Grand oral du bac : WALT DISNEY

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LES ELEPHANTS Grand oral du bac : HISTOIRE DE L'ECONOMIE >>


Partager

Grand oral du bac : WALT DISNEY

Beaux-arts

Aperçu du corrigé : Grand oral du bac : WALT DISNEY



Publié le : 2/2/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Grand oral du bac : WALT DISNEY
Zoom

Après la réussite et le succès des premiers longs métrages, l\'«usine à rêves» continue sur sa lancée en créant une longue série de films, que l\'on peut partager en deux genres: le genre animalier, Dumbo (1941), Bambi (1942), et sa particulière beauté dans la représentation des paysages, La Belle et le Clochard (1955), Les 101 dal-matiens (1961); et les histoires avec des protagonistes humains: Cendrillon (1950), Alice au Pays

En 1940, Walt Disney réalise deux longs métrages : Pinocchio et Fantasia. Fantasia est un dessin animé «artistique» où l’on retrouve Mickey, plus «rond» et moins «coquin » qu\'à ses débuts, dans le rôle de l’apprenti sorcier. Entreprise originale, le film est une suite de morceaux musicaux classiques illustrés par des scènes comiques et oniriques. L’univers Walt Disney devient une véritable «usine à rêves».

Incarnant un véritable empire commercial, Walt Disney se lance dans la création de parcs d\'attractions à thème et diversifie ses activités: production musicale, documentaire animalier, télévision, vidéo, chaîne de boutiques, produits dérivés. Avec son spectaculaire Magic Kingdom, le parc de loisirs Wa/t Disney World, ouvert en 1971 à Orlando (Floride), attire chaque année environ trente millions de visiteurs.

des Merveilles (1951), Peter Pan (1953), La Belle au Bois dormant (1959), Merlin l\'Enchanteur (1963), etc. Cette classification perdure dans la production Disney, même après la mort de son créateur. En dehors des dessins animés, les documentaires puis les films traditionnels - toujours destinés aux enfants - produits par la firme remportent aussi un vif succès, comme par exemple 20000 lieues sous les mers (1954). Puis, la très fameuse comédie musicale, Mary Poppins (1964), qui réunit brillamment à la fois le dessin animé et des personnages réels.

 

Disney après Walt

 

Lorsqu’il meurt en 1966, Walt Disney laisse derrière lui un empire florissant, repris par son frère puis par son neveu Roy La production de longs

 

métrages est scandée par les succès, entre autres, du Livre de la jungle (1967), de Robin des Bois (1973) et du Roi Lion (1994). La cible privilégiée de ces films est en premier lieu les enfants; pourtant le public adulte s\'y retrouve également porté par l\'humour - parfois débridé, comme par exemple dans Aladdin, sorti en 1992 - omniprésent des productions. Les Studios Disney s\'intéressent également aux œuvres issues de la littérature classique, comme en témoignent La Belle et la Bête (1991) de Mme Leprince de Beaumont, et

en 1996, Le Bossu de Notre-Dame inspiré de Notre-Dame de Paris, un des chefs-d\'œuvre de Victor Hugo.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Grand oral du bac : WALT DISNEY Corrigé de 1556 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Grand oral du bac : WALT DISNEY" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Grand oral du bac : WALT DISNEY

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit