LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La religion et la morale ont-elles la même finalité ?

) Ce qui explique pourquoi une chose est telle qu'elle est : organisation de son activité ou de ses parties ; cf. finalité. 4. - Fin dernière : fin ultime au sens de but ou de terme absolu, tel que le souverain bien ; SYN. fin suprême ; fin en soi : pour KANT, fin objective, nécessaire, inconditionnelle...

5 pages - 1,80 ¤

La morale s'apprend-elle ?

Cette autorité peut être celle d'un précepteur : c'est la version que privilégie Montaigne dans ses Essais ; c'est encore celle qu'admet Rousseau dans Émile, où le précepteur, qui remplace les parents, a pour tâche, non pas comme on le dit volontiers en caricaturant quelque peu la pensée de Rousseau, de procéder à une éducation naturelle, mais de...

3 pages - 1,80 ¤

N'est-on moral que par intérêt ?

Note : 7/10

|| Analyse du sujet :   -          Le sujet ne demande pas s’il arrive qu’on soit moral par intérêt, mais si l’intérêt n’est pas justement l’unique raison d’être de la morale. -          La formulation du sujet est quelque peu provocatrice, car intuitivement, on a tendance à opposer la morale à l’intérêt, comme on opposerait l’altruisme à l’égoïsme. Il est courant de considérer...

3 pages - 1,80 ¤

Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ?

Note : 7/10

L'obéissance au seul appétit est esclavage et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. (Du Contrat Social) La liberté ne consiste pas à suivre nos désirs. Elle n'est pas dans l'absence de contraintes mais dans le libre choix des contraintes que l'on se donne à soi-même. On peut...

7 pages - 1,80 ¤

La liberté se définit-elle comme un pouvoir de refuser ?

Note : 5.1/10

||Le premier sens de la liberté qui vient à l’esprit est celui qui l’identifie à l’absence de contraintes, au fait de ne pas être empêché et d’agir selon son désir et sa volonté. En ce sens associer la liberté au pouvoir de refuser est admissible dans la mesure où l’objet de ce pouvoir serait les contraintes que l’on...

6 pages - 1,80 ¤

Nature et société sont-elles au même titre objet de science ?

Note : 5.1/10

Le physicien fait bien partie du monde qu'il étudie, mais ce n'est pas le monde dans son ensemble qu'il cherche à connaître : son approche se cantonne à un phénomène « local «, qu'il peut considérer « objectivement « parce qu'il lui est totalement étranger. Pour le sociologue, la situation n'est pas exactement équivalente : il fait partie...

3 pages - 1,80 ¤

La raison est-elle seulement affaire de logique ?

Note : 5.1/10

* Par opposition à l'expérience : faculté de fournir des principes a priori (c'est-à-dire indépendants de l'expérience) * Au sens objectif : principe d'explication, cause (exemple : les raisons d'un phénomène). * Argument destiné à légitimer un jugement ou une décision (exemple : donner ses raisons). [Introduction] Le vocabulaire non spécialisé distingue volontiers, à partir du substantif « raison «, deux adjectifs...

3 pages - 1,80 ¤

À quoi reconnaît-on une attitude religieuse ?

Note : 5.1/10

La religion ne se résume donc pas qu'à des rituels individuels on peut donc la reconnaître dans des réunions, des rassemblements de fidèles.  Le sacrifice est également une forme étendue du culte à Dieu qui vise à l'honorer par une offrande (homme, animal, nourriture). Ce rituel veut symboliser l'amour mais aussi la crainte des...

3 pages - 1,80 ¤

Y-a-t-il contradiction entre la prétention des sciences à la vérité et le fait qu'elles ont une histoire ?

Note : 5.1/10

La vérité ou la fausseté qualifient donc non l'objet lui-même mais la valeur de mon assertion.La philosophie, parce qu'elle recherche la vérité, pose le problème de ses conditions d'accès et des critères du jugement vrai.   Analyse du sujet     ·         Eléments de définition   ® Contradiction = 1° Relation entre deux propositions dont l'une est la négation de l'autre parce qu'elles diffèrent en tout - en quantité...

8 pages - 1,80 ¤

De quelle vérité l'opinion est-elle capable ?

Note : 5.1/10

ou un « de mon point de vue... » qui signaleraient immédiatement un enracinement dans la singularité, et ne laisseraient présager, en guise de ce que l'on nomme si volontiers « débat d'opinions », qu'un affrontement de jugements a priori dont ne pourrait sortir aucune idée claire, chaque intervenant demeurant en général, à la fin d'un tel...

3 pages - 1,80 ¤

Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?

Note : 5.1/10

 » En effet, si la science moderne prend naissance avec l'apparition de l'expérimentation, la croyance en l'observation, en l'expérience première et en ses prétendus faits est l'obstacle premier et majeur à la connaissance rationnelle. L'exemple le plus célèbre et le plus célébré reste le dispositif expérimental par lequel Galiléé, à l'aube du XVII ième, parvint à établir correctement la...

7 pages - 1,80 ¤

La technique peut-elle améliorer l'homme ?

Note : 5.1/10

Les techniques médicales ont désormais la capacité d'intervenir sur les personnes elles-mêmes et sur ce qui les définit traditionnellement. De tels aboutissements inaugurent-ils une ère radicalement neuve, dans laquelle l'homme pourrait être « amélioré« ? ou s'agit-il seulement d'une amplification de phénomènes déjà anciens ? [II. Les améliorations déjà effectuées] D'un certain point de vue, on peut admettre que...

4 pages - 1,80 ¤

L'art n'est-il qu'un mode d'expression subjectif ?

Note : 5.1/10

||L'art n'est-il qu'un mode d'expression subjectif ? - cette question est formulée de façon totale : soit il n'est qu'un mode d'expression subjectif, soit il n'est pas que cela et donc la question qu'il faudra se poser est la suivante : quel est-il dans ce cas précis ? Notons l'emploi du «ne...que « qui sera...

11 pages - 1,80 ¤

Que veut-on dire quand on dit : «C'est beau » ?

Note : 5.1/10

Cette finalité ne se ramène pas au critère classique de la perfection puisque celle-ci suppose Inadéquation de ce qui est à l'idée ou concept. Or, nous venons de le voir, le jugement de goût est toujours particulier et ne procède pas par concepts. Cette finalité est sans fin. On ne peut lui assigner...

6 pages - 1,80 ¤

Pourquoi craindre la mort ?

Note : 5.1/10

||La question « pourquoi « peut s’entendre de deux manières : lorsque je demande « pourquoi «, je demande quelle est la cause de quelque chose, qu’elle est la raison du fait qu’elle se soit produit. Mais je peux interroger également le but de cette chose, sa fin, l’objet vers quoi elle tend : je demande par exemple...

6 pages - 1,80 ¤

Le désir peut-il être désintéressé ?

Note : 5.1/10

Bien au contraire, l'effort pour être et le désir qui le signifie ou l'exprime sont un mouvement vers l'accroissement de la puissance ; non pas certes de la domination, mais de la puissance d'exister, et du pouvoir d'affirmation. Spinoza renverse encore une fois l'ordre des termes : ce n'est pas pour connaître que l'homme désire...

6 pages - 1,80 ¤

Notre pensée est-elle prisonnière de la langue que nous parlons ?

Note : 5.1/10

Dans ce cas, la langue influence-t-elle la pensée, la transforme-t-elle ? 1ère partie : la langue est un carcan à notre pensée. « Nous pensons un univers que notre langue a d'abord modelé «, affirme Benveniste (Benveniste, Problèmes de linguistiques générale). Il signifie par là qu'en fonction de la langue que nous parlons, nous ne « découpons «...

15 pages - 1,80 ¤

La question : « Qui suis-je ? » admet-elle une réponse exacte ?

Note : 8.5/10

Ce sujet est l'illustration parfaite de la nécessité de bien lire la question jusqu'au bout: il ne s'agit pas seulement de parler de la connaissance de soi en général mais de réfléchir à un problème précis à propos de la question « qui suis-je ? «. On ne se lancera donc pas sur des souvenirs à propos de...

6 pages - 1,80 ¤

Est-ce un devoir de respecter la nature ?

Note : 8.5/10

||A l’heure du réchauffement de la planète et du dérèglement climatique, le respect de l’environnement et donc de la nature, semble une évidence. Et pourtant, dans un monde tel que le nôtre, la nature fait surtout l’objet d’une connaissance scientifique ou d’une exploitation en vue de combler les besoins humains. Il nous arrive d’admirer...

6 pages - 1,80 ¤

Les hommes sont-ils des êtres à part dans la nature ?

Note : 8.5/10

Le mot nature est ambigu. Le naturalisme du xviiie siècle par exemple est contradictoire. D'une part son épistémologie réduit la nature à un mécanisme (des faits soumis à des lois nécessaires) indifférent aux valeurs humaines. D'autre part, sa morale prétend se fonder sur la nature, c'est-à-dire sur des tendances spontanées, supposées bonnes; la nature devient alors la Mère-Nature,...

3 pages - 1,80 ¤

Promettre, est-ce renoncer à sa liberté ?

Note : 8.5/10

|| Analyse du sujet : l        Il ne s'agit pas ici de chercher une définition de la promesse, mais de chercher si elle implique une renonciation à la liberté. Pour cela, il faudra cependant chercher à définir ce que peut être une promesse. l        La promesse revient-elle toujours/parfois/jamais à renoncer à sa...

6 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle possible sans le courage ?

Note : 7/10

Car toute notion est "couplée" à sa notion opposée. Celle du mal n'a de sens que par celle du bien. La méchanceté du monde est relative, elle s'inscrit dans le temps, elle s'oppose à un bien absolu, antérieur et extérieur au monde qui mérite la majuscule: le Bien. Un temps initial qui prend nom d'âge d'or, et l'on...

19 pages - 1,80 ¤

Changer est-ce devenir quelqu'un d'autre ?

Note : 7/10

||  Le temps nous fait sans cesse changer. Je ne suis déjà plus celui que j'étais il y a un instant. Qu'y a-t-il de commun entre l'enfant insouciant que j'étais, l'adolescent que je suis et le vieillard que je serai ? Sans doute rien. Pourtant c'est toujours de moi, de la même personne dont il s'agit. Qu'est-ce qui nous...

11 pages - 1,80 ¤

Le développement de la technique obéit-il à une fatalité ?

Note : 7/10

Ainsi, quels que soient les événements qui le précèdent, le résultat final est nécessaire ; Le fatalisme rend donc impossible toute liberté humaine. Le problème de la fatalité dans le développement de la technique implique que ce même développement est appelé à se réaliser de manière continuelle, inéluctable, sans que l'homme n'y puisse rien. Ainsi, on peut par...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que l'histoire que nous vivons ?

Note : 7/10

Quel destin pour les civilisations?Formées par l'héritage des coutumes, la volonté et la raison des hommes, les civilisations naissent et meurent. La violence anime l'histoire, mais peut-être aussi une sorte de Providence qui fait que l'humanité dure et se transforme, qu'elle ne se détruit pas intégralement (même si elle en a aujourd'hui les moyens avec les bombes atomiques).Des...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16478 16479 16480 16481 16482 16483 16484 16485 16486 16487 16488 16489 16490 16491 16492 16493 16494 16495 16496 16497 16498 16499 16500 16501 16502 16503 16504 16505 16506 16507 16508 16509 16510 16511 16512 16513 16514 16515 16516 16517 16518 16519 16520 16521 16522 16523 16524 16525 16526 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 ... 16683 16684 16685 16686 16687 16688

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit