LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Chacun peut-il avoir sa propre vérité ?

La vérité diffère selon les individus. L'histoire et l'expérience personnelles (le lieu, la date de naissance, l'éducation, etc.) font de chacun un être singulier, radicalement différent des autres. Chacun peut avoir donc sa propre vérité. Aucune existence n'étant vraiment comparable à une autre, chacun peut ainsi aspirer à détenir et à défendre «sa« propre conception du vrai. Affirmer...

12 pages - 1,80 ¤

La raison s'oppose-t-elle à l'expérience ?

Comment prouver qu'il n'y aura pas un matin où le jour ne se lèvera pas ? Questions qui ont pour effet de fragiliser la valeur rationnelle des propositions scientifiques. A côté des sciences de pure raison, les plus nombreuses sont relatives à des faits. Celles-ci, parce qu'elles ne relèvent pas de la pure logique,...

11 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il de l'irrationnel ?

Note : 7/10

||L'irrationnel est l'opposé de la raison, ce dont la raison humaine ne peut rendre compte. Donc, la réflexion philosophique tend le plus souvent à condamner, à expulser voire à refouler hors de son champ tout ce qui relève de l'irrationnel. Car si la raison est ce qui fait qu'un homme est homme, alors l'irrationnel, c'est-à-dire ce qui...

2 pages - 1,80 ¤

La raison est-elle haïssable ?

Note : 7/10

|| La raison est une faculté de l’esprit. On la considère souvent comme une faculté supérieure. Elle est à l’origine de nos connaissances, de notre savoir, et de l’ensemble de nos savoir-faire. Elle est donc source de progrès et de développement. Comment comprendre le développement d’une haine de la raison ? La haine est une passion qui est une répulsion...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on se fier à la raison ?

Note : 7/10

|| La raison est une faculté de la connaissance. Elle est le moyen par lequel nous apprenons et développons nos connaissances sur l’inconnu. Elle fonde la logique et la déduction. Elle semble en ce sens un instrument infaillible. Nous devrions pouvoir nous fier à son pouvoir en tant que nous sommes persuadés et convaincus de sa valeur et de...

3 pages - 1,80 ¤

La raison est-elle commune à tous les hommes ?

Note : 7/10

|| Descartes dans son Discours de la méthode nous dit que le bon sens est la chose la mieux partagée au monde. Ainsi, tout homme peut faire preuve de bon sens donc s’orienter dans les sciences avec une méthode. En effet, il semble que personne n’en soit si peu pourvu qu’il soit comparable à l’animal ou à une brute....

6 pages - 1,80 ¤

La vie en société aliène-t-elle notre conscience ?

Note : 7/10

|| La vie en société nous offre une existence sociale. Elle nous individualise en nous donnant une place au sein d’un tissu social et nous permet de nous distinguer d’autrui. Elle est à la fois un facteur d’uniformisation et de différenciation. Elle nous conditionne à agir dans une société donnée mais nous donne une identité particulière. C’est en ce...

1 page - 1,80 ¤

L'existence de l'inconscient est-elle compatible avec la liberté ?

Note : 6/10

|| L’inconscient est un état psychique que l’on oppose souvent schématiquement à la conscience. Le conscient serait ce dont nous avons connaissance, ce à quoi notre prêtons attention, tandis que l’inconscient serait le domaine ce qui nous échappe comme une force ou un déterminisme venant des profondeurs de notre être ou de notre vie psychique. L’inconscient serait donc presque...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on s'affranchir de la conscience morale ?

Note : 6/10

Kant présente la conscience morale comme un poids, une charge pénible dont l'homme pourrait désirer s'affranchir (sans que ce désir soit pour autant, selon Kant, légitime).    La question est donc plutôt de savoir si cet affranchissement est "pratiquable", dans l'hypothèse où il serait souhaitable.    Le texte de Kant montre bien comment il est possible de...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on se connaître soi-même ?

Note : 6/10

On pense en général qu'on peut se connaître soi-même, de façon à la fois véridique et complète. L'homme n'est-il pas « le mieux placé« pour savoir ce qu'il pense et ressent ? L'homme n'a-t-il pas un accès immédiat et transparent à lui-même ? La tradition philosophique elle-même commence avec cette injonction de la Pythie du temple de Delphes,...

12 pages - 1,80 ¤

Pourquoi définit-on l'homme par la conscience ?

Note : 6/10

|| La conscience est un état psychique que l’on peut décrire comme l’attention à soi et au monde. Elle est présente en l’homme, toujours au moins en puissance et souvent en acte. Définir l’homme c’est recherche son essence. C’est donc rechercher ce qui est le plus essentiel à ce dernier : sa quiddité. Dès lors c’est vers la différence dernière...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on à la fois être libre et passionné ?

Note : 6/10

|| La liberté se définit non pas comme la capacité de faire ce que l’on veut, ce qui reviendrait au caprice, à la capacité de se déterminer soi-même de manière indépendante et autonome. La passion se définit comme une affection durable de la conscience, s’installe et se fait centre de tout, se subordonnant aux autres inclinations. L’événement essentiel de...

9 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle une illusion ?

Note : 6/10

||La liberté, une illusion? Notre liberté n'est-elle qu'illusoire ?       On a souvent le sentiment que notre liberté n'est pas aussi étendue qu'on le voudrait ; Ainsi la question qui nous demande si notre liberté n'est qu'illusoire semble légitime et on serait tenter d'y répondre affirmativement.       Cependant, nous sommes nous-mêmes les auteurs de nos décisions et...

5 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle la condition de la moralité ?

Note : 6/10

|| La liberté peut se comprendre comme ayant son fondement dans l’autonomie. Ainsi être libre c’est être maître de soi et indépendant de l’action de la passion et du désir. Dès lors la liberté en tant qu’autonomie n’est pas le contraire de la moralité dans la mesure où l’on pourrait comprendre faussement la liberté comme liberté de faire ce...

12 pages - 1,80 ¤

Peut-on à la fois être libre et déterminé ?

Note : 6/10

* Le déterminisme n'est donc pas d'emblée opposé à la liberté. Car l'analyse de la nécessité qui s'exerce sur l'homme peut, sinon lui fournir les moyens de s'en émanciper, du moins lui permettre de vivre dans la lucidité. C'est la thèse défendue par Spinoza dans l'Éthique. 1. L'homme, partie de la nature Chacun forme, en fonction de son expérience...

6 pages - 1,80 ¤

Être libre, est-ce être indépendant ?

Note : 6/10

||-    « Suffit-il « indique qu’il faut s’interroger sur une condition et plus précisément sur une condition qui soit à la fois nécessaire et suffisante.-    Il est donc présupposé ici que l’indépendance est nécessaire ; tout le problème est alors de savoir si cela suffit, c’est-à-dire si l’indépendance entraîne à elle seule l’effet souhaité, si elle est l’unique...

7 pages - 1,80 ¤

Sur quoi les droits de l'homme sont-ils fondés ?

Note : 6/10

||  Les droits de l’homme trouvent leurs sources au XVIIIe siècle avec la Déclaration de 1789 ; puis en 1948 avec la Déclaration Universelle.  Ces droits semblent fondés sur une définition universelle de l’être humain. C’est donc l’essence de l’homme qui est pris en compte. De là découle alors un ensemble de droits et de devoirs que tout homme...

6 pages - 1,80 ¤

Quelle est la différence entre la légalité et la légitimité ?

Note : 6/10

La légalité définit ce qui relève du domaine de la loi, décidée par le législateur. Elle a essentiellement une fonction juridique. La légitimité peut se comprendre comme ce qui est droit. En ce sens, il semble qu’il n’y ait pas de différence entre la légalité et la légitimité puisqu’une loi semble par elle-même légitime si nous nous situons...

5 pages - 1,80 ¤

Pourquoi l'égalité est-elle essentielle au droit ?

Note : 6/10

|| L’égalité est un concept mathématique. Il établit une équivalence, une interchangeabilité entre deux choses. Ainsi A = B et B = A. Si A = C alors logiquement B = C. Le droit quant à lui est l’ensemble des mesures légales et juridiques dans un Etat. Il prescrit ce qu’il est permis ou non de faire. Or il...

8 pages - 1,80 ¤

Faut-il craindre la loi ?

Note : 6/10

Il est nécessaire que les hommes craignent la loi.Dans la République, II, Platon relate un mythe qui illustre l'idée qu"'on ne pratique la justice que malgré soi et par impuissance de commettre l'injustice. Gygès était berger. Lors d'un tremblement de terre accompagné d'un orage, la terre se fendit pour laisser apparaître une crevasse. Il y descendit et trouva...

6 pages - 1,80 ¤

Pourquoi les hommes ont-ils besoin du droit ?

Note : 6/10

||Spontanément, l'homme ne semble pas agréable envers son prochain. Nous pourrions clairement qu'il est insociable. Cependant, que ce soit par nécessité, par contrainte ou par volonté, les hommes se sont associés les uns aux autres au sein de société civile. Cependant, si l'homme seul peut faire usage de sa liberté naturelle, c'est-à-dire de faire ce qu'il veut ;...

5 pages - 1,80 ¤

L'historien peut-il être objectif ?

Note : 6/10

Il en est de l'histoire comme de la mémoire individuelle ; c'est à partir des « visées », des projets présents -dirigés vers l'avenir- que les individus et les peuples reconstituent leur passé. L'histoire subjective serait donc inévitable- et par là même, osaient dire les historiens allemands au temps du nazisme, légitime. « Chaque génération se forme sa...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on tirer les leçons de l'histoire ?

Note : 6/10

Analyse du sujet. Ce sujet pose une question de capacité : peut-on signifie à la fois : o Est-ce que techniquement c'est possible de tirer une leçon de l'expérience ? On aborde alors l'expérience en tant qu'elle est un maitre pour nous, qu'elle nous donne un acquis qui restera en nous durant toute notre vie. o ...

8 pages - 1,80 ¤

L'histoire a-t-elle un sens ?

Note : 10/10

||Le terme de « sens « peut s'entendre essentiellement de deux façons : soit comme direction, soit comme signification. Or si la question du sens de l'histoire comme celle d'une direction, ou du moins, d'un sens comparable à celui d'un cours d'eau semble aller de pair avec la compréhension d'un temps s'écoulant, il n'en reste pas moins que...

18 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un événement historique ?

Note : 10/10

Il y a une sorte d'évidence dans l'événement : il semble incontestable, absolu, et on voit mal pourquoi il y aurait là un problème. Mais l'événement historique est aussi le résultat d'une action accomplie par des hommes. Cela fait son ambiguïté. Parce qu'il est humain, l'événement historique n'a pas un seul sens. Il est équivoque. Ainsi, la chute du...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 16675 16676 16677 16678 16679 16680 16681 16682 16683 16684 16685 16686 16687 16688 16689 16690 16691 16692 16693 16694 16695 16696 16697 16698 16699 16700 16701 16702 16703 16704 16705 16706 16707 16708 16709 16710 16711 16712 16713 16714 16715 16716 16717 16718 16719 16720 16721 16722 16723 16724 16725 16726 16727 16728 16729 16730 16731 16732 16733 16734 16735 16736 16737 16738 16739 16740 16741 16742 16743 16744 16745 16746 16747 16748 16749 16750 16751 16752 16753 16754 16755 16756 16757 16758 16759 16760 16761 16762 16763 16764 16765 16766 16767 16768 16769 16770 16771 16772 16773 16774

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit