LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Peut-on attribuer à la connaissance scientifique une valeur morale ? PLAN

||4e partie. — On répondra qu’il s\'agit des conséquences de la science, non de la science elle-même (qui a, d’ailleurs, aussi des conséquences fort défavorables : ex. : guerre chimique et bactériologique). Il faut donc se placer en face de la connaissance scientifique elle-même. On peut soutenir que   A. — la science est œuvre collective, donc rapproche les hommes, ||...

1 page - 1,80 ¤

Tout est dit, et l'on vient trop tard, depuis plus de sept mille ans qu’il y a des hommes et qui pensent. (La Bruyère.)

||La Bruyère était classique : partisan résolu des anciens, il était persuadé qu’ils ont tout dit sur la nature humaine. De plus, il venait après Pascal et La Rochefoucauld. De là cette affirmation modeste au début des Caractères : « Tout est dit... »   I. Cette pensée s’explique par la théorie classique.   1. L’homme, en son fond, ne change guère....

2 pages - 1,80 ¤

« Peut-être faut-il être jeune pour s’égayer habituellement à la lecture de Molière et en général des poètes comiques. Oui, la comédie en elle-même est plus triste que la tragédie. » Vinet.

||Que la comédie de Molière laisse un arrière goût d’amertumo, la remarque a été souvent faite. Quelle mâle gaîté si triste... Vinet dit plus : il compare avec la tragédie, il généralise. Sous un air paradoxal, cette pensée a un grand fond de vérité, elle sent, d’ailleurs, son époque; le romantisme nous a habitués à dramatiser l’existence. La...

1 page - 1,80 ¤

Commenter ou discuter cette pensée de Durkheim que les faits sociaux s’imposent aux consciences individuelles en vertu d’une puissance impérative et coercitive.

||PLAN.   Introduction. — Définition de la sociologie. On a parfois tenté de la considérer comme une dépendance de la psychologie. Le grand sociologue français Durkheim s’y oppose. L’un de ses arguments, c’est que : ...||...

1 page - 1,80 ¤

« Tout ce qui est dans la nature est dans l’art. » dit Victor Hugo dans la préface de Cromwell, et plus loin : « Le domaine de l'art et celui de la nature sont parfaitement distincts. » Comment concilier ces deux affirmations qui semblent contradictoires?

||L’artiste doit-il se contenter d’imiter la nature, ou doit-il   faire plus beau, plus noble, plus grand, ou plus gai, plus amusant. plus étrange? C’est l’éternelle question. Victor Hugo veut que l’art soit une imitation, une peinture, une résurrection intégrale. Tout ce qui est dans la nature est dans l\'art. Puis il semble se reprendre : Le domaine de l\'art...

1 page - 1,80 ¤

M. de Malézieu disait à La Bruyère à propos de ses Caractères : « Voilà de quoi vous attirer beaucoup de lecteurs et beaucoup d'ennemis. » Expliquer ces paroles.

||La Bruyère hésita beaucoup à publier son ouvrage et quand il s’y décida, en 1688, il le fit paraître, sans nom d’auteur, sous le couvert de Théophraste : Les Caractères de Théophraste, traduits du grec, avec les caractères ou les mœurs de ce siècle. Était-ce timidité? C’est plutôt qu’il avait conscience de sa hardiesse. Il savait qu’ «...

1 page - 1,80 ¤

Tout l'esprit d'un auteur consiste à bien définir et à bien peindre. (La Bruyère.)

||La Bruyère n’apporte dans les Caractères, rien de nouveau sur les mœurs et la nature humaine, il n’est ni bien profond ni bien original : il s’en rendait compte : Tout est dit... Il vaut par la forme et par l’expression. Il ne fait que généraliser son cas, quand il affirme : Tout l’esprit d’un auteur....||...

1 page - 1,80 ¤

SUJET : Les conditions du bonheur. PLAN.

||Introduction. — Le bonheur tient une grande place dans les préoccupations et dans les conversations des hommes ; il a Servi et sert souvent de thème aux méditations et aux discussions des philosophes. Par bonheur nous entendons une joie durable, l\'épanouissement de notre nature, la réalisation de toutes nos aspirations. Ces aspirations varient avec les individus. Aussi se...

1 page - 1,80 ¤

«La tragédie, dit Racine, demande une action simple, chargée de peu de matière, telle que doit être une action qui se passe en un seul jour, et qui, s'avançant par degrés vers sa fin, n’est soutenue que par les intérêts, les passions et les sentiments des personnages. » Expliquez à l’aide d'exemples.

||Dans Andromaque, tout dépend d’Andromaque.   Dans Britannicus, Néron est tiraillé entre des influences et des sentiments divers.   Dans Iphigénie, c’est la jalousie d’Ériphile qui amène le dénouement.   Racine réalise la perfection de la tragédie classique. Il s’accommode si bien des règles qu’elles semblent, avoir été faites pour lui. Corneille, au contraire, y est à l’étroit.||...

1 page - 1,80 ¤

SUJET : Peut-on soutenir que la principale loi de l’association des Idées soit, aux différents plans de conscience, la sélection des souvenirs utiles?

||Selon Bergson, les véritables lois de l\'association sont encore à découvrir. Cependant il est probable que l’on pourra maintenir, comme loi générale, la sélection des souvenirs utiles, du moins chez tous les individus normaux, c’est-à-dire bien adaptés à la vie et organisés pour l\'action.||...

1 page - 1,80 ¤

Quelles différences y a-t-il entre une tragédie classique et un drame romantique? Pour plus de précision, vous comparerez deux pièces que vous connaissez bien.

||III. Les personnages : très étudiés chez Corneille, où on s’intéresse surtout à l’évolution des sentiments et au conflit des passions et des volontés. Chez Hugo, le destin se joue des hommes qui font souvent le contraire de ce qu’on attendait d’eux, mais expriment admirablement de très beaux sentiments. Nous voyons très clair dans les âmes d’Émilie, de...

1 page - 1,80 ¤

SUJET : Commenter ou discuter cette pensée d’Anaxagore : L’homme est intelligent parce qu’il a une main.

||Introduction. — L’importance des sens et de leurs organes a été connue de très bonne heure. L’un des plus anciens philosophes grecs, Anaxagore, écrit : ...||...

1 page - 1,80 ¤

SUJET : La psychophysique. PLAN.

||Même si on ne croit pas à la possibilité de mesurer les états de conscience, on doit reconnaître que les psychophysiciens ont fait d’intéressantes constatations de détail. Et ils ont bien montré que l\'intensité apparente des sensations croit plus lentement que ne croissent les excitations.||...

1 page - 1,80 ¤

EXPURGATION, substantif féminin.

  EXPURGER, verbe transitif.   Abréger (un texte) en éliminant ce qui est contraire à la morale ou à la religion. Expurger des livres pour enfants; expurger une édition d\'Horace. Quant aux auteurs latins, nous n\'avions garde de les lire ailleurs que dans les textes expurgés par le jésuite Jouvency (RODOLPHE TOEPFFER, Nouvelles genevoises, 1839, page 71) :  Ø 1. D\'autres...

1 page - 1,80 ¤

SUJET : L’Idée d'égalité. PLAN.

||2e partie. — Le jugement affirmant que tous des hommes sont égaux n\'est pas un jugement de réalité, c’est un jugement de valeur, l’expression d’un idéal moral.   A. — Qu\'on la fasse reposer sur l\'identité de la raison, la paternité divine ou la solidarité humaine, la justice nous ordonne de traiter tous les autres hommes en égaux auxquels il...

2 pages - 1,80 ¤

Nuit américaine. « Génie », 1er partie, livre V. Comparer la rédaction définitive (édition de 1809) avec celle de « l'Essai sur les Révolutions » (1797) et celle de la lre édition du « Génie » (1802).

||II. Modifications.   1. Celles qui sont dues à l’artiste.   a) Il supprime une légère négligence; tantôt, employé seul dansl’Essai, est répété dans les textes postérieurs; une autre fois, qui peut paraître une liaison un peu gauche, est remplacé en 1802 par quelquefois et supprimé en 1809.   b) La deuxième rédaction marque un désir de simplification. La première partie y est réduite...

2 pages - 1,80 ¤

Comment se fait-il que M. Jourdain soit ridicule alors qu’il manifeste un désir si légitime, semble-t-il, de s’instruire et de s’élever au-dessus de sa condition?

||II. Est-ce bien ce que veut M. Jourdain?   En aucune façon.   1. Il commence par rougir de ses parents, de sa femme, de sa condition, ce qui est le propre d’un sot.   2. Il n’a pas vraiment le désir de s’instruire. S’il fait venir chez lui pêle-mêle des maîtres de philosophie, d’escrime, de musique, c’est uniquement parce que cela lui semble...

2 pages - 1,80 ¤

Rapports de la métaphysique de la morale.

||SUJET : Rapports de la métaphysique de la morale. PLAN.   Introduction, — La métaphysique est la partie centrale des plus célèbres philosophies en Europe, dans l\'antiquité par exemple, et au xviie siècle, aussi bienquehorsd’Europe à différentes époques. Elle domine alors les autres parties de la philosophie, notamment la morale. On n’a pas toujours compris de la môme manière les rapports...

1 page - 1,80 ¤

Que pensez-vous de cette appréciation que Boileau a portée sur lui-même? Je sais coudre une rime au bout de quelques mots. Souvent j'habille en vers une maligne prose; C’est par là que je vaux, si je vaux quelque chose. Sat. VII, 61-62.

||Pleine de malice. Et quelle verve, quelle bonne humeur, quel esprit quand il tient un mauvais écrivain au bout de son vers! (Exemples.)   Et c’est même plus que de la prose, car, enfin, il sait faire des vers, il connaît admirablement le métier (premier vers). La rime, l’harmonie, la versification. Et il n’est pas indifférent que tant de belles...

1 page - 1,80 ¤

SUJET : Qu’est-ce que l’intuition, considérée comme l’un des procédés généraux de la pensée appliquée à la science ? quel rôle joue t-elle dans les sciences ? PLAN.

||Conclusion. — C’est grâce à l\'intuition que la science, œuvre de pensée discursive, est en contact avec la réalité, nous la fait connaître et nous permet d’agir sur elle.||...

1 page - 1,80 ¤

EXPULSER, verbe transitif.

  EXPULSIF, -IVE, adjectif.   A.—  Qui favorise ou accompagne l\'expulsion, qui pousse vers l\'extérieur, qui rejette :  Ø Infans, enfant, dit plus que non fans, qui ne parle pas; (...) injurieux, que non habens jus, qui n\'a pas droit; (...) ces particules adjectives ont souvent des significations opposées. Ainsi, in privatif et expulsif dans les exemples ci-dessus, est positif et...

2 pages - 1,80 ¤

Il faut avoir de l'âme pour avoir du goût. (Vauvenargues.)

||II. Sont donc incapables de goûter le beau   1° Les esprits secs et purement raisonneurs.   Devant Alhalie, ils vous diront : Qu’est-ce que cela prouve?... Un critique qui ne serait qu’intelligent pourra très bien étudier les alentours d’une œuvre et en faire l’histoire, et même énumérer les défauts et certaines qualités; il n’y sera pas personnellement sensible.   2° Les esprits vulgaires,...

1 page - 1,80 ¤

Lettre du marquis de Fénelon à Louis XIV, pour lui annoncer la mort de son oncle, l'illustre archevêque de Cambrai, dont il vante les talents et les vertus.

||II. Ses talents.   Il n’a jamais eu en vue, en écrivant, que la gloire de Dieu, l’accomplissement de son devoir et l’honneur des Lettres françaises....   Le Traité de l\'éducation des filles.   Les ouvrages composés pour son élève..,. On a voulu voir dans le Télémaque des allusions malignes. Il ne fallait pas connaître mon oncle. Cet ouvrage, non destiné à la publicité,...

1 page - 1,80 ¤

Boileau ne s'est-il pas condamné lui-même dans ce vers? C'est un méchant métier que celui de médire? Sat. VII, 2.

||III. La critique ne deviendrait illégitime, que si elle s’en prenait à la vie privée de l’écrivain, à ce qu’il n’a pas entendu livrer au public de lui-même. Elle doit être franche et loyale, elle se doit de ne pas employer les injures et les gros mots. Boileau a toujours observé ces règles.   Ma Muse en l’attaquant charitable el...

1 page - 1,80 ¤

EXPULSÉ, -ÉE, participe passé, adjectif et substantif.

||  EXPULSÉ, -ÉE, participe passé, adjectif et substantif.   I.—  Participe passé de expulser*  II.—  Emploi adjectival et substantival.  A.—  (Celui, celle) qui est exclu(e) d\'un lieu, d\'une collectivité. Caucuste était venu chercher le manteau et le chapeau de l\'expulsé [un parlementaire] (EUGÈNE MELCHIOR, VICOMTE DE VOGÜÉ, Les Morts qui parlent,  1899, page 388 ). Les jeunes farceurs expulsés menaient ardemment leur...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 5716 5717 5718 5719 5720 5721 5722 5723 5724 5725 5726 5727 5728 5729 5730 5731 5732 5733 5734 5735 5736 5737 5738 5739 5740 5741 5742 5743 5744 5745 5746 5747 5748 5749 5750 5751 5752 5753 5754 5755 5756 5757 5758 5759 5760 5761 5762 5763 5764 5765 5766 5767 5768 5769 5770 5771 5772 5773 5774 5775 5776 5777 5778 5779 5780 5781 5782 5783 5784 5785 5786 5787 5788 5789 5790 5791 5792 5793 5794 5795 5796 5797 5798 5799 5800 5801 5802 5803 5804 5805 5806 5807 5808 5809 5810 5811 5812 5813 5814 5815 5816 5817 5818 5819 5820 5821 5822 5823 5824 5825 5826 5827 5828 5829 5830 5831 5832 5833 5834 5835 5836 5837 5838 5839 5840 5841 5842 5843 5844 5845 5846 5847 5848 5849 5850 5851 5852 5853 5854 5855 5856 5857 5858 5859 5860 5861 5862 5863 5864 5865 ... 16298 16299 16300 16301 16302 16303

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo