LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

DIFFÉRENTIELLE (psychologie)

  Branche de la psychologie qui étudie les variations des caractéristiques fondamentales qui se manifestent entre différentes races, différents groupes sociaux, ou différents individus d'un groupe particulier. Les caractéristiques examinées par la psychologie différentielle sont, par exemple, l'intelligence, le tempérament, les réactions sensorimotrices. De telles études essaient de répondre à des questions du genre : « La race blanche...

1 page - 1,80 ¤

DEWEY (John)

Né en 1859, mort en 1952. Promoteur américain de l'école active, il fut professeur de philosophie et de psychologie à Chicago et à New York. Pédagogue original, il créa une technique éducative démocratique, mise au point dans l'école annexée à sa chaire à l'Université. Le maître doit se comporter à l'égard de l'enfant comme un guide, un égal plus...

1 page - 1,80 ¤

DÉVELOPPEMENT

  Changements continus de l'être humain durant sa vie. Chez le petit enfant, les développements physique et psychologique vont de pair : « L'enfant qui a eu sa première dent à 6 mois, qui marche normalement à 12 mois, qui prononce ses premières phrases à 18 mois et qui est propre à 15 mois, se développera normalement au point...

1 page - 1,80 ¤

DÉSIR

||    Désir signifie habituellement aspiration vers quelque chose qui nous manque et que l'on peut souhaiter et se représenter. Selon une définition classique, « le désir repose sur la tendance et se déduit par soustraction des éléments positifs de la volonté. Il peut ne pas être satisfait si la volonté ne lui donne pas suite. C'est, en même temps,...

1 page - 1,80 ¤

DÉPRESSION

  Fléchissement de l'énergie, accompagné de tristesse. La dépression est en général à ta fois physique et mentale. Sur le plan physique, elle provoque une baisse de l'activité, une grande fatigabilité, des insomnies et un ralentissement des fonctions organiques (constipation, perte de l'appétit, etc.). Du point de vue mental, on constate une diminution des facultés d'attention, des trous de...

1 page - 1,80 ¤

DÉPLACEMENT

||  Un des mécanismes fondamentaux du psychisme inconscient, par lequel l'énergie d'une pulsion peut être transférée d'un objet à un autre. Par exemple, une tendance agressive à l'égard du père, due au complexe d'OEdipe, peut être déplacée Vers un substitut plus admissible et plus constructif, comme le sport ou les études. On évite ainsi le refoulement de la pulsion,...

1 page - 1,80 ¤

DÉMENCE

||   Schématiquement, le dément est l'homme qui a perdu la raison. La démence fut à l'origine — et reste encore dans le langage juridique — synonyme d'aliénation mentale ; pour le psychiatre, elle désigne aujourd'hui un affaiblissement des fonctions menta­les : affaiblissement progressif (par opposition aux arriérations) et irréversible (par opposition aux délires ou confusions). L'état démentiel est l'aboutissement...

1 page - 1,80 ¤

DELIRIUM TREMENS

||    Épisode aigu de l'alcoolisme chronique, déclenché soit par l'augmentation des doses absorbées, soit par un sevrage trop brutal. Il provoque des malaises extrêmement violents, de l'agi­tation, des hallucinations (visions d'animaux), des réactions de terreur, parfois des convulsions. Il exige un traitement très énergique, que seul un personnel spécialisé peut donner en maison de santé.||...

1 page - 1,80 ¤

DÉLIRE

  Le délire est caractérisé par des idées fausses, des déviations dans la perception et le jugement. On a dit que l'idée délirante est celle qui choque l'évidence. Mais le délire n'est pas l'erreur. Ce n'est pas la logique qui est en cause, mais l'accord avec le réel (on parle de pensée « déréelle »). Le délirant est autistique, ...

1 page - 1,80 ¤

DÉLINQUANCE

  Le délinquant est celui qui commet une infraction à la loi pénale, qu'il s'agisse d'un crime ou d'un délit. La délineance et la criminalité ne se différencient guère que par la peine encourue. En psychosociologie, elles peuvent être étudiées si­multanément. La délinquance naît d'un conflit entre l'individu et la société. On peut la définir non en fonction d'une moralité...

1 page - 1,80 ¤

DELAY (Jean)

  Psychiatre français, né à Bayonne en 1907. Agrégé de médecine à trente et un ans, docteur ès lettres à trente-cinq ans, titulaire de la chaire de clinique des maladies mentales et de l'encéphale. Membre de l'Académie de médecine et de l'Académie française. La psychiatrie lui est redevable des plus importantes conquêtes de la psychopharmacologie moderne, comme les neuroleptiques,...

1 page - 1,80 ¤

DÉFOULEMENT

  Mise en évidence, au cours d'une cure psychanalytique, de ce qui avait été refoulé et ne pouvait, de ce fait, apparaître que sous un aspect méconnaissable dans les symptômes morbides. Il s'agit pour le malade de prendre conscience de la nature réelle de ses conflits .qui étaient masqués par la névrose ; ensuite, il doit intégrer dans sa vie...

1 page - 1,80 ¤

DÉFENSE (mécanismes de)

  Pour la psychanalyse, il s'agit d'une défense de l'intégrité psychologique, c'est-à-dire essentiellement d'une défense du sujet contre lui-même, à son insu. Ce terme a été créé par Freud. Selon Glover, « il existe une fonction générale de défense de l'appareil mental ». La défense est le principe même du refou­lement et des autres mécanismes qui ont pour effet de réduire...

1 page - 1,80 ¤

DÉDOUBLEMENT DE LA PERSONNALITÉ

  Ce syndrome comprend plusieurs formes cliniques : - Le sujet croit qu'il a en soi deux êtres dissemblables, simulta­nément ou successivement, vivant chacun leur propre vie et pouvant s'ignorer mutuellement : ce sont les « états seconds » de l'hystérie et de la cyclothymie ; - Le malade perçoit son corps comme étant en dehors de lui : c'est un...

1 page - 1,80 ¤

DECROLY (Ovide)

  Psychologue belge, né en 1871, mort en 1932. A la fois médecin et pédagogue, il fonda un institut pour enfants anor­maux et fut l'un des premiers à adopter la méthode des tests que Binet venait de créer. Il est l'auteur d'une méthode d'édu­cation, destinée surtout aux enfants des écoles primaires. Cette méthode fut le point de départ de...

1 page - 1,80 ¤

DÉCISION

  Opération par laquelle, face à plusieurs solutions possibles à un problème, nous en retranchons certaines, pour ne plus en considérer qu'une seule qui peut être mise, et sera mise en action. C'est le moment crucial de l'acte volontaire. Pour connaître la valeur d'une solution, il faut apprécier les différents futurs possibles de cette solution dans une même échelle de...

1 page - 1,80 ¤

DÉCILAGE

||    Méthode d'analyse des notes d'un groupe de sujets ayant passé un test. Elle consiste à répartir ces notes en 10 classes conte­nant le même nombre de sujets. Le premier « décile » est la note dépassée par 10 % des sujets, le second « décile » par 20 % ; le neuvième décile, celle qui est dépassée par...

1 page - 1,80 ¤

DÉBILITÉ MENTALE

Etat durable d'insuffisance intellectuelle,  généralement irréversible. Le terme s'applique surtout aux débiles moyens et légers, les débiles profonds relevant de l'imbécillité. En général, on admet qu'un débile ne dépasse pas un âge mental de sept à dix ans. S'il ne souffre pas d'autres troubles, il est rééducable' et peut apprendre un métier, gagner sa vie. Certains débiles font illusion...

1 page - 1,80 ¤

CYCLOTHYMIE

    Etat d'esprit caractérisé par une alternance d'excitation et de dépression. Dans la biotypologie de Kretschmero, le cyclo­thyme est rond, jovial, pratique. Mais il passe brusquement de la gaieté à la tristesse. Selon certains psychiatres, la cyclothymie serait une forme atténuée de la psychose maniaque-dépressive....

1 page - 1,80 ¤

CYBERNÉTIQUE

  Moyen d'étendre les théories valables pour les mouvements des organes des machines au comportement des êtres vivants, notamment des êtres humains, et aux sociétés d'êtres vivants, plus particulièrement aux sociétés humaines (d'après Louis Couffi­gnal). Des cybernéticiens ont proposé des définitions ou plus abstraites ou plus générales. La cybernétique est alors définie « comme l'ensemble des théories groupant les études relatives...

1 page - 1,80 ¤

CULPABILITÉ

La culpabilité morbide est « le comportement en vertu duquel l'individu malade éprouve un sentiment plus ou moins motivé de faute » (A. Hesnard). Elle conduit à l'autopunition, à l'auto-accusation, voire au suicide. Le sentiment de culpabilité trouverait sa source dans le complexe d'OEdipe....

1 page - 1,80 ¤

CUBES DE KOHS (tests des)

  Epreuve d'intelligence pratique, dans laquelle le sujet est invité à reproduire, à l'aide de cubes colorés, des dessins géométriques de complexité croissante. Comme il ne fait pas appel au langage, on peut le faire passer aux jeunes enfants, aux malades mentaux, ou à toute personne ne parlant pas notre langue. Ainsi ce test s'est révélé très utile pour...

1 page - 1,80 ¤

CRIMINOLOGIE

  Cette science vise non à la répression, mais à la prévention des crimes et délits. Elle groupe les techniques de la médecine légale, de la police scientifique, de la criminalistique, de l'anthropologie criminelle. Elle recherche les causes des crimes et des délits et les moyens de défense, mais elle tend à substituer à la notion moralisante de « châtiment...

1 page - 1,80 ¤

CRÉTINISME

Arriération intellectuelle profonde, accompagnée de dégéné­rescence physique. Le crétinisme est lié à une insuffisance thyroïdienne (goitre). Il se rencontre plus particulièrement dans les hautes vallées, où il semble se transmettre par hérédité....

1 page - 1,80 ¤

CRÉATIVITÉ

Capacité de trouver de nouvelles solutions à un problème. Cette capacité nécessite de considérer d'un oeil neuf les réalités, de savoir s'affranchir des structures établies par l'éducation. Arthur Koestler l'explique comme « la perception d'une situa­tion ou d'une idée sur deux plans... qui sont habituellement incompatibles ». Le rapprochement de ces deux plans par la pensée permet la...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 6044 6045 6046 6047 6048 6049 6050 6051 6052 6053 6054 6055 6056 6057 6058 6059 6060 6061 6062 6063 6064 6065 6066 6067 6068 6069 6070 6071 6072 6073 6074 6075 6076 6077 6078 6079 6080 6081 6082 6083 6084 6085 6086 6087 6088 6089 6090 6091 6092 6093 6094 6095 6096 6097 6098 6099 6100 6101 6102 6103 6104 6105 6106 6107 6108 6109 6110 6111 6112 6113 6114 6115 6116 6117 6118 6119 6120 6121 6122 6123 6124 6125 6126 6127 6128 6129 6130 6131 6132 6133 6134 6135 6136 6137 6138 6139 6140 6141 6142 6143 6144 6145 6146 6147 6148 6149 6150 6151 6152 6153 6154 6155 6156 6157 6158 6159 6160 6161 6162 6163 6164 6165 6166 6167 6168 6169 6170 6171 6172 6173 6174 6175 6176 6177 6178 6179 6180 6181 6182 6183 6184 6185 6186 6187 6188 6189 6190 6191 6192 6193 ... 13584 13585 13586 13587 13588 13589

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo