LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Amour et conscience de classe dans « Le rouge et le noir »

L'amour de Mathilde pour Julien n'est pas plus pur. Stendhal nous la présente comme une jeune personne en tous points favorisée par le destin, et qui s'ennuie mortel­lement dans son milieu : « Que pouvait-elle désirer ? La fortune, la haute naissance, l'esprit, la beauté à ce qu'on disait, et à ce qu'elle croyait, tout avait été accumulé sur...

6 pages - 1,80 ¤

Jeunesse et société ou « La chronique de 1830 »

Sur la petite ville de province pèse la tyrannie des deux forces qui ont repris le pouvoir en 1815 : l'aristocratie et le clergé. Derrière leur unité apparente, Stendhal montre aussi les luttes entre la Congrégation, la noblesse, et la bourgeoisie industrielle. Verrières, « la petite ville » (cf. le titre du pre­mier chapitre), est un bon exemple...

8 pages - 1,80 ¤

Stendhal et « Le rouge et le noir »: Analyse du roman

Chapitres Localisation Peinture sociale I Il III IV V VI VII Verrières La petite ville de province Le Maire : M. de Rénal Le dépôt de mendicité. Le curé Un paysan madré Le passé de M. de Rénal VIII IX X XI Vergy   XII Voyage dans la montagne   XIII XIV XV XVI XVI I Vergy Chélan remplacé par Maslon Intrigues à Verrières Réunion de la Congrégation XVIII Verrières Bray-le-Haut Un roi à Verrières L'évêque d'Agde XIX XX XXII XXIII XXI Vergy Une soirée chez Valenod Adjudication d'une maison XXIV XXV XXVI XXVII XXVIII XXIX Besançon L'abbé Pirard Les séminaristes L'abbé Castanède Démission de Pirard L'évêque de Besançon XXX :errières   ...

1 page - 1,80 ¤

Stendhal et « Le rouge et le noir »

« Tandis que les hautes classes de la société parisienne semblent perdre la faculté de sentir avec force et constance, les passions déploient une énergie effrayante dans la petite bourgeoisie, parmi ces jeunes gens qui, comme M. Laffargue, ont reçu une bonne éducation, mais que l'absence de fortune oblige au travail et met en lutte avec les vrais...

4 pages - 1,80 ¤

Stendhal et son temps

1835   Balzac : Le lys dans la vallée Vigny : Servitude et grandeur militaires, Chatterton Musset : Lorenzaccio Hugo : Les Chants du crépuscule   1836 Retour à Paris Musset :La Confession d'un enfant du siècle   1838 Mémoires d'un touriste Hugo : Ruy Blas   1839 La Chartreuse de Parme     1840 Séjour à Civita-Vecchia Victor Hugo : Les rayons et les ombres Mérimée : Colombe   1841 Retour à Paris : crise d'apoplexie         1842 Mort à Paris   ...

1 page - 1,80 ¤

Le Rouge et le Noir : La fin du roman

Sur la place d'armes de Strasbourg, à la tête du quinzième régiment de hussards, un des plus élégants de l'armée, caracole le chevalier de La Vernaye, monté sur le plus beau cheval de l'Alsace. Les chevaux, les uniformes, les livrées des gens de ce jeune lieutenant sont célèbres. Qui reconnaîtrait le petit paysan en larmes sonnant à la porte...

5 pages - 1,80 ¤

Bibliographie sommaire : Études d'ensemble sur Stendhal

Bibliographie sommaire ; Études d'ensemble sur Stendhal ALAIN : Stendhal (P.U.F.). Quelques analyses intéressantes surtout sur le style de Stendhal. GÉRARD GENETTE : Figures II, Essai sur Stendhal, Seuil, 1969. Essai sur la personnalité de Stendhal (égotisme, goût du pseudonyme) et sur la relation équivoque qui unit l'auteur à son oeuvre. JEAN-PIERRE RICHARD : Littérature et sensation, Seuil, 1954. Étude sur la coexistence chez...

1 page - 1,80 ¤

Les sujets d'ordre général (méthodo de littérature)

—     mass média source de conditionnement, transformation des individus en robots; écrasement de l'individu; nivelle­ment culturel par le bas; source de passivité; mort de l'écrit au profit de l'oral; triomphe de l'image et de la mise en page (d'où opinions à fondement non rationnel); comment on peut mentir avec des images vraies; mort de la littérature et de...

3 pages - 1,80 ¤

L'essai littéraire

Ce tableau a été établi à la suite d'un dépouillement systéma­tique des annales des cinq dernières années ; les sujets portant sur une époque donnée (rares) et ceux portant sur le livre et la lecture (assez fréquents) peuvent se ramener aux catégories précédentes. Quelques sujets très « originaux » n'ont pu entrer dans ces catégories. ·   Conditions à remplir...

11 pages - 1,80 ¤

Que faire devant un sujet ? (méthodologie de l'épreuve de Français)

Conseils pour la présentation des copies Il faut penser au correcteur qui se trouvera en présence de votre travail et vous efforcer de lui faciliter la tâche en accordant une grande importance à la présentation. · L'écriture Certaines copies sont écrites avec un tel manque de soin qu'il n'est pratiquement pas possible de les déchiffrer; d'autres sont lisibles, mais l'effort nécessaire au déchiffrage...

4 pages - 1,80 ¤

Les grands principes de la dissertation (EAF)

C. L'introduction La dissertation porte presque toujours sur un problème et le rôle de l'introduction est de poser le problème. Quand vous posez ce problème, il faut toujours partir du postulat que votre lecteur ne connaît pas le sujet. Même si son énoncé est écrit sur votre copie, même si votre correcteur est le professeur qui a choisi le sujet, agissez...

21 pages - 1,80 ¤

Sujet : Un écrivain contemporain déclare : C'est une profonde erreur de porter un roman à l'écran. Partagez-vous ce sentiment ?

|| A. Le cinéma est tin art plus complet que par le passé. Ce que nous avons dit plus haut sur les incompatibilités entre les deux genres était particulièrement vrai à l'époque du muet et au début du parlant. Mais les procédés du cinéma et ses techniques se sont affinés, et on peut dire que le cinéma est capable de...

3 pages - 1,80 ¤

Sujet : Paul Valéry a dit : « L'enthousiasme n'est pas un état d'âme d'écrivain. » De son côté Julien Benda écrit : « C'est pour moi un des grands signes de l'impuissance moderne de dire : j'écris mes livres sans ordre parce que si j'ordonnais mon émotion je la perdrais. C'est tout simplement escamoter le problème qui est précisément de l'ordonner sans la perdre, mieux, de l'intensifier par l'ordre qu'on y insère. » Quelle est, selon vous, dans le domaine de la poésie, la portée de telles affirmations?

||Introduction   Dans les sociétés encore imprégnées de sacré, le poète, le sorcier, le prophète sont proches l'un de l'autre; ils ont en commun la faculté d'être en communication avec l'au-delà, et d'être le médium par lequel s'exprime le surnaturel. Par la suite, d'autres théories, tout en supprimant la référence au divin, continuent d'attribuer l'inspiration à des forces mys­térieuses et...

4 pages - 1,80 ¤

Sujet : Paul Valéry a dit : « L'enthousiasme n'est pas un état d'âme d'écrivain. » De son côté Julien Benda écrit : « C'est pour moi un des grands signes de l'impuissance moderne de dire : j'écris mes livres sans ordre parce que si j'ordonnais mon émotion je la perdrais. C'est tout simplement escamoter le problème qui est précisément de l'ordonner sans la perdre, mieux, de l'intensifier par l'ordre qu'on y insère. » Quelle est, selon vous, dans le domaine de la poésie, la portée de telles affirmations?

l'inspiration dans la création; les parnassiens et les .gmbolistes qui, au contraire, ont conçu le poème comme le résultat d'un patient labeur.   Il convient toutefois de distinguer la conception surréa­liste de la conception romantique ; il y a chez les romantiques une métaphysique de la parole inspirée, fortement ancrée dans le christianisme, dont le romantisme exprime souvent un renouveau...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : On parle beaucoup aujourd'hui de « littérature engagée », dans laquelle l'écrivain oeuvre pour expliquer et ensuite améliorer la condition humaine. Pensez-vous que ce soit l'unique vocation de la littérature?

Il est cependant nécessaire de préciser la définition de l'engagement pour éviter que les expressions « expliquer » et « améliorer la condition humaine » ne recouvrent un contenu trop vague. L'engagement consiste pour l'écrivain à prendre parti dans les luttes politiques de son temps en vue d'une amélioration de l'ordre social. Cette attitude s'oppose au non-engagement qui consiste pour...

1 page - 1,80 ¤

Lorsque j'étais en classe de quatrième, j'avais un vieux maître de français que je considérais avec l'insolence de mes douze ans comme un irrécupérable gâteux. Tandis que nous composions en rédaction il nous répétait à intervalles réguliers : « N'oubliez pas le sujet, mes enfants ! De quoi s'agit-il? De quoi s'agit-il? » Ce leitmotiv revenant toutes les dix minutes nous paraissait un rabâchage dérisoire. J'aurais tendance aujourd'hui à moins d'irrespect.

il est nécessaire de donner à votre développement une allure méthodique et de montrer ensuite, par des illustrations diverses et des élargissements éventuels, que vous en avez complètement saisi la portée. Il ne vous est pas interdit, ce faisant, de critiquer d'une façon discrète tel aspect particulier ou la perspective d'en­semble du texte proposé. Mais il vous faut avant...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : Être homme c'est précisément être responsable. C'est connaître la honte devant une misère qui ne semblait pas dépendre de soi. C'est être fier d'une victoire que les camarades ont remportée. C'est sentir en posant sa pierre que l'on contribue à bâtir le monde. Vous étudierez avec soin cette définition de la respon¬sabilité en indiquant dans quelle mesure elle rejoint votre expérience personnelle.

Ainsi donc chacun participe au progrès de l'humanité tout entière; il y a contribution de chacun à l'oeuvre col­lective. Mais Saint-Exupéry n'entend pas parler seulement de ceux qui remportent des victoires notoires. Il englobe aussi, comme il l'explique dans Citadelle, l'artisan, l'humble cordonnier qui fabrique des babouches brodées d'or et qui y met toute son ardeur. Il y...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : Quels plaisirs et quels profits pensez-vous qu'on puisse tirer de la lecture d'un bon roman?

Deuxième partie : les profits de la lecture (d'un bon roman) La grande règle des classiques était « plaire et instruire ». On s'accorde à considérer un roman comme un « bon roman » lorsqu'il s'agit d'une oeuvre qui n'a pas seulement une fonc­tion de divertissement, mais qui est en même temps une source d'enrichissement sur le plan intellectuel. z....

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : La pollution est-elle selon vous l'une des fatalités du monde moderne?

||La pollution n'est pas une fatalité du monde moderne. Elle est la conséquence d'une conception inadéquate de l'activité économique, ainsi que d'un cloisonnement trop étroit entre les différentes régions du savoir scientifique. Nécessité de faire intervenir un plus grand nombre de données lorsqu'on juge du niveau économique d'un pays. Nécessité de donner à ceux qui s'occupent de la...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : Un écrivain peut-il être sincère?

«,Qui que vous soyez qui voulez connaître tin homme, osez lire les deux ou trois pages qui suivent, vous allez connaître à plein J.-J. Rousseau », peut-on lire dans le septième livre des Confissions. «Osez lire » : même défi toujours renouvelé, même injonc­tion à lire en dépassant son courage, même appel à une lec­ture qui est une transgression,...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : J. Fourastié écrit dans son livre, Le grand espoir du XXe siècle : Les machines modernes en prenant pour elles toutes les tâches serviles, qui sont du domaine de la répétition incons¬ciente, en libèrent l'homme, et lui laissent les seuls travaux qui ressortissent en propre à l'être vivant, intelligent et capable de prévision. Expliquez et discutez cette réflexion.

Deuxième partie : critique de la thèse de Fourastié Un fait acquis : la profonde différence de nature entre les machines du xixe siècle et celles du xxe. Mais : —  La machine moderne est loin d'avoir supprimé le travail « bête ». Exemples : le travail des employés de banque s'est à ce point morcelé qu'il a perdu une grande...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : Parlant de l'émancipation des femmes, Freud écrit en 1883 : « Mais je crois que toute réforme légale ou administrative avortera du fait que, bien avant que l'être humain soit en âge d'accéder à une position dans la société, la Nature a déterminé à l'avance la destinée de la femme en termes de beauté, de charme et de douceur. » Qu'en pensez-vous?

Deuxième partie : le problème des réformes On comprend très bien que les conceptions de Freud sur l'« éternel féminin » aient pour conséquence un certain scep­ticisme quant aux réformes légales et administratives. Mais si on adopte le point de vue opposé, on est porté au contraire à accorder toute leur importance aux réformes. A.  « On ne peut mûrir...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : En 1937 Georges Duhamel développait dans Défense des lettres une thèse qu'on peut résumer ainsi : Les arts dynamiques (radio, cinéma) nous entraînent dans leur mouvement et ne nous permettent ni de nous arrêter pour réfléchir, ni de revenir en arrière, ni même de choisir. Encourageant ainsi la passivité ils sont, à l'inverse de la lecture, un obstacle à une formation culturelle véritable. Expliquez et discutez cette idée.

Le cinéma, par ailleurs, exige de plus en plus une activité, et même une agilité, de la part du spectateur. « Le cinéma exige du spectateur une certaine technique spéciale de l'art de deviner ; au fur et à mesure que progressera k cinéma, cette technique se compliquera. » (Eikhenbaum, 1927). La compréhension d'un film n'est pas quelque chose qui...

2 pages - 1,80 ¤

Sujet : Commentez sous la forme d'un devoir composé cette réflexion faite, il y a une soixantaine d'années, par Léon Bloy: Je crois fermement que le sport est le plus sûr moyen de produire une génération de crétins malfaisants.

Cet examen du sport par le mauvais bout de la lorgnette en montre suffisamment les inconvénients et les dangers. Il ne s'agit cependant pas d'une fatalité liée à cette activité. Une action attentive à différents niveaux peut empêcher le sport d'être ainsi détourné de sa vocation fondamentale : être un authentique moyen de culture. Nous examinerons dans cette...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 6012 6013 6014 6015 6016 6017 6018 6019 6020 6021 6022 6023 6024 6025 6026 6027 6028 6029 6030 6031 6032 6033 6034 6035 6036 6037 6038 6039 6040 6041 6042 6043 6044 6045 6046 6047 6048 6049 6050 6051 6052 6053 6054 6055 6056 6057 6058 6059 6060 6061 6062 6063 6064 6065 6066 6067 6068 6069 6070 6071 6072 6073 6074 6075 6076 6077 6078 6079 6080 6081 6082 6083 6084 6085 6086 6087 6088 6089 6090 6091 6092 6093 6094 6095 6096 6097 6098 6099 6100 6101 6102 6103 6104 6105 6106 6107 6108 6109 6110 6111 6112 6113 6114 6115 6116 6117 6118 6119 6120 6121 6122 6123 6124 6125 6126 6127 6128 6129 6130 6131 6132 6133 6134 6135 6136 6137 6138 6139 6140 6141 6142 6143 6144 6145 6146 6147 6148 6149 6150 6151 6152 6153 6154 6155 6156 6157 6158 6159 6160 6161 ... 16217 16218 16219 16220 16221 16222

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo