LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



886 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Faut-il reprocher au langage d'être équivoque ?

Aussi le rapport thérapeutique est-il d'emblée un rapport de dialogue entre l'analysé et l'analysant: il commence par le silence, ce point où la parole bute, il se termine lorsque, au-delà de la relation transférentielle, un sujet a reconquis la possibilité de s'adresser à d'autres sujets au sein du langage considéré comme constituant. Selon...


4 pages - 1,80 euro

Faut-il reprocher au langage d'etre équivoque ?

Note : 10/10

Une vérité, une conduite refoulée s'expriment ailleurs, dans un autre registre, en langage chiffré et clandestin. Sous la voix claire de notre conscience, murmure ou quelque fois crie une autre voix, celle d'une histoire très ancienne, celle de notre passé individuel et plus généralement de notre culture qui nous conte des récits faits...


4 pages - 1,80 euro

La notion de barbarie peut être aujourd'hui pensée sans équivoque ?

Selon l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, la barbarie était une « grande contrée d'Afrique, enfermée entre l'océan Atlantique, la mer Méditerranée, l'Egypte, la Nigritie et la Guinée ». Hegel lui-même se fera prendre par le piège ethnocentriste quand il écrit ceci : « Le nègre représente l'homme naturel dans toute sa sauvagerie et sa pétulance ; il faut faire abstraction de tout respect et...


3 pages - 1,80 euro

La journée se passe de cette sorte à folâtrer avec la plus grande liberté, et toujours avec la plus grande décence. Pas un seul mot équivoque, pas une seule plaisanterie hasardée ; et cette décence, nous ne nous l'imposions point du tout, elle venait tout

La journée se passe de cette sorte à folâtrer avec la plus grande liberté, et toujours avec la plus grande décence. Pas un seul mot équivoque, pas une seule plaisanterie hasardée ; et cette décence, nous ne nous l'imposions point du tout, elle venait toute seule, nous prenions le ton que nous donnaient nos coeurs. Enfin ma modestie,...


3 pages - 1,80 euro

«Pour douer notre littérature d'une action efficace, il fallait trouver le secret de l'action sur les esprits : ce secret est la clarté. Comprenons ce mot : il faut évidemment le soustraire à des interprétations grossièrement faciles. Paul Valéry a insisté souvent sur le fait que de nombreuses gens la confondent avec leur propre paresse d'esprit. Il ne s'agit pas d'être compris par les distraits. La clarté de Racine n'est qu'une apparence ; je défie un lecteur moyen d'expliquer tout ce que dissimule un discours de Mithridate ou d'Athalie derrière des mots simples et bien choisis, mais chargés d'allusions, de subtilités ; de mensonges, de pièges, de dessous psychologiques. La clarté française n'est pas l'évidence ; elle est le résultat d'une forme d'esprit qui demande à chaque expression de représenter un objet défini : je veux dire d'éluder toute équivoque [...]. En France, pas de halo autour des mots, pas d'ai/ra qui influence mystiquement le lecteur. S'il y a mystère, il est fait de la contexture même de la phrase et de l'impression diffusée par le choix des termes, le rythme du discours, non du prolongement vague des substantifs et des épithètes. Cela n'a empêché ni Maynard, ni Chateaubriand, ni Lautréamont, ni Verlaine, ni Loti de répandre un mystère aussi grand que celui des plus illustres maîtres du mystère à l'étranger.» Edmond Jaloux, Introduction à l'histoire de la littérature française (Préface.) Vous commenterez et, éventuellement, vous discuterez ces réflexions. (Il va de soi que vous pourrez utiliser d'autres exemples que ceux qui sont invoqués par l'auteur.)

||«Pour douer notre littérature d'une action efficace, il fallait trouver le secret de l'action sur les esprits : ce secret est la clarté. Comprenons ce mot : il faut évidemment le soustraire à des interprétations grossièrement faciles. Paul Valéry a insisté souvent sur le fait que de nombreuses gens la confondent avec leur propre paresse d'esprit. Il ne...


1 page - 1,80 euro

Équivoque

|| 1 N. Emploi d'un mot à double sens, calembour. 2 Adj. Qui peut avoir divers sens. 3 (M. A.) Rime équivoque ou équivoquée : petite pièce de poésie dans laquelle les mots (ou le mot), à la fin de chaque vers, sont repris, à la rime du vers suivant, par des mots consonants qui...


1 page - 1,80 euro

Abbé Cherrier 1 L'homme inconnu ou les équivoques de la langue

|| Description chimérique d'un être de raison, fabriqué de pièces rapportées, habillé d'une étoffe à double sens, lequel fut construit par une assemblée d'équivoques, assistées du génie burlesque2 Il a un corps de garde, Des membres de période, Une tête d'Armée, Une face de théâtre, 5 Des traits d'arbalète, Le front d'un bataillon,...


1 page - 1,80 euro

Vous étudierez cet exposé sur le symbolisme en vous demandant s'il éclaire tous les aspects de la poésie de Valéry : Ce qui fut baptisé : le Symbolisme, se résume très simplement dans l'intention commune à plusieurs familles de poètes (d'ailleurs ennemies entre elles) de « reprendre à la Musique leur bien ». Le secret de ce mouvement n'est pas autre. L'obscurité, les étrangetés qui lui furent tant reprochées ; l'apparence de relations trop intimes avec les littératures anglaise, slave ou germanique ; les désordres syntaxiques, les rythmes irréguliers, les curiosités du vocabulaire, les figures continuelles..., tout se déduit facilement sitôt que le principe est reconnu... Ce fat un temps de théories, de curiosités, de gloses et d'explications passionnées. Une jeunesse assez sévère repoussait le dogme scientifique qui commençait de n'être plus à la mode, et elle n'adoptait pas le dogme religieux qui n'y était pas encore; elle croyait trouver dans le culte profond et minutieux de l'ensemble des arts une discipline, et peut-être une vérité, sans équivoque. Il s'en est fallu de très peu qu'une espèce de religion fut établie... La tradition, l'intelligibilité, l'équilibre psychique, qui sont les victimes ordinaires des mouvements de l'esprit vers son objet, ont quelquefois souffert de notre dévotion à la plus pure beauté. Nous fûmes ténébreux quelquefois ; et quelquefois puérils. Notre langage ne fut pas toujours aussi digne de louanges et de durée que notre ambition le souhaitait; et nos innombrables thèses peuplent mélancoliquement les doux enfers de notre souvenir... (Variété, Avant-Prose)

||    Ce teste est extrait d'une préface de Paul Valéry publiée en tête d'un recueil de poèmes de M. Lucien Fabre : La connaissance de la Déesse, 1920. C'est l'occasion pour Valéry d'exposer l'état d'esprit des poètes symbolistes vers 1890 et d'insister sur la fascination qu'exerçait sur eux la Musique. Avec le recul...


1 page - 1,80 euro

ÉQUIVOQUE DE L'IMAGE ET MALADIES DE L'IMAGINATION

||a) Par l'imagination, l'individu vivant s'approprie les règles de la vie collective (éducation selon des modèles et, réciproquement, usage des signes). Il participe à une existence symbolique (vie des signes) et il entre dans la généralité (vie pensante). Il exerce ainsi individuellement des fonctions dont l'origine reste sociale. L'imagination est donc équivoque. Elle...


1 page - 1,80 euro

Définition: Ambiguïté (lat. ambiguitas, double sens, équivoque, de ambiguus, entre deux).

1. Gén. Double sens d'un mot ou d'une expression, syn. équivocité, opp. univocité. 2. Phén. Exist. (Merleau-Ponty, Sartre, S. de Beauvoir) condition de l'être humain, qui est de ne pouvoir fixer d'avance un sens à son existence. Il ne faut pas confondre la notion d'ambiguïté et celle d'absurdité. Déclarer l'existence absurde, c'est nier quelle puisse se donner un sens...


1 page - 1,80 euro

Lexique philosophique (de EGOISME à EQUIVOQUE)

  Egoïsme : travers moral qui tend à ne rechercher que son intérêt propre, au mépris de celui d'autrui. Egotisme : chez Stendhal, vif intérêt porté au moi, à des fins relevant d'une esthétique de la connaissance. Eidétique : particulièrement dans la phénoménologie de Husserl, se dit de ce qui touche les essences, abstraction faite de...


2 pages - 1,80 euro

DICTIONNAIRE: ÉQUIVOQUE.

n. f et adj. (de la racine d'origine latine equi-, «égal », et de vox, vocis, «voix, parole». Littéralement, « qui dit deux choses également »). Se dit de ce qui a double sens, c'est-à-dire qui présente deux ou plusieurs interprétations différentes entre lesquelles on ne sait que choisir. Des propos équivoques, ambigus. Une conduite équivoque, suspecte. En...


1 page - 1,80 euro

Confuses et équivoques, que leurs désirs fixaient en images sensuelles ;

confuses et équivoques, que leurs désirs fixaient en images sensuelles ; des murmures, des chuchotements leur venaient des massifs, voix pâmées, soupirs d'extase, cris étouffés de douleur, rires lointains, tout ce que leurs propres baisers avaient de bavard, et que l'écho leur renvoyait. Parfois ils se croyaient secoués par un tremblement du sol, comme si la terre elle-même, dans...


4 pages - 1,80 euro

Ces noms de juste et d'injuste, comme aussi ceux de justice et d'injustice, sont équivoques : car ils signifient choses diverses, suivant qu'on les attribue aux personnes ou aux actions.

||Ces noms de juste et d'injuste, comme aussi ceux de justice et d'injustice, sont équivoques : car ils signifient choses diverses, suivant qu'on les attribue aux personnes ou aux actions. Quand on les applique aux actions justes, juste signifie le même que fait à bon droit, et injuste, fait tout au contraire de l'équité. Celui qui a fait...


1 page - 1,80 euro
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 4 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo