LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Peut-on dire "à chacun sa vérité" ?

Note : 8/10

â–º «À chacun sa vérité«, formule rendue célèbre par le titre d'une pièce de Pirandello (1867-1936), est une expression que l'on invoque lorsqu'il s'agit de suspendre une discussion où l'accord ne parvient pas à se faire. Elle revient à affirmer qu'il faut renoncer à chercher une vérité sur laquelle plusieurs personnes pourraient s'entendre: le vrai ne serait pas...

14 pages - 1,80 ¤

Les animaux sont-ils comparables à des machines ?

Note : 8/10

Comme toute forme, elle n'est pas séparée de sa matière. Le corps lui-même. organique et vivant, est formé par l'âme. Elle en est la cause formelle, la structure, la force assimilatrice, productrice, autoréparatrice. L'âme est le corps en acte. Par exemple, « si l'oeil était un animal indépendant, la vue serait son âme...

6 pages - 1,80 ¤

La recherche de la vérité doit-elle prendre les mathématiques pour modèle ?

Note : 8/10

La théorie freudienne est liée à la découverte, par Freud, de son propre inconscient et de certaines dimensions qui se retrouvent dans l'inconscient de tout homme. Comme le souligne Laplanche, « la psychanalyse personnelle  est la voie royale pour accéder à quelque part de la vérité psychanalytique. « B) Pourtant, nous ne sommes pas condamnés au royaume...

7 pages - 1,80 ¤

Imaginer, est-ce fuir la réalité ?

Note : 5.2/10

||L'imaginaire n'est pas le réel. Les objets que j'imagine ne sont pas ceux que je perçois. Ils ont une existence qui leur est propre. Ils nous éloigne du réel. MAIS, imaginer ne nous fait pas fuir la réalité. Bien aucontraire, il l'amplifie. C'est grâce à lui que l'homme s'ouvre sur une autre dimension de la réalité, qui n'est...

3 pages - 1,80 ¤

Pourrait-on penser sans l'aide du langage ?

Note : 5.2/10

Puisque « tout est dit depuis huit mille ans qu'il y a des hommes et qui pensent » (La Bruyère), le refus des mots ne serait-il pas le dernier refuge de l'intériorité ? Ce sont ces appréhensions que la pensée hégélienne entend conjurer avec la dernière énergie. Le présupposé qui est ici en jeu a quelque chose à voir avec la question...

10 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler de "tournants de l'histoire" ?

Note : 5.2/10

II. Du vécu au récit. - L'expression peut être utilisée sur le moment même, par un acteur ou dirigeant politique («Nous vivons un tournant de l'histoire», « nous allons aborder un tournant dans notre histoire »). Suivant les cas, elle indique alors que le tournant, une fois repéré et défini, peut être maîtrisé et négocié correctement.- Autre situation: l'expression...

1 page - 1,80 ¤

Ce qui est vraiment normal, est-ce ce qui est naturel ?

Note : 5.2/10

â–º Le sujet invite à mettre en question le lien étroit que les notions de «norme« et de «nature« ont originellement noué. Il s'agissait donc, pour problématiser la question, de se demander à quelles conditions il était possible de penser la nature sans la confondre avec une normalité. La nature peut-elle être autre chose qu'une norme? Peut-il y...

7 pages - 1,80 ¤

Faut-il penser à la mort ?

Note : 5.2/10

On pourrait aussi évoquer Spinoza, pour qui "un homme libre ne pense à aucune chose moins qu'à la mort, et sa sagesse est une méditation non de la mort, mais de la vie". La philosophie de Spinoza est une ontologie optimiste : pour lui perfection et réalité, vertu et puissance sont même...

8 pages - 1,80 ¤

L'oubli est-il une déficience de la mémoire ?

Note : 5.2/10

||HTML clipboard Pour le quidam, le sujet a de quoi surprendre ; en effet, il paraît évident que l'oubli soit un concept négatif et la mémoire un bien fait de l'humanité. Durant toute notre scolarité, on nous demande de solliciter  notre mémoire, d'apprendre par coeur des poésies, des formules mathématiques, etc. Et l'antisèche est la preuve...

5 pages - 1,80 ¤

Est-il si facile de distinguer le rêve de la réalité ?

Note : 5.2/10

En d'autres termes, le rêve possède une réalité propre - celle de l'imaginaire -, mais d'un degré ontologique moindre que le monde sensible dit réel, et que le monde intelligible.   - Si l'on peut ainsi distinguer le rêve de la réalité, à moins d'être insensé (Freud, dans L'interprétation des rêves, désigne sous le terme de « psychose » l'impossibilité d'opérer cette...

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il vivre pour autrui ?

Note : 5.2/10

Concluons : la connaissance de soi est un plaisir qui n'est pas possible sans la présence de quelqu'un d'autre qui soit notre ami ; l'homme qui se suffit à soi-même aurait donc besoin d'amitié pour apprendre à se connaître soi-même. Aristote     Je viens de faire un geste maladroit ou vulgaire : ce geste colle à moi, je ne le...

7 pages - 1,80 ¤

Une passion peut-elle résister au temps ?

Note : 5.1/10

||HTML clipboard• L'analyse des rapports entre la passion et le temps est un problème classique ; mais on n'en profitera pas pour réciter le cours à ce propos : la question porte plus précisément sur ce que peut être la « résistance « au temps.  • Le verbe « résister « peut être pris dans...

9 pages - 1,80 ¤

Désirer, est-ce nécessairement souffrir ?

Note : 8.3/10

Désirer est-ce nécessairement souffrir ? En tant que tension vers un objet qu'on imagine pouvoir être source de plaisir ou de plénitude, le désir -comme le Janus bifrons- recèle une dualité constitutive. Comme "tension", il nous voue nécessairement à la souffrance. Ne désirons-nous pas en effet que ce dont nous manquons ? Manque qui nous condamnerait au jardin...

11 pages - 1,80 ¤

Peut-il y avoir une science de l'inconscient ?

Note : 6.5/10

../... 1) Nécessité de l'hypothèse. Jusqu'à Freud, l'idée de psychisme était strictement analogue à celle de conscience. Freud rappelle lui-même la portée de cette interprétation : tout acte psychique bénéficie du témoignage de la conscience. 2) La position de Freud, au contraire, est la suivante : il y a des actes psychologiques conscients qui ne peuvent être expliqués que par...

10 pages - 1,80 ¤

Faut-il vivre avec son temps ?

Note : 9/10

Je ne peux pas vivre à une autre époque que la mienne, c'est une nécessité, mais cela ne me dit pas comment je devrais vivre. Il faut bien vivre avec son temps, mais la question est de savoir si je suis obligé moralement de m'y résigner, voire d'en rajouter, ou si j'ai le droit, voire le devoir, de...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il respecter la nature ?

Note : 9/10

OUI Les mouvements écologistes répondent positivement à la question précédente. Ils mettent en accusation notre mode de développement économique (le productivisme), ses moyens et conditions (les sciences et les techniques), et le mode de vie qui l'accompagne (privilégiant la possession des biens matériels sur la convivialité des rapports sociaux). Insistant sur l'appartenance de l'homme à la...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on renoncer à sa liberté ?

Note : 9/10

Son propre intérêt lui commande donc de faire des lois judicieuses, puisqu'il en subira les conséquences. Ainsi, l'égoïsme naturel se voit servir l'intérêt commun.On comprend alors la fort belle formule de Rousseau : « L'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. « La liberté n'est pas le caprice, mais le respect des lois que l'on se...

11 pages - 1,80 ¤

Etre libre, est-ce être autonome ?

Note : 9/10

Qu'est-ce donc être libre ? Il semble que ce soit, au contraire, et en opposition avec la thèse de Calliclès, opter pour la raison et l'autonomie. Être autonome, en effet, c'est déterminer et maîtriser, par la raison, nos volontés particulières et ainsi les rendre libres. Je suis libre lorsque, en chaque situation, en chaque état, je sais quelles...

5 pages - 1,80 ¤

Pourquoi parle-t-on d'un "droit de savoir" ?

Note : 9/10

 Pour démarrer  Si le droit se définit comme ce qui est légitime (par opposition au réel), comme ce qui peut être exigé ou réclamé, la question est la suivante : pour quelles raisons se réfère-t-on à la légitimité d'un accès à la connaissance (le savoir étant, ici, absolument distinct de la science) ?   Conseils pratiques   Bien entendu, approfondissez le...

2 pages - 1,80 ¤

L'artiste est-il un technicien ?

Note : 5.1/10

La plus ou moins grande maîtrise dans le savoir-faire est donc toujours particulière à un producteur donné. Le savoir faire permet ainsi d'identifier un artiste ou un courant artistique. Il est en effet possible de dater une oeuvre, l'attribuer à un artiste ou à une époque spécifique de l'histoire de l'art grâce à la reconnaissance du type de...

5 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une opposition absolue entre la justice et l'injustice ?

Note : 5.1/10

Ainsi une société monarchique peut considérer que la noblesse a droit à certains privilèges en raison de sa naissance, tandis qu'une société démocratique considérera que cela est injuste, et que le mérite doit être évalué seulement selon le travail accompli. Ainsi, on voit que justice et injustice dépendront largement des valeurs qui ont court dans une société donnée,...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on légitimement parler de la neutralité de la technique ?

Note : 5.1/10

||La technique fait l'objet de débats passionnés en raison de l'affirmation évidente de son pouvoir sur nos modes de vie. Les jugements s'opposent de manière antithétiques. Certains déclarent qu'elle détruira notre planète, rappellent les horreurs de la guerre et évoquent les périls du nucléaire. D'autres leur répondent que les malades sont heureux de bénéficier d'une technologie de...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on obéir librement ?

Note : 6/10

Il est donc absurde de considérer que les lois l'oppressent : elles le constituent comme sujet.L'égalité conditionne l'idée même de loi, à la fois parce qu'elle doit être la même pour tous et qu'elle effectue la forme même de la réflexion, puisque réfléchir revient à se poser soi-même comme un sujet indifférent c'est-à-dire juridiquement égal aux autres. La...

7 pages - 1,80 ¤

Les contemporains d'un événement peuvent-ils en comprendre le sens ?

Note : 5.1/10

||Un sens, c'est à la fois une signification et une direction. Par exemple, il y a dans une dictature une manifestation, une insurrection populaire. Comment savoir la direction qu'elle va prendre ? Est-ce qu'elle va aboutir, et renverser le régime contre lequel elle se soulève, ou est-ce qu'elle va se faire écraser et renforcer encore le contrôle de...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on reprocher à la philosophie d'être inutile ?

Note : 7/10

La science obtient des résultats. La philosophie n'est qu'un éternel discours qui n'aboutit à rien sinon à des chimères. Elle n'a donc aucune utilité. Elle n'est qu'un jeu vain de l'esprit. MAIS, la philosophie produit des idées et du sens. C'est pourquoi il est impossible de lui reprocher d'être inutile et vaine. Avec la science et l'art, elle...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16545 16546 16547 16548 16549 16550 16551 16552 16553 16554 16555 16556 16557 16558 16559 16560 16561 16562 16563 16564 16565 16566 16567 16568 16569 16570 16571 16572 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit