LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'illusion du « déjà-vu ». ?

D'où vient cette « illusion » ? En est-ce d'ailleurs vraiment une ? Oui, sans doute, pour ma conscience en tant que conscience, si je « sais » que je n'ai jamais été à tel endroit, tout en éprouvant, avec la puissante force d'affirmation dont peut disposer ce genre d'impression en ces occasions, le sentiment qu'effectivement (nécessairement et évidemment) cette situation fut vécue par...

2 pages - 1,80 ¤

Déterminisme psychique et liberté ?

Le doute de la la liberté manifeste la liberté irréductible de l'esprit qui est capable de réfléchir son adhésion. Ce que dit Hegel : « la liberté [...] est la négation du donné ». -L'inconscient suppose aussi un retour sur soi-même à travers la psychanalyse. Il s'agit d'essayer de retrouver les motifs de nos actions, motifs qui nous échapper....

5 pages - 1,80 ¤

La physique est-elle le modèle de toute science ?

Ainsi, par exemple, il est vrai que toute augmentation du pouvoir d'achat se traduit par une hausse de la consommation ou encore que le blocage des loyers entraîne une raréfaction des logements mis en location. Mais est-il besoin de souligner que la scientificité d'une théorie ne se mesure pas non plus à son pouvoir de prévision ?En fait, la...

5 pages - 1,80 ¤

L'idée de loi et la notion de hasard ?

BERNARD) ; les positivistes opposent l'explication par les causes à celle par les lois dans lesquelles ils voient « des relations constantes qui existent entre des phénomènes observés » (A. COMTE). 5. - Loi naturelle : a) Prescription du droit naturel. b) Loi de la nature. IDÉE: Parfois synonyme de représentation mentale, parfois de concept (idée générale et...

4 pages - 1,80 ¤

A QUOI RECONNAIT-ON QU'UNE THEORIE EST SCIENTIFIQUE ?

Note : 8/10

||Une théorie est scientifique si elle respecte un certain nombre d'exigences méthodologiques. Or, c'est précisément la science qui fixe elle-même ces critères, qui constituent eux-mêmes une théorie. L'essentiel, c'est qu'une théorie soit vraie, c'est-à-dire adaptée à son objet, ce que ne peut pas toujours la science pure.  || Formalisation mathématique et capacité de prédiction. Une théorie...

5 pages - 1,80 ¤

Un problème classique réalité ou idéalité du temps et de l'espace ?

Note : 8/10

Le phénomène est défini par Kant comme « l'objet indéterminé d'une intuition empirique «. « Indéterminé « dans la mesure où, immédiatement appréhendé, le phénomène désigne l'impression produite en nous par un divers sensible, sans que nous sachions encore ce qu'est ce divers. Cependant ce que nous voyons, sentons, n'est pas seulement une matière brute ; un phénomène a bien déjà une matière,...

7 pages - 1,80 ¤

L'instant ?

Note : 8/10

A l'intuition bergsonienne de la durée, Bachelard oppose une intuition de l'instant, l'idée d'une discontinuité. Minuit le 31 décembre 1999 n'est déjà plus 0 heure le 1er janvier de l'an 2000.Si le temps est créateur, il faut qu'il soit discontinu, sans quoi ce serait le passé qui se continuerait dans le présent et le futur, comme la cause...

2 pages - 1,80 ¤

La spatialisation du temps ?

Note : 8/10

Il n'a pas besoin, non plus, d'oublier les états antérieurs. Il suffit qu'en se rappelant ces états il ne les juxtapose pas à l'état actuel comme un point à un autre point mais les organise avec lui, comme il arrive quand nous nous rappelons, fondues pour ainsi dire ensemble, les notes d'une mélodie. » Mais notre intelligence (faculté analytique,...

3 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Mon impuissance par rapport au temps ?

Note : 8/10

d'être renversé à nouveau. »Le temps tel que se le représente la science historique (et aussi le christianisme qui a une perspective historique : la création, le pêché, la Rédemption) est  irréversible. Chaque instant est vécu, puis englouti à jamais. Le temps ainsi représenté est comme une ligne parcourue par un mobile qui ne revient jamais en arrière. NIETZSCHE récuse...

5 pages - 1,80 ¤

Ma situation contingente dans l'espace et dans le temps ?

Note : 8/10

« Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie » sonne comme un cri de détresse et d'angoisse. Ce qui cause ce frisson n'est d'autre que la disproportion entre le sujet et l'éternité, l'infinité du monde. Devant  un silence éternel, devant des espaces infinis, comment ne pas sentir sa vanité ? Non seulement l'univers n'a rien à m dire, mais il...

3 pages - 1,80 ¤

BEAU NATUREL ET ARTISTIQUE ?

Note : 5.1/10

Ce que l'on dit est purement informatif. L'autre peut répondre par un « moi aussi ».  A une information succède une autre.  De cet échange ne résultera pas un approfondissement de la connaissance du navet. Par contre, lorsqu'on dit: « c'est beau », on attend une réponse, on désire partager l'émotion, la communiquer. Spontanément nous savons que le ressenti n'est pas de...

6 pages - 1,80 ¤

FONCTION ET VALEUR DE L'ART. ?

Note : 5.1/10

L'homme raisonnable n'y a pas sa place. L'art, ennemi de la vérité est ennemi de la morale. On trouve ici la première condamnation morale de l'art et par suite la première  justification théorique de la censure artistique dont relève encore la condamnation des « Fleurs du mal » au milieu du XXe.  Rousseau au XVIIIe, sur ce point fort différent...

6 pages - 1,80 ¤

La communication avec autrui ?

Note : 5.1/10

Il y a une seconde extériorité (sans doute plus forte) qui porte sur ce qui est conceptuellement différent (ou multiple).On pourrait appeler, du même nom d'extériorité spatiale, ces deux extériorités.Mais il y a une troisième extériorités (l'extériorité sociale) qui, n'ayant rien à voir avec les deux précédentes, est « originale » non pas tant au sens d' « intéressante », mais plutôt...

5 pages - 1,80 ¤

Le conflit comme fondement constitutif de la relation à autrui ?

Note : 5.1/10

La honte que j'éprouve lorsque s'entend les pas est reconnaissance de ce moi qu'autrui me fait être, ici d'un moi jaloux. L'apparition d'autrui ne doit pas seulement être décrite au plan de la conscience : elle affecte le monde lui-même. La conscience irréfléchie est conscience positionnelle du monde ; dès lors que rien ne vient s'interposer en elle, elle peut s'ouvrir...

15 pages - 1,80 ¤

La lutte à mort pour la reconnaissance d'autrui ?

Note : 5.1/10

Pour que je me comprenne comme conscience de soi, autre chose qu'un simple animal, il faudra que mon désir porte sur autre chose qu'un simple vivant naturel : il faudra que mon désir porte sur un autre  désir, sur un homme.Il faudra que je prouve que je dépasse le simple stade vital, que je ne suis pas un simple...

5 pages - 1,80 ¤

Pas de reconnaissance de soi sans reconnaissance d'autrui. ?

Note : 5.1/10

L'intersubjectivité, c'est-à-dire la structure commune à moi et autrui, est première par rapport à ma subjectivité.* C'est pourquoi je ne peux pas sérieusement mettre en doute l'existence d'autrui. Ce qui ne signifie pas que je sois toujours d'accord avec lui ou que je ne puisse pas le maltraiter. « Par le je pense, contrairement à la philosophie de Descartes,...

2 pages - 1,80 ¤

La conscience solidaire et l'immédiateté de la présence d'autrui ?

Note : 5.1/10

Le monde du Dasein est un monde commun. » En ce sens, la solitude et l'isolement sont des modes dérivés et secondaires de cette commune appartenance au monde.Mais, si l'on procède à l'analyse de ce qu'est le « Dasein » médiocre, immergé dans la quotidienneté , dans ses rapports les plus fréquents avec les autres, ce qui se révèle est précisément...

4 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

L'altérité de l'infini ou de Dieu ?

Note : 5.1/10

 » (« Méditation seconde »). * Le doute méthodique qui mène Descartes à remettre en cause l'existence même du monde extérieur permet de bien comprendre la distance qui me sépare d'autrui. Qu'est-ce qui me prouve, en effet, que je ne suis pas le seul être doué d'une véritable subjectivité, et que les autres ne sont pas tous des automates, ou même...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16527 16528 16529 16530 16531 16532 16533 16534 16535 16536 16537 16538 16539 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 ... 16773 16774 16775 16776 16777 16778

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit