LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le passionné est-il l'ennemi de lui-même ?

Un homme passionné est un homme qui met son désir au principe de son action, c'est-à-dire qui n'agit pas raisonnablement et ne s'en réfère pas à la raison, au bon sens et à la morale pour diriger sa vie, mais à sa seule envie particulière. Le passionné est donc, à l'inverse du sage réfléchi, un être impulsif, gouverné...

3 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure peut-on dire que "je" est un autre ?

q       Mais Hegel montre également que celui impose son pouvoir peut devenir dépendant de ceux qu'il asservit, et que l'esclave devient par son travail même indépendant du maître : conflits et contradictions ne sont pas figés, ce sont les moteurs mêmes des transformations de la conscience et de celles de l'histoire... 2.       Qui suis-je ? A ~ Ambiguïté du terme même d'identité. q       Il n'est donc pas...

2 pages - 1,80 ¤

Vouloir être soi-même, est-ce une illusion ?

Note : 6/10

En ce sens je suis un être passif et agi, qui n'a ni le contrôle de lui-même, ni de son passé, un être scindé. Le but de la cure est de faire en sorte que je prenne conscience de ce conflit, que je reprenne la maîtrise de mon histoire. Au lieu de subir ce que je ne connais...

5 pages - 1,80 ¤

Suis-je ce que mon passé fait de moi ?

Note : 6/10

Moi seul en effet peux décider à chaque moment de la portée du passé: non pas en discutant, en délibérant et en appréciant en chaque cas l'importance de tel ou tel événement antérieur, mais en me « pro-jetant » vers mes buts, je sauve le passé avec moi et je décide par l'action de sa signification. Cette crise...

4 pages - 1,80 ¤

Autrui peut-il être autre chose pour moi qu'un obstacle ou un moyen ?

Note : 6/10

A-t-on le droit de traiter ainsi un homme ? Et que devraient être nos relations avec autrui si l'on ne se limite pas à en faire un obstacle ou un moyen ?   Introduction Il y a en moi, comme en tout homme, deux mouvements opposés. Le premier me fait entrer en société car je ne peux me passer des autres...

7 pages - 1,80 ¤

Autrui est-il un vivant parmi les autres ?

Note : 7/10

||Autrui, c’est celui qui est autre que moi, qui n’est pas moi. Dans sa définition même, autrui se constitue par rapport à moi, et non par rapport au autres. Autrui est donc relatif à moi, parce qu’autrui, c’est celui n’est pas l’animal ou la plante, c’est l’être humain, le vivant de la même espèce...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un homme seul ?

Note : 6/10

Que représentent un sujet ou une personne retirés du monde des hommes ?  Un homme seul est-il uniquement isolé ? N'est-il pas avec autrui, considéré alors comme absent? Être seul, est-ce une suppression d'autrui ou modalité du rapport aux autres ou à une réalité supérieure ? Et si être seul signifiait aussi une possibilité d'attention et une...

6 pages - 1,80 ¤

Doit-on limiter l'expérimentation sur le vivant ?

Note : 6/10

L'expérimentation sur le vivant peut être dangereuse sur la nature et sur l'homme (clonage, OGM, etc.). Il est donc impératif de la limiter par des lois bioéthiques. MAIS, La connaissance du vivant ne peut pas ne pas passer par l'expérimentation. Toute expérience doit donc être tentée si elle permet d'accroître notre savoir ou d'améliorer la condition humaine.|| Pour démarrer.   Un...

4 pages - 1,80 ¤

Est-il possible de vraiment connaître autrui ?

Note : 6/10

Or les êtres humains ne sont pas identiques. Enfin, connaître autrui par analogie, ce n'est pas connaître l'autre qui est différent de moi, mais un autre moi-même, un moi semblable à moi. Connaître autrui, dans ce qu'il a d'original par rapport à moi, est donc hors de portée d'un raisonnement par analogie. La connaissance d'autrui par intuition?On pourrait penser...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on prouver l'existence de Dieu ?

Note : 6/10

Il y eut dans l'histoire de nombreux cas de conversion, mais les raisonnements philosophiques n'y eurent aucune part : les Africains qui devinrent chrétiens ne lurent pas Descartes ni saint Anselme.En outre s'il y avait réellement preuves de l'existence de Dieu, les incroyants ne seraient plus que des imbéciles ou des ignorants, à moins qu'ils ne fussent, comme...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un maître ?

Note : 6/10

Le maitre ne doit pas accepter de dominer l'autre.   3.      Peut-on finalement unifier les différents sens du mot maitre ?   ·         Sur ce qu'est un maitre, nous avons donc pu avancer : nous avons vu que le maitre était celui qui enseigne, qui a des disciples auxquels il transmet un savoir. Nous avons vu aussi que le maitre pouvait être celui qui a le...

6 pages - 1,80 ¤

La culture va-t-elle de pair avec le progrès ?

Note : 6/10

Il faut garder à l'esprit l'idée que la culture doit être un progrès. Comment éviter toutefois les conséquences fâcheuses développées en deuxième partie ? Un homme plus cultivé qu'un autre n'est pas moralement un homme meilleur qu'un autre. Si la culture peut être moralement souhaitable, elle ne rend pas moralement meilleur. On peut généraliser cela : la culture entraîne une progression...

6 pages - 1,80 ¤

La connaissance de l'inconscient est-elle nécessaire à la connaissance de l'homme ?

Note : 5.1/10

||   Que peut vouloir dire "connaître" l'inconscient et/ou l'homme ? La connaissance de l'inconscient est-elle possible (n'est-ce pas par nature ce qui nous reste inconnu) ? Pourquoi introduire une nécessité dans cette connaissance ? Quelle définition de l'homme peut alors être ici supposée ? Que deviennent les idées de volonté, responsabilité, maîtrise de soi ? Qu'est-ce que "se connaître"...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il avoir vécu un événement pour le comprendre ?

Note : 5.1/10

L'historien détermine les raisons d'un événement, il isole, au sein de la succession, des relations de consécution. Le sens de l'histoire émerge d'une longue enquête qui met en évidence le réseau des causes et des conséquences. C'est donc au terme d'une recherche minutieuse que le sens de l'histoire apparaît au chercheur. Le sens, direction et signification, de l'histoire...

3 pages - 1,80 ¤

Est-il possible de bien se connaître ?

Note : 5.1/10

CONNAÎTRE / CONNAISSANCE: 1. - Être familier de quelqu'un ou quelque chose. 2. - Discerner, distinguer quelque chose : « Le premier et le moindre degré de connaissance, c'est d'apercevoir » (CONDILLAC) 3. - Posséder une représentation de quelque chose, en part. une représentation exacte. 4. - Connaissance: a) Acte par lequel un sujet s'efforce de saisir...

4 pages - 1,80 ¤

Comprend-on mieux ce dont on connaît l'histoire ?

Note : 5.1/10

Confirmation par la philosophie elle-même : dès Aristote, l'analyse d'un problème est précédée d'un panorama de ses solutions anciennes. Avec Hegel, l'Histoire devient la dimension fondamentale de l'Être lui-même : être, c'est d'abord avoir été.c. Paradoxe de cette « connaissance » : elle me permet de comprendre ce qui est devant moi par référence à ce qui n'est...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il se méfier des apparences ?

Note : 5.1/10

Pourquoi un tel ancrage, sinon parce qu'il y aurait un réel désir de se fier aux apparences? Certes l'apparence correspond bien à ce que notre sensibilité sent des choses, c'est-à-dire à leur surface (ce que Platon appelle image ou reflet), ou encore à leur extériorité (tout ce que les sens peuvent saisir). Mais l'apparence est aussi ce que...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on jamais penser seul ?

Note : 5.1/10

PENSER: Exercer une activité proprement intellectuelle ou rationnelle; juger; exercer son esprit sur la matière de la connaissance; unir des représentations dans une conscience. PEUT-ON : Ce genre de sujet interroge sur la capacité, la faculté, la possibilité de faire ou de ne pas faire quelque chose, d'être ou de ne pas être. Il faudra distinguer la possibilité...

3 pages - 1,80 ¤

Que peut-on savoir d'autrui ?

Note : 5.1/10

Le sujet propose donc un certain rapport à autrui, celui du savoir, et demande que l'on s'interroge sur l'extension de ce rapport. Il faudra envisager autrui dans le rapport de différence et de ressemblance qu'il entretient avec moi : peut-être ne puis-je savoir d'autrui que ce que je sais de moi-même en tant qu'appartenant à l'humanité ; il y aurait...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance de soi peut-elle être sincère ?

Note : 5.1/10

â–  Une idée communément reçue. Il faut se connaître : « Connais-toi toi même «, tel était la maxime gravée sur le fronton du temple de Delphes, et Socrate fit une des conditions de l'attitude philosophique.  ■ Le problème. Cependant, la question se pose de la possibilité même de véritablement se connaître soi-même. En effet,...

9 pages - 1,80 ¤

L'apparence est-elle un mensonge ?

Note : 7/10

Cette séparation entre l'être et l'apparence, la vraie réalité et la réalité inauthentique, se retrouve chez Kant qui sépare la réalité nouménale (celle des choses en soi) de la réalité phénoménale (celle que nous connaissons théoriquement). L'homme ne peut jamais connaître qu'une réalité informée par les formes a priori de sa sensibilité (espace et temps) et les concepts...

9 pages - 1,80 ¤

À quoi reconnaît-on qu'un événement est historique ?

Note : 7/10

.../... Le commentateur s'étrangle de joie. Mais son enthousiasme suffit-il à justifier l'expression qu'il utilise ? Car, dans les médias, cette expression semble revenir avec une fréquence un peu troublante : feraient immédiatement partie des « événements historiques « des événements aussi divers que la victoire d'une équipe (si possible nationale) de football, une rencontre (la vingt-cinquième de l'année...)...

3 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des limites à une connaissance de l'homme par les sciences ?

Note : 7/10

 ||Envisager l’homme comme un objet de connaissance scientifique c’est suggérer que l’on peut réduire son existence à un quelconque déterminisme. Car la science définit en premier lieu par rapport à son objet les lois qui le régissent, afin de le rendre prévisible.   Mais l’homme dans la science est en premier lieu le sujet...

4 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une logique de la réalité ?

Note : 7/10

-          L'empirisme (cf. Hobbes, Locke, Berkeley, Hume) : pensée d'abord anglo-saxonne, ses représentants affirment que le fondement de la connaissance se trouve dans l'expérience sensible. La réalité ne se borne qu'aux objets singuliers et aux phénomènes, évitant ainsi de parler d'une réalité de l'esprit comme chez Descartes. Par exemple Locke combattra les idées innées cartésiennes et montrera que l'entendement est...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance commune est-elle pour la connaissance scientifique un obstacle ou un point d'appui ?

Note : 7/10

[I - Caractères et buts de la connaissance scientifique] On peut commencer par rappeler, avec Auguste Comte (loi des trois États) que la connaissance scientifique correspond à une manière nouvelle de questionner la nature : il ne s'agit plus de se demander pourquoi les phénomènes se produisent (ce qui entraînait vers une recherche théologique ou métaphysique des causes premières...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16573 16574 16575 16576 16577 16578 16579 16580 16581 16582 16583 16584 16585 16586 16587 16588 16589 16590 16591 16592 16593 16594 16595 16596 16597 16598 16599 16600 16601 16602 16603 16604 16605 16606 16607 16608 16609 16610 16611 16612 16613 16614 16615 16616 16617 16618 16619 16620 16621 16622 16623 16624 16625 16626 16627 16628 16629 16630 16631 16632 16633 16634 16635 16636 16637 16638 16639 16640 16641 16642 16643 16644 16645 16646 16647 16648 16649 16650 16651 16652 16653 16654 16655 16656 16657 16658 16659 16660 16661 16662 16663 16664 16665 16666 16667 16668 16669 16670 16671 16672 16673 16674 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 16697 16698 16699 16700 16701 16702 16703 16704 16705 16706 16707 16708 16709 16710 16711 16712 16713 16714 16715 16716 16717 16718 16719 16720 16721 16722 ... 16762 16763 16764 16765 16766 16767

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit