LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Quand pouvons-nous dire que notre vouloir est libre ?

C'est un sujet sur l'absence de contraintes physiques, morales, politiques... Relisez bien le texte de Leibniz et l'analyse que vous venez d'en faire.Vous y avez de nombreux éléments de réponse.* Soulignez que la volonté est le fait d'un être libre.* Analyse cartésienne : la volonté est infinie, elle est ma ressemblance à Dieu. Mon vouloir...

4 pages - 1,80 ¤

Affirme-t-on sa liberté en refusant d'admettre une vérité évidente ?

* Kant fait apparaître que l'opposition entre liberté et contrainte ne fonctionne pas toujours. Ainsi, une colombe en vol pourrait croire que l'air la freine, mais s'il n'y avait pas d'air, elle ne pourrait pas voler du tout. Ce qui la freine est aussi ce qui la porte. De même, la notion de liberté absolue, au sens d'une...

5 pages - 1,80 ¤

A-t-on le droit de renoncer à sa liberté ?

– Cette question pose le problème auquel le texte de Rousseau tente de répondre : la liberté est-elle un bien constitutif, inaliénable de l'homme et, dans ce cas, peut-on légitimement, volontairement dire non à ce qui nous constitue ? Bref, a-t-on le droit de choisir de ne pas être libre ? – La liberté est la...

19 pages - 1,80 ¤

A quelles conditions l'idée de progrès est-elle acceptable ?

Note : 7/10

La démonstration par la négation de la négation de la nécessité historique de la fin du capitalisme (d'ailleurs annoncée dans le même texte comme plus rapide que sa genèse, en raison du caractère collectif de la production) peut laisser perplexe en cette fin de siècle. Si la loi conserve sa validité, l'application qu'en faitMarx à l'échelle macrohistorique ne...

3 pages - 1,80 ¤

FAUT-IL DESIRER L'IMPOSSIBLE? ?

Note : 7/10

||Les Grands hommes, qui ont changé le cours de l'histoire, ou l'ont façonné sur le modèle de leur volonté, sont ceux qui ont rendu possible ce qui paraissait inconcevable, ou inaccessible. Les Grands hommes ont désiré ce à quoi tout le monde avait renoncé, ou n'avait même pas osé penser, étant donné son caractère a priori irréalisable. Mais...

5 pages - 1,80 ¤

UN HOMME RAISONNABLE EST-IL UN HOMME INSENSIBLE ?

Note : 7/10

|| Analyse du Sujet : Un sujet très classique. La raison exclut-elle d'éprouver des sentiments (ou peut-elle contribuer à une liberté spirituelle qui tienne compte de l'existence du sensible) ? Conseils pratiques : Commencez par bien définir les mots raisonnable et insensible. Évitez les définitions trop étroites. Appuyez-vous sur des connaissances solides du cours (par exemple, ici, les trois niveaux...

3 pages - 1,80 ¤

LA CONSCIENCE ME FAIT-ELLE CONNAÎTRE QUE JE SUIS LIBRE ?

Note : 7/10

Descartes définissait la conscience par la pensée. La conscience caractérise l'attitude philosophique par excellence. C'est le célèbre « Connais-toi toi-même « socratique. La conscience apparaît donc comme la spécificité de l'homme capable de prendre conscience, c'est-à-dire de faire retour sur soi, capable de réfléchir. Mais avoir conscience que je suis est-ce connaître ce que je suis ? et...

8 pages - 1,80 ¤

POURQUOI REFUSE-T-ON LA CONSCIENCE A L'ANIMAL ?

Note : 7/10

Les gorilles sont les animaux les plus proches de l'homme.* Pourquoi ne pourrait-on pas accorder la conscience à l'animal ? Pourquoi la conscience ne serait-elle le propre que de l'homme, qui dit-on pourtant descend du singe ? Qu'y a-t-il d'inacceptable dans cette idée de conscience animale ?■ CORRIGÉL'homme a toujours été impressionné par l'animal. Dans toutes les sociétés,...

4 pages - 1,80 ¤

PEUT-ON SE PASSER D'UN MAÎTRE ?

Note : 7/10

Et Kant que « la paresse et la lâcheté sont les causes qui expliquent qu'un si grand nombre d'hommes, après que la nature les a affranchis depuis longtemps d'une direction étrangère [...] restent volontiers, leur vie durant, mineurs, et qu'il soit si facile à d'autres de se poser en tuteurs des premiers «, (Qu'est-ce-que...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il apprendre à être libre ?

Note : 7/10

* « Il n'y a donc point de liberté sans Lois, ni où quelqu'un est au-dessus des Lois : dans l'état même de nature, l'homme n'est libre qu'à la faveur de la Loi naturelle qui commande à tous. » (Rousseau). D'emblée, nous ne sommes pas libres. Nous avons à le devenir.III. A quelle liberté devons-nous donc parvenir ? *...

3 pages - 1,80 ¤

LES PEUPLES ONT-ILS DES DROITS COMME LES PERSONNES ?

Note : 7/10

« La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen « parle du sujet humain en tant aussi que sujet juridique. Le sujet humain est une personne à la fois physiquement et moralement. La nation est-elle aussi sujet physique et moral au même titre que l'individu et possède-t-elle alors des droits ? La nation, comme entité, a-t-elle alors...

2 pages - 1,80 ¤

PEUT-ON FONDER LE DROIT SUR LA FORCE ?

Note : 7/10

L'obéissance ne peut naître que de ma volonté raisonnable d'obéir. « L'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté « dit Rousseau.   L'obéissance au seul appétit est esclavage et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. (Du Contrat Social) La liberté ne consiste pas...

4 pages - 1,80 ¤

PEUT-ON ADMETTRE L'IDÉE D'UN DROIT A LA RÉVOLTE ?

Note : 7/10

||La révolte peut-elle être un droit ? Si la question se formule en ces termes, c'est que les deux notions semblent se contredire. L'idée de droit évoque d'abord la règle commune qui permet la coexistence des individus en société et ne peut être violée sans mettre en cause cette coexistence. La révolte, elle, apparaît...

6 pages - 1,80 ¤

PEUT-ON ÊTRE L'HISTORIEN DE SON TEMPS ?

Note : 7/10

(Introduction à la philosophie de l'histoire)III. L'historien peut essayer d'être l'historien de son temps : mais il n'y a pas de leçons de l'histoire* « On dit aux gouvernants, aux hommes d'État, aux peuples de s'instruire principalement par l'expérience de l'histoire. Mais ce qu'enseignent l'expérience et l'histoire, c'est que peuples et gouvernements n'ont jamais rien appris de...

2 pages - 1,80 ¤

A-T-ON RAISON D'ACCUSER LA TECHNIQUE ?

Note : 7/10

II. La technique vise l'intérêt * La technique a donc permis à l'homme de maîtriser son environnement. On accuse pourtant aujourd'hui la technique : accidents dans les centrales nucléaires, épuisement des ressources énergétiques de la planète, chômage, troubles sociaux... La technique, élément de la culture humaine, serait en quelque sorte hors de la culture,...

6 pages - 1,80 ¤

LA TECHNIQUE A-T-ELLE POUR BUT D'AMÉLIORER LA NATURE OU DE LA DÉTRUIRE ?

Note : 7/10

* Grâce à cette maîtrise souhaitée par Descartes, l'homme vit mieux : sa santé, sa longévité, son hygiène de vie en général ont suivi une courbe ascendante. * De même, la technique a facilité votre vie : robots électro-ménagers, nouveaux moyens de transport et de communication qui réduisent les distances, etc. On pense donc au...

5 pages - 1,80 ¤

LA TECHNIQUE NOUS ÉLOIGNE-T-ELLE DE LA NATURE ?

Note : 7/10

Il peut alors l'exploiter. Elle est faite pour lui. II. Ambivalence du progrès technique * Rousseau avait bien compris que progrès technique et progrès moral n'allaient pas de pair. « [...] Dans ce nouvel état, avec une vie simple et solitaire, des besoins très bornés, et les instruments qu'ils avaient inventés pour y pourvoir, les hommes jouissant d'un fort grand...

2 pages - 1,80 ¤

EST-CE LE REGARD DU SPECTATEUR QUI FAIT L'OEUVRE D'ART ?

Note : 7/10

Si l'artiste ne cherche pas et ne peut pas satisfaire, plaire à tous, son utilité n'est-elle que de plaire à quelques-uns? L'art est aussi un métier. Il permet à certains d'en vivre, d'autres se satisfont seulement de l'oeuvre. Même si ce métier est parfois ingrat, l'artiste persévère face à la parfois parfaite incompréhension...

4 pages - 1,80 ¤

DEVIENT-ON ARTISTE EN IMITANT LES AUTRES ARTISTES ?

Note : 7/10

Le véritable artiste est celui qui échappe aux règles établies de l'artKant définit les beaux-arts comme les arts du génie, et le génie comme « la disposition innée de l'esprit par laquelle la nature donne ses règles à l'art ». Il se caractérise par : 1) l'originalité : « le génie est le talent de produire ce dont on...

3 pages - 1,80 ¤

EST-IL NÉCESSAIRE D'ÊTRE CULTIVÉ POUR APPRÉCIER UNE OEUVRE D'ART ?

Note : 7/10

Pourtant cette universalité et cette nécessité (caractère même de la raison) sont reconnues sans concept ! Elles ne sont accessibles qu'au sentiment. La valeur d'une oeuvre d'art n'est pas quelque chose qui se prouve mais s'éprouve. Pour apprécier Racine, nul besoin d'avoir lu L'Art poétique de Boileau.Il serait alors à la fois nécessaire d'être éduqué, mais en même...

2 pages - 1,80 ¤

L'ART NOUS DÉTOURNE-T-IL DU RÉEL ?

Note : 7/10

||• L'art, que le sens commun définit comme une activité oisive -par opposition au travail, activité contraignante, pénible- aurait comme fonction de nous éloigner de ce réel du travailleur, du quotidien « métro-boulot-dodo «.• Mais la réalité correspond-elle à cela ? Ce que l'on voit, sent, touche, est-il toute la réalité ?L'art ne permet-il pas d'aller au-delà des...

12 pages - 1,80 ¤

FAUT-IL RENONCER A L'IDÉE QUE L'HOMME A UNE NATURE ?

Note : 7/10

|| Introduction : Michel Foucault disait des sciences humaines qu’elles avaient signé la « mort de l’homme «, en effet en expliquant l’homme comme un objet soumis à des déterminismes de toutes sortes, les sciences ont ramené l’homme au niveau de tout objet de la nature et ont tué l’idée de l’homme surnaturel. L’idée que l’homme a une nature implique qu’il agit, existe,...

3 pages - 1,80 ¤

À QUOI SERT LA PHILOSOPHIE ?

Note : 7/10

Seule et unique science qui est à elle-même sa propre fin, elle ne se pratique pas en vue d'un autre intérêt que celui qu'elle trouve en elle-même : elle est la seule discipline de l'esprit réellement libre. Elle nous affranchit avant tout de la dépendance primitive qu'est l'ignorance. La connaissance scientifique libère de la contrainte naturelle, l'effort de...

6 pages - 1,80 ¤

L'ATTITUDE PHILOSOPHIQUE PEUT-ELLE ÊTRE DÉFINIE PAR LA DÉCISION DE NE JAMAIS CROIRE ?

Note : 7/10

Il y a un scepticisme antique et un scepticisme moderne. Le scepticisme est en quelque sorte une généralisation du doute. Je ne suis sûr de rien, je suis sans cesse trompé par mes sens. La recherche de la vérité n'a pas de terme, je ne peux jamais croire avoir atteint le vrai. b)                 Il s'oppose classiquement au dogmatisme, lequel...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16474 16475 16476 16477 16478 16479 16480 16481 16482 16483 16484 16485 16486 16487 16488 16489 16490 16491 16492 16493 16494 16495 16496 16497 16498 16499 16500 16501 16502 16503 16504 16505 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 ... 16825 16826 16827 16828 16829 16830

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit