LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Définition: ÉVENTREMENT, substantif masculin.

Définition: ÉVENTREMENT, substantif masculin. Action d'éventrer; résultat de cette action. Éventrement d'un massif; éventrement des récoltes; éventrement du Trocadéro. Il s'est fait engueuler à l'hôpital, pour une histoire idiote, des agrafes enlevées trop tôt, un éventrement (LOUIS ARAGON, Les Beaux quartiers, 1936, page 400) : Ø ... personne, aujourd'hui, n'est plus en état de comprendre que l'éventrement, l'incendie,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVENTRATION, substantif féminin.

Définition: ÉVENTRATION, substantif féminin. A.— [Correspond à éventrer A] 1. CHIRURGIE. Protrusion des intestins due à un relâchement (spontané, post-opératoire ou traumatique) de la musculature. Éventration chirurgicale. (Quasi-)synonyme : hernie ventrale. Certaines éventrations sont parfaitement tolérées, d'autres font souffrir (...), mais surtout elles risquent de s'étrangler (DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET. Médecine, 1965, page 163) : Ø Il est...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVENTER, verbe transitif.

Définition: ÉVENTER, verbe transitif. A.— Vieilli. Exposer (quelque chose) au vent, mettre (quelque chose) à l'air. (Quasi-)synonyme : aérer. Il faut éventer un peu ce meuble (Dictionnaire de l'Académie française. ). Pour éviter d'éventer des graines qui ne devront être semées qu'à des époques très-différentes, nous croyons qu'il serait convenable de diviser en quatre parties la...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ESPION, ESPIONNE, substantif.

Définition: ESPION, ESPIONNE, substantif. A.— Substantif masculin ou féminin. 1. Personne chargée de recueillir clandestinement des renseignements au profit d'une puissance étrangère. Avoir des espions dans l'autre camp. Espion double. Synonyme : agent (secret); antonyme : contre-espion. À la guerre, on fusille les espions quand on les découvre (Dictionnaire de l'Académie Française. ). Des femmes chez qui on allait...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVENTEMENT, substantif masculin.

Définition: ÉVENTEMENT, substantif masculin. A.— [Correspond à éventer A] Altération d'un produit au contact de l'air. Les résistances des bétons seront, à long terme, plus élevées que celles des bétons fabriqués avec les ciments du type normal 250-315, d'un emploi plus facile, et moins sujets à éventement (JEAN CLÉRET DE LANGAVANT, Ciments et bétons, 1953,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVENTÉ, -ÉE, participe passé, adjectif et substantif.

Définition: ÉVENTÉ, -ÉE, participe passé, adjectif et substantif. I.— Participe passé de éventer* II.— Adjectif. A.— Exposé au vent, balayé par le vent. (Quasi-)synonyme : venté. Pour avoir si bien réussi sur cette terrasse éventée, ces arbres délicats semblaient favorisés d'une protection spéciale du ciel (MAURICE BARRÈS,La Colline inspirée, 1913, page 160 ). Ils se...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉVENTAIRE, substantif masculin.

Définition: ÉVENTAIRE, substantif masculin. A.— Vieilli. Plateau, corbeille d'osier que les marchands et camelots portent devant eux (généralement maintenu autour du cou par une sangle) pour la vente ambulante. Elle vendit des bouquets de violettes d'un sou, piqués dans un lit de mousse, sur un éventaire d'osier pendu à son cou (ÉMILE ZOLA, Le Ventre de...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVENTAILLISTE, substantif.

Définition: ÉVENTAILLISTE, substantif. Personne qui orne, qui fabrique ou vend des éventails. Ils échelonnent les événements et les personnages, à peu près comme les éventaillistes chinois disposent les plans de leurs personnages (HENRI-FRÉDÉRIC AMIEL, Journal, 1866, page 377 ). Nana (...) s'arrêta en tournant le coin de la galerie des variétés, devant l'étalage d'un éventailliste (ÉMILE ZOLA,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVENTAIL, substantif masculin.

Définition: ÉVENTAIL, substantif masculin. A.— Objet de matière légère (papier, tissu, plume, etc.), souvent de forme semi-circulaire, monté sur des lames mobiles qui se replient les unes sur les autres, servant à éventer quelqu'un, à s'éventer (voir ce mot C). Coups d'oeil sous l'éventail, soupirs, minauderies, aveux à mots couverts, vives agaceries (THÉOPHILE GAUTIER, Albertus ou l'Âme...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉVENT2, substantif masculin.

Définition: ÉVENT2, substantif masculin. Vieilli, dans le langage sportif. Manifestation sportive très prisée, devenant généralement un événement mondain. En rentrant de son business et des mille démarches pour sa pompe il me parlait des « évents » sportifs (LOUIS-FERDINAND DESTOUCHES, DIT CÉLINE, Mort à crédit, 1936, page 395 ). — Par extension. Toute manifestation...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVENT1, substantif masculin.

Définition: ÉVENT1, substantif masculin. A.— Vieux. [Correspond à éventer A] Exposition au vent, à l'air. Mettre des marchandises, des hardes à l'évent (Dictionnaire de l'Académie française. 1835, 1878). · Expression, au figuré. Tête à l'évent. Personne étourdie, frivole. Il connaissait trop bien cette tête à l'évent, pleine de lacunes et de...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVÉNEMENT, substantif masculin.

Définition: ÉVÉNEMENT, substantif masculin. A.— Vieilli. Fait auquel aboutit une situation. L'empereur a bien reconnu, par l'événement, toutes les fautes de cet armistice, et qu'il eût mieux fait de pousser obstinément en avant (EMMANUEL DIEUDONNÉ, COMTE DE LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, tome 2, 1823, page 16 ). Je vois des gens qui suivent les...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉVEILLEUR, -EUSE, substantif et adjectif.

Définition: ÉVEILLEUR, -EUSE, substantif et adjectif. I.— Substantif. A.— Celui qui tire du sommeil. L'appel strident de l'éveilleuse Marie-Josèphe courant de chambre en chambre et faisant grincer les verrous des dortoirs, mettait fin à ma contemplation auditive (AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Histoire de ma vie, tome 3, 1855, page 176 ). B.— ...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVEILLEUR, -EUSE, substantif et adjectif.

Définition: ÉVEILLEUR, -EUSE, substantif et adjectif. I.— Substantif. A.— Celui qui tire du sommeil. L'appel strident de l'éveilleuse Marie-Josèphe courant de chambre en chambre et faisant grincer les verrous des dortoirs, mettait fin à ma contemplation auditive (AURORE DUPIN, BARONNE DUDEVANT, DITE GEORGE SAND, Histoire de ma vie, tome 3, 1855, page 176 ). B.— ...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESPINGOLE, substantif féminin.

Définition: ESPINGOLE, substantif féminin. Vieux. Gros fusil court à bouche évasée en usage au xvie. siècle. Don José se coucha devant la porte, non sans avoir renouvelé l'amorce de son espingole (PROSPER MÉRIMÉE, Carmen, 1847, page 13) : Ø Un arbre généalogique de la famille de Chateaubriand tapissait le manteau de la cheminée, et dans l'embrasure...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVEILLER, verbe transitif.

Définition: ÉVEILLER, verbe transitif. A.— Faire sortir du sommeil. (Quasi-)synonyme : réveiller. 1. [Le sujet désigne une personne] Il éveilla le dormeur en lui chatouillant le nez avec une paille (ÉMILE ZOLA, Thérèse Raquin, 1867, page 65 ). J'ai demandé qu'on m'éveille à sept heures, mais dès 5 heures et demie prends mon parti de ne plus...

3 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉVEILLÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.

Définition: ÉVEILLÉ, -ÉE, participe passé et adjectif. I.— Participe passé de éveiller* II.— Emploi adjectival. A.— Qui ne dort pas. Cette fois l'illusion ou plutôt la réalité dépassait tout ce que Valentine avait éprouvé jusque-là; elle commença à se croire bien éveillée et bien vivante (ALEXANDRE DUMAS PÈRE, Le Comte de Monte-Christo, tome 2, 1846,...

5 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉVEIL, substantif masculin.

Définition: ÉVEIL, substantif masculin. A.— Vieux ou littéraire. Action d'éveiller, de sortir de l'état de sommeil. (Quasi-)synonyme : réveil. Ce matin, à l'éveil, je suis assiégé de mille idées pessimistes (HENRI-FRÉDÉRIC AMIEL, Journal, 1866, page 467 ). Il est quantité de gens qui, dès l'éveil, se mettent au « garde à vous » et cherchent à remplir...

3 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉVÊCHÉ, substantif masculin.

Définition: ÉVÊCHÉ, substantif masculin. A.— Territoire, circonscription ecclésiastique comprenant plusieurs paroisses et placé(e) sous l'autorité spirituelle d'un évêque; ensemble des chrétiens dont il a la charge pastorale. Synonyme moderne : diocèse. Il érigea en évêchés les grands monastères de Saint-Pol-de-Léon, de Tréguier, de Saint-Brieuc, de Saint-Malo, de Dol (ERNEST RENAN, Souvenirs d'enfance et de jeunesse, 1883, page...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÈVE, substantif féminin.

Définition: ÈVE, substantif féminin. [Par allusion à la première femme, selon la Genèse, née d'Adam et mère du genre humain, responsable du péché originel] La femme considérée comme éternel féminin. Ah! Paulin, si j'avais de quoi payer le cens, Je connaîtrais aussi ces billets de cinq cents Qui sont les pommes de nos Èves (THÉODORE DE BANVILLE,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVASER, verbe transitif.

Définition: ÉVASER, verbe transitif. Élargir à l'extrémité, à l'orifice. Il faut évaser davantage ce tuyau, l'ouverture de ce tuyau (Dictionnaire de l'Académie française. ). On saute par-dessus des boyaux béants. Ce n'est pas toujours facile : les bords en deviennent gluants, glissants, et des éboulements les évasent (HENRI BARBUSSE, Le Feu, 1916, page 333 ). — HORTICULTURE....

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVASIF, -IVE, adjectif.

Définition: ÉVASIF, -IVE, adjectif. [En parlant d'une personne, de ses paroles, gestes ou attitudes] Qui élude les difficultés en restant dans l'imprécision. Air, regard, ton évasif. Lettre par laquelle Turquoise lui annonçait, en termes obscurs et évasifs, qu'elle ne le reverrait plus (PIERRE-ALEXIS, VICOMTE PONSON DU TERRAIL, Rocambole, les drames de Paris, tome 2, 1859, page 448)...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVASIF, -IVE, adjectif.

Définition: ÉVASIF, -IVE, adjectif. [En parlant d'une personne, de ses paroles, gestes ou attitudes] Qui élude les difficultés en restant dans l'imprécision. Air, regard, ton évasif. Lettre par laquelle Turquoise lui annonçait, en termes obscurs et évasifs, qu'elle ne le reverrait plus (PIERRE-ALEXIS, VICOMTE PONSON DU TERRAIL, Rocambole, les drames de Paris, tome 2, 1859, page 448)...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVASION, substantif féminin.

Définition: ÉVASION, substantif féminin. A.— Action de s'évader, de s'échapper d'un lieu où l'on était tenu enfermé; résultat de cette action. Moyen, plan, tentative d'évasion. Le gamin était sorti de sa broussaille, (...) et, se remettant à ramper, fit une évasion de couleuvre dans les ténèbres (VICTOR HUGO, Les Misérables, tome 2, 1862, page 122 ). Une...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉVASIF, -IVE, adjectif.

Définition: ÉVASIF, -IVE, adjectif. [En parlant d'une personne, de ses paroles, gestes ou attitudes] Qui élude les difficultés en restant dans l'imprécision. Air, regard, ton évasif. Lettre par laquelle Turquoise lui annonçait, en termes obscurs et évasifs, qu'elle ne le reverrait plus (PIERRE-ALEXIS, VICOMTE PONSON DU TERRAIL, Rocambole, les drames de Paris, tome 2, 1859, page 448)...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 ... 16636 16637 16638 16639 16640 16641

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit