LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :    Categorie :  

Résultats de la recherche

  • Catégorie
  • Popularité
  • Prix
  • Note
  • Pages
  • Publication


Toutes les catégories -> Popularité décroissante



1711 résultat(s) trouvé(s)
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

Les 5 premiers résultats les plus consultés

Spinoza et la liberté

Pour parvenir à garder un autre individu en sa puissance, on peut avoir recours à différents procédés. On peut l'avoir immobilisé par des liens, on peut lui avoir enlevé ses armes et toutes possibilités de se défendre ou de s'enfuir. On peut aussi lui avoir inspiré une crainte extrême ou se l'être attaché par des bienfaits, au point...


4 pages - 1,80 euro

SPINOZA et la superstition

Et ce n'est certes qu'une sauvage et triste superstition qui interdit de prendre du plaisir. Car, en quoi convient-il mieux d'apaiser la faim et la soif que de chasser la mélancolie ? Tels sont mon argument et ma conviction. Aucune divinité, ni personne d'autre que l'envieux ne prend plaisir à mon impuissance et à ma peine et ne...


3 pages - 1,80 euro

Spinoza - Politique

S'il était aussi facile de commander aux esprits qu'aux langues, aucun gouvernement ne se trouverait jamais en péril et aucune autorité n'aurait besoin de s'exercer par des moyens violents. Car les sujets orienteraient tous leur vie selon le bon plaisir des gouvernants et nul ne porterait jamais de jugement sur le vrai et le faux, ni sur le...


3 pages - 1,80 euro

SPINOZA et L'ETAT

Ceux qui (...) se persuadent qu'il est possible d'amener la multitude ou les hommes occupés des affaires publiques à vivre selon les préceptes de la raison, rêvent de l'âge d'or des poètes, c'est-à-dire se complaisent dans la fiction. Un État dont le salut dépend de la loyauté de quelques personnes, et dont les affaires, pour être bien dirigées,...


1 page - 1,80 euro

Spinoza et l'Etat

«Ce qu'est le meilleur régime pour tout État, on le connaît facilement en considérant la fin de la société civile : cette fin n'est rien d'autre que la paix et la sécurité de la vie. Par suite, le meilleur État est celui où les hommes passent leur vie dans la concorde, et dont le Droit n'est jamais transgressé....


4 pages - 1,80 euro

Spinoza et l'Etat

« On croit que les hommes politiques tendent des pièges aux hommes plutôt qu'ils ne les dirigent ; on pense qu'ils sont plus rusés que sages. Bien sûr, l'expérience leur a appris qu'il y aura des vices tant qu'il y aura des hommes. Par conséquent, lorsqu'ils s'efforcent de devancer la méchanceté humaine, et cela par des procédés qu'une...


3 pages - 1,80 euro

Texte de Spinoza

Texte de Spinoza Proposition VI : Chaque chose, autant qu'il est en elle, s'efforce de persévérer dans son être.] Proposition VII : L'effort par lequel chaque chose s'efforce de persévérer dans son être n'est rien à part l'essence actuelle de cette chose. ] Proposition IX , scolie : Cet effort, quand on le rapporte à l'l'Esprit seul, s'appelle...


2 pages - 1,80 euro

Spinoza et le spinozisme

||Né le 24 novembre 1632 à Amsterdam — mort de tuberculose le 20 février 1677, Spinoza pense et écrit dans des conditions assez exceptionnelles pour son temps. Les Pays-Bas ont conquis leur indépendance contre les Espagnols. A la mort du stathouder Guillaume II d'Orange en 165o, un gouvernement relativement libéral s'établit, dominé par la...


4 pages - 1,80 euro

Auteurs: SPINOZA

Né en 1632 à Amsterdam, d'une famille juive portugaise, Spinoza reçoit une formation talmudique et philosophique. À vingt-quatre ans, il est exclu de sa communauté par les rabbins qui lui reprochent ses positions rationalistes. En marge des traditions, Spinoza développe une ouvre qui, de son vivant, reste à l'écart des circuits officiels ...


13 pages - 1,80 euro

spinoza

Pour commencer, Spinoza propose un exemple fort : une pierre, soit le paroxysme de l’absence de vie, de liberté. Cette pierre reçoit d’une « cause extérieure », par exemple une main qui la lance, une certaine quantité d’énergie potentielle qui va conditionner son mouvement : cette cause extérieure détermine le mouvement de la pierre. De plus, il est assuré que...


3 pages - 1,80 euro

spinoza

quand ils se croient libre ; cette opinion consiste en cela seul qu'ils sont conscients de leurs actions et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés. On évoquera alors l'idée du Déterministe…Notre volonté est toujours déterminé par une puissance qui la dépasse, une sorte de fatalité. Si nous nous battons, si nous endurons les pires maux, si...


1 page - 1,80 euro

spinoza

Dans son Éthique (proposition 35), Spinoza explique ce qui fait qu'on a l'impression d'être libre: c'est, au fond, notre ignorance. Ceux qui prétendent connaitre le siège de l'âme (Spinoza fait référence à Descartes) sont des ignorants et cette ignorance leur donne l'impression d'avoir une âme qui est libre et séparée du corps. Voici l'extrait:"Les...


1 page - 1,80 euro

spinoza

SPINOZA :  APPENDICE AU LIVRE 1 DE L'ETHIQUE   INTRO : PROJET DE CET APPENDICE :               1) Rappel de la véritable nature de Dieu : Deus sive Natura [1-10]             2) Cependant des préjugés font obstacle à la connaissance véritable                      [11-18]             3) Ces préjugés se ramènent à un préjugé central : la finalité                       [18-25]             4) Plan [26-33]     PREMIERE PARTIE :...


4 pages - 1,80 euro

Spinoza

« Règne ici à plein le principe de plaisir qui a sa source dans l’affectivité : nous aimons les choses qui s’accordent avec notre nature ou du moins paraissent le faire ; et celles qui disconviennent avec elle nous déplaisent naturellement. » (Macherey, 266).Dernier moment : projection du cerveau et de l’imagination (à la fois unification et diversification...


2 pages - 1,80 euro

SPINOZA

||   (1632-1677) Ce disciple de Descartes distinguait trois degrés de connaissance : la connaissance du premier genre par ouï-dire ou expérience vague. C'est le savoir du sens commun. Au-dessus, la connaissance du second genre est celle de la raison, de l'entendement, c'est le type même d'une connais­sance rationnelle ; enfin, le troisième degré de la connaissance nous est fourni par...


5 pages - 1,80 euro

Spinoza

Terminale L  Devoir de Philosophie : Texte de Spinoza  Baruch de Spinoza est un philosophe du XVIIe siècle. Spinoza identifie Dieu à la nature, ce qui à laissé penser qu’il était panthéiste, doctrine philosophique selon laquelle tout est en Dieu. Il a aussi été réputé athée, et le spinozisme est devenu synonyme du libertinage, mouvement né au XVIIIe siècle, et...


2 pages - 1,80 euro

spinoza

 Dans un premier temps Spinoza s'oppose (« n'est pas ») à une conception simplement autoritaire ou disciplinaire de l' État. S'il s'agissait simplement d'assurer la rationalité de l'État on pourrait très bien affirmer que la fin est atteinte dès lors que les citoyens seraient soit livrés à eux-même et à leur liberté naturelle.  S'il s'agissait simplement d'assurer l'ordre social on...


1 page - 1,80 euro

SPINOZA

Le Traité de la réforme de l'entendement est un des ouvrages les plus importants du philosophe. Il a été écrit mais reste inachevé au 17ème siècle entre 1665 et 1670. Il tente d'analyser et de comprendre l'évolution de sa pensée ainsi que les fondements de sa théorie de la connaissance. Contrairement à Descartes, Spinoza refuse le statut de substance à l'homme...


1 page - 1,80 euro

spinoza

« La fin de l’État n’est pas de faire passer les hommes de la condition d’êtres raisonnables à celle de bêtes brutes ou d’automates, mais au contraire il est institué pour que leur âme et leur corps s’acquittent en sûreté  de toutes leurs fonctions, pour qu’eux‐mêmes usent d’une Rai......


1 page - 1,80 euro

spinoza

Dans son livre, intitulé Cherubinischer Wandersmann,  Angelus Silesius a écrit : "La rose est sans pourquoi, fleurit parce qu'elle fleurit, N'a souci d'elle même, ne désire être vue." Qu'en penser ? Dans un texte paru dans "Der Satz vom Gründ" en 1957, et qui fut ensuite publié par les éditions Gallimard, sous le titre "Le Principe de raison" le commentaire de...


1 page - 1,80 euro
«« « Précédent2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Suivant » »»

» Consulter également les 14 résultats sur Aide-en-philo.com

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo