LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



782 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

« La vertu seule est suffisante pour nous rendre contents en cette vie », a dit Descartes. De quelle manière ce mot pourrait-il être interprété et qu'en pensez-vous ?

||Indications critiques. — Attirer l'attention des élèves sur les deux mots essentiels : vertu et contentement ou bonheur. Faire remarquer la restriction « en cette vie «.    La façon dont le sujet est posé indique qu'on fait surtout appel à 'la réflexion du candidat : a) dans l'interprétation de la formule ; b) dans...


2 pages - 1,80 euro

Descartes: désir et liberté

Il me semble que l'erreur qu'on commet le plus ordinairement touchant les désirs est qu'on ne distingue pas assez les choses qui dépendent entièrement de nous de celles qui n'en dépendent point: car, pour celles qui ne dépendent que de nous, c'est-à-dire de notre libre arbitre, il suffit de savoir qu'elles sont bonnes pour ne les pouvoir désirer...


2 pages - 1,80 euro

Montesquieu: Démocratie et monarchie

Il ne faut pas beaucoup de probité pour qu'un gouvernement monarchique ou un gouvernement despotique se maintienne ou se soutienne. La force des lois dans l'un, le bras du prince toujours levé dans l'autre, règlent ou contiennent tout. Mais dans un état populaire, il faut un ressort de plus, qui est la vertu. Ce que je dis est...


1 page - 1,80 euro

Montesquieu: Démocratie et éducation

C'est dans le gouvernement républicain que l'on a besoin de toute la puissance de l'éducation. La crainte des gouvernements despotiques naît d'elle-même parmi les menaces et les châtiments ; l'honneur des monarchies est favorisé par les passions, et les favorise à son tour : mais la vertu politique est un renoncement à soi-même, qui est toujours une chose...


2 pages - 1,80 euro

DESCARTES: Désir et Vertu

Il me semble que l'erreur que l'on commet le plus ordinairement touchant les désirs est qu'on ne distingue pas assez les choses qui dépendent entièrement de nous de celles qui n'en dépendent point : car, pour celles qui ne dépendent que de nous, c'est-à-dire de notre libre arbitre, il suffit de savoir qu'elles sont bonnes pour ne les...


3 pages - 1,80 euro

La croyance à l'immortalité de l'âme enlève-t-elle à la vertu son désintéressement et son mérite ?

|| Quand nous avons conformé notre conduite à la loi morale en faisant le bien, nous sentons que nous avons mérité une 'récompense; c'est un droit que nous avons acquis ; il y a un rapport nécessaire, conçu par la raison, entre la vertu et le bonheur; celui qui a été vertueux a le droit...


2 pages - 1,80 euro

Pourquoi n'est-il pas permis d'attenter à sa vie ? Comment a-t-on essayé d'excuser le suicide ?

Il témoigne en réalité beaucoup de lâcheté, car il montre que nous n'osons pas affronter la vie avec ses charges et ses devoirs. ? Montrer d'ailleurs que tout acte de courage n'est pas un acte de vertu (exemples). 2° Quand on est déshonoré pourquoi vivre ? R. ? Pour expier sa faute si le déshonneur est mérité, pour prouver son...


1 page - 1,80 euro

La sagesse est-elle la condition du bonheur ?

·         Or, comme le montre Epictète, le bonheur ne saurait résulter de l?attente des choses qui ne dépendent pas de nous. Il suppose au contraire la pleine conscience de notre impuissance à changer l?ordre du monde et implique par conséquent une juste appréciation de la place qui nous est assignée au sein de l?univers. Ainsi compris, le bonheur peut...


3 pages - 1,80 euro

En quel sens peut-on dire que l'attention est une vertu ?

||INTRODUCTION. - Concentrant l'esprit sur l'objet à connaître, l'attention permet une observation plus complète, fait apparaître des rapports qui sans elle échapperaient et par là permet de comprendre et d'expliquer. Dans le domaine moral, l'attention aux autres et aux choses découvre des désordres, des devoirs, un bien à réaliser auxquels l'inattentif reste aveugle :...


3 pages - 1,80 euro

Faire de nécessité vertu

Pour un sujet sans question: -voir les problèmes -trouver des progressions entre chaque partie -faire attention à tous les mots du sujet -dans chaque partie montrer l'évolution des concepts   Ici: accepter la nécessité. Comment fait on cette transformation ? Il existe plusieurs sortes de nécessité Pourquoi faire de nécessité vertu? Il faut étudier tous les sens de "nécessité"  ...


1 page - 1,80 euro

AUTOPORTRAIT de MARQUET Albert

Marquet était timide parce qu'il se sentait différent des autres. Il pensait qu'il était inutile de s'expliquer, qu'on ne pouvait qu'y perdre son temps, chacun restant enfermé en lui-même. Il ne croyait pas à la vertu des discussions, il préférait se taire, quelquefois céder, mais attention... ...


1 page - 1,80 euro

La responsabilité civile du médecin.

La responsabilité civile du médecin. Les patients et leurs familles victimes d'un préjudice, se sentent souvent démunis face au corps médical. Il est pourtant possible d'obtenir réparation, à l'amiable ou en justice. Code de déontologie médicale : En vertu du Code de déontologie médicale, tout médecin est responsable de chacun de ses actes professionnels. Bien entendu, il doit s'abstenir de...


1 page - 1,80 euro

«Titre», Je vous ai déjà averti verbalement que je ne supporte pas les odeurs des sardines au barbecue que vous préparez sur votre balcon.

||«Titre«, Je vous ai déjà averti verbalement que je ne supporte pas les odeurs des sardines au barbecue que vous préparez sur votre balcon. Je vous rappelle qu'en vertu de l'article 15 de copropriété et du règlement sanitaire communal, vous n'avez pas le droit de cuisiner sur votre balcon. Malheureusement, votre comportement n'a pas changé, ce qui pourrait nuire à l'avenir à...


1 page - 1,80 euro

Montesquieu, De l'esprit des lois, Livre III, 3.

« Il ne faut pas beaucoup de probité pour qu'un gouvernement monarchique ou un gouvernement despotique se maintienne ou se soutienne. La force des lois dans l'un, le bras du prince toujours levé dans l'autre, règlent ou contiennent tout. Mais dans un état populaire, il faut un ressort de plus, qui est la vertu. Ce que je dis est...


1 page - 1,80 euro

Crise de la pensée.

crise de la pensée. complainte philosophique. C'est un usage symptomatique en philosophie que de commencer par le diagnostic d'une « crise de la pensée «. Motivée sans doute par un réel malaise, la crise, une fois déclarée, paraît d'une intensité sans précédent. Elle possède d'ailleurs cette vertu qu'à chaque époque on pense qu'elle a lieu pour la première fois. Elle compose paradoxalement...


1 page - 1,80 euro

Il me semble que l'erreur qu'on commet le plus ordinairement

||Il me semble que l'erreur qu'on commet le plus ordinairement touchant les désirs est qu'on ne distingue pas assez les choses qui dépendent entièrement de nous de celles qui n'en dépendent point : car, pour celles qui ne dépendent que de nous, c'est-à-dire de notre libre arbitre, il suffit de savoir qu'elles sont bonnes pour ne les pouvoir...


1 page - 1,80 euro

Il me semble que l'erreur qu'on commet le plus ordinairement

||Il me semble que l'erreur qu'on commet le plus ordinairement touchant les désirs est qu'on ne distingue pas assez les choses qui dépendent entièrement de nous de celles qui n'en dépendent point : car, pour celles qui ne dépendent que de nous, c'est-à-dire de notre libre arbitre, il suffit de savoir qu'elles sont bonnes pour ne les pouvoir...


1 page - 1,80 euro

Les politiques grecs qui vivaient dans le gouvernement populaire ne reconnaissaient d'autre force qui pût le soutenir que celle de la vertu.

||Les politiques grecs qui vivaient dans le gouvernement populaire ne reconnaissaient d'autre force qui pût le soutenir que celle de la vertu. Ceux d'aujourd'hui ne nous parlent que de manufactures, de commerce, de finances, de richesses, et de luxe même. Lorsque cette vertu cesse, l'ambition entre dans les c?urs qui peuvent la recevoir, et l'avarice entre dans tous. Les...


1 page - 1,80 euro
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 8 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit