LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

LA CRITIQUE DU LIBÉRALISME PAR LE SOCIALISME MARXISTE ?

La onzième précise que « Les philosophes n'ont fait qu'interpréter diversement le monde, ce qui importe, c'est de le transformer ». Contrairement à ce que prétend une interprétation courante, il ne s'agit pas pour Marx de répudier la philosophie et le travail de réflexion, mais de le redéfinir, et de lui donner une nouvelle place, une nouvelle tâche. Marx ne...

4 pages - 1,80 ¤

Le libéralisme économique ?

Si un produit est rare, la demande dépasse l'offre et le prix du marché s'élève au-dessus du prix «naturel». Si le produit est très abondant, c'est le contraire : le prix du marché tombe au-dessous du «prix naturel ». Seulement il arrive que les prix très élevés stimulent l'offre ; les produits chers, fabriqués en plus grand nombre, baisseront...

6 pages - 1,80 ¤

Dignité et destinée de l'homme ?

Mais dans cette perspective, - comme d'ailleurs dans celle de Marx -, s'il y a une destinée de l'espèce humaine en est-il une de la personne humaine? Teilhard en est persuadé par sa foi chrétienne, mais la croyance en la destinée et en l'immortalité de la personne peut-elle être suggérée par la simple philosophie à partir de l'expérience et...

4 pages - 1,80 ¤

Subjectivité ou objectivité des valeurs ?

L'expérience que nous faisons de la valeur est tout au contraire l'expérience d'un ordre spécifique qui existe sans nous et qui nous dépasse. L'artiste n'a pas l'impression d'inventer le beau mais bien de chercher à l'atteindre et de ne jamais y parvenir (Flaubert, dans sa Correspondance, exprime souvent son désespoir de ne pas parvenir à réaliser son idéal...

3 pages - 1,80 ¤

Le droit et la force ?

La loi a la consistance de la réflexion, acceptée par le discours de Calliclès en tant que c'est un discours et non un pure violence.La cité, dit Aristote, exclut aussi bien ceux qui sont trop inférieurs (bestialité) que ceux qui sont trop supérieurs (les dieux, les héros), puisqu'il est impossible à l'individu moyen de se reconnaître en eux....

8 pages - 1,80 ¤

La justice et l'égalité des personnes ?

).Il y a aussi des inégalités artificielles dues aux conditions sociales et à l'argent (certains ont de grandes ressources matérielles, des loisirs ; d'autres ont à peine le nécessaire. Sur quatre hommes qui meurent dans le monde, encore aujourd'hui un meurt de faim). L'institution de l'héritage introduit dès le départ des inégalités, renforcées parfois par le système des...

6 pages - 1,80 ¤

MORALES DU SENTIMENT ?

Mais Schopenhauer le condamne et privilégie le sentiment de pitié. Nietzsche au contraire l'approuve et le fonde comme principe d'action. Ainsi le jugement par lequel je décide de refuser ou de glorifier l'impulsion naturelle n'appartient pas lui-même à l'impulsion naturelle. Il est d'un autre ordre. D'ailleurs même les sentiments que je reconnais comme véritablement moraux ne sont pas toujours...

3 pages - 1,80 ¤

MORALES DE L'INTÉRÊT ?

Toutefois - du point de vue simplement psychologique - cette arithmétique du plaisir semble contestable. Elle repose sur ce postulat que «le bonheur est la plus grande somme de plaisirs diminuée de la plus petite somme de douleurs dans une existence complète». Or, en réalité, plaisir et bonheur ne sont pas des données homogènes et comparables. Ils ne...

4 pages - 1,80 ¤

La pensée magique ?

l'animisme ». Le magicien, disait Salomon Reinach, est comme « le chef d'orchestre dans le grand concert des esprits qui bourdonnent à ses oreilles ». Les ressemblances subjectives sont tenues pour des instruments d'action objective, celui qui s'empare du symbole s'empare en même temps de la chose. Le magicien prétend-il, comme le croyait Voltaire, détenir « le secret de...

2 pages - 1,80 ¤

La notion moderne de culture humaine ?

Mais si, pour beaucoup d'entre nous, la notion de culture a des résonances à la fois individualistes et spirituelles, la civilisation étant plutôt quelque chose de collectif et de matériel, il faut cependant indiquer que cet usage des mots tombe en désuétude. Dans le langage des philosophes, des anthropologues modernes, le terme de culture est devenu synonyme du...

2 pages - 1,80 ¤

Langage scientifique et langage ordinaire ?

.. « Je vous déclare unis par les liens du mariage » ne décrit pas un mariage : c'est l'acte même par lequel un maire procède au mariage de deux personnes.Il ne faut donc pas se demander si une telle phrase est vraie ou fausse (c'est-à-dire, dans le vocabulaire d'Austin, l'analyser du point de vue de sa valeur...

2 pages - 1,80 ¤

Engagement et liberté ?

C'est précisément parce que l'homme n'est d'abord rien qu'il se distingue de toute autre réalité et que son existence est liberté, ne peut qu'être liberté. La chose qui est ceci ou cela, qui n'est que ce queue est, ne saurait être libre. Un arbre ne peut jamais être que l'arbre qu'il est. Un objet n'a pas à être...

6 pages - 1,80 ¤

Définir une notion le totalitarisme ?

Depuis 1945, «totalitarisme» est devenu un terme courant, souvent synonyme d'autoritarisme, et appliqué aussi bien à des États qu'à des partis et à des idéologies. Ce concept a depuis lors fait l'objet de recherches multiples qui l'ont précisé ou en ont élargi le champ d'application.On s'est d'abord préoccupé d'approfondir ce concept dans ses liens avec les régimes particuliers...

6 pages - 1,80 ¤

Le problème de la relativité des cultures ?

Est culture tout élément, matériel ou spirituel, que l'homme hérite de son groupe : aussi bien les techniques de chasse des Bushmen que la tragédie grecque sous Périclès. Il n'y a donc aucun jugement de valeur à établir entre les cultures. L'ethnologie contemporaine est unanime pour insister sur la diversité et l'égalité des cultures, et donc sur l'impossibilité...

2 pages - 1,80 ¤

Autrui, médiateur entre moi et moi-même ?

Note : 10/10

C'est que pour Sartre, la source de tout sens, c'est la conscience (le pour-soi). Dès lors, « je dois poser le problème d'autrui à partir de mon être « (p. 300). Dans de telles conditions il n'est pas étonnant que la pluralité des consciences apparaisse comme un véritable scandale. C'est l'analyse du regard qui nous révèle sans doute...

6 pages - 1,80 ¤

Langage et vérité ?

Note : 10/10

.../... la philosophie du XXe siècle opère un déplacement : pour comprendre comment nous pouvons connaître le monde, celles-là partaient de l'« idée « ou des « facultés « de l'esprit ; la philosophie contemporaine, quant à elle, part du langage et se pose la question suivante suivante : A quelles conditions le langage peut-il représenter adéquatement le monde...

3 pages - 1,80 ¤

Les critiques de l'État ?

Note : 10/10

..). Chez Marx, la dictature du prolétariat possède des aspects assez différents selon les textes : plutôt jacobine et centralisée dans la Critique du programme de Gotha (1875), elle apparaît plus décentralisée dans La Guerre civile en France, qui rend compte de la Commune de Paris. La dictature révolutionnaire du prolétariat, proposée dans le premier texte, est la mise...

2 pages - 1,80 ¤

Libéralisme ou socialisme ?

Note : 10/10

) Proudhon critique la propriété privée qu'il considère comme un vol et dont il préconise l'abolition mais non pour la transférer à l'État car cela ne changerait rien à sa nature de vol. Il faut déposséder la classe capitaliste au nom d'un système mutualiste et autogéré. Résultat de...

6 pages - 1,80 ¤

Distinguer deux notions : exploitation et aliénation ?

Note : 10/10

Le fait que le travailleur vende sa force de travail distingue le salariat de l'esclavage et du servage. Alors que l'esclave appartient à son maître et que le serf est assujetti à son seigneur, le travailleur est « libre », ce qui signifie, pour Marx, que le marché où il est contraint de vendre sa force de travail...

1 page - 1,80 ¤

Les droits de l'homme ?

Note : 10/10

Dès lors, la raison peut-elle, seule, assumer cette tâche ? Cet idéal d'autonomie n'est, au fond, pensable que si la raison humaine peut transcender tout enracinement historique, s'élever au-dessus de ce qui est, pour garantir la validité de ce qui doit ou devrait être, cad des droits fondamentaux de l'homme. Selon Kant, la raison ne peut être législatrice...

8 pages - 1,80 ¤

D'où viennent les idées ?

Note : 10/10

|| idée: ■   Du grec idem, « voir «. L'idée est ce par quoi la pen­sée unifie le réel. La question de l'origine et de la nature des idées divise les philosophes. Descartes soutient que nous avons en nous des idées innées, alors que Hume leur attribue une origine empirique. ■   Il faut distinguer, chez Kant, l'idée du concept...

4 pages - 1,80 ¤

Distinguer trois notions: absolutisme, démocratie, despotisme ?

Note : 10/10

VOCABULAIRE: DÉMOCRATIE: Régime politique dans lequel la souveraineté est exercée par le peuple.Distinguer trois notions: absolutisme, démocratie, despotisme1 La théorie du droit divin a comme conséquence l'absolutisme. En effet, s'il n'y a pas de puissance qui ne vienne de Dieu, alors, « celui qui résiste à l'autorité se rebelle contre l'ordre établi par Dieu » (saint Paul, Épître...

1 page - 1,80 ¤

Existe-t-il un progrès en art ?

Note : 10/10

.../... Un instrument comme le piano, inventé seulement au XVIIIe siècle, a également permis d'énormes progrès en musique.  [Les sciences, les techniques progressent,c'est-à-dire qu'elles passent d'un niveau de savoir,d'un niveau de maîtrise, à un autre, plus élevé. L'art échappeà cette échelle de progression. Son essence est d'évoluer.] Le progrès n'est pas l'évolution Ce qui définit le progrès, c'est ...

6 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un artiste ?

Note : 10/10

- L'oeuvre d'art au contraire, se présenterait comme indépendante de tout plan d'usage préétabli, indépendante également de toutes les autres oeuvres d'art. - Cette opposition de l'art à tout souci d' « utilité « (terme à définir) a été spectaculairement mis en évidence par certains artistes, notamment les surréalistes. (Par exemple, Marcel Duchamp a présenté...

5 pages - 1,80 ¤

La foi et la raison (Foi, croyance et savoir) ?

Note : 10/10

Diderot, Addition aux Pensées philosophiques, 1762. « Douter ou philosopher, aux yeux de la religion, c'est se placer volontairement dans la disposition prochaine de ne plus croire. » Proudhon, De la Création de l'ordre dans l'humanité, 1843. CITATIONS: « Je dus [...] abolir le savoir afin d'obtenir une place pour la croyance. » Kant, Critique de la...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16540 16541 16542 16543 16544 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 ... 16770 16771 16772 16773 16774 16775

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit