Devoir de Philosophie

Affaire Dreyfus Fin 1894 : découverte à l'ambassade allemande d'un bordereau prouvant la trahison d'un officier de l'état-major français.

Publié le 05/04/2015

Extrait du document

Affaire Dreyfus Fin 1894 : découverte à l'ambassade allemande d'un bordereau prouvant la trahison d'un officier de l'état-major français. Un capitaine juif, Alfred Dreyfus, est rapidement accusé après une comparaison graphologique hâtivement menée. Incarcéré en octobre, il est condamné à la déportation à vie en décembre. 1895 : Dreyfus est dégradé et envoyé à l'île du Diable en Guyane. 1896 : Georges Picquart, nouveau directeur des Renseignements Généraux, constate à la vue des pièces sans valeur qui ont condamné Dreyfus qu'il s'agit d'une erreur judiciaire. Il est envoyé en Tunisie. 1897 : le frère de Dreyfus accuse le commandant Esterhazy d'être l'auteur du bordereau. 1898 : Esterhazy est jugé, puis acquitté. La tension monte ; Emile Zola publie J'Accuse dans le journal l'Aurore du 13 janvier, ce qui lui vaut d'être condamné par la Cour d'Assises à une amende et à un an de prison ferme. Après la cassation de son arrêt, il est recondamné aux mêmes peines. L'écrivain s'enfuit en Angleterre pour échapper à la prison. En juin, la Ligue des droits de l'homme est créée pour prendre la défense de Dreyfus. 1899 : Dreyfus est rejugé et condamné à 10 ans de prison. Quelques jours plus tard, il est gracié. 1906 : le jugement de Dreyfus est annulé sur le motif d'avoir été " prononcé par erreur ". Les cendres de Zola sont admises au Panthéon. Dreyfus est réintégré dans l'armée et décoré de la légion d'honneur. Il combat durant la Première Guerre mondiale et meurt dans l'anonymat en 1935.

Liens utiles