LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'illusion est-elle une erreur ?

Freud pousse plus loin l'analyse et soutient que l'illusion est positive, elle n'est pas un vain jeu de tromperie réciproque, par exemple l'illusion religieuse permet de reconduire de manière dérivée le désir enfantin de protection (voir L'avenir d'une illusion).             L'erreur ne semble avoir aucune fonction sociale, et comme l'écrit Deleuze dans Différence et répétition elle est toujours...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on donner un modèle mécanique du vivant ?

||— Le problème posé par le sujet réside dans la contradiction de deux termes : « mécanique « et « vivant «. Le sujet nous invite à rechercher ce qui fait la spécificité du vivant par rapport aux machines.— Cependant, le mot « modèle « complique un peu les choses. Le sujet n'est pas : « le vivant...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on réduire le vivant à de la simple matière ?

Note : 5.3/10

Le monde matériel obéit à des lois immuables et nécessaires. Dans ce monde régi par le déterminisme le plus strict, le vivant introduit l'indétermination et la spontanéité ; d'une façon toujours imprévisible, il « se nourrit» en effet de la matière pour la transformer à son profit. « Dieu et la Nature ne font rien en vain. »...

6 pages - 1,80 ¤

Les faits parlent-ils d'eux-mêmes ?

Note : 5.3/10

||Les faits parlent d'eux-mêmes « est un dicton, un lieu commun, expression de « sagesse populaire «. Le propre du lieu commun est de se présenter comme une vérité indiscutable, presque un dogme. Le sujet posé nous invite à en donner l'explication, la justification et la critique.   Le dicton est un appel à l'évidence du fait contre les analyses...

5 pages - 1,80 ¤

Quelles différences peut-on établir entre démontrer, prouver et argumenter ?

Note : 5.3/10

Cela signifie seulement que raisonner, en mathématique, consiste principalement à démontrer, raisonner pour un biologiste ou un physicien, cela consiste principalement à chercher et à trouver des preuves, raisonner pour un historien ou un avocat, cela consiste principalement à argumenter.Cette tripartition correspond d'ailleurs à une tripartition des domaines scientifiques.On peut en effet ranger les sciences en trois groupes...

2 pages - 1,80 ¤

Que perdrait la pensée en perdant l'écriture ?

Note : 5.3/10

S'il se voit méprisé ou injurié injustement, il a toujours besoin du secours de son père ; car il n'est pas capable de repousser une attaque et de se défendre lui-même.Phèdre : C'est également très juste.Socrate : Mais si nous considérions un autre genre de discours, frère germain de l'autre, et si nous examinions comment il naît et...

4 pages - 1,80 ¤

Que pensez-vous de cette réflexion de Bachelard: "On ne trouve pas l'espace, il faut le construire" ?

Note : 5.3/10

Pour la même raison, les principes mathématiques ne sont pas tirés de l'expérience : c'est a priori, et non en référant à l'expérience, que nous savons qu'il n'y a qu'une seule ligne droite possible entre deux points. Enfin, l'espace n'est pas un concept de rapports entre les choses, mais une intuition pure. Par elle,...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un esprit libre ?

Note : 5.3/10

Ainsi, lorsque rien ne me pousse à vouloir une chose plutôt qu'une autre, en l'absence de raisons claires, ma liberté se manifestera par l'indifférence de ma volonté et l'arbitraire de mon choix. â–  Mais cette indifférence, qui révèle un défaut de connaissance plus qu'une perfection de la volonté, n'est que « le plus bas degré de liberté ». Être...

5 pages - 1,80 ¤

Etre libre, est-ce faire ce qui nous plaît ?

Note : 5.5/10

Si ce qui nous plaît le plus, c'est d'être libre. Être libre, est-ce, pour autant faire ce qui nous plaît ? Ce désir de liberté peut-il se réaliser par la liberté des désirs qui ne visent que le plaisir ? Il semble bien, en un certain sens, qu'être libre, c'est faire ce qui nous plaît: car comment pourrions-nous...

6 pages - 1,80 ¤

Imaginer, est-ce là le bonheur ?

Note : 5.5/10

Imaginer, c'est l'acte par lequel l'esprit se transporte vers ce qui n'est plus, vers un passé absent qu'elle peut rendre présent. En reproduisant et en évoquant le passé sous forme d'images, l'imagination permet de jouir pour toujours d'un passé qui a été heureux. Par la réminiscence affective. Épicure enseigne ainsi au vieil homme qu'il peut encore être heureux,...

9 pages - 1,80 ¤

Peut-on prouver l'existence de Dieu ?

Note : 5.5/10

Celui de gagner l'adhésion de celui-là même qui au départ avait un point de vue éloigné ou opposé à celui que la preuve légitime. La preuve énonce un devoir penser, que seuls l'ignorance, l'entêtement ou la mauvaise foi se refusent à reconnaître comme tel. Elle donne du même coup à la palinodie ses lettres de noblesse, en montrant...

4 pages - 1,80 ¤

Je vois le meilleur et je l'approuve, je fais le pire. Comment comprendre cette citation d'Ovide ?

Note : 5.5/10

Trancher cette alternative sera capital car si l'homme échoue à faire le meilleur alors même qu'il le connaît, convent seulement imaginer un autre moyen pour mobiliser sa volonté à accomplir le meilleur ? L'homme est-il alors condamné au mal sous sa forme la plus extrême, celle du pire ?Première partieLa faculté qui perçoit le meilleur est d'ordre intellectuel...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui permet d'affirmer qu'une loi est juste ?

Note : 5.5/10

■ On peut dans ces conditions se demander ce qui permet d'affirmer qu'une loi est juste ou injuste. Mais cette question ne prend tout son sens que si la justice ne peut se réduire à la loi. Sinon elle reviendrait à se demander ce qui permet d'affirmer qu'une loi est légale. Il convient donc de rechercher s'il existe...

4 pages - 1,80 ¤

L'État est-il l'ennemi de la liberté ?

Note : 5.5/10

Elle n'est pas dans l'absence de contraintes mais dans le libre choix des contraintes que l'on se donne à soi-même. On peut appliquer cette idée au peuple. Un peuple libre est celui qui se donne à lui-même ses propres lois, ce qui définit la démocratie. Etat et protection Pour Hobbes, l'état de nature se caractérise par la guerre de tous...

7 pages - 1,80 ¤

Pourquoi des artistes ?

Note : 5.5/10

Le rapport de l'art et de la religion. L'art s'est dégagé de la tutelle de la théologie, qu'il s'était borné à illustre jusque-là (on dit que la cathédrale fut, avec ses vitraux et ses figures, un véritable Bible de pierre - et de verre - pour le peuple illettré) : avar l'artiste moderne qui peut choisir de ne rechercher...

13 pages - 1,80 ¤

Est-il juste d'affirmer que l'activité technique dévalorise l'homme ?

Note : 5.5/10

.../... Chacun a en mémoire la scène des "Temps Modernes" où l'on voit Charlot prendre les boutons du manteau d'une femme pour des écrous à viser. Le travail à la chaîne fait de l'homme non le maître mais l'instrument, le valet de la machine. La technique impose des valeurs propres qui vont à l'encontre de celles de l'humanité. .../...||HTML clipboard La...

9 pages - 1,80 ¤

Gagne-t-on sa vie en travaillant ?

Note : 5.5/10

Si, au sens économique, on gagne sa vie en travaillant, ce gain n'est qu'une des conséquences du travail ; car en travaillant, avant tout, on se réalise, on réalise son talent en exprimant ses facultés. C'est parce que le travail n'est pas seulement un gagne-pain, mais une activité de réalisation de soi que l'on peut comprendre le mécontentement...

10 pages - 1,80 ¤

L'histoire a-t-elle un sens ?

Note : 5.5/10

sont gouvernés par la nécessité. « De l'étude de l'histoire universelle même doit résulter que tout s'y est passé rationnellement, qu'elle a été la marche rationnelle, nécessaire de l'esprit universel. » Cette nécessité est pour Hegel le développement de la conscience de la liberté et sa réalisation au sein de l'Etat. « L'histoire universelle est le progrès dans la conscience de la...

17 pages - 1,80 ¤

Puis-je me mettre à la place d'autrui ?

Note : 9.5/10

  Autrui possède vis-à-vis de nous-même le même statut que nous possédons vis-à-vis de lui : l'altérité entre individus est réciproque. Notre question revient donc à se demander ce qui est propre à chaque individu, puisque l'altérité d'autrui équivaut à l'individualité de chaque individu. Or, à l'évidence, ce qui est absolument propre à chaque individu et n'appartiendra jamais à autrui,...

9 pages - 1,80 ¤

La passion est-elle refus du temps ?

Note : 9.5/10

Quel est-il ? L'intensité de la passion est due au processus d'idéalisation de son objet, processus que CRISTALLISATION : Terme forgé par Stendhal par analogie avec la formation de cristaux scintillants autour des objets abandonnés dans les mines de sel. Il désigne le phénomène par lequel l'imagination transforme l'objet aimé et lui attribue sans cesse de nouvelles qualités...

5 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des images sans modèle ?

Note : 9.5/10

En effet, l'image par rapport à son modèle n'est pas un décalque, un double si parfait qu'on ne parviendrait plus à distinguer la copie de l'original. Ce genre d'images totalement ressemblantes est appelé « phantasma », illusion ou eidolon. Celles-ci ne sont pas des images dans la mesure où, comme le montre Platon dans le Sophiste, de telles copies tendent à...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on connaître l'inconscient ?

Note : 5.1/10

||Situé hors du champ de la conscience, l'inconscient échappe à toute pensée consciente. Comment donc ce qui échappe à la conscience pourrait-il être objet de connaissance, puisque toute connaissance présuppose nécessairement une conscience de l'objet à connaître ? Pourtant, la psychanalyse fait de l'inconscient un objet d'étude qu'elle analyse à travers diverses manifestations : rêves, actes manqués ou encore...

8 pages - 1,80 ¤

Suis-je dans mon corps comme "un pilote en son navire" ?

Note : 5.1/10

Ni la radicale distinction cartésienne ni les avancées en biologie du cerveau n'éclairent en principe l'action réciproque de l'esprit sur le corps, et du corps sur l'esprit. Or, de la conscience que j'ai d'être le pilote de mon corps ne s'ensuit pas nécessairement que cette conscience soit effectivement la cause de mes actions. Cette impression peut être l'effet...

11 pages - 1,80 ¤

Est-ce condamner une théorie politique que de la qualifier d'utopie ?

Note : 5.1/10

Ainsi en va-t-il des Solariens qui, vivant sous la dictature de la vertu, couplent leur cité modèle à l'idéal d'une réforme de l'ordre social chrétien existant (Campanella, 1602).* Elle requiert une foi exceptionnelle dans la nature humaine qui, arrivée au stade de la perfection, devient immuable, immobile, et ne progresse donc plus. Si ce qui caractérise une utopie...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit