LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



1923 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Pourquoi obéir aux lois ?

||• Pour quelles raisons et quels motifs se soumettre aux lois conçues en leur triple acception, comme rapports invariables et nécessaires entre des phénomènes, comme relations de succession et de similitude (lois envisagées comme lois de la nature), comme principes universels valables pour la volonté de tout être raisonnable (normes morales auxquelles...


5 pages - 1,80 euro

Pourquoi obéir aux lois ?

Quel est le sens de l'intitulé du sujet ? Pour quelles raisons se soumettre aux rapports invariables, constants et mesurables entre phénomènes (la loi relevant alors de la nécessité), mais aussi aux normes qui s'imposent à la conscience morale du sujet (il s'agit de l'obligation et non point de la nécessité à proprement...


4 pages - 1,80 euro

Peut-on obéir librement ?

Note : 6/10

Il est donc absurde de considérer que les lois l'oppressent : elles le constituent comme sujet.L'égalité conditionne l'idée même de loi, à la fois parce qu'elle doit être la même pour tous et qu'elle effectue la forme même de la réflexion, puisque réfléchir revient à se poser soi-même comme un sujet indifférent c'est-à-dire juridiquement égal aux autres. La...


7 pages - 1,80 euro

Pourquoi obéir aux lois ?

Note : 5.1/10

Un sujet très classique, mais aussi très synthétique, car le concept de loi s'il s'intègre dans le champ des connaissances expérimentales, appartient aussi à la sphère de l'éthique (on parle, en effet, de la loi morale), mais également à celle de la philosophie politique (la loi de l'Etat, etc.). Donc un effort de synthèse est à réaliser,...


5 pages - 1,80 euro

Obéir, est-ce n'être plus libre ?

||La notion de loi peut renvoyer à des sens qu’il convient de distinguer. Dans le domaine des sciences de la nature elle désigne un rapport universel et invariable entre des phénomènes. En ce sens la loi ne peut subir aucune exception (un homme qui saute en l’air retombera en vertu de l’attraction terrestre qu’il le veuille ou non)....


12 pages - 1,80 euro

Peut-on être libre et obéir ?

Sujet 1044Peut-on être libre et obéir ? Définition des termes du sujet: Obéir: verbe transitif indirect  (latin oboedire, de audire, écouter).* Se soumettre à la volonté de quelqu'un, à un règlement, exécuter un ordre : Obéir à ses parents, à la loi.* Céder à une incitation, un sentiment, etc. : Obéir à ses instincts.* Répondre au mouvement commandé,...


8 pages - 1,80 euro

Obéir est-ce renoncer à sa liberté ?

Note : 6.3/10

Quand on obéit à un parent, à un professeur ou à un patron, on a bien en effet l'impression de perdre sa liberté, puisqu'on ne fait pas ce qu'on veut, mais ce que veut l'autre. L'antagonisme entre l'obéissance et la liberté n'est pourtant qu'apparent. La loi, qui m'empêche d'agir selon mon bon plaisir, ne protège-t-elle pas certaines de...


13 pages - 1,80 euro

Obéir, est-ce renoncer à sa liberté ?

Note : 5.5/10

Mais je me réaliserai que ce que je veux, que mes intérêts. En aucun cas je ne serai soumis à la volonté d'un autre. Bref, je resterai libre.« Tant que les sujets ne sont soumis qu'à de telles conventions, ils n'obéissent à personne, mais seulement à leur propre volonté. »En obéissant à la loi,...


11 pages - 1,80 euro

Obéir est ce renoncer à sa liberté?

2) Nom : ce qui est, l'étant. 3) Le fait d'être (par opposition à ce qui est, l'étant). 4) Ce qu'est une chose, son essence (exemple : l'être de l'homme). 5) Avec une majuscule (l'Être), l'être absolu, l'être parfait, Dieu. La problématique.Il surgit toujours dans la contradiction qui se manifeste entre l'existence de contraintes et le désir de...


10 pages - 1,80 euro

Pourquoi doit-on obéir aux lois?

||Par loi, on entend soit une loi de la nature comme la chute des corps soit une règle du droit. Or ici c’est bien le problème du droit qui est posé car obéir suppose une soumission à une autorité. En effet, ne pas obéir aux lois de la nature semble être absolument impossible ou l’ambition d’un fou dans...


4 pages - 1,80 euro

A qui dois-je obéir ?

Jean-Jacques Rousseau. Il n'est donc pas question d'obéir aveuglément à l'expression brutale d'un pouvoir mais de comprendre que le monde n'est vivable que comme une association d'intérêts qui contraignent les hommes mutuellement. « Convenons donc que force ne fait pas droit, et qu'on n'est obligé d'obéir qu'aux puissances légitimes. » Rousseau, Du contrat social, 1762. Il existe donc...


2 pages - 1,80 euro

Doit-on toujours obéir aux lois ?

Tous les grands noms de la pensée politique (Locke, Rousseau, Kant, Hegel) s'inspireront de Hobbes. Le point de départ pourra être différent. Ainsi Rousseau estime qu'en évoquant une situation de guerre perpétuelle où l'homme est un loup pour l'homme, Hobbes ne décrit pas l'état de nature, mais les rapports entre les hommes tels qu'ils existent dans la vie en...


14 pages - 1,80 euro

Obéir aux lois, est-ce être libre ?

Il surgit toujours dans la contradiction qui se manifeste entre l'existence de contraintes et le désir de s'y soustraire.Ici, le problème réside particulièrement dans la simultanéité ("à la fois") de la contrainte et du désir d'être libre.L'association des termes et du problème constitue la base de l'introduction. INTRODUCTION La notion de loi peut renvoyer à des sens qu'il convient...


7 pages - 1,80 euro

Obéir est-ce se soumettre ?

    II. L'obéissance est liée à la moralité de notre raison : obéir, c'est exercer notre liberté (Kant).   -L'homme est un être libre en ce qu'il obéit à ses propres lois : c'est l'autonomie. La liberté, c'est ainsi la détermination de la volonté par la forme de la loi morale, celle de l'impératif catégorique, qui constitue la forme pure du...


2 pages - 1,80 euro

Obéir me dégage-t-il de toute responsabilité ?

Ainsi lorsque après la seconde guerre mondiale, les officiers nazis dirent qu'ils ne sont pas responsables de ce qu'ils ont fait parce qu'ils avaient des ordres, cela est nécessairement faux puisqu'ils ont voulu ce qu'ils ont fait au moment même ou ils l'ont réalisé. Mais alors que devient l'homme qui, sous couvert d'obéissance ne se considère pas comme...


3 pages - 1,80 euro

Obéir, est-ce renoncer à sa liberté ?

|| L'Antiquité faisait l'éloge du loisir qui est l'otium, état de paix correspondant au dégagement des soucis inhérents aux activités professionnelles et à l'absence de contrainte temporelle. Pour Aristote, par exemple, cet état d'exemption du travail est nécessaire à l'homme se livrant à la réflexion philosophique et aux exigences éthiques. L'otium n'est donc pas le temps du désoeuvrement,...


13 pages - 1,80 euro

Obeir est-ce subir ?

Obeir est-ce subir ?||  Obéir suppose une soumission à une autorité. Plus exactement, on peut dire que l’obéissance consiste en ce qu’on exécute des commandements par soumission à la seule autorité du chef qui commande au sein de l’Etat, ou à sa propre règle dans le cadre de la morale : ce n’est pas le pouvoir de...


4 pages - 1,80 euro

Plan obeir

I. Constitution du problème : l'obéissance est un renoncement libre à la liberté. 1. Obéir supprime la liberté.2. Obéir est un acte libre.3. Obéir : renoncer librement à la liberté. II. L'aliénation de la liberté dans l'obéissance. 1. L'obéissance serait consentie par respect des autorités.a) Le respect des autorités.b) Critique de cette idée.2. L'obéissance serait acceptée...


1 page - 1,80 euro

Il fallait obéir.

||Il fallait obéir. Coconnas sortit de sa chambre, et aperçut l'homme noir dont la voix lui avait été si désagréable. C'était un petit greffier bossu, et qui sans doute s'était fait homme de robe pour qu'on ne s'aperçût point qu'il était bancal en même temps. Il descendit lentement l'escalier en spirale. Au premier étage, les gardes s'arrêtèrent. -...


2 pages - 1,80 euro
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 127 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo