage De Baudelaire

  Le thème du voyage apparaît à plusieurs reprises dans les Fleurs du Mal de Baudelaire (1857). Si l’idée du voyage pour Baudelaire est une aspiration à connaître un autre monde, ce dernier n’a pourtant que très peu voyagé (1841 à l’âge de vingt ans s’est rendu sur l’île Morris et l’île de La...


5 pages - 1,80 euro

La mort des amants- Baudelaire

  La mort des amants   Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères, Des divans profonds comme des tombeaux Et d'étranges fleurs sur des étagères, Ecloses pour nous sous des cieux plus beaux.   Usant à...


5 pages - 1,80 euro

Le fou et la Venus - Baudelaire

Le fou et la VénusCharles Baudelaire – Extrait du Spleen de Paris I- Les oppositions entre les deux tableaux 1-  La splendeur du décor  (l. 1 à 13)a)  L’harmonieLe jardin public est une nature domestiquée, artificielle, ce n’est pas la nature à l’état brut.Avec le terme « brûlant » (l.2) on peut en déduire que la...


3 pages - 1,80 euro
«« « Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo