Quelles sont les limites de la presse ? L'exemple de CHARLIE HEBDO

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< corpus pourquoi se cultiver >>


Partager

Quelles sont les limites de la presse ? L'exemple de CHARLIE HEBDO

Tpe

Aperçu du corrigé : Quelles sont les limites de la presse ? L'exemple de CHARLIE HEBDO



document rémunéré

Document transmis par : manytasse13-299364


Publié le : 2/10/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Quelles sont les limites de la presse ? L'exemple de CHARLIE HEBDO
Zoom

Sommaire

Introduction

I) La liberté de la presse est-elle absolue en France ? Que dit la loi ?

A. La loi comme support

B. Une liberté d\'expression limitée par la loi C. Une liberté qui a un coût

II) Pourquoi choisir Charlie Hebdo comme exemple de la liberté de la presse ?

A. Les cibles privilégiées de Charlie Hebdo

B. Les caricatures qui ont fait scandale

C. Plaintes et procès

III) La liberté de la presse et sa médiatisation : cliver, mieux comprendre, ou construire ?

A. « Je suis Charlie » : un traitement simpliste de l\'information ?

B. Expliquer pour mieux comprendre

C. L\'utilisation de la liberté de la presse : une question de responsabilité ?

Principales sources

p.1

p.2

p.2

p.3

p.4

p.6

p.6

p.7

p.11

p.14

p.14

p.15

p.17

p.20

Maëva BENAYEN, Théo LAPIÈRE, Ylan MARTIN TPE \"Éthique et responsabilité\" : La liberté de la presse

Première ES 3, Lycée Albert Camus 2016-2017

Page 1 / 21

Introduction

Fondé par François Cavanna et le professeur Choron, Charlie Hebdo est un journal hebdomadaire satirique français. Tout en faisant une large place aux illustrations, notamment aux caricatures politiques, il pratique aussi le journalisme d\'investigation en publiant des reportages à l\'étranger ou sur les domaines les plus divers : les sectes, les religions, l\'extrême droite, l\'islamisme, la politique, la culture.

Créé en 1970 pour remplacer la version hebdomadaire d\'Hara-Kiri, qui venait d\'être interdite, il est publié par la même équipe et ce régulièrement jusqu\'en 1981. Défenseur acharné de la liberté de la presse, son positionnement politique est celui d\'un journal de gauche critique, dans une société profondément marquée par Mai 68. Après un unique numéro en 1982, la parution cesse jusqu\'en 1992, date à laquelle des membres de l\'ancienne équipe se retrouvent pour relancer Charlie Hebdo avec de nouveaux talents.

Lors de l\'attentat du 7 janvier 2015 qui a coûté la vie à douze personnes dont 5 dessinateurs de Charlie Hebdo, le siège du journal se trouvait dans le 11ième arrondissement de Paris. Après l\'événement, la rédaction a été temporairement accueillie au siège du quotidien Libération. Le 29 septembre 2015, l\'équipe de Charlie Hebdo a pris possession de nouveaux locaux dans le 13ième arrondissement de Paris. Pour des raisons de sécurité et éviter autant que possible une nouvelle attaque terroriste, la nouvelle adresse de Charlie Hebdo est gardée secrète et les nouveaux locaux ont été ultra-sécurisés.

Ceci marque la reconstruction du journal après le traumatisme de l\'attentat meurtrier.

Malgré un avenir financier dégagé grâce aux nouveaux abonnements aux dons et aides publiques, lors de cette période, la rédaction a été la proie de tensions internes. Et en juillet 2015, la direction de Charlie Hebdo a donc annoncé de nombreux changements, dont un toilettage de la maquette.

Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015 Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré, dessinateurs victimes de l\'attentat du 7 janvier 2015

C\'est au travers de l\'exemple de Charlie Hebdo que nous allons nous demander si la liberté de la presse est et doit être absolue dans notre société.

Après avoir examiné les limites juridiques de cette liberté et en quoi Charlie Hebdo est un bon exemple de sa pleine jouissance, nous nous intéresserons à la médiatisation qui découle de cette liberté de la presse.

Maëva BENAYEN, Théo LAPIÈRE, Ylan MARTIN TPE \"Éthique et responsabilité\" : La liberté de la presse

Première ES 3, Lycée Albert Camus 2016-2017

Page 2 / 21

I) La liberté de la presse est-elle absolue en France ? Que dit la loi ?

Le 7 janvier 2015, à Paris, des terroristes pénétraient dans les bureaux du journal Charlie Hebdo et tuaient douze personnes, dont des journalistes. Suite à cet événement, des millions de personnes sont descendues dans les rues en France, mais aussi dans le monde, pour défendre la liberté de la presse et la liberté d’expression.

De nombreuses questions ont alors commencé à être posées : En quoi consiste la liberté d\'expression ? Est-elle vraiment importante dans la démocratie ?

Définition : \"La liberté de la presse est la liberté de créer un journal, de publier ses opinions dans un journal ou dans un livre\". (Dictionnaire Larousse)

A. La loi comme support

Extraits de Le Huffington Post (1)

\"En droit, la liberté d\'expression a une valeur cardinale mais non absolue\". En effet, elle est garantie par un corpus juridique abondant, autant national qu\'international. Sans prétendre à l\'exhaustivité, il est fondamental de rappeler que l\'Article 11 de la Déclaration des Droits de l\'Homme et du Citoyen, qui est partie intégrante du bloc de constitutionnalité français, dispose que :

\"La libre de communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l\'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l\'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi\".

Tout comme dans l\'article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l\'Homme de 1948 qui assure l\'effectivité de ce principe.

Comme il est clairement explicité dans la Déclaration des Droits de l\'Homme et du Citoyen, des restrictions peuvent être apportées à l\'exercice de la liberté d\'expression, dès lors qu\'elle entre en conflit avec d\'autres objectifs impérieux.

L\'article 226-1 du Code Pénal permet de sanctionner son abus lorsqu\'elle met en péril le droit à la vie privée. De plus, la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, par son article 19, définit la diffamation et délimite ainsi le champ de la liberté d\'expression : « L\'exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l\'intégrité territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l\'ordre et à la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d\'autrui, pour empêcher la divulgation d\'informations confidentielles ou pour garantir l\'autorité et l\'impartialité du pouvoir judiciaire.\"

La liberté de la presse est donc une valeur cardinale, une des principales libertés publiques.

Importante à l\'exercice de la démocratie, elle contribue à élargir la liberté d\'expression.

Elle donne aux citoyens d\'une démocratie le droit d\'être informé le plus largement possible. Mais pour obtenir ce droit il a fallu longuement se battre.

Maëva BENAYEN, Théo LAPIÈRE, Ylan MARTIN TPE \"Éthique et responsabilité\" : La liberté de la presse

Première ES 3, Lycée Albert Camus 2016-2017

Page 3 / 21

Petit historique de la liberté de la presse (2)

En l\'inscrivant dans sa constitution en 1766, la Suède a été la première à mettre en place cette liberté.

Aux États-Unis l\'état de Virginie s\'y lance en 1776. En 1791 le Congrès statue : \"Le Congrès ne fera aucune loi restreignant la liberté de parole ou de la presse\".

En France, ce sont les philosophes de l\'époque des Lumières qui ont commencé à défendre cette idée.

Le journal des états généraux, premier journal français d\'opposition, voit le jour avant le début de la Révolution de 1789 et est interdit quelques jours après. Pourtant il a montré la voie. En effet, après la Déclaration des Droits de l\'Homme et du Citoyen de 1789, plus d\'un millier de nouveaux journaux apparaissent en l\'espace de cinq ans.

À partir de 1794, les journaux sont bien moins nombreux (4 à Paris en 1811) mais ils jouent un rôle important dans les mouvements de contestation.

En 1870, un régime démocratique se met en place. On lui doit la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881, l\'imprimerie et la librairie sont désormais libres.

Seulement, pour le bien commun, la liberté d\'expression et la liberté de la presse sont soumises à des limitations.

B. Une liberté d\'expression limitée par la loi

La liberté de la presse (et à travers elle la liberté d\'expression) n\'est donc pas totale et illimitée, elle est encadrée par la loi.

On dresse ci-dessous les principales limites (Extrait de Eduscol.education.fr (3))

Limite 1 :

Ne pas porter atteinte à la vie privée et au droit à l’image d’autrui (pour des précisons complémentaires voir les fiches « Vie privée et internet »et « image et vidéo »).

Limite 2 :

Ne pas tenir certains propos interdits par la loi : l’incitation à la haine raciale, ethnique ou religieuse, l’apologie de crimes de guerre ou du terrorisme, les propos discriminatoires à raison d\'orientations sexuelles ou d\'un handicap, l’incitation à l\'usage de produits stupéfiants, le négationnisme.

Limite 3 :

Ne pas tenir de propos diffamatoires : la diffamation se définit par toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne. Il est possible pour se défendre d’une accusation de diffamation d’invoquer l’exception de vérité, c’est-à-dire de rapporter la preuve de la vérité de ses propos (sauf si la diffamation concerne un élément de la vie privée).

Limite 4 :

Ne pas tenir de propos injurieux : l’injure se définit comme toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait.

Maëva BENAYEN, Théo LAPIÈRE, Ylan MARTIN TPE \"Éthique et responsabilité\" : La liberté de la presse

Première ES 3, Lycée Albert Camus 2016-2017

Page 4 / 21

Limite 5 :

Il existe également des limites spécifiques telles que le secret professionnel, le secret des affaires et le secret défense qui interdisent la publication et la divulgation de certaines informations.

Limite 6 :

Certaines personnes, en raison de la fonction qu’elles occupent, sont tenues à un « devoir de réserve ». C’est le cas des fonctionnaires qui doivent exprimer leurs opinions de façon prudente et mesurée, de manière à ce que l’extériorisation de leurs opinions, notamment politiques, soit conforme aux intérêts du service public et à la dignité des fonctions occupées. Plus le niveau hiérarchique du fonctionnaire est élevé, plus son obligation de réserve est sévère.\"

Globalement, le droit français sanctionne la diffamation, l\'injure, les propos appelant à la haine, l\'apologie de crimes contre l\'humanité, les propos antisémites, racistes ou homophobes, tout comme l\'atteinte à la vie privée. Certaines limites concernent aussi la protection des mineurs et la dignité humaine (message violent ou pornographique). De même peuvent être passibles de poursuites l\'appel au meurtre, à la violence, au vol, à la destruction, mais aussi porter atteinte aux \'\'intérêts fondamentaux de la nation\'\' (par exemple l\'incitation au terrorisme). Chacun de ces écarts est considéré comme un délit.

C. Une liberté qui a un coût (4)

La liberté de la presse ne s\'exerce pas dans tous les pays et cela pour plusieurs raisons.

Tout d\'abord il est question d\'un enjeu économique qui peut limiter le pouvoir de la presse (le prix du papier et de l\'imprimerie dans les pays en développement),

Ensuite les enjeux politiques peuvent être déterminants (contre-pouvoir essentiel). Dans les pays aux régimes autoritaires, la liberté de la presse peut alors être limitée : censure, violences contre les journalistes... En 2016, pour avoir exercé leur droit de critique et d\'investigation 57 journalistes ont été assassinés d\'après l\'association Reporters Sans Frontières.

Source image




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Quelles sont les limites de la presse ? L'exemple de CHARLIE HEBDO Corrigé de 7231 mots (soit 10 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Quelles sont les limites de la presse ? L'exemple de CHARLIE HEBDO" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Quelles sont les limites de la presse ? L'exemple de CHARLIE HEBDO

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit