LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La justice exige-t-elle l'amour ?

||Si la mise en place de la justice par le droit implique seulement une conduite extérieure et non des sentiments affectueux, n'envisage-t-on pas une attitude d'un autre ordre lorsque l'on emploie l'expression « être juste » ? e La justice : institution ou vertu ?   La notion de justice que nous avons développée dans un premier temps se réfère en...

3 pages - 1,80 ¤

Les oeuvres d'art peuvent-elles être utiles ?

||S'il est vrai que le beau obéit à des critères communs, alors les oeuvres d'art doivent pouvoir faire l'unanimité. Elles doivent pouvoir réunir les hommes, par-delà les frontières de l'âge, du sexe, de la couleur de peau, etc. Les régimes dictatoriaux l'ont bien compris puisque, pour s'imposer, ils commencent par censurer l'art. Pour lutter contre ce que P....

3 pages - 1,80 ¤

LA LIBERTÉ : ASSUMER LA DIFFÉRENCE

Dégagez l'intérêt philosophique de ce texte à partir de son étude ordonnée 1 : « La valeur d'une chose réside parfois non dans ce qu'on gagne en l'obtenant, mais dans ce qu'on paye pour l'acquérir, — dans ce qu'elle coûte. Je cite un exemple. Les institutions libérales cessent d'être libé­rales aussitôt qu'elles sont acquises : il n'y a, dans...

4 pages - 1,80 ¤

LA RESPONSABILITÉ : PÈCHE-T-ON PAR IGNORANCE OU PAR VOLONTÉ?

De plus, le devoir lui-même a un mouvement d'ensemble; le candidat déroule son étude selon une démarche toujours active et entraînante. Il a commencé par centrer le texte en montrant son problème fondamental, qui sera aussi le pro­blème général de toute la dissertation. Mais ce problème s'explicite alors, ce qui engendre une étude du plan même du texte,...

3 pages - 1,80 ¤

KANT DANS LA PHILOSOPHIE ALLEMANDE DU XVIlle SIÈCLE

||Parmi les philosophes, une réaction parallèle à celle des piétistes contre le rationalisme s'exerce dans l'École de Leipzig fondée par Andreas Rüdiger (1673-1731) et où va surtout s'illustrer Christian August Crusius (1715-1775) qui aura une influence importante sur Kant.   Crusius, avant d'évoluer vers une forme d'irrationalisme proche de celle des piétistes, proteste contre les excès de la méthode rationaliste...

3 pages - 1,80 ¤

BIBLIOGRAPHIE DE KANT

BIBLIOGRAPHIE · Les textes de Kant en traduction française 1. L'édition de «La Pléiade », Gallimard, en 3 volumes, pour l'éventail des textes proposés. Le volume I est une précieuse source d'écrits précritiques. 2. Les éditions Vrin, souvent riches en notes. 3. Les traductions «classiques », celles de la Critique de la raison pure par A. Tremesaygues et B. Pacaud et de...

1 page - 1,80 ¤

L'ART COMME TRANSFIGURATION ACTIVE DU DONNÉ

« L'opinion la plus courante qu'on se fait de la fin que se propose l'art, c'est qu'elle consiste à imiter la nature. Dans cette perspective, l'imitation, c'est-à-dire l'ha­bileté à reproduire avec une parfaite fidélité les objets naturels, tels qu'ils s'offrent à nous, constituerait le but essentiel de l'art, et quand cette reproduction fidèle serait bien réussie, elle nous donnerait...

5 pages - 1,80 ¤

LA LIBERTÉ N'EST PAS L'INDIVIDUALISME

Commentaire — On sera d'abord attentif à la manière dont l'introduction est élaborée, car elle est assez remarquable : · exposé de l'opinion commune; · mise en évidence de deux positions philosophiques qui la problématisent en proposant deux conceptions différentes de la liberté (Rousseau, Freud); · position d'un problème dont la teneur se définit par l'examen critique du libellé de la question. —...

4 pages - 1,80 ¤

Expliquez l'affirmation suivante : « [...] s'il s'abstient entre-temps de toute manifestation active d'opposition à la loi en question ».

Les exigences de la vie en une société organisée n'interdisent à per-sonne de penser, de juger et, par suite, de s'exprimer spontanément, à condition que chacun se contente d'exprimer ou d'enseigner sa pen¬sée en ne faisant appel qu'aux ressources du raisonnement et s'abs¬tienne de chercher appui sur la ruse, la colère, la haine ; enfin, à condition qu'il...

2 pages - 1,80 ¤

L'INCONSCIENT ET LA PSYCHANALYSE

LE SENS DU RÊVE « Vous dites toujours, déclare une spirituelle malade, que le rêve est un désir réalisé. Je vais vous raconter un rêve qui est tout le contraire d'un désir réalisé. Comment accorderez-vous cela avec votre théorie ? » Voici le rêve : « Je veux donner un dîner, mais je n'ai pour toutes provisions qu'un peu de...

3 pages - 1,80 ¤

LE LANGAGE COMME SYSTÈME

Dans la langue, il n'y a que des différences. Bien plus, une diffé­rence suppose en général des termes positifs entre lesquels elle s'établit, mais dans la langue il n'y a que des différences sans termes positifs. Qu'on prenne le signifié en le signifiant, la langue ne comporte ni des idées ni des sons qui préexisteraient au système linguistique,...

4 pages - 1,80 ¤

LE LANGAGE EST LE PROPRE DE L'HOMME

« Il n'y a aucune de nos actions extérieures qui puisse assurer ceux qui les examinent que notre corps n'est pas seulement une machine qui se remue de soi-même, mais qu'il y a aussi en lui une âme qui a des pensées, excepté les paroles, ou autres signes faits à propos des sujets qui se présentent, sans se...

4 pages - 1,80 ¤

LA PHILOSOPHIE SELON HEGEL

Au sujet de cette prétention d'enseigner comment doit être le monde, nous faisons observer que, de toute façon la philosophie vient toujours trop tard. Comme pensée du monde la philo­sophie surgit seulement lorsque la réalité a opéré et achevé son processus d'évolution. Ce que le concept démontre, l'histoire le montre avec la même nécessité : c'est dans la...

3 pages - 1,80 ¤

L'ÉVIDENCE MÉTAPHYSIQUE SELON DESCARTES

Je me suis persuadé qu'il n'y avait rien du tout dans le monde, qu'il n'y avait aucun ciel, aucune terre, aucun esprit, ni aucun corps ; ne me suis-je donc pas aussi persuadé que je n'étais point? Non certes, j'étais sans doute, si je me suis persuadé ou seulement si j'ai pensé quelque chose. Mais il y a...

5 pages - 1,80 ¤

LE PORTRAIT DU PHILOSOPHE DANS LE " THÉÉTÉTE" DE PLATON

Ce texte présente pour nous un double intérêt 1° Un intérêt historique. Il nous introduit d'emblée au coeur même de la pensée de Platon, à la distinction fondamentale du monde sensible et du monde des idées. Le philosophe est avant tout celui qui a rompu avec les prestiges trompeurs du monde sensible pour vivre parmi les idées. C'est pourquoi...

6 pages - 1,80 ¤

MÉTHODE POUR LE COMMENTAIRE D'UN TEXTE PHILOSOPHIQUE

Cette critique repose précisément sur l'illusion que les grands auteurs sont immédiatement compréhensibles et que l'expli­cation de textes n'est qu'une répétition ennuyeuse et stérile, qui loin d'apporter quoi que ce soit de nouveau, ne peut lorsque le texte lui-même est intéressant et beau, que le dégrader et l'affadir. Les élèves qui aiment nous asséner cette argumentation ne s'aperçoivent...

4 pages - 1,80 ¤

LE PARI DE PASCAL

TEXTE Examinons donc ce point et disons : « Dieu est ou il n'est pas ». Mais de quel côté pencherons-nous ? La raison n'y peut rien déterminer : il y a un chaos infini qui nous sépare. Il se joue un jeu, à l'extrémité de cette distance infinie où il arrivera croix ou pile. Que gagerez-vous ? Par...

6 pages - 1,80 ¤

LA CRITIQUE DU LIBRE-ARBITRE

TEXTE ... Pour ma part, je qualifie de libre une chose qui existe et agit par la seule nécessité de sa nature ; j'appelle contrainte celle qui est déterminée par une autre à exister et à agir selon une loi précise et déterminée. Dieu par exemple, existe librement (quoique nécessairement) parce qu'il existe par la seule nécessité de sa...

4 pages - 1,80 ¤

LA PERSONNE SELON MAINE DE BIRAN

TEXTE Nous trouvons bien aussi profondément empreinte en nous la notion de cause ou de force ; mais avant la notion est le sentiment immédiat de la force, et ce sentiment n'est autre que celui de notre existence même dont celui de l'activité est inséparable. Car nous ne pouvons nous connaître comme personnes indi¬viduelles, sans nous sentir causes relatives...

4 pages - 1,80 ¤

L'ARGUMENT ONTOLOGIQUE

TEXTE « Ayant accoutumé dans toutes les autres choses de faire distinction entre l'existence et l'essence, je me persuade aisément que l'existence peut être séparée de l'essence de Dieu et qu'ainsi on peut concevoir Dieu comme n'étant pas actuellement. Mais néanmoins lorsque j'y pense avec plus d'attention je trouve mani¬festement que l'existence ne peut non plus être séparée de l'essence...

5 pages - 1,80 ¤

L'EXISTENCE SELON J.-P. SARTRE

TEXTE « Qu'est-ce que signifie ici que l'existence précède l'essence ? Cela signifie que l'homme existe d'abord, se rencontre, surgit dans le monde et qu'il se définit après. » L'homme, tel que le conçoit l'existentialisme, s'il n'est pas définissable, c'est qu'il n'est d'abord rien. Il ne sera qu'ensuite et il sera tel qu'il se sera fait. Ainsi il n'y a pas...

4 pages - 1,80 ¤

LE MATÉRIALISME MARXISTE

TEXTE « Chez les jeunes-hégéliens, les représentations, idées, concepts, en un mot les produits de la conscience qu'ils ont eux-mêmes promue à l'autonomie, passent pour les chaînes réelles des hommes au même titre qu'ils sont proclamés comme étant les liens réels de la société humaine par les vieux-hélégiens. Il va de soi que les jeunes-hégéliens doivent lutter uniquement contre...

6 pages - 1,80 ¤

IDÉALISME ET MATÉRIALISME L'IMMATÉRIALISME

TEXTE Hylas. — Ne peut-il y avoir rien de plus clair que vous voulez changer toutes les choses en idées ? Vous, dis-je, qui ne rougissez pas de m'accuser de scepticisme! C'est si clair qu'on ne peut le nier. Philonous. — Vous vous trompez. Je ne veux pas transformer les choses en idées, je veux plutôt transformer les idées en...

4 pages - 1,80 ¤

LA VÉRITÉ DANS LES SCIENCES HUMAINES

TEXTE « A un niveau différent de la réalité le marxisme me semblait procéder de la même façon que la géologie et la psychanalyse entendue au sens que lui avait donné son fondateur : tous trois démontrent que comprendre consiste à réduire un type de réalité à un autre ; que la réalité vraie n'est jamais la plus mani¬feste,...

5 pages - 1,80 ¤

LA VÉRITÉ DANS LES SCIENCES DE LA MATIÈRE

« ... Devant le réel le plus complexe, si nous étions livrés à nous-mêmes c'est du côté du pittoresque, du pouvoir évocateur que nous chercherions la connaissance ; le monde serait notre représentation. Par contre si nous étions livrés tout entiers à la société c'est du côté du général, de l'utile, du convenu que nous chercherions la connaissance...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 6088 6089 6090 6091 6092 6093 6094 6095 6096 6097 6098 6099 6100 6101 6102 6103 6104 6105 6106 6107 6108 6109 6110 6111 6112 6113 6114 6115 6116 6117 6118 6119 6120 6121 6122 6123 6124 6125 6126 6127 6128 6129 6130 6131 6132 6133 6134 6135 6136 6137 6138 6139 6140 6141 6142 6143 6144 6145 6146 6147 6148 6149 6150 6151 6152 6153 6154 6155 6156 6157 6158 6159 6160 6161 6162 6163 6164 6165 6166 6167 6168 6169 6170 6171 6172 6173 6174 6175 6176 6177 6178 6179 6180 6181 6182 6183 6184 6185 6186 6187 6188 6189 6190 6191 6192 6193 6194 6195 6196 6197 6198 6199 6200 6201 6202 6203 6204 6205 6206 6207 6208 6209 6210 6211 6212 6213 6214 6215 6216 6217 6218 6219 6220 6221 6222 6223 6224 6225 6226 6227 6228 6229 6230 6231 6232 6233 6234 6235 6236 6237 ... 16231 16232 16233 16234 16235 16236

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo