LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

PLATICA TABERNARIA

||PLATICA TABERNARIA La tarde del sabado en la taberna es para muchos todas las tardes de la semana. resumidas. Y hablan inconscientemente, que es la major manera de hablar. Hablar por hablar. —    El otro sabada — dice uno               me pasô una coca con mi mujer. Fignrate que se me hizo un poco tarde y llegué a casa cerca de...

1 page - 1,80 ¤

N'y a-t-il pas quelque étroitesse d'esprit à vouloir imposer à toutes les sciences les méthodes et les hypothèses qui semblent avoir réussi dans l'une d'entre elles ?

Le psychologue, de son côté, serait d'une suffisance bien bornée qui croi­rait n'avoir rien à apprendre du physicien et du biologiste, même en ce qui concerne l'étude de l'homme : sans doute, les comportements d'un être qui pense diffèrent de ceux de la matière brute et même de ceux des êtres vivants; mais il y e des lois...

5 pages - 1,80 ¤

L'Agha Khan, un prince des mille et une nuits

On fait venir de Carrare le marbre blanc le plus pur pour la tombe, qui sera taillée à la main. Le grès et le granit rose du reste de l'édi¬fice sont extraits des carrières d'Assouan. Par la suite, le mausolée va devenir un lieu public, où deux à trois mille visiteurs, touristes et croyants venus prier sur la...

2 pages - 1,80 ¤

MOLIDOS POR LOS YANGÜESES

||MOLIDOS POR LOS YANGÜESES -      Sabete, amigo Sancho -- respondi6 don Quijote —, que la vida de los caballeros andantes esta. sujeta a mil peligros y desventuras, y ni mas ni menus esta en potencia propincua de set- los caballeros andantes reyes v emperadores, cornu lo ha mostrado la experiencia en muchOs y diversos caballeros ; de cuvas historias...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on définir la raison comme un ensemble de principes immuables, universels et, nécessaires ?

INTRODUCTION. — Dans l'usage courant de la conversation ordinaire comme de la philosophie, on entend par « raison » la faculté — qui man­que aux animaux — de penser, c'est-à-dire de voir et d'établir entre les choses de ces rapports qu'exprime le jugement et par lesquels on construit des raisonnements. Tel est bien le premier sens donné par...

4 pages - 1,80 ¤

FISONOIVIM DE LA SOCIEDAD COLONIAL

FISONOIVIM DE LA SOCIEDAD COLONIAL Al finalizar el siglo XVIII, la sociedad colonial ha cobrado nueva fisonornia. Fueron varios los elementos basicos de aquel m'ide° humano ; ese encomendero (i) rapaz y violento que después de todo cra, por su misma fuerza de caracter, un hombre del porvenir, dejô su marca en aquella evoluci6n socio-16gica. La inujer, eterna conservadora...

2 pages - 1,80 ¤

A CUANTO LA NOBLEZA ?

A CUANTO LA NOBLEZA ? Crespo rico labrador.                            Juan : su hijo. Juan. — è Que quieras, siendo tan rico, vivir a estos hospedajes sujeto ? Crespo. — Pues, è cômo puedo excusarlos ni excusarme ? juan.       Comprando una ejecutoria. Crespo. — Dime, pur tu vida, è hay alguién que no sepa que yo soy, si bien de limpio linaje, hombre llano ? No por cierto : pues...

1 page - 1,80 ¤

La communication des consciences.

À. Par le langage. — 1. La première question nous conduit d'abord à exa-hziner une critique radicale du langage comme moyen de transmission de nos « états de conscience ». (Par exemple, nous sommes incapables de faire connaltre la couleur que nous voyons.) A la différence des événements du monde physique, les états de cons­cience ne sont pas offerts...

6 pages - 1,80 ¤

En quel sens la synthèse peut-elle être considérée comme un des procédés généraux et fondamentaux de la pensée? Montrez-le en vous appuyant sur des exemples empruntés aux différentes disciplines scien tifiques.

A. C'est la Chimie qui nous offre les exemples les plus typiques et les plus nombreux de synthèses expérimentales. Alors qu'elle fut surtout, à l'origine, une science d'analyse, comme la définissait LAvotstsa, elle devient, depuis le me siècle, et surtout de nos jours, une science de synthèse. BERTHELOT le notait déjà il y a cinquante ans : «...

4 pages - 1,80 ¤

UN CENTRO DOCENTE

||UN CENTRO DOCENTE Cômo sufria el pobre sefior ! É1 que cifraba los triunfos de la cnsefianza en sue finura e, en su distinciôn de modales, en lo « bienhablado a que era, segnn declaracidn de su esposa !   Cada palabra que sus discipulos pronunciaban mal — y no decian bien una sofa -- le hacia dar bufidos y levantar...

1 page - 1,80 ¤

LOS SALVAJES ACOMETEN A LAS NINFAS

LOS SALVAJES ACOMETEN A LAS NINFAS   E fue que, hahiéndose alejado muy poco de adonde los pas-tores estaban, salieron de entre unas retamas altas, a mano derecha del bosque, tres salvages, de extrafia grandeza y fealdad. Venian armados de coseletes y celadas, de cuero de tigre. Eran de tan fea catadura, que ponian espanto, los coseletes traian por brazales...

3 pages - 1,80 ¤

Selon William James, « le principat monstrueux conféré aux concepts universels a de quoi surprendre ». Quels sont les dangers de l'abstrac tion ? Quelle est son utilité ?

A.   Nous pensons par concepts universels, c'est-à-dire par représentations qui conviennent à un nombre indéfini d'individus présentant le même caractère ou des caractères analogues.   Sans doute, notre système sensoriel nous fait atteindre des êtres dans leur réalité individuelle : je vois et je palpe ce pétale dont je constate le velouté, j'apprécie le bouquet de ce vin, je vous...

6 pages - 1,80 ¤

Analogies et différences entre un problème scientifique et un problème philosophique.

La première analogie, si banale qu'elle paraisse, n'en est pas moins essen­tielle. Elle consiste dans la réalité du « problème n. Dans l'un et l'autre cas, il y a problème, c'est-à-dire question à résoudre, explication à donner. La philosophie et les sciences se proposent de connaltre, et de connaltre avec certitude. 11 ne s'agit donc pas pour elles...

4 pages - 1,80 ¤

Discutez ce propos : La charité atteint son couronnement dans la suppression de l'aumône.

— ensuite, pour le bénéficiaire qu'elle humilie et déprime, lui faisant prendre conscience de son impuissance et de sa dépendance; — enfin, pour l'union entre les hommes que l'aumône sépare en deux classes imperméables l'une à l'autre et même dressées l'une contre l'autre. b) Aussi la charité véritable qui consiste à vouloir le bien d'autrui comme son propre bien répugne...

2 pages - 1,80 ¤

QUÉ ES UN RIO ?

  Un rio es aigu que tiene una fuerte y marcada personalidad, es algo con fisonomia y vida propias. -Cino de mis mas vivos deseos es el de seguir el eurso de nuestros grandes rios, el Duero, el Mifio, el Tajo, el Guadiana, el Guadalquivir, el Ebro. Se les siente vivir. Cogerlos desde su mas tierna infancia, desde su...

3 pages - 1,80 ¤

CALISTO Y MELIBEA

CALISTO Y MELIBEA Calisto y Melibea se casaron _______  corn() sabra, el lector, si ha   leldo La Celestina — a pocos dias de ser descubiertas la rebozadas entrevistas que tenian en el jardin. Se enamorô Calisto de la que después habïa de ser su mujer un dia que entre.) en la huerta de Melibea persiguiendo un halc6n. Hace de esta...

3 pages - 1,80 ¤

Que pensez-vous de cette réflexion d'un logicien : Les mathématiques sont une science où on ne sait pas de quoi on parle ni si se qu'on dit est vrai.

2° Le mathématicien abstrait a néanmoins un objet : des structures, structures d'éléments ou d'opérations; c'est ce que reconnaît EDDINGTON, de fait, quand il dit que la connaissance ne porte ni sur les auteurs, ni sur les actions, mais sur une structure contenue dans les actions incon­nues. Tel est le cas de la théorie des groupes abstraits. D'une...

3 pages - 1,80 ¤

CÔMO ES LA SELVA

||  Por primera vez, en todo su horror, se ensanchô ante mi la selva inhurnana, Arboles deformes sufren el cautiverio de las enredaderas advenedizas, que a grandes trechos los ayuntan con las palmeras y se descuelgan en curva elàstica, semejantes a redes mal extendidas, que a fuerza de almacenar en alios enteros hojarascas, chamizas, frutas, se desfondan como un...

3 pages - 1,80 ¤

CANCION A LA VIDA DEL CAMPO

72. CANCION A LA VIDA DEL CAMPO Oh libertad preciosa, No comprada al oro, ni al bien mayor de la espaciosa tierra Mas rica y mas gozosa que el precioso tesoro que el mar del Sur entre su nacar cierra, — Con armas, sangre y guerra, con las vidas y famas, conquistado en el mundo, paz dulce, amor profundo, que el mal apartas y a tu bien nos llamas En...

1 page - 1,80 ¤
1,80 ¤
1,80 ¤
1,80 ¤
1,80 ¤
1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 6090 6091 6092 6093 6094 6095 6096 6097 6098 6099 6100 6101 6102 6103 6104 6105 6106 6107 6108 6109 6110 6111 6112 6113 6114 6115 6116 6117 6118 6119 6120 6121 6122 6123 6124 6125 6126 6127 6128 6129 6130 6131 6132 6133 6134 6135 6136 6137 6138 6139 6140 6141 6142 6143 6144 6145 6146 6147 6148 6149 6150 6151 6152 6153 6154 6155 6156 6157 6158 6159 6160 6161 6162 6163 6164 6165 6166 6167 6168 6169 6170 6171 6172 6173 6174 6175 6176 6177 6178 6179 6180 6181 6182 6183 6184 6185 6186 6187 6188 6189 6190 6191 6192 6193 6194 6195 6196 6197 6198 6199 6200 6201 6202 6203 6204 6205 6206 6207 6208 6209 6210 6211 6212 6213 6214 6215 6216 6217 6218 6219 6220 6221 6222 6223 6224 6225 6226 6227 6228 6229 6230 6231 6232 6233 6234 6235 6236 6237 6238 6239 ... 16095 16096 16097 16098 16099 16100

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo