LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le silence éternel des espaces infinis

Le silence éternel des espaces infinis Quand je considère la petite durée de ma vie, absorbée dans 1' éternité précédant et suivant le petit espace que je remplis et même que je vois, abîmé dans l'infinie immensité des espaces que j'ignore et qui m'ignorent, je m'effraie et m'étonne de me voir ici plutôt que là, car il n'y a point de raison...

2 pages - 1,80 ¤

La maïeutique de Socrate

La maïeutique de Socrate Or, à mon métier à moi de faire des accouchements, appartiennent toutes les autres choses qui appartiennent aux accoucheuses, mais il en diffère par Je fait d'accoucher des hommes, et non des femmes, et par Je fait de veiller sur Jeurs âmes en train d'enfanter, mais non sur Jeurs corps[ ... ]. J'ai au moins cet attribut, qui est...

2 pages - 1,80 ¤

L'île de Robinson: Hegel, Discours du 29 septembre 1809, Textes pédagogiques, réunis et traduits par B. Bourgeois.

L'île de Robinson Ce qui est étranger, ce qui est lointain, renferme un intérêt dont l'attrait nous incite à nous occuper et à nous mettre en peine de lui, et ce qui est désirable est inversement proportionnel à la proximité dans laquelle il se tient et qui le relie à nous. La jeunesse se représente comme une chance de quitter son chez-soi...

3 pages - 1,80 ¤

Le choix d'Ulysse

Le choix d'Ulysse Enfin l'âme d'Ulysse, à qui le sort avait fixé le dernier rang, s'avança pour choisir ; dépouillée de son ambition par les fatigues passées, elle tourna longtemps à la recherche de la condition tranquille d'un homme privé ; avec peine elle en trouva une qui gisait dans un coin, dédaignée des autres ; et quand elle l'aperçut, elle dit qu'elle...

2 pages - 1,80 ¤

La victoire d'Épicure: Lucrèce, De la nature, 1, vers 62-79, trad. J. Kany-Turpin, OF-Flammarion.

La victoire d'Épicure La vie humaine, spectacle répugnant, gisait sur la terre, écrasée sous le poids de la religion, dont la tête surgie des régions célestes menaçait les mortels de son regard hideux, quand pour la première fois un homme, un Grec, osa la regarder en face, l'affronter enfin. Le prestige des dieux ni la foudre ne l'arrêtèrent, non plus que le ciel de son grondement...

3 pages - 1,80 ¤

Le pacte de Faust

Le pacte de Faust Méphistophélès À suivre tes désirs ici-bas je m'engage Et je n'oublierai rien de ce que tu voudras ; Quand nous nous reverrons près de l'autre rivage, Alors viendra ton tour et tu m'obéiras ! Faust Que m'importe, à moi, l'autre monde! Renverse les piliers où celui-ci se fonde Et l'autre, s'il le veut, déploiera ses couleurs. Ma joie appartient à la terre. Le soleil d'ici-bas...

2 pages - 1,80 ¤

Le rocher de Sisyphe

Le rocher de Sisyphe À cet instant subtil où l'homme se retourne sur sa vie, Sisyphe, revenant vers son rocher, contemple cette suite d'actions sans lien qui devient son destin, créé par lui, uni sous le regard de sa mémoire et bientôt scellé par sa mort. Ainsi, persuadé de l'origine tout humaine de tout ce qui est humain, aveugle qui désire voir...

3 pages - 1,80 ¤

Le feu de Prométhée

Le feu de Prométhée Comme Épiméthée n'était pas parfaitement avisé, il avait déjà, sans même s'en rendre compte, distribué toutes les aptitudes disponibles pour doter les animaux, et bien sûr, il lui restait l'espèce humaine à pourvoir; il ne savait que faire. Dans sa perplexité, il voit venir Prométhée pour contrôler la répartition. Celui-ci remarque alors que si les espèces animales sont pourvues...

3 pages - 1,80 ¤

Descartes, Méditations métaphysiques, Sixième Méditation. Le pilote en son navire

Le pilote en son navire La nature m'enseigne aussi, par ces sentiments de douleur, de faim, de soif, etc., que je ne suis pas seulement logé dans mon corps, ainsi qu'un pilote en son navire, mais, outre cela, que je lui suis conjoint très étroitement, et tellement confondu et mêlé que je compose comme un seul tout avec lui. Car, si cela...

4 pages - 1,80 ¤

Platon, Phédon, 83c-d : Le clou de l'âme

Le clou de l'âme Lorsqu'on a ressenti la violence d'un plaisir ou d'une peine, d'une peur ou d'un appétit, le mal qu'on subit en conséquence n'est pas tellement celui auquel on pourrait penser - la maladie ou la ruine qu'entraînent certains appétits par exemple ; non, le plus grand de tous les maux, le mal suprême, on le subit, mais sans le prendre...

3 pages - 1,80 ¤

Descartes, Lettre à Chanut du 6 juin 1647.

La fille louche Les objets qui touchent nos sens meuvent par l'entremise des nerfs quelques parties de notre cerveau, et y font comme certains plis, qui se défont lorsque l'objet cesse d'agir; mais la partie où ils ont été faits demeure par après disposée à être pliée derechef en la même façon par un autre objet qui ressemble au précédent, encore qu'il ne...

3 pages - 1,80 ¤

Platon, Phédon, 60b-c, trad. M. Dixsaut, GF-Flarnmarion.

La chaîne de Socrate Socrate se redressa alors pour s'asseoir sur son lit, replia la jambe, se mit à la frotter longuement de la main, et, tout en la frottant : « Quelle chose déconcertante, mes amis, dit-il, semble être ce que les hommes appellent l'agréable, et quel étonnant rapport sa nature entretient avec ce qu'on tient pour être son contraire, le pénible:...

2 pages - 1,80 ¤

Descartes, Réponses aux sixièmes objections adressées aux Méditations Métaphysiques.

Le bâton rompu Quand on dit qu'un bâton paraît rompu dans l'eau à cause de la réfraction, c'est de même que si l'on disait qu'il nous paraît d'une telle façon qu'un enfant jugerait de là qu'il est rompu, et qui fait aussi que, selon les préjugés auxquels nous sommes accoutumés dès notre enfance, nous jugeons la même chose. Mais je ne peux demeurer...

2 pages - 1,80 ¤

Nietzsche, Le Gai Savoir,§ 41, trad. P. Wotling, GF-Flammarion.

L'éternel retour Et si un jour ou une nuit, un démon se glissait furtivement dans ta plus solitaire solitude et te disait:« Cette vie, telle que tu la vis et l'a vécue, il te faudra la vivre encore une fois et encore d'innombrables fois. Et elle ne comportera rien de nouveau ; au contraire, chaque douleur et chaque plaisir, chaque pensée et...

4 pages - 1,80 ¤

Platon, La République, X, 620e-621a, trad. R. Baccou, GF-Flammarion.

Lorsque toutes les âmes eurent choisi leur vie, elles s'avancèrent vers Lachésis dans l'ordre que leur avait fixé le sort. Celle-ci donna à chacune le génie qu'elle avait préféré, pour lui servir de gardien pendant l'existence et accomplir sa destinée. Le génie la conduisait d'abord à Clotho et, la faisant passer sous la main de cette dernière et sous le tourbillon du...

3 pages - 1,80 ¤

Les raisins de Zeuxis

||  Zeuxis peignait des raisins qui avaient une apparence tellement naturelle que des pigeons s'y trompaient et venaient les picorer, et Praxeas peignit un rideau qui trompa un homme, le peintre lui-même. [ ... ]Au lieu de louer des oeuvres d'art, parce qu'elles ont réussi à tromper des pigeons et des singes, on devrait plutôt blâmer ceux qui croient exalter la valeur d'une...

3 pages - 1,80 ¤

Présentation des Châtiments

||Le coup d'État et l'exil   Le coup d'État du 2 décembre 1851 décidé par Louis Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III, s'inscrit, selon Victor Hugo, dans ce mouvement réactionnaire de recul de l'Histoire. À l'origine président de la République, le prince-président se dresse progressivement contre l'Assemblée nationale où s'opposent royalistes et républicains, et tente d'imposer l'idée d'une révision de la...

3 pages - 1,80 ¤

Extrait 4 Stella (Livre VI, 15) : "Je m'étais endormi la nuit près de la grève .... C'est l'ange Liberté, c'est le géant Lumière !" - Jersey, juillet 1853.

||L'évocation s'appuie d'abord sur la présence du poète et sur le caractère de la « vision » (v. 1 : « Je m'étais endormi... ;v . 3 : « J'ouvris les yeux, je vis... ») et sur ses sensations (v. 4-5) ; le poète est donc à l'origine de la vision, dans sa fonc­tion de médiateur ou de prophète...

3 pages - 1,80 ¤

Commentaire littéraire Extrait 5 (Livre VII, 1) : "Sonnez, sonnez toujours, clairons de la pensée".

·                                                                Jersey, septembre 1853||Victor Hugo s'appuie ici sur un passage de la bible (Josué, 6) où, selon l'ordre de Yahvé, Josué guidant les Hébreux leur fera faire le tour de la ville de Jéricho chaque jour pendant six jours et le septième jour sept fois. Alors, les murailles de la ville s'effondreront. Victor Hugo modifie légèrement le texte...

3 pages - 1,80 ¤

Livre IV : « La religion est glorifiée » (choix de poèmes)

Livre IV : « La religion est glorifiée » (choix de poèmes)   SUM PIÈCE I, « SACER ESTO ». Ce poème assure la continuité du thème amorcé dans « Non » (III, 16) : Louis-Napoléon ne doit pas mourir car il a commis trop de crimes pour s'en sortir à si bon compte (« Gardons l'homme vivant »). Il faut, au...

2 pages - 1,80 ¤

Livre II : « L'ordre est rétabli » (choix de poèmes)

Livre II : « L'ordre est rétabli » (choix de poèmes)   RÉSUMÉ PIÈCE II, « Au PEUPLE ». Le poète s'adresse au peuple, dont une partie a réagi contre le coup d'État du 2 décembre pour défendre sa liberté, mais qui est maintenant anéanti. Le poète-Christ tente de ressusciter ce peuple (« Lazare !/Lève-toi ! ») qui incarne les valeurs de...

2 pages - 1,80 ¤

Livre VI : « La stabilité est assurée » (choix de poèmes)

    RÉSUMÉ PIÈCE V, « ÉBLOUISSEMENTS ». Le titre du poème est ironique puisque le poète est ébloui par « la perfection » des « gredins immondes » qui peuplent ce règne qu'il a sous les yeux. « Cette bande s'embrasse et se livre à ses joies », mais dans l'ombre elle commet des assassinats (« Et le soir on...

2 pages - 1,80 ¤

Extrait Chanson (Livre 1, 10)

  Il s'agit du premier poème intitulé « Chanson » qui apparaît dans le re¬cueil ; on sait en effet que les chansons sont très présentes dans Les Châti¬ments, comme si ce genre populaire était une des expressions privilégiées pour mieux se faire entendre du peuple plongé dans la torpeur depuis le coup d'État de Louis Napoléon Bonaparte. Cette...

2 pages - 1,80 ¤

Livre VII : « Les sauveurs se sauveront » (choix de poèmes)

  RÉSUMÉ PIÈCE II, « LA RECULADE ». Le poète s'imagine que Louis Napoléon tentera de suivre les traces de son oncle illustre (1), mais l'avancée du czar « sur le Danube » ne le décide pas à s'aventurer dans les exploits guerriers (2). Le poète s'adresse alors aux soldats sur le ton de la plainte car ils sont juste...

2 pages - 1,80 ¤

Livre V : « L'autorité est sacrée » (choix de poèmes)

RÉSUMÉ   PIÈCE III, « LE MANTEAU IMPÉRIAL ». Le poète, s'adressant aux abeilles qui ornent le manteau impérial de Napoléon III, les incite à s'envoler et à se ruer sur l'empereur, indigne de leurs vertus, pour le chasser de son trône. PIÈCE VII, « LES GRANDS CORPS DE L'ÉTAT ». Ce poème vise les institutions et les hommes qui se...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 6173 6174 6175 6176 6177 6178 6179 6180 6181 6182 6183 6184 6185 6186 6187 6188 6189 6190 6191 6192 6193 6194 6195 6196 6197 6198 6199 6200 6201 6202 6203 6204 6205 6206 6207 6208 6209 6210 6211 6212 6213 6214 6215 6216 6217 6218 6219 6220 6221 6222 6223 6224 6225 6226 6227 6228 6229 6230 6231 6232 6233 6234 6235 6236 6237 6238 6239 6240 6241 6242 6243 6244 6245 6246 6247 6248 6249 6250 6251 6252 6253 6254 6255 6256 6257 6258 6259 6260 6261 6262 6263 6264 6265 6266 6267 6268 6269 6270 6271 6272 6273 6274 6275 6276 6277 6278 6279 6280 6281 6282 6283 6284 6285 6286 6287 6288 6289 6290 6291 6292 6293 6294 6295 6296 6297 6298 6299 6300 6301 6302 6303 6304 6305 6306 6307 6308 6309 6310 6311 6312 6313 6314 6315 6316 6317 6318 6319 6320 6321 6322 ... 16296 16297 16298 16299 16300 16301

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo