LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Définition: ÉTENDARD, substantif masculin.

Définition: ÉTENDARD, substantif masculin. A.— Enseigne portant une devise ou une marque, servant d'emblème ou de signe de ralliement. 1. Emblème d'un régiment (des anciennes troupes de cavalerie, de l'arme blindée, de l'artillerie, du train). Le 3e. régiment de chasseurs reçoit quatre étendards du gouvernement (HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, Journal, 1801-05, page 29 ). M....

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉTENDAGE, substantif masculin.

Définition: ÉTENDAGE, substantif masculin. A.— Action d'étendre (quelque chose) sur une surface ou un support; résultat de cette action. Étendage à la main de la matière grasse sur le cuir posé à plat sur une table (JACQUES BÉRARD, JACQUES GOBILLIARD, Cuirs et peaux, 1947, page 109 ). — En particulier. Pour faire sécher. Étendage...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTELLE, substantif féminin.

Définition: ÉTELLE, substantif féminin. Généralement au pluriel. Fragment de bois, plus gros que le copeau, produit par l'abattage des arbres ou l'équarrissage (notamment par le charpentier) des pièces de bois à la cognée. Un grand feu d'ételles; ramasser des ételles. — Par analogie. Le tourneur [sur bois] Sporte faisant siffler sa roue et dévidant ses ételles...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTEINT, -EINTE, participe passé et adjectif.

Définition: ÉTEINT, -EINTE, participe passé et adjectif. I.— Participe passé de éteindre* II.— Emploi adjectival. A.— Qui n'est plus en combustion, qui n'éclaire plus. Bougie éteinte, astres éteints. Notre globe (...) tombera enseveli dans les langes d'une nuit profonde que le soleil éteint ne réveillera pas (CAMILLE FLAMMARION, Astronomie populaire, 1880, page 205 )....

3 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉTEINDRE, verbe transitif.

Définition: ÉTEINDRE, verbe transitif. A.— Emploi transitif. 1. Faire cesser la combustion de ce qui est en ignition, en flammes et, par voie de conséquence, (faire cesser) la lumière. Éteindre un incendie, les flammes, une bougie. J'ai vu le spectre de ma mère s'approcher de l'autel, éteindre les flambeaux (PIERRE-MARIE-FRANÇOIS-LOUIS BAOUR-LORMIAN, Les Veillées, 1827, page 310...

3 pages - 1,80 ¤

Définition: ESPACÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.

Définition: ESPACÉ, -ÉE, participe passé et adjectif. I.— Participe passé de espacer* II.— Adjectif. A.— [Dans l'espace] Séparé par une certaine distance (de quelqu'un, quelque chose). Une dizaine de fusiliers marins très espacés gravissaient lentement le remblai (JEAN-GEORGES SOULÈS, DIT RAYMOND ABELLIO, Heureux les, 1946, page 305 ). On peut, à l'aide d'une...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ESCOMPTE, substantif masculin.

Définition: ESCOMPTE, substantif masculin. A.— Achat ou vente d'un effet de commerce non échu, sous déduction d'une somme proportionnelle au temps restant à couvrir jusqu'à l'échéance. Les sommes que lui devait le tonnelier pour l'escompte des cent cinquante mille francs d'effets hollandais (HONORÉ DE BALZAC, Eugénie Grandet, 1834, page 190) : Ø 1. Quiconque a présenté des...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉTEIGNOIR, substantif masculin.

Définition: ÉTEIGNOIR, substantif masculin. A.— Petit ustensile conique et creux dont on se sert pour éteindre les bougies, les cierges, les chandelles, en le posant sur la mèche enflammée : Ø 1.... ayant été prendre un éteignoir sur la table de nuit, elle en coiffa successivement chaque bougie du candélabre, et partit. La pièce à présent paraissait sombre. ANDRÉ GIDE,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: Éteignement, substantif masculin.

Définition: Éteignement, substantif masculin. Action d'éteindre ou de s'éteindre; résultat de l'action (confer extinction). Elles ont dépensé leur vitalité et (...) elles se trouvent au même degré d'assouvissement et de l'éteignement de la chair que leurs maris (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, 1890, page 1107 ). À la fin du jour, dans un éteignement...

1 page - 1,80 ¤

Définition: -EAU, -EAUX, -ETEAU, -ETEAUX, suffixe.

Définition: -EAU, -EAUX, -ETEAU, -ETEAUX, suffixe. I.— Suffixe formateur de substantifs masculins à valeur diminutive ou péjorative. A.— Suffixe formateur de substantifs désignant un animal. 1. [La base est un substantif] Petit d'un animal : baleineau. - " Petit de la baleine " cailleteau. - " Petit de la caille " carpeau. - ...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: -TÉ, -ETÉ, -ITÉ, suffixe.

Définition: -TÉ, -ETÉ, -ITÉ, suffixe. Suffixe formateur de très nombreux substantifs féminins de l'inanimé, indiquant une qualité dérivée d'une base adjectivale. A. — Forme -té. Voir amirauté, beauté. B. — Forme -(e)té. Voir ancienneté, citoyenneté, débonnaireté, dureté, entièreté (remarque au mot entier), étrangeté, gracieuseté, grossièreté, joyeuseté, lâcheté, légèreté, mocheté (dérivé 2 au mot moche),...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTÉ, substantif masculin.

Définition: ÉTÉ, substantif masculin. A.— Usuel. 1. Saison de l'année commençant au solstice de juin pour finir à l'équinoxe de septembre. Généralement, la période chaude au milieu de l'année. Elle garde son chapeau de jardin roussi par trois étés (GABRIELLE COLLETTE, DITE COLETTE, La Maison de Claudine, 1922, page 24) : Ø 1. Toi seule fais oublier...

32 pages - 1,80 ¤

Définition: ACCALMIR (S'), verbe pronominal.

Définition: ACCALMIR (S'), verbe pronominal. A.— MARINE. [En parlant de la mer] Devenir calme. Synonyme usuel : calmir. B.— Au figuré, rare. [En parlant d'une personne] Devenir plus calme : Ø 1. Rien ne s'était passé depuis que Conrad avait épuisé l'agonie de larmes si amères versées sous la douce pitié d'Harriet; pourtant il...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ETCHE, substantif féminin.

Définition: ETCHE, substantif féminin. Régionalisme " Ferme du pays basque composée d'un rez-de-chaussée pour les animaux, d'un premier étage pour les hommes et d'un grenier pour les récoltes " (Vocabulaire de géographie agraire (PAUL FÉNELON) 1970). Jamais les fermes nivernaises, si vertes avec leur bétail blanc, ne nous ont paru plus enviables, (...) les etches basques ou...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ET CAETERA, ET CETERA, ET COETERA, ETC.

Définition: ET CAETERA, ET CETERA, ET COETERA, ETC., locution adverbiale. [Au terme d'une énumération, quand on ne peut ou ne veut pas l'allonger; abréviation écrite etc. (voir infra exemple 2)] Et le reste, et ainsi de suite, on pourrait continuer. Et coetera, et coetera. Mallarmé n'aimait pas cette locution, — ce geste qui élimine l'infini inutile....

1 page - 1,80 ¤

Définition: ET CAETERA, ET CETERA, ET COETERA, ETC.

Définition: ET CAETERA, ET CETERA, ET COETERA, ETC., locution adverbiale. [Au terme d'une énumération, quand on ne peut ou ne veut pas l'allonger; abréviation écrite etc. (voir infra exemple 2)] Et le reste, et ainsi de suite, on pourrait continuer. Et coetera, et coetera. Mallarmé n'aimait pas cette locution, — ce geste qui élimine l'infini inutile....

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTAYER, verbe transitif.

Définition: ÉTAYER, verbe transitif. [Correspond à étai2 ] A.— Domaine physique. 1. Soutenir provisoirement avec un étai, des étais. Étayer un toit, un édifice. Des angles de rues étayés avec des morceaux de colonnes (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Madame Gervaisais, 1869, page 232 ). Deux pièces, que la chute attendue des dernières charpentes menaçait...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉSOTÉRISME, substantif masculin.

Définition: ÉSOTÉRISME, substantif masculin. A.— PHILOSOPHIE ANTIQUE. Enseignement professé à l'intérieur de l'École et réservé aux initiés. Monsieur Cabillaud ranimé, laissait de nouveau échapper de ses lèvres ce flux de paroles sages, dont l'élégance, la syntaxe et l'élévation morale le faisaient ressembler à un philosophe grec qui eût lâché l'ésotérisme pour se mettre davantage à la...

1 page - 1,80 ¤

Définition: Étaiement, étayement, substantif masculin.

Définition: Étaiement, étayement, substantif masculin. Action d'étayer; par métonymie ce qui étaye. Je pourrai empêcher l'écartement des constructions (...) par des arcs-boutants, par des contre-forts, par un système d'étayement extérieur (EUGÈNE VIOLLET-LE-DUC, Entretiens sur l'architecture, 1863, page 457 ). Un ingénieux blindage avec un étayement de planches (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, 1871, page 715...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTAU, ÉTAUX, substantif masculin.

Définition: ÉTAU, ÉTAUX, substantif masculin. TECHNOLOGIE. Mâchoire de métal ou de bois constituée de deux pièces que l'on peut rapprocher au moyen d'une vis de manière à enserrer l'objet à façonner. Étau d'établi, d'ébéniste; étau à main des serruriers. Ils vous cassaient les pouces des mains dans des étaux à vis (GEORGES-CHARLES, DIT JORIS-KARL HUYSMANS, Là-bas, tome...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTAU, ÉTAUX, substantif masculin.

Définition: ÉTAU, ÉTAUX, substantif masculin. TECHNOLOGIE. Mâchoire de métal ou de bois constituée de deux pièces que l'on peut rapprocher au moyen d'une vis de manière à enserrer l'objet à façonner. Étau d'établi, d'ébéniste; étau à main des serruriers. Ils vous cassaient les pouces des mains dans des étaux à vis (GEORGES-CHARLES, DIT JORIS-KARL HUYSMANS, Là-bas, tome...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTAT-MAJOR, substantif masculin.

Définition: ÉTAT-MAJOR, substantif masculin. A.— ART MILITAIRE. Ensemble des officiers sans troupes, collaborateurs immédiats d'un officier supérieur ou général, travaillant en particulier à l'élaboration, la transmission, l'exécution des ordres ainsi qu'à la coordination entre les opérations des différentes armes. État-major des forces armées; Grand État-Major : Ø 1. Enfin, en 1880, le général Farre, du génie, étant ministre...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTATISTE, adjectif.

Définition: ÉTATISTE, adjectif. Qui se rapporte à l'étatisme. (Quasi-)synonyme : de étatique*. Des interventions étatistes relativement timides (JEAN-ALAIN LESOURD, CLAUDE GÉRARD, Histoire économique, 1968, page 161) : Ø Aujourd'hui nous sommes vraiment entrés dans l'« ère des organisateurs » et la technocratie est un fait accompli. Elle donne même son sens profond à la vision étatiste que suggère la...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTATISME, substantif masculin.

Définition: ÉTATISME, substantif masculin. Doctrine politique selon laquelle l'État doit intervenir directement dans l'ensemble de la vie économique et sociale; par extension le système économique (et son organisation pratique) qui suivent le modèle donné par cette doctrine (confer individualisme, libéralisme économique). Les sociétés planifiées selon les principes de l'étatisme collectiviste centralisateur (Traité de sociologie (sous la direction de...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTATISER, verbe transitif.

Définition: ÉTATISER, verbe transitif. Remettre à l'État tout ou partie de la gestion d'une entreprise industrielle, commerciale, agricole ou d'un service placé initialement sous la responsabilité d'un autre secteur : Ø La Banque de France, Banque des banques, chargée de toutes les opérations de réescompte, déjà passée en 1936 sous le contrôle de l'État, fut, par l'ordonnance du 5 décembre...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 ... 16625 16626 16627 16628 16629 16630

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit