LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'art par excellence, celui qui surpasse tous les autres, parce qu'il est incomparablement le plus expressif, c'est la poésie. (Victor Cousin.)

Ce qui rend la poésie plus expressive, c’est qu’elle se sert du langage ; elle emploie les mots, qui sont en nombre infini et susceptibles de combinaisons infiniment variées. Les mots sont des signes qui expriment les objets, les sentiments et les idées. Ils s’adressent à l’intelligence, mais aussi au cœur, à l’imagination et aux sens. Le poète...

1 page - 1,80 ¤

On a souvent redit que l’héroïsme était l'inspiration générale du théâtre de Corneille, mais on a parfois mal défini l'héroïsme cornélien. Vous direz en quoi consiste cet héroïsme et comment l’effet qu'il produit sur les spectateurs est salutaire et moral.

Même chez ceux qui sont vertueux, on ne peut pas dire la plupart du temps que c’est le devoir qui l’emporte, c’est un sentiment plus noble encore, placé sur un autre plan, l’honneur chez le Cid, la magnanimité chez Auguste, l'amour divin chez Polyeucte. Chez tous ces personnages il n’y a pas lutte entre le devoir et la...

2 pages - 1,80 ¤

La sensibilité de Victor Hugo est exquise dans les pièces qui touchent aux enfants : il a renouvelé l'expression de l'amour paternel.

Il a des mots charmants pour dépeindre leur grâce, leur gentillesse, leurs bégaiements, leurs essais d’exister divinement gauches (161), leurs rêves (35). 11 songe à ce qu’ils seront plus tard (52 et 53). Mais il leur souhaite de rester longtemps enfants, gais et insouciants (9, 53, 56). 2. Il y a certainement parfois « des puérilités, du faux naïf, du...

1 page - 1,80 ¤

La Bruyère trouvait le caractère de Tartuffe outré et invraisemblable. Il a refait le portrait de l'hypocrite dans Onuphre. Vous comparerez les deux personnages et vous direz lequel vous semble plus vrai, plus vivant, plus dramatique?

Ce mot n’est pas seulement odieux, il est profond, Evidemment un hypocrite qui ne serait qu’hypocrite ne commettrait pas cette maladresse. Onuphre est le type même de l’hypocrite, l’hypocrite en soi, tel qu’il doit être. L’hypocrisie de Tartuffe ne l’empêche pas d’être tendre à la tentation. Il croit trouver une complice facile dans Elmire. C’est qu’elle a des...

2 pages - 1,80 ¤

On doit se consoler de n'avoir pas les grands talents comme on se console de n'avoir pas les grandes places : on peut être au-dessus de l'un et de l'autre par le cœur. (Vauvenargues.)

II. On doit se consoler, de même, de n'avoir pas les grands talents. Sans doute ils tiennent plus à nous que les grandes places. Un grand artiste, un grand écrivain, un grand savant, un grand général sont ce qu’ils sont par eux-mêmes. Mais leurs qualités sont des dons qui peuvent se concilier avec une âme assez vulgaire et des sentiments...

1 page - 1,80 ¤

On a dit du XVIIIe siècle qu'il était, proprement, le siècle des idées. Que faut-il entendre par là? Indiquer quelques-unes des idées que nous devons au XVIIIe siècle.

V. L’idée de démocratie avec tout ce qu’elle comporte. Chez tous les philosophes, on prend l’habitude de considérer les hommes moins comme des sujets que comme des citoyens, moins comme des Français que comme des êtres en soi ayant des devoirs et des droits égaux de par le fait seul de leur naissance. On trouverait les éléments de la Déclaration...

1 page - 1,80 ¤

LA LITTÉRATURE EXPRESSION DE LA SOCIÉTÉ Selon le mot de Bonald, la littérature est l'expression de la société. Ce mot ne s'applique-t-il pas tout particulièrement au XVIIIe siècle?

C’est une période d’incrédulité railleuse et combative. Les esprits se détachent de la religion, l’incrédulité est à la mode, le sceptre passe du catholicisme à la « philosophie ,» qui doit chasser le « fanatisme » et la « superstition » et, répandant partout les « lumières, a assurer le bonheur du genre humain... Presque tous les grands écrivains...

1 page - 1,80 ¤

Analyser, puis apprécier au point de vue moral, le sentiment de la pitié. PLAN.

B. — La pitié, en tant qu’émotion, est ?) un état généralement désagréable causé par l'idée de la souffrance d’un autre être ; ?) et accompagné de modifications physiologiques (yeux humides, gestes de rapprochement, etc.). c) Cet état présente des différences de qualité et d’intensité : et l’on pourrait distinguer une pitié-choc d’une pitié-sentiment. C. — La pitié peut prendre des formes pathologiques (sensiblerie). D. — On l’a...

2 pages - 1,80 ¤

Introduction à la méthodologie de la dissertation littéraire

Ce petit livre n’est pas un recueil de dissertations toutes faites, destiné à venir ers aide aux candidats ignorants ou paresseux; il ne supplée ni au cours ni au manuel d’histoire de la littérature française; encore moins aurait-il la prétention de- remplacer l’étude directe des textes ou la réflexion personnelle, qu’il vise au contraire à stimuler et à...

3 pages - 1,80 ¤

Voltaire dit : Du repos, des riens, de l'étude, Peu de livres, point d’ennuyeux, Un ami dans la solitude : Voilà mon sort; il est heureux. Que pensez-vous de cette façon de concevoir le bonheur?

Voltaire n’oublie rien de ce qui peut rendre la vie agréable et que tous les hommes souhaitent... Tout le monde aspire au repos.... Des riens : des occupations qui n’absorbent ni ne fatiguent, des distractions. De l’étude, considérée surtout comme délassement, pas de curiosité ni d’érudition... peu de livres, mais qui soient pour nous des amis familiers (poètes, moralistes,...

1 page - 1,80 ¤

SUJET : Comment la moralité individuelle peut-elle contribuer au progrès de la société ? PLAN.

vaut les régies de l’hygiène, en s’interdisant l’alcool et la débauche, en pratiquant la culture physique, l’individu évite de répandre des maladies contagieuses qui abaisseraient la niveau de la race, et il sauvegarde la santé des générations futures (hérédité) (ce qui, outre les conséquences physiologiques, a indirectement d’heureuses conséquences intellectuelles et même morales) 2e partie. — En cultivant sa...

1 page - 1,80 ¤

Dénouement de Bérénice. Comparer la scène III de l'acte V de la Bérénice, de Racine et la scène V de l’acte V de Tite et Bérénice, de Corneille.

De l'amour la plus tendre et la plus malheureuse Dont il puisse garder l'histoire douloureuse. Ils sont vrais, touchants, humains. —Chez Corneille, Bérénice crée elle-même l’obstacle qui s’oppose à son bonheur. Elle est plus fière qu’amoureuse et.donne des leçons de générosité à Titus, qu’elle entraîne. Et c’est leur « gloire » dont l’avenir est convié à « garder à jamais...

2 pages - 1,80 ¤

Dans une lettre à un ami, après un rapide examen de la manière dont l'histoire était comprise avant lui, Augustin Thierry expose sa propre manière de la concevoir et de la traiter. © Tu te rappelles l’enthousiasme que provoqua chez moi la lecture du sixième livre des Martyrs. Ce moment a été décisif pour ma vocation. Je serai historien, mais je veux faire quelque chose de tout à fait nouveau.

De l'amour la plus tendre et la plus malheureuse Dont il puisse garder l'histoire douloureuse. Ils sont vrais, touchants, humains. —Chez Corneille, Bérénice crée elle-même l’obstacle qui s’oppose à son bonheur. Elle est plus fière qu’amoureuse et.donne des leçons de générosité à Titus, qu’elle entraîne. Et c’est leur « gloire » dont l’avenir est convié à « garder à jamais...

1 page - 1,80 ¤

« La véritable éloquence, dit La Rochefoucauld, consiste à dire tout ce qu'il faut et à ne dire que ce qu'il faut. »

I. L’oraison funèbre est un éloge. C’est un éloge funèbre prononcé en des circonstances solennelles devant la famille du défunt. Trois écueils éviter : ne pas louer assez, louer trop, louer à côté ou mal. Bossuet ne dit que ce qu’il faut et tout ce qu’il faut. Il admire sincèrement son héros, son génie, ses qualités humaines, sa piétés*. Il ne...

1 page - 1,80 ¤

SUJET : Commenter ou discuter cette pensée de Léonard de Vinci : « La guerre est la plus bestiale de toutes les bêtises ». PLAN,

Si l'observation de Vinci était juste de son temps, elle le serait encore plus aujourd'hui et demain : les procédés scientifiques appliqués à la guerre la rendent et la rendront encore plus inhumaine et plus destructrice (guerre chimique et bactériologique), si bien qu’un grand gavant français actuel, M. Paul Langevin, a formulé le dilemme : « Ou l’organisation...

1 page - 1,80 ¤

SUJET : Que signifie et que vaut l’expression science morales ?

— Elle paraît subordonner ces sciences à la morale. Or le savant doit étudier sans aucun préjugé, même moral, la réalité. B. Même si on précise nue toutes ces sciences se rapportent à la conscience psychologique et non pas à la conscience morale, l'expression est critiquable ; car i) la psychologie moderne n’étudie pas seulement la conscience de l’homme, elle étudie...

1 page - 1,80 ¤

SUJET : Apprécier la valeur morale de l’intention.

2e partie. — Contre l’intention. L’intention peut être utilisée de façon défavorable dans la vie morale. A. — L’intention peut être un prétexte que l'individu donne à lui-même et parfois aux autres pour ne pas agir. B. — Elle peut servir d’excuse à des actes moralement mauvais (direction d’intention, que Pascal reproche aux Jésuites ; « la fin justifie les moyens »). ...

1 page - 1,80 ¤

« La Bruyère était un grand peintre et n'était peut-être pas un philosophe. Le duc de La Rochefoucauld était un philosophe# mais n'était pas peintre. » (Vauvenargues.)

1. La Rochefoucauld n’a fait qu’un portrait, qui est le sien, réussi, quoiqu’un peu flatté, mais dans son livre il s’attache seulement à rendre sa pensée d’une façon aussi concise que possible; il ramasse, il concentre, il résume une multitude d’observations en une formule qui se grave facilement dans l’esprit. Jamais rien de concret ni de pittoresque. Quelquefois une...

2 pages - 1,80 ¤

SUJET : Comparer les définitions mathématiques et les définitions empiriques. PLAN.

B. — les définitions empiriques sont descriptives (description concise et impersonnelle) . C. — Cette distinction fondamentale disparaîtrait si l’on voyait dans les premières notions mathématiques des données de l'expérience. D. — Mais on peut maintenir l’idée qu’elles sont aujourd’hui reconstruites par l’esprit sans appel à l’expérience. Ainsi la distinction fondamentale subsiste....

1 page - 1,80 ¤

La poésie pleure bien, chante bien, mais elle décrit mal. (Lamartine.)

Avouons que si la poésie veut se faire l’émule de la peinture, elle paraîtra facilement inférieure. Les tableaux parlent directement aux yeux. Le moindre croquis fait voir immédiatement et nettement les formes des objets et tout un ensemble. La poésie emploie les mots, qui s’adressent à l’imagination et à l’esprit du lecteur. ...

2 pages - 1,80 ¤

J'aimerais mieux des détails sur Racine et Despréaux, sur Quinault, Lulli, Lebrun, Poussin, Descartes, etc., que sur la bataille de Steinkerque.... Il ne reste plus rien que les noms de ceux qui ont conduit des bataillons... mais les grands hommes dont je vous parle ont préparé des plaisirs purs et durables aux hommes qui ne sont pas encore nés. » (Voltaire à Thiériot, 15 juillet 1735).

1. Mais il faut noter d’abord que ce qui reste d’eux, ce sont leurs œuvres et que des anecdotes sur leur vie n’ont que peu d’intérêt en soi. On ne sait rien d’Homère. On a mieux que sa biographie. Un vers de Virgile vaut mieux que tous les potins de Suétone.... Tandis que les généraux valent parleurs actions, et...

2 pages - 1,80 ¤

SUJET : On a souvent jadis appelé homme « le roi de la création ». Exposer et discuter la conception résumée par cette formule. PLAN.

3e partie. — Si l’homme a pu paraître le roi de la création, c’est parce qu’il a su utiliser à son profit des choses, des plantes et des animaux qui n’avaient pas été créés pour lui (et dont beaucoup, d’ailleurs, lui résistent encore). A. — L’homme y a réussi à cause de son intelligence, créatrice de la science et de...

1 page - 1,80 ¤

SUJET : L’honnête homme, le sage, le saint et le héros

— Le sage. A. — Le sage est un homme qui a profondément réfléchi sur la vie et qui est arrivé à bien distinguer l’impossible et le possible : Si se résigne à l’inévitable, et développe les énergies qui dépendent de lui *. B. — Exemple : Spinoza. C. — La sagesse implique quelques-unes des plus hautes vertus : résignation (par exemple à la...

1 page - 1,80 ¤

Expliquer cette définition de Brunetière : Le Romantisme n'est pas n'importe quelle révolution, mais une révolution pour remettre en honneur tout ce que le classicisme avait, sinon dogmatiquement condamné, du moins effectivement rejeté.

1. Les classiques recherchent surtout la clarté, la précision, la sobriété. Ils s’adressent à l’intelligence. Leur langue abonde en termes abstraits, les images sont, pour eux, des signes conventionnels ingénieux. — Les romantiques, la couleur, le pittoresque, les termes qui parlent à l’imagination et aux sens, qui touchent les fibres mêmes du cœur. Mélange des tons et des styles....

1 page - 1,80 ¤

Voyage en Espagne, de Théophile Gautier

On lit, dans le Voyage en Espagne, de Théophile Gautier, la description suivante: « Au sortir de Bordeaux, les landes recommencent plus tristes, plus décharnées et plus mornes, s'il est possible; des bruyères des genêts et des pinadas (forêts de pins); de loin en loin, quelque fauve berger accroupi gardant des troupeaux de moutons noirs, quelque cahute dans le...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 5876 5877 5878 5879 5880 5881 5882 5883 5884 5885 5886 5887 5888 5889 5890 5891 5892 5893 5894 5895 5896 5897 5898 5899 5900 5901 5902 5903 5904 5905 5906 5907 5908 5909 5910 5911 5912 5913 5914 5915 5916 5917 5918 5919 5920 5921 5922 5923 5924 5925 5926 5927 5928 5929 5930 5931 5932 5933 5934 5935 5936 5937 5938 5939 5940 5941 5942 5943 5944 5945 5946 5947 5948 5949 5950 5951 5952 5953 5954 5955 5956 5957 5958 5959 5960 5961 5962 5963 5964 5965 5966 5967 5968 5969 5970 5971 5972 5973 5974 5975 5976 5977 5978 5979 5980 5981 5982 5983 5984 5985 5986 5987 5988 5989 5990 5991 5992 5993 5994 5995 5996 5997 5998 5999 6000 6001 6002 6003 6004 6005 6006 6007 6008 6009 6010 6011 6012 6013 6014 6015 6016 6017 6018 6019 6020 6021 6022 6023 6024 6025 ... 16453 16454 16455 16456 16457 16458

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit