LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



39009 résultat(s) trouvé(s)

Les 5 premiers résultats les plus consultés

L'interprétation peut elle se présenter comme une science ?

Le poème, par exemple, ne saurait se prêter  à une lecture  unique et définitive. Son sens ne peut être clarifié et même éventuellement arrêté que par une décision arbitraire. Dans l'Ion, Platon explique que certains herméneutes privilégiaient à dessein certaines interprétations d'Homère pour des raisons morales et politiques. Par où l'on voit que l'interprétation peut avoir pour fin d'exclure...


2 pages - 1,80 euro

L'histoire est-elle un roman?

Note : 5.1/10

|| DIRECTIONS DE RECHERCHE • Qu'est-ce qui peut amener à penser l'histoire sous la catégorie du roman?— S'interroger sur ce fait étrange que dans aucune des grandes langues modernes (français, anglais, italien, espagnol, russe, allemand) on ne sépare d'ordinaire dans le concept d'histoire l'aspect réalité de l'aspect connaissance.Cf. Hegel :« L'histoire réunit dans notre langue et le côté objectif et...


4 pages - 1,80 euro

PEUT-ON MOURIR POUR LA VÉRITÉ ?

Rien ne cause autant de destructions que l'obsession d'une vérité considérée comme absolue. Tous les crimes de l'histoire sont des conséquences de quelque fanatisme. Tous les massacres ont été accomplis par vertu, au nom de la religion vraie, du nationalisme légitime, de la politique idoine, de l'idéologie juste ; bref au nom du combat contre la vérité de l'autre,...


7 pages - 1,80 euro

Bonheur et devoir sont-ils conciliables ?

Du même coup, toute son éthique va être déchirée par une tension interne inextricable. D'un côté, il continue d'affirmer avec son maître que la contemplation est la plus haute destination de l'homme et admet avec lui une fin objective universelle qui détermine les hommes à agir. De l'autre, il confesse que l'idéal théorétique est le privilège de la...


7 pages - 1,80 euro

Qu'est ce que l'argent?

L'oisif est celui qui peut se permettre, par les biens possédés ou hérités de ses aïeux, de contempler, de participer pleinement à la vie politique de la Cité. (Cf. : Condition de l'homme moderne d'Hannah Arendt) C'est aussi l'instrument de ma liberté, ou plutôt de mon indépendance que de gagner de l'argent, certes en travaillant (sorte de servitude face au...


2 pages - 1,80 euro

La compétence technique peut-elle fonder l'autorité politique ?

L'origine de notre erreur ne réside-t-elle pas dans la mécompréhension de ce que signifie réellement l' « autorité politique », et par conséquent dans l'incapacité d'analyser ce qui pourrait être son fondement ?   - Nous avons en effet confondu l'autorité politique avec l' « art de gouverner » ou la « science politique ». Or, la qualité du prince n'est pas de maîtriser une technique quelconque,...


4 pages - 1,80 euro

L'homme peut-il choisir entre l'exploitation de la nature et la protection de la nature?

La nature n'est-elle pas devenue un lieu de consommation sans respect de la population locale et de sa culture, un lieu où l'on transporte des modèles urbains sans tenir compte du contexte environnemental et social ? Ce désir de liberté, d'ouverture sur le monde, de redécouverte de la nature se trouve menacé par ces mêmes pratiques touristiques. Un désir...


2 pages - 1,80 euro

Pourquoi un fait devrait-il être établi ?

..   II ] Cependant, il ne peut pas suffire à la garantir :   Hume : contre l'empirisme, un fait ne peut jamais avoir une valeur d'universel. L'établissement d'un fait par l'expérience ou d'une théorie par l'expérimentation n'est pas une démonstration: il est impossible d'établir une tautologie entre une théorie générale et une expérimentation particulière: on ne démontre donc pas une théorie, on...


4 pages - 1,80 euro

Si nous désirons être libres qu'est ce qui nous en empêche ?

Dans les deux cas, comment résorber cet empêchement ? On peut ou bien accepter cette contrainte de manière pessimiste et essayer de se ménager une liberté très partielle, ou bien modifier notre rapport à la contrainte pour acquérir un point pouvoir sur soi-même, ce que proposent par exemple les ascétismes antiques, à commencer par...


3 pages - 1,80 euro

Que pensez-vous du sport dans notre monde actuel?

Pierre de Coubertin, à travers sa philosophie du sport, préconisait un retour non nostalgique mais intelligent à la conception du sport dans la Grèce antique, conception grecque qu'il résume en quatre assises : le calme, la philosophie, la santé et la beauté. L'insertion du sport dans la modernité a ce devoir paradoxal, si l'on peut dire, de lutter contre...


2 pages - 1,80 euro

Qu'est ce que penser librement ?

La pensée est libre et autonome lorsqu'elle débouche sur ce qui doit être voulu. C'est donc en tant qu'elle correspond au devoir moral, que la pensée est libre. Ce qui doit être voulu correspond à l'impératif catégorique de Kant : universalise la maxime de ton action. Ainsi, si je me demande si je dois mentir ; j'universalise la maxime de...


2 pages - 1,80 euro

Le repentir a-t-il un sens?

La punition se doit donc d'être réparatrice et donc en rapport avec la faute commise. L'élève qui sera responsable du désordre d'une classe aura pour punition de ranger la classe. La punition est donc propédeutique au repentir. La punition est ce qui permet à l'individu de prendre conscience de sa faute. C'est un repentir externe. Le repentir à...


4 pages - 1,80 euro

Tout plaisir est-il un bien?

Aucun sur l'instant et pourtant, il agit en vue de son bien (la santé) et donc fait ce qu'il veut.             Tout plaisir n'est pas un bien pour autant qu'on doit distinguer le bien du plaisir. Selon Platon, le bien = intelligible, alors que le plaisir = sensible. Le premier, de par sa nature ne change pas et...


4 pages - 1,80 euro

Sommes - nous responsables de nos actes ?

Un objet passif, ballotté par les circonstances, et dépourvu de volonté propre, est l'exact contraire d'un sujet moral susceptible d'orienter son action en procédant à des choix personnels.Si l'on définit le sujet comme responsable, c'est parce qu'il peut répondre de ses choix et, d'une façon générale, de ses actes. Il n'en est pas seulement l'agent (comme un acide...


6 pages - 1,80 euro

Notre conscience est-elle à nous ?

Il ne s'agit pas ici de résoudre ce problème mais de voir que la conscience est individuelle et qu'à ce titre, parler d'autrui, pour un Je, est problématique. "Comment une action ou une pensée humaine peut-elle être saisie dans le mode du "on", puisque, par principe, elle est une opération en première personne, inséparable d'un Je? Il est...


4 pages - 1,80 euro

Peut-on penser par soi-même sans se soucier de ce que pense les autres?

Tous les objets des inclinations n'ont qu'une valeur conditionnelle ; car, si les inclinations et les besoins qui en dérivent n'existaient pas, leur objet serait sans valeur. Mais les inclinations mêmes, comme sources du besoin, ont si peu une valeur absolue qui leur donne le droit d'être désirées pour elles-mêmes, que, bien plutôt, en être pleinement affranchi doit être...


8 pages - 1,80 euro

Faut il douter de soi?

    II. Une morale de l'action efficace ne peut souffrir le doute   -Douter de soi, du point de vue de l'action, est une erreur. En généralisant le doute, l'être devient problématique, et dans l'action le sujet n'est qu'irrésolution et indécision. Que faire si l'on n'est sûr de rien ? Descartes insiste donc sur la nécessité temporaire du doute hyperbolique, qui ne...


2 pages - 1,80 euro

Pourquoi travaille t-on ?

La réponse semble si évidente que l'interrogation ne parait d'abord avoir aucun intérêt. Mais cette évidence elle-même demande à être interrogée, ne serait-ce que pour mettre à jour la conception du travail gagne-pain qu'elle sous-entend et dans laquelle semble se résumer toute la signification que prend pour l'homme contemporain son activité laborieuse. ...


10 pages - 1,80 euro

Pourquoi veut-on changer le monde ?

Concrètement, il s'agit d'une appropriation qui est à la fois constitutive de l'intériorité. Il y a bien constitution dès lors que l'appropriation à pour but de pouvoir se reconnaître dans ce qui est originellement absolument étranger. Ainsi donc, en le changeant, nous faisons être le monde à notre image. Ce que nous changeons de lui, c'est justement tout ce...


7 pages - 1,80 euro

» Consulter également les 147 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo