NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Carl HEMPEL (1905-1997) Un raisonnement scien ... Providence et Nouveau Testament Voyant les fo ... >>


Partager

KEPLER (1571-1630) Les trois lois du mouvement des planètes Johannes Kepler, un

Anthologie

Aperçu du corrigé : KEPLER (1571-1630) Les trois lois du mouvement des planètes Johannes Kepler, un



Publié le : 21/10/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
KEPLER (1571-1630)
Les trois lois du mouvement des planètes
Johannes Kepler, un
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
KEPLER (1571-1630) Les trois lois du mouvement des planètes Johannes Kepler, un



KEPLER (1571-1630)
Les trois lois du mouvement des planètes
Johannes Kepler, un disciple et successeur de Tycho Brahé (1546-1601) auprès de l'empereur d'Allemagne Rodolphe II, a formulé ces trois lois en mobilisant les observations de Brahé dans une perspective définie par les théories héliocentriques de Copernic (1473-1543). Ces lois donnent une description du mouvement des planètes sans faire d'hypothèses sur la nature des forces en jeu.
1re loi (1609) : Toutes les planètes se déplacent sur des orbites elliptiques dont le Soleil est l'un des foyers.
2e loi (1609) : Le rayon vecteur qui joint la planète au Soleil balaye des aires égales en des durées égales, quelles que soient ces durées. Autrement dit, la vitesse de déplacement des planètes autour du Soleil n'est pas uniforme ; leur mouvement s'accélère lorsqu'elles s'approchent du Soleil puis il ralentit lorsqu'elles s'en éloignent. Elles balaient des aires angulaires égales en des temps égaux.
 
3e loi (1619) : La troisième loi indique le rapport entre la distance moyenne qui sépare une planète du Soleil et la période. Le carré de la période d'une planète est proportionnel au cube de la distance moyenne qui sépare cette planète du Soleil. La période d'une planète est donc d'autant plus longue que la planète considérée est plus éloignée du Soleil.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Corrigé : Corrigé de 215 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "KEPLER (1571-1630) Les trois lois du mouvement des planètes Johannes Kepler, un" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit