LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le langage n'est-il qu'un outil ?

Parler, c'est être capable d'adapter son langage à une variété indéfinie de situations, d'inventer indéfiniment des combinaisons de signes "pour répondre au sens de tout ce qui se dira en sa présence". Lire : Descartes, Discours de la méthode, cinquième partie. Le...

6 pages - 1,80 ¤

Suffit-il d'être dans le présent pour vivre le présent ?

B. L'être animalBien qu'il ne puisse comme moi nommer les éléments de son milieu, l'animal les « connaît » à sa manière : il est informé des dangers éventuels, de l'emplacement d'une proie, de la course à effectuer pour l'atteindre, etc. Ses actions sont des réactions à ce qui l'entoure ou aux besoins de son organisme, et elles...

6 pages - 1,80 ¤

Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?

Mais les rapports festifs - fussent-ils l'objet d'immenses mobilisations collectives orientées vers une consommation massive de produits, comme à l'occasion de Noël ou dans certains carnavals contemporains - paraissent peu de chose face aux dissipations d'un luxe inouï que s'offrent les sociétés primitives   2) Une réciprocité universelle ?    1 - Un échange désintéressé.  Pourtant, dire que l'on donne pour recevoir revient...

3 pages - 1,80 ¤

À quelles conditions une activité est-elle un travail ?

En ce sens le travail est plus noble que le simple fait de vouloir gagner sa vie, il est ce qui permet à l'homme d'exprimer son humanité : comme l'ont montré ARISTOTE et MARX. L'homme se distingue de l'animal de nombreuses façons : il est doté d'une conscience, a le sens de la religion, est capable de pensée...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi revenir sur le passé ?

Au fond, comprendre c'est relier le présent au passé. Mais le passé n'est jamais que du présent qui n'est plus que sur le mode de l'avoir-été. En outre, il y a un présent de ce passé. Comprendre le présent, c'est l'articuler au passé qui est encore en quelque manière présent. On voit donc que la compréhension du passé...

2 pages - 1,80 ¤

La religion et la morale ont-elles la même finalité ?

Note : 10/10

RELIGION Étymologie discutée. Cicéron fait dériver le mot du latin relegere qui s'oppose à neglegere comme le soin et le respect s'opposent à la négligence et à l'indifférence. D'autres font dériver le mot de religare: La religion est avant tout le lien qui rattache l'homme à la divinité : «La religion consiste dans un sentiment absolu de...

3 pages - 1,80 ¤

Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ?

Note : 10/10

S'affranchir de la pression de toute loi pour ne suivre que l'anarchie des penchants et des désirs, c'est le vrai bonheur, qui coïncide avec la vraie liberté. L'homme libre se veut amoral : refusant de se soumettre à la contrainte du devoir, mais aussi refusant de voir en lui-même l'origine de la loi...

7 pages - 1,80 ¤

La liberté se définit-elle comme un pouvoir de refuser ?

Note : 10/10

C'est ainsi que Calliclès dans le Gorgias identifie la liberté naturelle de l'individu à l'épanouissement sans restriction des passions humaines. « Comment en effet un homme pourrait-il être heureux, s'il est esclave de quelqu'un. Mais voici ce qui est beau et juste suivant la nature, je te le dis en toute franchise, c'est que, pour bien...

5 pages - 1,80 ¤

Nature et société sont-elles au même titre objet de science ?

Note : 10/10

On sait combien le repérage ou la constitution d'un tel monde est un phénomène historiquement tardif.Lorsqu'il établit sa loi des états, Auguste Comte montre d'abord, dans les états théologique et métaphysique, combien l'objet et le sujet se trouvent étroitement confondus. Pour l'esprit théologique, les phénomènes que nous qualifions de naturels dépendent des volontés ou des caprices des dieux,...

3 pages - 1,80 ¤

La raison est-elle seulement affaire de logique ?

Note : 10/10

Si la raison n'était qu'une affaire de logique, tous les problèmes de l'humanité devraient pouvoir se résoudre par des calculs. Cela signifierait que le monde humain aurait acquis une telle « pureté « qu'en auraient disparu, entre autres choses, les sentiments, les passions, tout ce qui, dans l'homme, renvoie à l'unicité de chaque...

4 pages - 1,80 ¤

À quoi reconnaît-on une attitude religieuse ?

Note : 10/10

Sujet 3505À quoi reconnaît-on une attitude religieuse ? éléments de réflexion * L'athéisme théorique. Il consiste, semble-t-il, en la négation explicite de Dieu, au refus de reconnaître tout principe d'unité, transcendant ou immanent à l'univers empirique. La difficulté, lorsqu'on parle d'athéisme, tient au fait de savoir ce que l'on nie exactement en niant l'existence d'un Dieu. Si nier Dieu, c'est nier un...

3 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il contradiction entre la prétention des sciences à la vérité et le fait qu'elles ont une histoire ?

Note : 10/10

« En fait, la vérité scientifique est une prédiction, mieux une prédication. Nous appelons les esprits à la convergence en annonçant la nouvelle scientifique, en transmettant du même coup une pensée et une expérience, liant la pensée à l'expérience dans une vérification : le monde scientifique est donc notre vérification. » Le Nouvel esprit scientifique.   L'histoire des sciences est ainsi faite...

4 pages - 1,80 ¤

De quelle vérité l'opinion est-elle capable ?

Note : 10/10

En d'autres termes, même lorsque l'opinion rencontre la vérité, ce n'est toujours que l'effet du pur hasard. L'opinion implique une adhésion affective. Un conflit entre deux opinions différentes est par exemple sans issue puisque chaque parti reste incapable de persuader l'autre en argumentant. Or la vérité est toujours une, on ne peut pas concevoir qu'il y ait plusieurs...

2 pages - 1,80 ¤

Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?

Note : 10/10

La science semble donc, en expliquant que le monde se limite à un enchaînement de causes, s'éloigner de certains aspects de la réalité.   2/ L'approche scientifique cloisonne le réel, qui ne se limite pas à elle.   - Relativité du savoir scientifique. La science ne peut se ...

9 pages - 1,80 ¤

La technique peut-elle améliorer l'homme ?

Note : 10/10

L'homme est démuni et le monde est une lutte pour la survie. La technique est alors un moyen d'adaptation de l'homme à un milieu farouche. Dès lors, la technique est aussi ce qui fonde la supériorité de l'homme et lui assure une maîtrise de la nature. Elle améliore certes la vie de l'homme, lui...

4 pages - 1,80 ¤

L'art n'est-il qu'un mode d'expression subjectif ?

Note : 10/10

Loin de s'inscrire dans le dualisme « expression subjective « / manifestation objective, l'art semble être le terrain de jeu d'une subjective qui se transcende en vue de la création   1. L'artiste génial est créateur de SES propres règles - l'autonomie authentique   Nous renvoyons au texte de Kant, La critique de...

4 pages - 1,80 ¤

Pourquoi craindre la mort ?

Note : 10/10

En effet, l'artiste a le sentiment d'échapper au sort de l'humanité moyenne, c'est-à-dire, à l'absolue disparition de son être. Il sait que quelque chose demeurera de lui, quelque chose d'unique et qui perpétuera son souvenir après sa mort. L'art peut le délivrer de la peur de la mort, en tant qu'il le délivre du...

4 pages - 1,80 ¤

Le désir peut-il être désintéressé ?

Note : 10/10

Cette dénonciation de la sexualité (« le grand secret »), en particulier dans le chapitre férocement misogyne des Parerga « sur les femmes et Freud pourra trouver chez Schopenhauer non seulement la subversion du moi et le primat de la sexualité, mais même l'ébauche d'une théorie du refoulement. En perpétuant l'espèce dans l'individu, la sexualité signifie au moi sa propre mort. Les...

3 pages - 1,80 ¤

Est-ce un devoir de respecter la nature ?

Note : 10/10

||1. Interrogez-vous d'abord sur le sens du concept « nature «. Il s'agit ici de l'univers dans lequel nous vivons, de ce qu'on appelle aussi l'environnement.  2. Respecter : ordinairement, on utilise ce mot pour une personne et on l'associe à une valeur morale.  I. PROBLÉMATIQUE  Doit-on ou même peut-on considérer la nature comme on considère une ...

7 pages - 1,80 ¤

La fonction sociale fait-elle l'homme ?

Note : 10/10

.. Ainsi se réalise progressivement une prédiction d'Andy Warhol sur la possibilité, pour chacun, de connaître son « quart d'heure de gloire ».Cette « gloire », gagnée grâce à une vague opinion, est nécessairement fugace, car l'opinion est évidemment versatile, et avide de découvrir la célébrité suivante. Mais le plus grave n'est peut-être pas là : il est...

2 pages - 1,80 ¤

L'intérêt pour l'histoire est-il refus du présent ?

Note : 10/10

Ce faisant, il introduit dans la réflexion philosophique la nécessité d'une connaissance historique : pour comprendre ce qui est, il faut commencer par analyser ce qui a été. De ce point de vue, l'intérêt pour l'histoire indique, non un refus du présent, mais tout au contraire le souci de l'explorer et de l'interpréter plus justement, comme « conséquence...

2 pages - 1,80 ¤

Que pouvons-nous faire de notre passé ?

Note : 10/10

||- Le « nous « peut désigner aussi bien l'individu que la collectivité : le sujet concerne dès lors les deux formes du passé.- Il y a dans l'expression « faire quelque chose du passé « une sorte de paradoxe : que faire avec ce qui n'est pas présent ? Cela suppose que, du passé, il se conserve...

4 pages - 1,80 ¤

Que vaut l'excuse : « C'est plus fort que moi » ?

Note : 10/10

On voit mal en effet comment on pourrait soutenir que, si j'agis bien, j'en revendique la responsabilité, alors que, si j'agis mal, c'est que je suis soumis momentanément à « plus fort que moi « : la responsabilité doit être dans les deux cas constante, ou inexistante. En d'autres termes, c'est la volonté – ou son absence –...

6 pages - 1,80 ¤

Ne fait-on son devoir que par crainte du regard d'autrui ?

Note : 10/10

Établissez dans quelle situation on peut être amené à tenir cette position et qualifiez-la philosophiquement si on l'étend à toute l'humanité. 5      Pourquoi dit-on « son » devoir, alors que, la plupart du temps, il s'impose à tout être humain et donc ne semble pas personnel ? 6      Analysez la notion de regard, et indiquez de quelle façon elle pèse sur la...

4 pages - 1,80 ¤

Défendre ses droits, est-ce la même chose que défendre ses intérêts ?

Note : 10/10

[I. Confusion possible entre les droits et les intérêts] Lorsqu'une personne est victime d'un cambriolage, elle peut évidemment se sentir lésée dans son droit de propriété, mais elle peut aussi ressentir une agression d'ordre plus intime, comme si le cambrioleur s'en était pris à ses intérêts personnels : lui voler des vêtements, c'est bien la priver de biens qu'elle...

9 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16474 16475 16476 16477 16478 16479 16480 16481 16482 16483 16484 16485 16486 16487 16488 16489 16490 16491 16492 16493 16494 16495 16496 16497 16498 16499 16500 16501 16502 16503 16504 16505 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 ... 16683 16684 16685 16686 16687 16688

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit