NoCopy.net

o II.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La basquaise approcha, prit la plume, et sign ... théâtre bien machiné. >>


Partager

o II.

Anthologie

Aperçu du corrigé : o II.



Publié le : 30/10/2013 -Format: Document en format HTML protégé

o II.
Zoom

o II. DEA
o III. «OCULOS NON HABET ET VIDET
o IV. LES AMOUREUX ASSORTIS
o V. LE BLEU DANS LE NOIR
o VI. URSUS INSTITUTEUR, ET URSUS TUTEUR
o VII. LA CÉCITÉ DONNE DES LEÇONS DE CLAIRVOYANCE
o VIII. NON SEULEMENT LE BONHEUR, MAIS LA PROSPÉRIT
o IX. EXTRAVAGANCES QUE LES GENS SANS GOUT APPELLENT POÉSIE
o X. COUP D'OEIL DE CELUI QUI EST HORS DE TOUT SUR LES CHOSES ET SUR LES
HOMMES
o XI. GWYNPLAINE EST DANS LE JUSTE, URSUS EST DANS LE VRAI
o XII. URSUS LE POËTE ENTRAINE URSUS LE PHILOSOPHE
o LIVRE TROISIÈME. COMMENCEMENT DE LA FÊLURE
o I. L'INN TADCASTER
o II. ÉLOQUENCE EN PLEIN VENT
o III. OU LE PASSANT REPARAIT
o IV. LES CONTRAIRES FRATERNISENT DANS LA HAINE
o LIVRE QUATRIÈME. LA CAVE PÉNALE
o I. LA TENTATION DE SAINT GWYNPLAINE
o II. DU PLAISANT AU SÉVÈRE
o III. LEX, REX, FEX
o IV. URSUS ESPIONNE LA POLICE
o V. MAUVAIS LIEU
o VI. QUELLES MAGISTRATURES IL Y AVAIT SOUS LES PERRUQUES D'AUTREFOIS
o VII. FRÉMISSEMENT
o VIII. GÉMISSEMENT
o LIVRE SIXIIÈME. ASPECTS VARIÉS D'URSUS
o I. CE QUE DIT LE MISANTHROPE
o II. CE QU'IL FAIT
o III. COMPLICATIONS
o IV. MOENIBUS SURDIS CAMPANA MUTA
o V. LA RAISON D'ÉTAT TRAVAILLE EN PETIT COMME EN GRAND
o LIVRE SEPTIEME. LA TITANE
o I. RÉVEIL
o II. RESSEMBLANCE D'UN PALAIS AVEC UN BOIS
o III. EVE
o IV. SATAN
o V. ON SE RECONNAIT, MAIS ON NE SE CONNAIT PAS
o LIVRE HUITIEME. LE CAPITOLE ET SON VOISINAGE
o I. DISSECTION DES CHOSES MAJESTUEUSES
o II. IMPARTIALIT
o III. LA VIEILLE SALLE
o IV. LA VIEILLE CHAMBRE
o V. CAUSERIES ALTIÈRES
o VI. LA HAUTE ET LA BASSE
o VII. LES TEMPÊTES D'HOMMES PIRES QUE LES TEMPETES D'OCÉANS
L'homme Qui Rit
2
L'homme Qui Rit
o VIII. SERAIT BON FRÈRE S'IL N'ÉTAIT BON FILS
o LIVRE NEUVIEME. EN RUINE
o I. C'EST A TRAVERS L'EXCÈS DE GRANDEUR QU'ON ARRIVE A L'EXCÈS DE MISÈRE
o II. RÉSIDU
o II. BARKILPHEDRO A VISÉ L'AIGLE ET A ATTEINT LA COLOMBE
o III. LE PARADIS RETROUVÉ ICI-BAS
o IV. NON. LA-HAUT
Produced by Carlo Traverso, Robert Rowe, Charles Franks

and the Online Distributed Proofreading Team.
e l'Angleterre tout est grand, même ce qui n'est pas bon, même l'oligarchie. Le patriciat anglais, c'est le patriciat dans le
ens absolu du mot. Pas de féodalité plus illustre, plus terrible et plus vivace. Disons-le, cette féodalité a été utile à ses
heures. C'est en Angleterre que ce phénomène, la Seigneurie, veut être étudié, de même que c'est en France qu'il faut
étudier ce phénomène, la Royauté.
e vrai titre de ce livre serait l'Aristocratie. Un autre livre, qui suivra, pourra être intitulé la Monarchie. Et ces deux livres,
s'il est donné à l'auteur d'achever ce travail, en précéderont et en amèneront un autre qui sera intitulé:
Quatrevingt-treize.
Hauteville-House, 1869.
PREMIÈRE PARTIE. LA MER ET LA NUIT
DEUX CHAPITRES PRÉLIMINAIRES
I URSUS
I
Ursus et Homo étaient liés d'une amitié étroite. Ursus était un homme, Homo était un loup, Leurs humeurs s'étaient
convenues. C'était l'homme qui avait baptisé le loup. Probablement il s'était aussi choisi lui-même son nom; ayant trouvé
Ursus bon pour lui, il avait trouvé Homo bon pour la bête, L'association de cet homme et de ce loup profitait aux foires,
ux fêtes de paroisse, aux coins de rues où les passants s'attroupent, et au besoin qu'éprouve partout le peuple d'écouter
des sornettes et d'acheter de l'orviétan. Ce loup, docile et gracieusement subalterne, était agréable à la foule. Voir des
apprivoisements est une chose qui plaît. Notre suprême contentement est de regarder défiler toutes les variétés de la
domestication. C'est ce qui fait qu'il y a tant de gens sur le passage des cortèges royaux,
Ursus et Homo allaient de carrefour en carrefour, des places publiques d'Aberystwith aux places publiques de Yeddburg,
de pays en pays, de comté en comté, de ville en ville. Un marché épuisé, ils passaient à l'autre.
Ursus habitait une cahute roulante qu'Homo, suffisamment civilisé, traînait le jour et gardait la nuit. Dans les routes
difficiles, dans les montées, quand il y avait trop d'ornière et trop de boue, l'homme se bouclait la bricole au cou et tirait
fraternellement, côte à côte avec le loup. Ils avaient ainsi vieilli ensemble. Ils campaient l'aventure dans une friche, dans
une clairière, dans la patte d'oie d'un entre-croisement de routes, à l'entrée des hameaux, aux portes des bourgs, dans
les halles, dans les mails publics, sur la lisière des parcs, sur les parvis d'églises, Quand la carriole s'arrêtait dans quelque
hamp de foire, quand les commères accouraient béantes, quand les curieux faisaient cercle, Ursus pérorait, Homo
approuvait. Homo, une sébile dans sa gueule, faisait poliment la quête dans l'assistance. Ils gagnaient leur vie. Le loup
était lettré, l'homme aussi. Le loup avait été dressé par l'homme, ou s'était dressé tout seul, diverses gentillesses de loup
qui contribuaient à la recette.Sur...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "o II." a obtenu la note de : aucune note

o II.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit