LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



40067 résultat(s) trouvé(s)

Les 5 premiers résultats les plus consultés

L'art s'adresse-t-il à tous ?

L'art revendique alors hautement sa différence par rapport aux objets de consommation. L'homme du commun ignore les hautes valeurs spirituelles La plus haute destination de l'art, écrit Hegel, est celle qui lui est commune avec la religion et la philosophie. Comme celles-ci, il est un mode d'expression du divin» (Esthétique). Si telle est bien l'essence de l'art, seuls les esprits...


2 pages - 1,80 euro

Le beau est-il toujours surprenant ?

Note : 6/10

  II : le beau nous met en arrêt: Le beau ne surprend pas nos critères et pourtant il nous met en arrêt : en émoi. Nous sommes face à la beauté et nous nous arrêtons pour l'éprouver. Comment ne pas parler de surprise face à une telle manifestation ? Qu'est ce que le beau ? Comme nous venons de le voir, établir une...


7 pages - 1,80 euro

Le bonheur est-il égoïste ?

Note : 9/10

Notre conception du bonheur est ce qui va déterminer le type d'actions que nous allons accomplir, l'idéal permet donc une certaine cohérence dans nos actions, la mise en place d'une certaine stratégie pour y parvenir. Si je conçois le bonheur comme avoir dans la société  une position sociale prestigieuse, je vais faire en sorte d'atteindre mon but, à...


4 pages - 1,80 euro

Le désir du bonheur est-il compatible avec la recherche de la vérité ?

Note : 8.3/10

  III ] La quête de la vérité peut être la quête du bonheur : Descartes : mieux vaut une vérité à un bonheur factice. La vérité est un bonheur plus grand qu'un bonheur éphémère, issu d'un plaisir autre. Cf Lettre à Elizabeth du 6 octobre 1645 : « voyant que c'est une plus grande perfection de...


5 pages - 1,80 euro

Le travail est-il un facteur de civilisation ?

  3.      Les civilisations sont elles nées à la sueur du front des hommes ?   ·         Avec Nietzsche, nous avons pu voir combien le fait de travailler pouvait avoir subit un changement de sens. Pourtant, nous sommes aussi en droit de nous demander si ces civilisations qui dénaturent le mot travail n'en sont pas issues. ·         En effet, comment comprendre que l'homme ait pu arriver...


4 pages - 1,80 euro

Le travail rend-il heureux ?

Or, cette tradition n'est pas seulement une ménagère qui se contente de garder fidèlement ce qu'elle a reçu et le transmet sans changement aux successeurs; elle n'est pas une immobile statue de pierre, mais elle est vivante et grossit comme un fleuve puissant qui s'amplifie à mesure qu'il s'éloigne de sa source. HEGEL   Introduction Lorsque nous contemplons la civilisation et...


4 pages - 1,80 euro

Le vrai est-il ce que je crois vrai ?

Mais devons-nous accorder à cette impression une valeur absolue ? Descartes a senti la difficulté puisqu'après avoir affirmé que nos idées claires et distinctes sont vraies il reconnaît « qu'il y a quelque difficulté à bien remarquer quelles sont celles que nous concevons distinctement ».En fait, l'impression vécue de certitude n'est pas suffisante pour caractériser le jugement vrai....


6 pages - 1,80 euro

Le vraisemblable est-il toujours condamnable ?

Tous les massacres ont été accomplis par vertu, au nom de la religion vraie, du nationalisme légitime, de la politique idoine, de l'idéologie juste ; bref au nom du combat contre la vérité de l'autre, du combat contre Satan.[...]             A la fin de ce XXe siècle, il devrait être clair pour chacun qu'aucun système n'expliquera le monde dans tous...


5 pages - 1,80 euro

L'échange n'est-il qu'un effet de la société ou est-il la société en acte ?

Ce qui va dès lors varier, c'est la manière dont les échanges sont réglés. La coopération et les systèmes d'échange peuvent être organisés sur le mode de la famille élargie et le produit est redistribué de manière à peu près égalitaire (ou en tenant compte des besoins de chacun). Dans la production marchande, la coopération prend une forme...


2 pages - 1,80 euro

L'élégance: respect d'autrui ou vanité personnelle ?

L'amitié fondée sur le plaisir, l'amitié fondée sur l'utilité et l'amitié fondée sur la vertu : les deux premières font d'autrui un moyen pour obtenir quelque chose de lui (autrui m'est utile pour le plaisir, par exemple) alors que la dernière consiste à considérer autrui comme une fin en soi (je le considère tel qu'il est : je l'aime tel...


2 pages - 1,80 euro

Les animaux : qu'ont-ils à nous apprendre ?

Nous pouvons tirer des animaux une connaissance réflexive b.      La volonté de puissance à nue dans le monde animal Si nous observons les animaux, non comme des êtres inférieurs, ou mécaniques, mais comme des êtres avec lesquels nous avons une grande parenté, nous considèrerons leurs moeurs comme des révélateurs des nôtres. C'est ainsi que dans le monde animal la volonté de...


2 pages - 1,80 euro

Les connaissances scientifiques n'ont-elles qu'une valeur pratique ?

Il affirme ainsi qu'on ne peut agir sur la nature qu'en lui obéissant, c'est-à-dire qu'en connaissant ses lois et ses modes de fonctionnement : "l'homme, interprète et ministre de la nature, n'étend ses connaissances et son action qu'à mesure qu'il découvre l'ordre naturel des choses[...] car on ne peut vaincre la nature qu'en lui obéissant et ce...


3 pages - 1,80 euro

Les hommes ne désirent-ils que ce dont ils ont besoin ?

On peut désirer des choses dont on n'a pas besoin. Désirer ce qui a une valeur aux yeux des autres n'est pas forcément désirer ce qui nous est nécessaire.  Le désir n'est pas le besoin Il faut distinguer le désir du besoin. Le besoin est ce qui nous est réellement nécessaire, tandis que le...


7 pages - 1,80 euro

Les inégalités sont-elles toujours injustes ?

Répondant aux questions de ses interlocuteurs, Socrate développe une image de la cité idéale.  Socrate n'est-il que le porte-parole de Platon, un simple personnage dont le philosophe se sert pour exprimer ses propres idées tout en restant masqué ? A l'inverse, Platon n'est-il rien d'autre que le fidèle secrétaire du maître dont il se...


6 pages - 1,80 euro

Les machines pensent-elles ?

Mais la 
pensée n'est-elle que cela Si le calcul est bien un acte de pensée, il semble ainsi que ce soit grâce à la pensée humaine que les machines aient pu se voir doter de la capacité de calculer. Si elles calculent, il semble en fait que ce soit l'homme qui pense.   Le problème que révèle le sujet peut...


5 pages - 1,80 euro

Les mots nous apprennent-ils notre propre pensée ?

Tout dépend cependant à quel niveau on situe le pouvoir du langage. Commander à la pensée par les mots implique un pouvoir au niveau notamment psychologique, si l'on retient comme définition de la pensée, l'activité psychique dans son ensemble. Le mot a une signification, une intention. En psychologie, le mot dénoue ce qui est serré dans l'intériorité, comme...


1 page - 1,80 euro

Les mots sont-ils sans pouvoir contre la force ?

Note : 5.1/10

La violence, en effet, se substitue à la réflexion et à la persuasion quand celles-ci sont trop lentes ou difficiles. Pour pouvoir contrôler ces accès de violence, il faut en définitive renforcer la force de la pensée. Or, les mots sont le support de toute pensée. On peut affirmer qu'une pensée respectable et véritable ne peut prendre naissance qu'à...


5 pages - 1,80 euro

Les passions divisent elles l'etre humain ?

Etre un esclave, cela signifie être fondamentalement aliéné, avoir le principe de ses actes hors de soi, être étranger à soi même. C'est ce qui arrive à celui qui vit sous le règne de ses passions : il s'éparpille à travers des forces contradictoires, son existence lui échappe ; Comment expliquer que, malgré la compétition généralisée, une harmonie se dégage entre...


5 pages - 1,80 euro

Les passions divisent-elles les hommes ?

En ce sens, les passions menacent sans cesse de diviser l'être humain. 3)      Les stoïciens disent de l'homme qui se laisse gouverner par ses passions qu'il est un esclave. Être un esclave, cela signifie être fondamentalement aliéné, avoir le principe de ses actes hors de soi, être étranger à soi même. C'est ce qui arrive à celui qui vit sous...


5 pages - 1,80 euro

» Consulter également les 387 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo