LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



840 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

La conscience s'identifie-t-elle au savoir ?

On a alors conscience de notre propre activité de conscience. En affirmant « je pense donc je suis » (en latin : cogito ergo sum), la pensée se saisie comme pensée, la conscience se saisie comme conscience, c'est-à-dire comme substance indépendante du corps, qui n'a pas besoin du corps pour exister. La conscience est donc avant tout conscience d'elle-même, transparente à...


2 pages - 1,80 euro

La connaissance se limite-t-elle aux apparences ?

  [Nous connaissons le réel tel qu'il nous apparaît. Nous ignorons tout de sa véritable nature. L'explication des phénomènes repose uniquement sur des observations et des expériences répétées.] La connaissance navigue à la surface des choses Nous ne connaissons avec certitude que ce que nos sens sont capables de percevoir. Cette connaissance, aussi certaine qu'elle puisse être pour moi, ne l'est pas nécessairement pour...


3 pages - 1,80 euro

La certitude d'avoir raison est-elle un indice suffisant de vérité ?

Au principes et catégories sont sans cesse refondus. Ce thème du dialogue de la raison et de l'expérience est mis en avant par Bachelard : « Si l'on pouvait traduire philosophiquement le double mouvement qui anime actuellement la pensée scientifique, on s'apercevrait que l'alternance de l'a priori et de l'a posteriori est obligatoire,...


5 pages - 1,80 euro

Certitude et vérité ?

Quand nous disons qu'une personne suspend son jugement, nous ne disons rien autre chose sinon qu'elle ne perçoit pas d'une façon adéquate l'objet de son intuition. La suspension du jugement, c'est donc réellement un acte de perception, et non de libre volonté. » Certitude et vérité. La Métaphysique d'ARISTOTE commence par cette phrase célèbre : « L'homme désire naturellement savoir....


4 pages - 1,80 euro

avons-nous besoin des autres pour prendre conscience de nous-même

Dans la perspective de notre sujet, cela signifie qu'autrui doit d'emblée être exclus pour que je puisse connaître, et a fortiori, me connaître, puisque toute connaissance s'appuie sur cette certitude première qui exclut autrui. Donc, non seulement je n'ai pas besoin d'autrui. Transition : Lorsque je tenterai de me connaître, je ne m'appuierai par conséquent que sur cette certitude première...


6 pages - 1,80 euro

La science ne fournit-elle que des certitudes ?

La certitude scientifique en son fond n'a donc ici rien de scientifique, ce qui revient à dire que, rationnellement infondée, elle avoue par-là même son incertitude.Ceci dit, la science, quand elle ne fournirait que des certitudes, ne fournirait peut-être pas pour autant que des vérités absolues.En effet, qu'une idée soit conçue comme certaine ne signifie pas qu'elle soit...


7 pages - 1,80 euro

La vérité a-t-elle nécessairement besoin de preuve ?

Note : 7/10

N'est pas dans l'illusion celui qui comprend qu'une croyance ou une conviction personnelle est objectivement douteuse ; est dans l'illusion celui qui est persuadé et veut persuader les autres qu'il s'agit d'une vérité pour lui et pour les autres. « Pour établir la vérité, et faire de bons raisonnements, nous n'avons besoin d'autres instruments...


4 pages - 1,80 euro

Marx: Monde sensible et Activité humaine.

Le monde sensible n'est pas un objet donné directement de toute éternité et sans cesse semblable à lui-même, mais le produit de l'industrie et de l'état de la société, et cela en ce sens qu'il est un produit historique, le résultat de l'activité de toute une série de générations dont chacune se hissait sur les épaules de la...


1 page - 1,80 euro

Qu'entend-on par ces différentes expressions : foi, doute, opinion, science, ignorance, erreur, certitude ?

|| A. La foi est la créance que l'on accorde aux hommes et aux choses; la croyance à la véracité de notre intelligence est un acte de foi, mais cette foi n'est pas aveugle, elle est intuitive, l'intelligence a la conscience de sa véracité. En religion, ce mot exprime la persuasion où nous sommes que...


2 pages - 1,80 euro

A-t-on besoin de certitude pour agir ?

C'est ici que joue la notion de certitude. La question est donc celle du rapport entre connaissance et action, et l'on se demande dans quelle mesure un certain type de connaissance est requis pour agir. Ceci peut signifier deux chose : quel type de connaissance est requis pour que l'action soit une action (et pas un simple mouvement,...


2 pages - 1,80 euro

La preuve est-elle le meilleur accès à la vérité ?

Descartes et Spinoza considéraient que toute proposition est soit vraie, soit fausse : dans le premier cas la vérité se confond avec la certitude objective et se distingue de la certitude subjective en cela qu'elle résiste au doute et s'affirme tout au moins dans ses principes comme des évidences indubitables de tout esprit humain. La certitude objective rationnelle suppose...


4 pages - 1,80 euro

Le besoin d'une conviction est-il preuve de faiblesse ?

||Le terme conviction vient du latin convictio, de convincere "convaincre". Quand on parle d'un homme de conviction, on désigne un homme qui a une croyance ferme et assurée en la vérité d'une thèse, un homme convaincu donc du bien fondé de sa pensée. Il y a dans la notion de conviction, une idée de certitude....


2 pages - 1,80 euro

Quel besoin a-t-on de chercher la verité ?

Et comment comprendre qu?il puisse y avoir un besoin dans la recherche alors que, de façon immédiate, on pourrait penser que c?est de la vérité elle-même dont nous avons besoin ! Aussi, nous chercherons à définir en quoi l?homme est « chercheur » de vérité, avant même d?être un éventuel découvreur. Problématisation. Proust, lorsque il part à la recherche du temps perdu, enquête...


3 pages - 1,80 euro

Quels sont les principales caractéristiques de l'objet et de la méthode des mathématiques ?

xxx ?|| Objet et méthode des mathématiques Quelles sont donc les principales caractéristiques de l'objet et de la méthode des mathématiques ? Quelle est la nature de cette science qui fascine tant le philosophe ? Abstraction de l'objet mathématique Selon le mot de Goblot (1858-1935), les sciences rationnelles (mathématiques et logique) «n'ont pas besoin, pour être vraies,...


1 page - 1,80 euro

Commenter ce texte de Poincaré : « La foi du savant ne ressemble pas à celle que les orthodoxes puisent dans le besoin de certitude. Il ne faut pas croire que l'amour de la vérité se confonde avec l'amour de la certitude [...]; non, la foi du savant ressemblerait plutôt à la foi inquiète de l'hérétique, à celle qui cherche toujours et qui n'est jamais satisfaite.»

|| INTRODUCTION Les étonnants progrès réalisés par la science moderne dès le milieu du XIXe siècle ont engendré de grands espoirs. En énonçant la loi des trois états, Auguste Comte voulait dire que les explications scientifiques devaient désormais se substituer dans tout domaine aux explications théologiques et métaphysiques. Et nombreux sont ceux qui ont pensé...


3 pages - 1,80 euro

Chapitre 3 : la guerre : « Rien n'était si beau… » à « n'oubliant jamais Mlle Cunégonde », Candide de Voltaire

||absurdité : chaque camp remercie Dieu de la même façon : chacun se comporte avec la certitude d'avoir Dieu dans son camp, d'exécuter la volonté divine, d'être favorisé par Dieu. + participation de la religion à la guerre est choquante (« tu ne tueras point «) - même chose pour le rapprochement de la justice et de la guerre :...


2 pages - 1,80 euro

Rien n'est plus dangereux que la certitude d'avoir raison

Dissertation   "Rien n'est plus dangereux que la certitude d'avoir raison".-François Jacob       De nos jours, l’homme a souvent tendance à se raccrocher à des certitudes, surtout dans des situations ou il n’a pas de repère, où en réalité il a un manque d’information qu’il a besoin de combler. Le plus souvent, avoir raison, c'est s'imaginer que l'on dispose d'une opinion...


1 page - 1,80 euro

En quel sens croyance et certitude s’impliquent ?

II. Rapports. — Après ces précisions, il sera facile, nous semble-t-il, de répondre aux questions que posent les rapports de la croyance et la certitude, qui tantôt semblent s’exclure et tantôt, au contraire, paraissent s’impliquer mutuellement.   A. En quel sens croyance et certitude s’excluent. — Il est plus courant de considérer la croyance et la certitude comme incompatibles, en...


4 pages - 1,80 euro
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 4 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit