LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le sentiment religieux implique-t-il la croyance en un être divin ?

Note : 5.1/10

Selon Heidegger, penser le monde  qui nous entoure en cherchant une explication nous oblige à nous référer en  dernier lieu à un être qui aurait tout contenu à l'origine. La morale, pour  Kant, requiert pour être crédible la punition des vicieux et la récompense  des vertueux, et donc l'existence d'un juge ayant tout pouvoir, dans ce monde comme...

2 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Peut-on imaginer une preuve de l'existence de Dieu ?

Note : 5.1/10

→ La preuve est donc de l'ordre de la raison, elle est l'oeuvre de l'intelligence active. Ce qu'il faut donc interroger c'est précisément la notion de preuve, attachée à l'intelligence rationnelle humaine, en tant qu'on la rapporte à l'existence de Dieu, être suprême et absolu, et qui plus est surnaturel. → Il faut...

5 pages - 1,80 ¤

N'existe-t-il que ce qui peut être défini ?

Note : 5.1/10

Nous ne possédons qu'un vocabulaire restreint pour désigner la neige alors que les esquimaux possèdent de nombreux termes pour nommer la neige en fonction de sa consistance, de sa couleur etc. Dès lors, s'il n'existe pour nous qu'un nombre réduit de « neiges », il existe de multiples neiges pour les esquimaux. Par conséquent, les définitions permettent de donner du...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il identifier vérité et vérification ?

Note : 5.1/10

Or, si nous supprimons la définition de la vérité, comme indépendante de la vérification,  ne perd-t-on pas également la volonté de vérifier ? En effet, qui oserait s'aventurer dans une recherche qui n'aurait pas pour but d'établir quelque chose d'universel ? Ce critère d'universalité apparaît en effet comme important dans la mesure où il est ce qui donne à une...

3 pages - 1,80 ¤

Le présent existe-t-il ?

Note : 5.1/10

EXISTER / EXISTENCE: * Exister: qualifie le fait d'appartenir à un ordre quelconque de réalité même abstrait. Être réellement, constituer une partie du monde sensible. * Existence: Par opposition à néant: le fait d'être ou d'exister. Par opposition à essence: mode d'être de l'homme, en tant qu'il ne se laisse enfermer dans aucune essence ou nature déterminée.||...

3 pages - 1,80 ¤

La philosophie peut-elle connaître ce qui est ?

Note : 5.1/10

PHILOSOPHIE: La philosophie, selon Pythagore, auquel remonte le mot, ce n'est pas la sophia elle-même, science et sagesse à la fois, c'est seulement le désir, la recherche, l'amour (philo) de cette sophia. Seul le fanatique ou l'ignorance se veut propriétaire d'une certitude. Le philosophe est seulement le pèlerin de la vérité. Aujourd'hui, où la science constitue tout...

3 pages - 1,80 ¤

L'objet de la connaissance est-il l'objet réel ?

Note : 5.1/10

      Kant, dans la Critique de la raison pure écrit que l'on ne connait de la réalité que ce que l'on y met soi-même. L'esprit ne peut comprendre la réalité qu'à partir du moment où il l'ordonne et où il étudie ensuite cet ordre, en se retournant sur lui-même. C'est pourquoi l'on appelle la philosophie de Kant une philosophie...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on renoncer à toute métaphysique ?

Note : 5.1/10

.). - B. De plus, il est conforme à l'esprit scientifique de ne fermer les yeux à aucun problème et à aucune explication. - C. Enfin, déclarer l'homme incapable de faire de la métaphysique, c'est se prononcer sur sa nature et donc faire de la métaphysique.III. C'est surtout au point de vue pratique que les préoccupations d'ordre métaphysique...

1 page - 1,80 ¤

L'homme peut-il être défini par la conscience de soi ?

Note : 8/10

.. ? I La conscience de soi comme essentielle à l'homme : Descartes et Husserl - Descartes : le cogito permet à l'homme de découvrir un élément fondant la certitude de son existence, à savoir la conscience de soi (Discours de la méthode). Celle-ci apparaît dès lors non comme un élément marginal de l'existence, mais comme le principe même...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ?

Note : 8/10

Au contraire d'Eurydice, l'absurde ne meurt que lorsqu'on s'en détourne. L'une des seules positions philosophiques cohérentes, c'est ainsi la révolte [...] Cette révolte donne son prix à la vie » (A. Camus, Le Mythe de Sisyphe, Gallimard, coll. Idées, pp. 76-77). Ainsi, c'est dans le sentiment de notre finitude et la capacité que nous avons de faire face...

6 pages - 1,80 ¤

Que peut-on attendre de la logique ?

Note : 8/10

Plus tard, la logique de Port-Royal d'Arnauld et de Nicole voit en la logique l'art de "bien conduire sa raison dans la connaissance des choses, tant pour s'instruire soi-même que pour en instruire les autres." - Pourtant, bien que la logique soit formelle (les mots importent peu, ils peuvent être remplacés par des variables), Aristote la concevait comme un...

2 pages - 1,80 ¤

A quoi conduit le scepticisme ?

Note : 8/10

  || Affirmer que la Vérité n'existe pas, c'est encore affirmer à tout le moins la « Vérité « d'une telle proposition ; en d'autres termes, c'est tomber ici dans une contradiction logique autant qu'insurmontable. C'est pourquoi Aristote (385-322 av. J.-C.) pouvait dire avec raison que la seule attitude cohérente du sceptique ne pouvait qu'être celle qui...

7 pages - 1,80 ¤

Pouvons-nous penser la matière ?

Note : 8/10

PENSER: Exercer une activité proprement intellectuelle ou rationnelle; juger; exercer son esprit sur la matière de la connaissance; unir des représentations dans une conscience. MATIÈRE: * Ce en quoi les choses sont faites, par opposition à la forme. * En logique (matière d'un raisonnement) : ce qu'énoncent les termes d'un raisonnement, indépendamment des relations qu'ils entretiennent...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire que l'homme est un "animal métaphysique" ?

Note : 8/10

Introduction   -La métaphysique, selon la définition d'Aristote, est la "science des premiers principes et des premières causes", c'est-à-dire le savoir de ce à partir de quoi tout s'explique et ce qui ne dérive donc d'aucun principe antérieur de justification : la métaphysique est la science de l'absolu. -L'homme...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'appelle-t-on "penser" ?

Note : 8/10

Quand quelqu'un nous livre ses pensées, il nous livre en quelque sorte quelques phrases de sa vie intérieure qui selon Bergson a commencé à notre naissance, comme enchaînement de pensées jamais interrompu.   Penser, une activité destinée à la connaissance Pourtant l'étymologie du terme penser renvoie à l'activité de juger( pensare) ou de peser (pendere). Cela semble indiquer une activité destinée...

2 pages - 1,80 ¤

L'homme n'est-il qu'un animal ?

Note : 8/10

II- L'animal est toujours rivé à l'actuel, il est doué d'instinct, non d'intelligence.             Comme le montre Bergson l'animal est un être instinctif, ses réponses sont toujours adaptées à la situation donnée, il n'y a pas de médiation entre le sujet et l'action à accomplir, l'animal agit sans réflexion ni délai. Son hésitation éventuelle n'est corrélative d'aucune interrogation, elle...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on vouloir être immortel ?

Note : 8/10

I. Comment échapper à la mort ? * Mythologies et religions ne sont pas les seules formes de la pensée à avoir proposé à l'être humain un espoir d'immortalité : dès Platon, la philosophie affirme aussi l'immortalité d'une partie de l'homme (celle qui aurait le plus de valeur) : l'âme. La tradition chrétienne prend ensuite la relève pour affirmer...

8 pages - 1,80 ¤

Faut-il distinguer l'âme et le corps ?

Note : 8/10

av. J.-C. « Ce moi, c'est-à-dire l'âme, par laquelle je suis ce que je suis, est entièrement distincte du corps, et même qu'elle est plus aisée à connaître que lui, et qu'encore qu'il ne fût point, elle ne laisserait pas d'être tout ce qu'elle est. » Descartes, Discours de la méthode, 1637.Par « distincte », il ne faut...

11 pages - 1,80 ¤

Avoir une idée et construire un concept, est-ce la même chose ?

Note : 8/10

 ». Cependant, l'idée se résume-t-elle à une pensée spontanée. Lorsque, par exemple, on dit de quelqu'un qu' « il se fait une haute idée de l'art » ou bien qu'il « a une certaine idée de la politique », cela ne revient-il pas à formuler un concept d'art ou de la politique ? En ce sens, quelqu'un ayant une certaine idée de la...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on douter de tout ?

Note : 8/10

||• Voici un sujet classique, mais néanmoins délicat. Il faut, bien évidemment, faire référence, pour le traiter, aux doctrines du scepticisme antique et du cartésianisme, conceptions que vous devez connaître.  • Tous les termes de la question doivent être soigneusement étudiés.  — douter est au centre du problème : douter consiste à suspendre le ...

8 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 16697 16698 16699 16700 16701 16702

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit