LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le « bon saint Éloi », homme de cour et homme de foi

||Il n'y reviendra que peu avant sa mort, le ler décembre 660, lors de la régence exercée par la reine Bathilde. Désormais, il se consacre entièrement à sa charge ecclésiastique. Il fonde les monastères de Noyon, de Tournai, de Saint-Quentin, les sanctuaires de saint Bon, sur la rive droite de la Seine, et de sainte Colombe, près de...

2 pages - 1,80 ¤

Jeanne d'Arc au bûcher

||La foule est partagée entre l'aversion, l'indifférence et la contrition. Jeanne, la jeune Lorraine de Domrémy, qui avait pour seule ambition de sauver la France, n'est plus. Mais le feu ne peut détruire les légendes. Par son iniquité et ses atroces circonstances, le supplice de Jeanne d'Arc va se retourner contre ses exécutants. Dans le même temps que...

2 pages - 1,80 ¤

Clotaire Ier, époux d'Ingonde et de sa jeune soeur Arégonde

||Affligée à la pensée du sort malheureux qui pourrait être celui de sa soeur, la reine se confie à son époux. « Acceptez de désigner pour ma soeur, qui est aussi votre servante, un mari intelligent et riche, afin que je ne sois plus humiliée, mais que je vous serve plus fidèlement avec une plus grande fierté »,...

2 pages - 1,80 ¤

Antoinette Deshoulières, mondaine et poétesse

De retour à Paris, cependant, cette femme brillante et érudite mène une existence mondaine. Elle fréquente les hôtels de Bouillon et de Nevers, la demeure du poète Paul Scarron, où elle rencontre Madeleine de Scudéry et la marquise de Sévigné. Elle tient elle-même salon et compte parmi ses amis proches le dramaturge Pierre Corneille, à qui elle restera...

3 pages - 1,80 ¤

Mazarin, Premier ministre d'Anne d'Autriche

||Anne d'Autriche craint les cabales et l'agitation nobiliaire. Elle connaît ses limites : jusqu'à la majorité de Louis XIV, qui n'a pas encore cinq ans, elle a besoin d'un bras ferme à son côté. Elle sait Mazarin capable et se convainc, avec raison, qu'il lui sera entièrement dévoué. Elle lui accorde un brevet de ministre d'État : les...

3 pages - 1,80 ¤

Childéric, roi des Francs saliens et père de Clovis

||Cette nouvelle situation entraîne rapidement la rupture entre Childéric et celui qui revendique la légitimité romaine. Convertis de longue date à l'arianisme, les Wisigoths s'opposent aux Gallo-Romains. Eu-ric, leur roi, a en outre adopté une politique de persécution des catholiques de son royaume. Au contraire, Childéric s'inscrit dans la tradition romaine qui veut que le pouvoir militaire protège...

2 pages - 1,80 ¤

Dagobert Ier convainc la modeste Nanthilde de l'épouser

||Si Dagobert ler leur laisse espérer que le nouveau-né lui succédera sur le trône d'Austra-sie, il ne peut agir ouvertement. Sous peine de froisser Nanthilde, qui ne manquerait pas de lui rappeler sa promesse de léguer son héritage à ses seuls fils-. Sans s'engager plus avant, le souverain se contente de faire baptiser l'enfant en grande pompe, une...

2 pages - 1,80 ¤

Pendant les Cent-Jours, Louis XVIII se réfugie à Gand

||Louis XVIII, excédé d'être surnommé «le comte de Lille et de Gand» par Paris et le Journal de l'Empire, fonde son Journal universel pour répondre aux attaques des bonapartistes. Les prises de position de Bertin l'aîné, ex-directeur du Journal des débats, sont volontairement alarmistes. La Nation est menacée par Bonaparte. A longueur de lignes, on ne trouve que...

2 pages - 1,80 ¤

Louis le Pieux règle sa succession

||Administrateur inspiré, Louis le Pieux a entrepris de renforcer et de rationaliser le système politique et administratif de l'Empire, de poursuivre la réforme de l'Église. Seul Carolingien survivant de sa génération, il n'a pas de rival. Pourtant, à peine a-t-il pris la suite de Charlemagne en 814 que déjà on s'inquiète de sa succession. ||...

2 pages - 1,80 ¤

« Qu'est.-ce que le Tiers état ? » : un pamphlet incendiaire de l'abbé Sieyès

||Par Tiers état on désigne sous la monarchie tous ceux qui ne sont ni nobles ni ecclésiastiques. Sieyès estime les ecclésiastiques à quatre-vingt un mille quatre cents, les nobles à cent dix mille : « Comparez ce nombre à celui des vingt-cinq ou vingt-six millions d'âmes et jugez de la question. » Les roturiers laïques peuvent être aussi bien de riches bourgeois que...

3 pages - 1,80 ¤

L'<< Histoire de France >> de François Eudes de Mézeray

||Dagobert ler, l'un des portraits de rois tirés de La France métallique de Jacques de Bie qui illustreront l'Histoire de France de Mézeray. donner la licence de réfléchir sans nécessité sur la conduite de ses ancêtres et sur une politique établie depuis longtemps et confirmée par les suffrages de toute la nation ». Effrayé, l'historien promet de revoir son ouvrage. Dans...

2 pages - 1,80 ¤

La mystérieuse tenture de la «Dame à la Licorne»

||Au XIXe siècle, devant tant de raffinement et de richesse, d'aucuns se sont pris à rêver. La suite de la «Dame à la Licorne» aurait été tissée pour un prince d'Orient. Longtemps prisonnier en France, celui-ci aurait voulu ainsi garder le souvenir de||...

2 pages - 1,80 ¤

La paix d'Athis : la Flandre soumise à Philippe le Bel

||Philippe le Bel réserve un châtiment tout particulier aux Brugeois qui, en 1302, ont massacré la garnison française. Les bourgeois ont finalement accepté l'énorme indemnité financière, sachant, qu'après tout, son poids pèserait surtout sur le petit peuple. Mais ils sont loin d'imaginer la punition que leur réserve Philippe le Bel en guise d'expiation.||...

2 pages - 1,80 ¤

Le premier ministère Thiers

||Dévoré d'ambition, Adolphe Thiers accède vite aux postes de premier plan, mais son opportunisme et ses maladresses lui vaudront bien des déconvenues. rances ! Bien qu'il se vante d'être plus fin que le roi, son ministère ne durera que du 22 février au 6 septembre 1836. Pour mieux briller, le nouveau président du Conseil ne s'entoure que d'hommes de second...

1 page - 1,80 ¤

Charles Perrault publie les « Contes de ma mère l'Oye »

||Auteur de pastiches burlesques, de poésies précieuses, de poèmes épiques et religieux, Charles Perrault a surtout été, vingt ans durant, un haut commis de l'État au service du ministre Colbert et de Louis XIV. Rien ne semblait prédestiner ce fonctionnaire, certes influent, ce membre de la Petite Académie et de l'Académie française à écrire des contes pour enfants.||...

2 pages - 1,80 ¤

Clodion le Chevelu

||les Francs ont installé les chariots en cercle. A l'abri de cette fortification, les soldats, qui célèbrent le mariage d'un chef, se passent des coupes d'hydromel et de cervoise. Les légionnaires d'Aetius les encerclent, le pont est coupé, les convives bien énivrés s'égaillent dans la nuit, en oubliant la pauvre fiancée. Ce n'est pas une bataille, mais une...

1 page - 1,80 ¤

20 octobre 1587 : La bataille de Coutras

||La bataille s'engage à dix heures du matin. Sous un ciel éclatant la canonnade protestante commence. L'étroitesse du terrain oblige le duc de Joyeuse à lancer ses troupes au centre du dispositif huguenot. La noblesse catholique fonce sur l'ennemi, mettant à mal les fantassins protestants rangés en carré. Mais le feu précis de l'artillerie et des arquebusiers adverses désorganise...

3 pages - 1,80 ¤

Pierre de Ronsard, poète de Cour

||Pour être de commande, ces louanges n'en sont pas moins de grande qualité, que Ronsard défende la politique extérieure d'Henri II en guerre contre l'Espagne dans son Exhortation à la paix et son'Exhartation au camp du roi, ou gel- se fasse le chantre complaisant des fêtes royales organisées par Henri II et ses successeurs par maintes Élégies et...

2 pages - 1,80 ¤

Le traité de Folembray : le duc de Mayenne fait la paix avec Henri IV

||Si Charles de Mayenne doit renoncer au gouvernement de Bourgogne, il reçoit en échange celui d'île-de-France — hormis Paris —, province qui n'est pas frontalière et présente un moindre danger de sédition ou d'alliance avec l'étranger. Par ailleurs, trois places de sûreté lui sont concédées pour six ans : Châlons-sur-Saône, Seurre et Soissons. Enfin, au plan financier, il...

3 pages - 1,80 ¤

Jean de La Fontaine à l'Académie française

||A l'automne, un siège est vacant à l'Académie, et pas n'importe lequel : celui de Colbert, décédé le 6 septembre. Le 15 septembre, La Fontaine est élu par seize voix contre sept. Les académiciens ont osé s'opposer au bon plaisir de Louis XIV, qui est loin d'apprécier ! Il le fait savoir en différant l'entrée en fonction du...

2 pages - 1,80 ¤

Etienne Boileau, prévôt de Paris

||d'une structure du pouvoir qui perdurera presque jusqu'à nos jours, la capitale, par l'intermédiaire de son prévôt et comme les autres villes du royaume, tendra à passer progressivement sous contrôle royal. A partir du XVIe siècle, le prévôt de Paris, dont la charge subsistera jusqu'en 1792, verra ses attributions se restreindre, se partageant entre 'celles de lieutenant civil,...

3 pages - 1,80 ¤

Yves de Kerguelen découvre la « France australe »

Cette terre vierge, à mi-chemin entre le cap de Bonne-Espérance et l'Australie, va d'abord prendre le nom de « France australe », puis d'île de la Désolation. Mais elle restera dans l'histoire, et dans la géographie, comme la sienne propre, sous le nom d'archipel des Kerguelen. Pour l'instant, une tempête se prépare. Les marins français n'ont pas le temps...

2 pages - 1,80 ¤

Richelieu troque le sabre pour le goupillon

||Son action d'évêque de Luçon est aussi l'occasion de nouer des relations. Ainsi avec Bérulle, l'une des grandes figures du mysticisme français du XVIle siècle, fondateur, en France, de la congrégation de l'Oratoire, et avec François Leclerc du Trem-blay, un moine capucin, le fameux père Joseph. Les deux pieds dans le Poitou, l'évêque de Luçon ne garde pas...

2 pages - 1,80 ¤

Molière, au service du roi

||S'il connaît encore quelques revers, Molière crée et continue d'amuser le roi. Mais le plus grave va bientôt se produire. En 1672 il se brouille avec le musicien Lully, dont l'aura ne cesse de grandir. Le roi, qui commence à se lasser des incartades de son favori, octroie à Lully la charge de tous les spectacles avec musique...

2 pages - 1,80 ¤

Le Petit Trianon

||construit le pavillon. Les boiseries sont sculptées de fleurs par un maître du genre, Guibert. Les peintures au-dessus des portes, représentant des décors floraux, puisent aux mêmes sources d'inspiration. Enfin, en 1768, Louis XV prend plaisir à meubler le Petit Trianon de splendeurs choisies, avant d'y prendre son premier souper en juin 1769. Le roi est tombé amoureux...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 6025 6026 6027 6028 6029 6030 6031 6032 6033 6034 6035 6036 6037 6038 6039 6040 6041 6042 6043 6044 6045 6046 6047 6048 6049 6050 6051 6052 6053 6054 6055 6056 6057 6058 6059 6060 6061 6062 6063 6064 6065 6066 6067 6068 6069 6070 6071 6072 6073 6074 6075 6076 6077 6078 6079 6080 6081 6082 6083 6084 6085 6086 6087 6088 6089 6090 6091 6092 6093 6094 6095 6096 6097 6098 6099 6100 6101 6102 6103 6104 6105 6106 6107 6108 6109 6110 6111 6112 6113 6114 6115 6116 6117 6118 6119 6120 6121 6122 6123 6124 6125 6126 6127 6128 6129 6130 6131 6132 6133 6134 6135 6136 6137 6138 6139 6140 6141 6142 6143 6144 6145 6146 6147 6148 6149 6150 6151 6152 6153 6154 6155 6156 6157 6158 6159 6160 6161 6162 6163 6164 6165 6166 6167 6168 6169 6170 6171 6172 6173 6174 ... 13585 13586 13587 13588 13589 13590

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo