LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Définition: ESCROC, substantif masculin.

Définition: ESCROC, substantif masculin. Celui qui commet une escroquerie, qui a l'habitude d'escroquer. Un habile, un célèbre, un illustre escroc; un escroc international. Si je suis trop peureux ou trop timide pour faire l'escroc, ce n'est pas vertu (ÉMILE-AUGUSTE CHARTIER, DIT ALAIN, Propos, 1935, page 1246 ). Les escrocs et les maîtres chanteurs, tous les archers sont...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCRIMEUR, -EUSE, substantif.

Définition: ESCRIMEUR, -EUSE, substantif. Celui qui fait de l'escrime. Escrimeur à l'épée, au fleuret, au sabre; escrimeur de grand renom. L'escrimeur qui voit arriver sur lui la pointe de son adversaire sait bien que c'est le mouvement de la pointe qui a entraîné l'épée (HENRI BERGSON, Les Deux sources de la morale et de la religion, 1932,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCRIMEUR, -EUSE, substantif.

Définition: ESCRIMEUR, -EUSE, substantif. Celui qui fait de l'escrime. Escrimeur à l'épée, au fleuret, au sabre; escrimeur de grand renom. L'escrimeur qui voit arriver sur lui la pointe de son adversaire sait bien que c'est le mouvement de la pointe qui a entraîné l'épée (HENRI BERGSON, Les Deux sources de la morale et de la religion, 1932,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCRIMER, verbe intransitif.

Définition: ESCRIMER, verbe intransitif. Faire de l'escrime. A.— Vieux. Ces deux hommes escriment tous les jours l'un contre l'autre (Dictionnaire de l'Académie française. 1835-1932). B.— Emploi pronominal. C'étaient des bretteurs qui s'escrimaient sur le terre-plein au pied de la statue, comme en l'endroit le plus libre et le plus dégagé. Ils criaient : Tue! Tue! (THÉOPHILE...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCARRE2, substantif féminin.

Définition: ESCARRE2, substantif féminin. Vieux " Ouverture faite avec violence, avec fracas. Le canon a fait une grande escarre dans ce bataillon, dans la muraille de la place. Si vous abattez cinq cents arbres dans votre bois, cela fera une grande escarre " (Dictionnaire de l'Académie Française). ...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCRIME, substantif féminin.

Définition: ESCRIME, substantif féminin. SPORTS. Art de combattre à l'arme blanche (épée, fleuret, sabre, etc.); exercice par lequel on apprend à manier ou au cours duquel on manie une telle arme. Escrime à l'épée, au fleuret, au sabre; assaut, combat, leçon, salle, tournoi, maître d'escrime; faire de l'escrime; apprendre l'escrime. Escrime à la lance (EUGÈNE FROMENTIN, Voyage...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCOURGEON, substantif masculin.

Définition: ESCOURGEON, substantif masculin. Orge hâtive, que l'on sème en automne. Sur le champ, l'orge se présente en épis à section aplatie et à 2 rangs de graines : une orge d'automne possède six rangs : c'est l'escourgeon, également utilisé en brasserie (L'Industrie française de la brasserie (LA DOCUMENTATION FRANÇAISE, 1955) 1955, page 3 ). ...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCOURGÉE, substantif féminin.

Définition: ESCOURGÉE, substantif féminin. Vieux, rare. Fouet fait de plusieurs lanières de cuir. Fouetter avec des escourgées; épousseter des tapis avec des escourgées (Dictionnaire de l'Académie Française). — Par métonymie. Coup de ce fouet. Il reçut une bonne escourgée (Dictionnaire de l'Académie française. 1878). ...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCOUADE, substantif féminin.

Définition: ESCOUADE, substantif féminin. ARMÉE. vieux. Fraction plus ou moins importante d'une compagnie de fantassins ou de cavaliers. Il dénicha deux hommes, puis trois hommes, puis quatre autres dont un sergent, terrés eux aussi dans des trous du voisinage, et qui représentaient les vestiges qui d'une escouade, qui d'une demi-section. Ce qui lui fit douze hommes...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCOT, substantif masculin.

Définition: ESCOT, substantif masculin. Étoffe de laine à tissu croisé employée autrefois pour confectionner des vêtements de religieuse, les robes de deuil et les tabliers. Cette toute menue gobette que j'ai toujours vue en tablier d'escot noir (GABRIELLE COLLETTE, DITE COLETTE, Claudine à l'école, 1900, page 160) : Ø Il y avait là des cachemires, des serges, des vigognes,...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCORTER, verbe transitif.

Définition: ESCORTER, verbe transitif. A.— Accompagner pour défendre. 1. [Le sujet désigne un groupe d'hommes] Se joindre à quelqu'un pour guider, protéger ou surveiller. Alard y établit des prêtres pour le service de l'église, des chevaliers hospitaliers pour escorter les voyageurs (FRANÇOIS-RENÉ DE CHATEAUBRIAND, Le Génie du christianisme, tome 2, 1803, page 547 ). Les agents...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCORTE, substantif féminin.

Définition: ESCORTE, substantif féminin. A.— [Concerne un accompagnement de défense] 1. [L'escorte est composée d'hommes] a) Le fait d'escorter, d'accompagner quelqu'un ou quelque chose afin d'en assurer la sécurité. Faire escorte. Accompagner pour tenir compagnie ou pour protéger. Sous l'escorte de. Sous la garde de. Plus de cinq cents huguenots (...) sont restés à Paris dans le...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ESCOPETTE, substantif féminin.

Définition: ESCOPETTE, substantif féminin. A.— HISTOIRE. Arme à feu portative dont différents modèles à bouche évasée furent utilisés du XVe. au xviiie. siècle. (Quasi-)synonyme : tromblon. Le fanatisme de la Ligue (...) avait beaucoup contribué au relâchement. On s'était tout permis, parce qu'on avait manié l'escopette et porté le mousquet pour la bonne cause (ERNEST...

1 page - 1,80 ¤

Définition: Escompteur, -euse, substantif.

Définition: Escompteur, -euse, substantif. a) Substantif masculin. Celui qui achète des effets de commerce non échus. Le commerce de l'escompteur consiste à savoir si trois signatures donneront chacune trente pour cent en cas de faillite (HONORÉ DE BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, page 482 ). Gobseck l'escompteur, le jésuite de l'or (HONORÉ DE BALZAC, Les...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCOMPTER, verbe transitif.

Définition: ESCOMPTER, verbe transitif. A.— Acheter ou vendre un effet de commerce non échu, sous déduction d'une remise calculée selon le temps restant à courir jusqu'à l'échéance. J'ai avancé de l'argent dessus. Pour rendre service à Rosalie, je les lui ai escomptés [des billets] (ÉMILE ZOLA, L'Argent, 1891, page 157 ). Mon père avait à Courbevoie...

2 pages - 1,80 ¤

Définition: ESCARRE1, substantif féminin.

Définition: ESCARRE1, substantif féminin. MÉDECINE. Croûte noirâtre et dure qui se forme sur un revêtement cutané ou muqueux ayant subi une ulcération, une mortification. Escarre cutanée. Le trou pratiqué dans ma joue droite est grand comme l'ongle du pouce, l'escarre est tombée (HENRI-FRÉDÉRIC AMIEL, Journal, 1866, page 316 ). Les croûtes et les escarres de la...

1 page - 1,80 ¤

Définition: ESCOMPTE, substantif masculin.

Définition: ESCOMPTE, substantif masculin. A.— Achat ou vente d'un effet de commerce non échu, sous déduction d'une somme proportionnelle au temps restant à couvrir jusqu'à l'échéance. Les sommes que lui devait le tonnelier pour l'escompte des cent cinquante mille francs d'effets hollandais (HONORÉ DE BALZAC, Eugénie Grandet, 1834, page 190) : Ø 1. Quiconque a présenté des...

2 pages - 1,80 ¤

Dictionnaire en ligne: ÉRUCTER, verbe.

Dictionnaire en ligne: ÉRUCTER, verbe. A.— Emploi intransitif. Rejeter avec bruit, par la bouche, des gaz de l'estomac. (Quasi-)synonyme : roter. Ayant ouvert la bouche pour parler, il éructa (VALÉRY LARBAUD, A. O. Barnabooth, 1913, page 27 ). Les châtelains régionaux me tapaient sur l'épaule après les repas, en éructant discrètement (GABRIELLE COLLETTE, DITE COLETTE, Le...

1 page - 1,80 ¤

Dictionnaire en ligne: ÉRUCTATION, substantif féminin.

Dictionnaire en ligne: ÉRUCTATION, substantif féminin. A.— Action d'éructer (confer ce mot A). (Quasi-)synonymes : rot, renvoi. Voyait-il la nourriture qui retombait de cette bouche horrible? Entendait-il ces éructations? (FRANÇOIS MAURIAC, Le Mystère Frontenac, 1933, page 24 ). B.— Au figuré. Action d'exprimer bruyamment, grossièrement, une idée ou un sentiment. Et tel [sic] était sa...

1 page - 1,80 ¤

Dictionnaire en ligne: ÉRUDIT, -ITE, adjectif.

Dictionnaire en ligne: ÉRUDIT, -ITE, adjectif. A.— [En parlant d'une personne] Qui fait preuve d'érudition. J'ai rendez-vous avec la très érudite et très cultivée bibliothécaire, miss Bella Greene (PAUL MORAND, New-York, 1930, page 134 ). Brunetto Latini, notaire de son métier, était érudit et subtil (JEAN PAULHAN. Les Fleurs de Tarbes, 1941, page 215 )....

1 page - 1,80 ¤

Dictionnaire en ligne: ESCARPER1, verbe transitif.

Dictionnaire en ligne: ESCARPER1, verbe transitif. Rare. Entailler verticalement une montagne, un rocher. Escarper un rocher pour faire passer une route (DICTIONNAIRE ALPHABÉTIQUE ET ANALOGIQUE DE LA LANGUE FRANÇAISE (PAUL ROBERT) ). Au fond des vallons qu'ils ont creusés, et au pied des rochers qu'ils ont escarpés (JACQUES-HENRI BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la...

1 page - 1,80 ¤

Dictionnaire en ligne: ESCARPEMENT, substantif masculin.

Dictionnaire en ligne: ESCARPEMENT, substantif masculin. A.— État de ce qui est escarpé, déclivité. L'escarpement des rivages (MICHEL-GUILLAUME-JEAN, DIT SAINT-JOHN DE CRÈVECOEUR, Voyage dans la Haute Pensylvanie et dans l'état de New-York, tome 1, 1801, page 256 ). Dans toutes les positions que l'escarpement du chemin l'obligeait à prendre (HONORÉ DE BALZAC, Le Médecin de campagne, ...

1 page - 1,80 ¤

Dictionnaire en ligne: ESCARPE2, substantif masculin.

Dictionnaire en ligne: ESCARPE2, substantif masculin. Vieux et argotique. Bandit qui assassine pour voler. C'était le gamin tourné voyou, et le voyou devenu escarpe (VICTOR HUGO, Les Misérables, tome 1, 1862, page 861 ). Je garde de cette conversation où éclatait sa supériorité finassière, le sentiment très fort et très amer de la parenté entre les escarpes...

1 page - 1,80 ¤

Dictionnaire en ligne: ESCARPE1, substantif féminin.

Dictionnaire en ligne: ESCARPE1, substantif féminin. ART MILITAIRE. Talus maçonné ou en terre qui borde le fossé du côté de la place fortifiée et fait face à la contrescarpe*. Je descendis dans le fossé, je grimpai contre le mur d'escarpe en me cramponnant aux pierres (JOSEPH ARTHUR COMTE DE GOBINEAU, Pléiades, 1874, page 73) : Ø À...

1 page - 1,80 ¤

Dictionnaire en ligne: ESCARPÉ, -ÉE, participe passé et adjectif.

Dictionnaire en ligne: ESCARPÉ, -ÉE, participe passé et adjectif. I.— Participe passé de escarper1* II.— Adjectif. A.— Qui est en pente abrupte. Rochers, montagnes escarpé(e)s. Au milieu des grands replis des monts escarpés (GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 1, Histoire corse, 1881, page 44 ). Un chemin escarpé et glissant surplombait la mer...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 ... 16643 16644 16645 16646 16647 16648

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit