NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Un sommet pour exorciser le risque nucléaire ... >>


Partager

Ella Fitzgerald, première dame du jazz

Beaux-arts

Aperçu du corrigé : Ella Fitzgerald, première dame du jazz



Publié le : 3/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Ella Fitzgerald, première dame du jazz
Zoom

Le 15 juin 1996, à l\'âge de 79 ans, Ella Fitztgerald s\'est éteinte à son domicile de Beverly Hills, où elle vivait recluse depuis quelques années à la suite de graves problèmes de santé. Avec elle disparaît une artiste exceptionnelle qui incarna pendant soixante ans « la » chanteuse de jazz par excellence et occupera encore longtemps une place centrale dans Part américain.

 

Pour tous ses admirateurs, elle fut et restera Ella, tout simplement. Un prénom printanier qu \'elle sut rendre universel et transformer en symbole féminin de la musique noire. Aucune chanteuse afro-américaine ne peut se flatter d\'avoir accompli une carrière plus prestigieuse, plus fulgurante, plus généreuse, et sans la moindre éclipse. Portrait d\'Ella, indétrônable « First Lady of Song ».



avec les plus grands noms du jazz : Louis Armstrong, Oscar Peterson, Count Basie, et surtout Duke Ellington qui lui consacrera un majestueux Portrait of Ella en quatre mouvements, dont l\'un s’intitule : « Beyond Category » (hors norme). Pour tous ceux qui l’ont accompagnée (Hank Jones, Jimmy Rowles ou Tommy Flana-gan au piano, Barncy Kessel ou Joe Pass à la guitare), Ella fut sans rivale. Même si, pour l\'improvisation, le scat, on peut lui préférer la grâce féline de Sarah Vaughan ou, pour l’émotion pure, l’indicible « thrill », Billie Holiday et sa sensualité blessée.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 948 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Ella Fitzgerald, première dame du jazz" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit