LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Définition: ÉTALON2, substantif masculin.

Définition: ÉTALON2, substantif masculin. A.— MÉTROLOGIE. Modèle de poids ou de mesure, appareil établi avec une extrême précision et sous l'autorité et la garantie de l'État, qui sert de référence pour les autres mesures ou appareils de poids et mesures. L'étalon du mètre conservé à Paris au Bureau international des poids et mesures (ALEXIS CARREL, L'Homme...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTALON1, substantif masculin.

Définition: ÉTALON1, substantif masculin. A.— Cheval entier destiné à la reproduction. Étalon de bonne, de pure race (Dictionnaire de l'Académie française. 1835-1932). Selon leurs qualités, les étalons sont « approuvés », « autorisés » ou simplement « acceptés » (LEXIQUE DE L'HOMME DE CHEVAL (MARC DE SAINT-RIQUIER, JACQUES DELPORTE) 1975). Des charretiers (...)...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉSÉRINE, substantif féminin.

Définition: ÉSÉRINE, substantif féminin. Alcaloïde extrait de la fève de Calabar, utilisé dans le traitement de certaines maladies nerveuses, gastralgies, myasthénies, et en ophtalmologie comme contractif de la pupille. Collyre à l'ésérine. On peut s'aider de médicaments comme l'ésérine qui stimule les contractions gastriques (DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET. Médecine, 1965, page 144 ). Confer aussi Jean Rostand, La...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTALIER, -IÈRE, substantif.

Définition: ÉTALIER, -IÈRE, substantif. A.— Rare ou vieilli. [Correspond à étal A] 1. Celui, celle qui vend ses marchandises à l'étal au marché. Une étalière criait, à voix très jeune : — Guettez, mesdames! Du fin pichon! (PIERRE HAMP, Marée fraîche, 1908, page 27 ). 2. Celui qui tient un étal pour le compte d'un...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTALIER, -IÈRE, substantif.

Définition: ÉTALIER, -IÈRE, substantif. A.— Rare ou vieilli. [Correspond à étal A] 1. Celui, celle qui vend ses marchandises à l'étal au marché. Une étalière criait, à voix très jeune : — Guettez, mesdames! Du fin pichon! (PIERRE HAMP, Marée fraîche, 1908, page 27 ). 2. Celui qui tient un étal pour le compte d'un...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTALEUR, -EUSE, substantif.

Définition: ÉTALEUR, -EUSE, substantif. A.— Vieilli. Celui, celle qui étale ses marchandises pour la vente. Synonymes : étalier, étalagiste. " Les étaleurs du Pont-Neuf, les libraires étalagistes " (Dictionnaire général de la langue française (ADOLPHE HATZFELD, ARSÈNE DARMESTETER)). B.— TEXTILES. 1. Emploi apposition à valeur d'adjectif. Batteur-étaleur. Sorte d'engin qui en étalant sert à...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTALER2, verbe transitif.

Définition: ÉTALER2, verbe transitif. A.— MARINE. 1. [Le sujet désigne un navire] Opposer une résistance égale à la force des éléments; se maintenir contre. Étaler un coup de vent : Ø L'alarme régnait, notre vaisseau était le premier bâtiment d'un grand port qui eût osé mouiller dans la rade dangereuse où nous étalions la marée. FRANÇOIS-RENÉ DE...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTALER1, verbe transitif.

Définition: ÉTALER1, verbe transitif. I.— [L'étalement se fait dans l'espace] A.— Exposer pour la vente des marchandises en les plaçant les unes à côté des autres, en plein air sur un étal ou dans un magasin. Du reste, pourquoi étalez-vous tant de marchandises? C'est bien fait, si l'on vous vole (ÉMILE ZOLA, Au Bonheur des dames,...

3 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉTALEMENT, substantif masculin.

Définition: ÉTALEMENT, substantif masculin. A.— Action d'étaler dans l'espace; résultat de cette action. Le suintement et l'étalement de la lymphe plastique sur une plaie récente (Dictionnaire de la langue française (ÉMILE LITTRÉ) ). Pâte grasse et ductile, se prêtant aussi bien à l'accumulation qu'au mince étalement, léger et transparent (RENÉ HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, page...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTALÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.

Définition: ÉTALÉ, -ÉE, participe passé et adjectif. I.— Participe passé de étaler1* II.— Emploi adjectival. A.— Exposé en bon ordre pour la vente. Marchandises étalées au marché. — Par métaphore. Monde [vu d'avion] en vitrine, trop exposé, trop étalé (ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY, Courrier Sud, 1928, page 7 ). B.— Par extension. ...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTALE, adjectif.

Définition: ÉTALE, adjectif. A.— MARINE. 1. [En parlant de la mer] Qui est immobile, a cessé de monter ou de descendre et n'a pas commencé son mouvement inverse. Le niveau uniforme du varech sur toutes les roches marquait la ligne de flottaison de la marée pleine et de la mer étale (VICTOR HUGO, Les Travailleurs...

4 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉTALAGISTE, substantif.

Définition: ÉTALAGISTE, substantif. A.— Vieilli ou. DROIT. Marchand(e) qui expose et vend sa marchandise dans un lieu public, en plein air. Il y a des règlements de police concernant les étalagistes (Dictionnaire de l'Académie française. 1835-1932). Distinction entre étalagistes sédentaires et non sédentaires (Règlement général des Marchés de détail de la Ville de Nancy,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTALAGE, substantif masculin.

Définition: ÉTALAGE, substantif masculin. A.— Exposition, à l'extérieur ou dans les vitrines d'un magasin, de marchandises destinées à la vente; les marchandises elles-mêmes. L'art de l'étalage; les étalages d'une boutique, d'un grand magasin; l'étalage roulant des marchands des quatre saisons (confer Émile Zola, Le Ventre de Paris, 1873, page 630). Un étalage aux colorations vives et gaies,...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: esculent ESCULENT, -ENTE, adjectif.

Définition: esculent ESCULENT, -ENTE, adjectif. Rare. [En parlant d'un aliment] Qui est propre à la consommation et à la dégustation. (Quasi-)synonymes : comestible, savoureux, succulent. Elles [les huiles douces] ne sont esculentes qu'autant qu'elles sont unies à d'autres substances, et doivent surtout être regardées comme un assaisonnement (JEAN-ANTELME BRILLAT-SAVARIN, Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTAL, substantif masculin.

Définition: ÉTAL, substantif masculin. A.— 1. Vieilli ou vieux. Place située à couvert où l'on exposait les marchandises à vendre dans les marchés publics (confer Faral, Vie temps Saint Louis, 1942, page 12). 2. Moderne. Table mobile ou non (sur tréteaux ou charrette), souvent protégée par un auvent, et servant à exposer les marchandises au...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTAIN, substantif masculin.

Définition: ÉTAIN, substantif masculin. A.— CHIMIE, MINÉRALOGIE. Métal gris blanc, ductile, malléable, le plus fusible de tous les métaux usuels, qui s'effrite aux très basses températures. Symbole Sn. Minerai d'étain; mine, filon d'étain. L'étain se rencontre généralement à l'état d'oxyde stannique (cassitérite) (ADOLPHE WURTZ, Dictionnaire de chimie pure et appliquée, tome 1, 2e. volume 1870,...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ÉTAIM, substantif masculin.

Définition: ÉTAIM, substantif masculin. TECHNOLOGIE. Laine à longs brins qui provient de la partie la plus fine de la laine cardée et qui sert à former la chaîne de certaines étoffes. Fil d'étaim, filer de l'étaim (confer Dictionnaire de l'Académie Française). ...

1 page - 1,80 ¤

Définition: Étaiement, étayement, substantif masculin.

Définition: Étaiement, étayement, substantif masculin. Action d'étayer; par métonymie ce qui étaye. Je pourrai empêcher l'écartement des constructions (...) par des arcs-boutants, par des contre-forts, par un système d'étayement extérieur (EUGÈNE VIOLLET-LE-DUC, Entretiens sur l'architecture, 1863, page 457 ). Un ingénieux blindage avec un étayement de planches (EDMOND DE GONCOURT, JULES DE GONCOURT, Journal, 1871, page 715...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTAI2, substantif masculin.

Définition: ÉTAI2, substantif masculin. A.— Domaine concret. 1. Grosse pièce de charpente en bois ou en métal dressée obliquement ou verticalement pour servir provisoirement d'appui, de support à une construction ou une partie de construction (mur, voûte, toit, etc.). Chevron d'étai. Des poutres d'étai avaient été arrachées à la façade d'une maison voisine et couchées sur les...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTAI1, substantif masculin.

Définition: ÉTAI1, substantif masculin. MARINE. Gros cordage ou câble métallique servant à soutenir un mât de navire du côté de l'avant et l'empêchant de se renverser vers l'arrière. Grand étai, étai du grand mât, de hune, d'artimon; tenir un mât en étai. (Quasi-)synonyme : hauban. Son mât (...) n'était arrêté que par deux haubans et un étai qui...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTAGÈRE, substantif féminin.

Définition: ÉTAGÈRE, substantif féminin. A.— Tablette ou planche dans une bibliothèque, une armoire, etc. ou simplement fixée au mur et supportant des livres ou des bibelots. Le soleil, disposé sur l'étagère de sa table à écrire, près de son front, ressemblait à une chandelle qu'on a besoin de moucher (MARCEL JOUHANDEAU, Monsieur Godeau intime, 1926, page...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTAGER, verbe transitif.

Définition: ÉTAGER, verbe transitif. A.— Emploi transitif. 1. Disposer en étages une série d'objets. Elle [Josépha] s'était amusée à étager onze bracelets de perles sur chacun de ses bras (HONORÉ DE BALZAC, La Cousine Bette, 1846, page 371 ). Elles étagent leurs marchandises dans l'ordre du plus lourd au plus léger (PAUL MORAND, Londres, 1933,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTAGEMENT, substantif masculin.

Définition: ÉTAGEMENT, substantif masculin. A.— Rare. Action de disposer progressivement étage(s) sous/sur étage(s). — Par métaphore. Nous devons concevoir la nature comme constituée par un étagement indéfini des phénomènes (PAUL BOURGET, Essais de psychologie contemporaine, 1883, page 41 ). B.— Par métonymie. Disposition en étages. L'étagement d'une ville d'ardoise (EDMOND DE GONCOURT,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ÉTAGÉE, -ÉE, participe passé et adjectif.

Définition: ÉTAGÉE, -ÉE, participe passé et adjectif. I.— Participe passé de étager* II.— Emploi adjectival, par métaphore. Qui présente une disposition superposée ou selon différents niveaux. — [En parlant de choses concrètes] Une dernière fois je montai sur le chemin de crête, au soleil couchant, pour (...) regarder la ville étagée (JOSEPH...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCULENCE, substantif féminin.

Définition: ESCULENCE, substantif féminin. Rare. Qualité d'un aliment propre à la consommation et à la dégustation. (Quasi-)synonymes : succulence, saveur. C'est la gastronomie qui fixe le point d'esculence de chaque substance alimentaire; car toutes ne sont pas présentables dans les mêmes circonstances (JEAN-ANTELME BRILLAT-SAVARIN, Physiologie du goût ou Méditations de gastronomie transcendante, 1825, page 55 ). —...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 ... 16770 16771 16772 16773 16774 16775

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit