LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Y a-t-il des étapes sur le chemin de la vie ?

Lorsque l'on se rend compte de la singularité de la vie par rapport au comportement d'éléments inorganiques, on voit qu'il est absurde de vouloir faire dériver la vie d'autre chose qu'elle-même en la faisant s'enraciner et se préformer dans une matière inerte. La spécificité du vivant est déjà caractérisée par Kant dans la Critique de la faculté de...

3 pages - 1,80 ¤

Penser, est-ce dire "non" ?

||• Un sujet intéressant, apparemment clair, mais moins facile à traiter qu'il n'y paraît au premier abord. Nous conseillons aux candidats au baccalauréat de réfléchir, d'une part, soigneusement, sur les termes et, d'autre part, d'élaborer un plan très net.    • Définissez, d'abord, les termes penser, dire et non.  - Penser : exercer une activité...

7 pages - 1,80 ¤

Devant quoi l'angoisse s'angoisse-t-elle ?

Troublante question que celle ici posée. En effet, appartenant au domaine affectif, l'angoisse (du latin angere qui signifie « serrer, étrangler ») semble justement être une réaction d'inquiétude obscure quant à son objet. Si nous nous sentons manifestement angoissés, nous sommes comme incapables de dire « ce » qui nous angoisse. La philosophie questionnant l'existence fut l'une des premières à conférer à...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il reconnaître à l'homme une place particulière dans le monde ?

● L'homme est donc un phénomène naturel, un être qui ne se distingue pas des autres animaux. C'est ce qu'explique Descartes dans Discours de la méthode. Il est possible de considérer avec l'auteur que Dieu a créé le monde comme nous créons les choses que nous utilisons, il a fabriqué les animaux comme nous...

9 pages - 1,80 ¤

Que signifie la mort ?

MORT: Du latin mors, «mort». Cessation complète et définitive de la vie. Seul parmi les animaux, l'homme se sait mortel: cruelle certitude qui limite son horizon et l'oblige à composer avec sa propre disparition, comme avec celle des êtres auxquels il est attaché. Pour Platon, la mort est un «beau risque à courir». Dans le Phédon, Socrate...

4 pages - 1,80 ¤

Tout a-t-il une raison d'être ?

Celui qui considère comme évident son existence ne se pose pas réellement la question se si oui ou non elle a un sens ; celui qui se la pose généralement est dans une situation telle que le sens de son existence a perdu de son sens. Ce n'est ainsi pas pour rien que l'existentialisme qui pose la question...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-il exister une vérité particulière ?

ART: 1) Au sens ancien, tout savoir- faire humain, toute pratique produisant un résultat non naturel (artificiel). 2) Au sens esthétique moderne, production ou création d'oeuvres destinées à plaire (beaux- arts), c'est-à-dire à susciter par leur aspect, une appréciation esthétique positive. Oeuvre d'art : ensemble organisé de signes et de matériaux manifestant un idéal de beauté. EXISTER / EXISTENCE:...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on soutenir avec Nietzsche que toute philosophie est la confession de son auteur ?

Alors que l'epithumia tend à fixer le juste en fonction des intérêts particuliers (est juste ce qui me convient ou m'avantage), la raison dégage ce qui fonde en soi la justice des lois. La référence platonicienne à l'Idée de Justice, atteignable uniquement par la raison, offre l'avantage d'accorder les hommes autour d'une référence commune. Toutefois, c'est cette prétention...

3 pages - 1,80 ¤

L'expérience instruit-elle ?

.../... Que peut nous apporter l'expérience ainsi acquise au quotidien ? - Elle se présente spontanément au sujet, qui la «reçoit«: il reste passif, et interprète ce qu'il voit ou éprouve en fonction de sa propre subjectivité.- Dans ces conditions, et qu'elle soit « heureuse « ou «malheureuse«, l'expérience quotidienne ne peut avoir de sens que...

13 pages - 1,80 ¤

Pourquoi des principes ?

l  Une fois la notion de principe bien clarifiée, il faut tenter de cerner la question posée : Pourquoi des principes? Cela peut revenir à demander pourquoi il faut qu'il existe des principes dans le domaine de la connaissance, comme dans le domaine moral?   Problématisation:   La notion de principe est une notion centrale en philosophie. Aristote n'écrit-il pas que la philosophie...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que faire une expérience ?

||L'énoncé est assez vague en raison de l'équi-vocité de l'expression « faire une expérience «, le mot « expérience « apparaissant dans des contextes très divers, avec des significations différentes. On peut distinguer :— L'expérience-relation immédiate d'un sujet avec une réalité extérieure ou intérieure à sa conscience.— L'expérience-observation, constatation plus ou moins précise de certains faits, de certains...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi la raison recourt-elle à l'hypothèse ?

A. Leroy, Aubier-Montaigne Ce texte de Hume s'interroge sur la manière dont la science établit ce qu'elle appelle les lois de la nature. Lorsqu'un chimiste nous dit que tel phénomène (par exemple l'ébullition de l'eau) est dû à telle cause (la chaleur), il établit une relation de cause à effet qui s'exprime sous la forme d'une loi chimique simple...

6 pages - 1,80 ¤

En quel sens peut-on dire que "Le mieux est l'ennemi du bien" ?

Le mieux est l'ennemi du bien en tant qu'il n'a pas de fin, et ne peut être un véritable principe d'action. Le mieux est trompeur car il porte alors l'homme vers le vice, en le poussant à vouloir toujours plus et à sombrer dans le cercle vicieux du désir insatiable. En effet, pour Aristote, ce qui motive l'homme...

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des possibles qui ne se réaliseront jamais ?

II.                  Il n'existe aucun possible qui ne puisse se réaliser au cours du temps   a.       Il appartient au possible de n'être pas contradictoire Nous reviendrons ici sur un présupposé qui avait cours dans notre première partie. Nous avons dit en effet que le possible pouvait être contradictoire, prenant l'exemple des adunata.  Cependant, Leibniz montre bien qu'il ne s'agit pas à proprement parler...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire qu'"il n'y a pas de hasard" ?

Ainsi, selon l'épistémologue Cournot (XIXe siècle), le hasard n'existe pas en soi : il n'est que l'« interférence » de deux ou plusieurs « séries causales » dont le détail ne nous est pas connu. b) Cette conception du monde (3a) aboutit à un nécessitarisme métaphysique appuyé sur un rationalisme extrême, du type de celui des Stoïciens : rien...

3 pages - 1,80 ¤

Vivons-nous vraiment dans le meilleur des mondes possibles ?

Note : 8/10

Qu'est-ce à dire, sinon que le plaisir ne se ressent pas, qu'il n'est, à la limite, que vacuité ? Car si le manque et la privation sont ressentis comme douleur, le comblement du manque, la satisfaction ne font que ramener à l'état qui a précédé l'apparition du besoin. Autrement dit :« Nous sentons...

9 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le réel ?

Note : 8/10

Quels critères donner au Réel ? Ce sont des questions qui accompagnent inévitablement toute entreprise de définition du Réel, et qu'il faudra prendre au sérieux.  On pourra choisir d'élaborer une définition du Réel ou bien pour lui-même, de manière positive, ou bien de manière négative, par opposition à d'autres concepts comme par exemple le concept d'imaginaire. Références utiles : Descartes, Méditations métaphysiques Freud, Cinq...

5 pages - 1,80 ¤

Le vrai est-il toujours vraissemblable ?

Note : 8/10

Si on coupe le mot " vraisemblable " en deux, son sens profond apparaît avec clarté et en même temps, surgissent un certain nombre de difficultés. C'est ce qui " semble vrai ". Or, on peut faire deux remarques : d'une part, ce qui semble vrai ne suffit pas à fonder la vérité et d'autre part, la vérité...

4 pages - 1,80 ¤

Quantité et qualité

Note : 8/10

1,80 ¤

Qu'est-ce qu'une idée ?

Note : 8/10

L'idée peut être définie comme souvenir de sensation. L'idée comme moyen d'action Les idées ont une fonction pratique, ce ne sont pas de simples jeux de l'esprit ou des souvenirs sans but. On retient les idées pour leur fonction pratique, elles ont leur fin dans l'action. Les mathématiques par exemple se révèlent être un formidable moyen d'action sur la matière....

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'une image ?

Note : 8/10

|| En posant la question « qu’est-ce qu’une image ? « nous posons une question infiniment plus complexe qu’elle peut le paraitre de prime abord. En effet, nous vivons tout particulièrement aujourd’hui dans un monde d’images, véhiculées par la télévision, internet, par les livres et le cinéma. Mais cette familiarité des images ne doit pas nous...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'appelle-t-on "imaginaire" ?

Note : 8/10

L'imagination permet aussi de pallier à la non possibilité de satisfaire ses instincts. L'imagination sera donc le moyen de transposer autrement dans la réalité l'énergie sexuelle d'un individu. Ainsi, les créations de l'artiste « sont les satisfactions imaginaires de désirs inconscients » (Freud, Ma vie et la psychanalyse). Le royaume de l'imagination permet de rendre moins douloureux le passage du...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 16697 16698 16699 16700 16701 16702

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit