Presentation

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< lecture analytique "les feuilles d'autom ... Didactique >>


Partager

Presentation

Beaux-arts

Aperçu du corrigé : Presentation



document rémunéré

Document transmis par : Seloudgh363-298380


Publié le : 30/5/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Presentation
Zoom



INTERVIEW 02 MERCREDI 25 AVRIL DELPHINE VAN DEN BERCH

Le parcours scolaire



Avant de parler avec vous de votre métier, j’aimerai rapidement évoquer avec vous des questions sur votre parcours scolaire :



N : Pourquoi avez- vous choisi des études d’architecture ?



N : Où avez-vous fait vos études et quand ?



N : Comment avez-vous vécu votre parcours scolaire ?



N : Avez-vous l’impression que votre cursus a été marqué par des matières, des moments décisifs ou des rencontres marquantes ?



Bah j'ai travaillé pour un de mes profs quand je suis sortis de l'école et donc ça, ça a eu forcement une influence sur moi, mais en dehors de ça pas vraiment.



N : Vous êtes-vous formés depuis vos études d’architecte ?



Oui. Comme en fet dans ces années là on avais pas de cours d’informatique, donc je me suis formée à HORTA à AUTOCAD , et puis j’ai fais une formation via l’ordre des architectes, mais alors je ne me souviens plus du nom de la formations qui était un peu plus pratique, mais ça c'était je crois une après-midi semaines pendant peut être un an, je ne sais plus très bien, c’était loin, j’ai fais ça juste en sortant de l’école on a train on sait très bien que c'est long si je fais ça juste en sortant de l'école ce A eux



Plus dans tout ce qui est passif, écologique etc là j’ai fais encore quelques formations.



N : PK aviez vous eu besoin de faire toutes ces formations ? Est ce dans le cadre du travail ?



C'est moi qui ai voulu faire, parce que ça tiens quand même des nouveaux domaines où on a pas spécialement eu toute la formations, et donc c’est pour me familiariser avec ces domaines là qui sont plutôt nouveau, et que moi j'ai rien appris la dessus quoi .

J’imagine qu’à l’école aujourd'hui c’est normale, mais à l’époque on avait rien du tout., oui un peu d’isolation mais on en mettait pas beaucoup quoi.





N : Pensiez-vous déjà faire le métier que vous pratiquez aujourd’hui au moment de vos études ?



Non, parce que j'ai changé et d'orientation un petit peu, donc pas spécialement.



N : Et pk avez vous changer d’orientation ?



Parceque je n’exerce plus comme architecte, et je travaille pour un Promoteur immobilier. C’est une femme qui travaille, mais c'est de la petite promotion. On rénove, on transforme, on construit des habitations d’exeption.



Le parcours professionnel



N : Pourriez-vous me raconter comment vous êtes arrivée au métier que vous pratiquez actuellement ?



Donc j'avais commencée mes études en voulant faire de l’archi d’intérieur plutot, et j'ai fait de l’archi jusqu'à il ya deux ans, donc jusqu’en 2017. Oui c'est ça j'ai commencé en janvier 2017 ici, et donc de 2002 à 2017 j'ai fait que de l’archi, et les 9 dernières année, j’ai travaillé que pour un bureau, où on travaillais aussi pour des promoteurs mais là en tant qu'Architecte et pour des grosses promotions donc j’ai suivi des chantiers où on faisait 82 logements. Donc c’était très interessant au niveau formation, mais parcontre c’était moins … le détail, on ne trétait plus trop les détails, parce que on faisait des économies donc en générale les beaux détails qui passaienst un peu à la trappe. Et puis même apès 9 ans, j’avais fais un peu le tour de ce domaine là, que j'ai trouvé que très intéressant pendant tout un temps, mais au bout d’un moment, suivre des gros projet, qu’on on l’a fait, c’est beaucoup de stresse, et beaucoup de résponsabilité, puisque c’est qd même des énormes projets. Et donc en fet je suis tombé enceinte , j’ai pris mon congé maternité, un peu plus long que ce que les gens prennent d’habitude, et pendant mon congé maternité, mon bureau a perdu un de ses plus gros clients et du coup ils étaient pas sure d’avoir du boulot pour moi, quand je devais rentrer quelques mois plus tard. Donc ils m’ont prévenu bien à l'avance. Et du coup, je me suis dit bon bin, il faudrait que je cherche autre chose. Et là du coup, je me suis remise en question sur qu’est ce que je veux. Est ce que je veux toujours faire de l’archi ? Est ce que j’ai envie d’être responsable pendant 10 ans de tout ce que je construit ? Enfin, je ne l’étais pas, parce que je travaille pour un bureau mais ce côté là justement, j'avais plus trop envie de toutes ces grosses responsabilités.

Travailler toute seule alors que j'avait fait des gros projets à et bien ça ne m’interaissais pas trop, parce que j'ai dans mon entourage, enfin les clients que je peux trouver, c'est pas pour des gros projet, c'est plutôt pour des petits projets, avec pas spétialement des gros budgets. Et du coup par rapport a ce que j’a déjà fait bah c'est un peu pas très excitant. Et donc voilà, je voulais trouver quelque chose plus en lien avec l’archi de l’interieur, où il y a un résultat plus rapide que dans les projets que je faisais, où il fallait 5/ 6/ 7 ans pour terminer un projet, entre le démarrage et la fin, puisque c’était tellement gros que ça méttait beaucoup de temps. Et donc moi je voulais des projets plus rapides, et peu être plus legers, avec des plus beaux détailles, avec des plus beaux matériaux, et voilà.



N : C’est peut être une bonne chose qu’ils ont perdu un client en fet ! Mais si il n’y avais pas eu ce problème, auriez vous continuer en tant qu’archi ?



Ça m’arrivait de penser, de me dire que je n’était plus complètement épanouis dans ce que je faisais, et que donc je devrais peut être chercher ailleurs, mais souvent, bah quand c’est confortable, bin finalement on …



N : C’était confortable dans quel sens ?



C’était confortable parce que j’avais une bonne place dans un bon bureau, avec un salaire qui était assez assuré, parcequ’il y avait des projets réguliers, que j’ai jamais été au chômage technique à aucun moment, que je gagnais qd même plus ou moins correctement ma vie, et que j’était dans un domaine que je connaissais, puisque ça faisait longtemps que j’était là dedans. C’était facile en sois, sauf que ça ne m’amusais plus autant qu’avant.



N : Donc avez-vous eu plusieurs métiers en même temps ?



Oui alors, mais tout au début où j'ai commencé à travailler en tant que stagiaire, je travaillais aussi dans un restaurant, mais j’ai travaillé pendant toutes mes études dans un restaurant deux fois par semaine et j'ai continué pendant mes stages parce que je ne gagnais pas grand chose.

Je trouve qu’on est assez mal préparé au statut d’indépendant qu’on vas avoir, on ne sais rien de tout ça ! Je me souviens qu’on a eu toute à la fin, la dernière année, un cour très léger ! En fait le prof n’avais plus trop le temps de le donner parce que ça faisait partie d’une autre matière, de la Déontologie, et il expliquait un peu le statut d’architecte. Et ça moi je trouvais que les premières années c'était dur. Moi j’étais pas assez informée en tout cas. Et puis surtout ce statut d’indépendant c’était pas facile, il faut mettre les un peu de côté et tous ça ! Moi j’avais des copins qui avaient pleins de soucies, qui ne mettaient pas du tout d'argent de côté, et qui du coup se retrouvaient à pas savoir payer leur împots, parce que en plus on gagnait un peu des cacahètes. Et alors quand on gagne vraiment pas beaucoup d'argent, bah ce statut là il n'est pas facile, parce que bah il y a des charges sociale qui tombe tous les mois. Et bien déjà je trouve que le statut d’indépendant pour les architectes ça devrait un peu changer. Parce que ce n’est pas toujours obligatoire et pourtant dans tous les métiers d’architecture pratiquement on est indépendant.



N : Et y a-t-il eu une évolution à ce niveau là depuis le temps !



Et bien là justement je suis en discussion pour devenir enployé, parce que quand moi plus eu de travaille, enfin quand j'ai recherché du travail pendant mon congé matérnité, bah finalement j’ai eu droit à rien comme je suis indépendante, j’ai pas de chômage, comme je me suis jamais inscrite au chômage, il fallais aussi que je me désinscrive de mon statut d’indépendant, ce que je voulais pas faire, parce qu’au cas où j’avais une petite mission, ou un petit truc, j’ai qd même fait peandant mon congé matérnité des petit trucs pour des clients, des réguarisation, des petits trucs qui ne me prenais pas trop de temps et où je pouvais qd même m’occuper de mon enfant, et qui me ramenais qd même un peu de sous.

Mais du coup, voilà, moi pendant toute cette période là, j’ai pompé sur mes économies que j'avais faite depuis pas mal d'années et du coup au niveau budget, ça m’a bien pombé mes economies. Et donc du coup bah c’est facile on peut vous mettre dehors qd on veut, parce que le petit contrat là qu’on dit qu’on signe,en attendant, si ils ont plus de boulot, on a plus de boulot, et voilà, on vas pas te payer parce que vous ne prestez plus d’heure. Et donc du coup je trouve que c’est un statut pas facile.



N : Et n’avez vous jamais pensé qu’ils ont choisis de vous mettre dehors à cause du long congé matérnité ?



Biensur ça m’ai passé par le tête, je me suis demandé si plutot que de me dire qu’ils avaient perdu un gros client, ils osaient pas me dire, qu’en fet ils ne voulent plus de moi, mais non, je suis sure que non, parce que j’en ai pas mal perler avec eux, c’est des amis, en fet on est copins, mais donc ils m’ont dit que non pas du tout. Et en plus je vais encore travailler un peu de temps en temp à leur bureau parce que c’est plus sympa parfois les jours où j'ai beaucoup de boulot, je suis concentrée si je vais dans une ambianc...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Presentation Corrigé de 8672 mots (soit 12 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Presentation" a obtenu la note de : aucune note

Presentation

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit