LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'année 1942 - Seconde guerre mondiale (Hist ... L'année 1944 - Seconde guerre mondiale (Hist ... >>


Partager

L'année 1943 - Seconde guerre mondiale (Histoire)

Chronologie

Aperçu du corrigé : L'année 1943 - Seconde guerre mondiale (Histoire)



Publié le : 23/1/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
L'année  1943 - Seconde guerre mondiale (Histoire)
Zoom

JANVIER 1943

 

Conférence de Casablanca.

 

L\'armée Rouge mène une contre-offensive autour de Stalingrad (chap. 33)

 

Vendredi Ier : En Russie du Sud, les Soviétiques commencent leur poussée en direction de Rostov.

 

Samedi 2 : Les Allies s\'emparent finalement de Buna.

 

Dimanche 3 : Les Allemands commencent à se replier du Caucase.

 

Lundi 4 : La marine japonaise ordonne l’évacuation de Guadalcanal pour la fin du mois.

 

Mardi 5 : En Tunisie, la 5e armée US est créée. Elle est commandée par le lieutenant général Mark Clark.

 

Vendredi 8 : Paulus rejette une demande de capitulation.

 

Mardi 12 : Le général Leclerc et sa colonne de Français libres venant du Tchad chassent les Italiens du Fezzan. La poussée russe pour dégager Stalingrad commence, les Allemands évacuent leurs positions du Caucase, après des combats sanglants les Russes reprennent plusieurs rues de Stalingrad.

 

Jeudi 14 : Le conférence Churchill-Roosevelt commence à Anfa, faubourg de Casablanca. Un plan de réarmement des armées françaises est décidé en accord avec les généraux Giraud et de Gaulle.

 

Vendredi 15 : La 8e armée commence une nouvelle offensive en Libye. Les Américains lancent leur offensive finale à Guadalcanal.

 

Samedi 16 : En Libye, à Buerat, à 450 km de la frontière tunisienne, la 8e armée détruit l\'arrière-garde de Rommel. L’Irak se joint à la guerre contre les trois puissances de l’Axe.

 

Lundi 18 : Les Russes rompent l’encerclement de Stalingrad. Des renforts et des ravitaillements arrivent par l\'est de la ville. Au Caucase, la progression soviétique se poursuit, en outre ils affirment avoir repris Cherkessk à moins de 320 km au sud-est de Rostov. En Tunisie, une contre-attaque allemande reprend du terrain aux Français mais est repoussée par les Britanniques. En Papouasie, les Australiens reprennent Cap Killerton et Wye Point.

 

Mardi 19 : Les Russes affirment avoir progressé de 130 km sur le front de Voronej en direction de Kharkov. Sur ce seul front, ils ont fait 52 000 prisonniers. La 8e armée s’empare de Homs et de Tarhuna à proximité de Tripoli. Mercredi 20 : Les Russes progressent au nord et au sud du Caucase. Au cours de raids sur le sud-est de l’Angleterre, la Luftwaffc bombarde une école, 44 enfants et un enseignant sont tués.

Jeudi 21 : Au Caucase, les Russes affirment avoir repris le centre ferroviaire de Voroshi-lovsk. Ils estiment que dans les deux derniers mois les Allemands ont eu 500 000 tués et 200 000 prisonniers.

 

Vendredi 22 : Déroute japonaise à Sanananda, plus aucun Japonais en Papouasie. Plus à l’est, à Guadalcanal, les Américains gagnent du terrain dans les combats autour du terrain d’aviation de Henderson.

 

Samedi 23 : Entrée triomphale de la 8e armée à Tripoli. Le vice-gouverneur de Libye et le préfet de Tripolitaine signent la capitulation de la ville. Le dernière poche de résistance sur l’aerodrome de Stalingrad tombe.

 

Dimanche 24 : En Ukraine de l’Est, les Russes reprennent Starobelsk à 340 km à l’ouest de Stalingrad. Hitler interdit à la garnison de Stalingrad de se rendre. En Papouasie, les combats sont officiellement terminés. À Marseille, les Allemands détruisent le quartier du Vieux-Port. Lundi 25 : À Voronej, à l’est du Don, la dernière tête de pont de l’armée allemande tombe sous les assauts russes. L’ordre du jour de Staline prétend qu\'en deux mois l\'armée Rouge a mis en déroute 102 divisions allemandes.

 

Mardi 26 : En Libye, la 8e armée s’empare de Zaula, à moins de 160 km de la frontière tunisienne. La colonne Leclerc entre à Tripoli. Les positions allemandes de Stalingrad sont coupées en deux. Voronej tombe.

 

Mercredi 27 : L\'US Air Force organise son premier raid au-dessus de l\'Allemagne.

 

Jeudi 28 : Toute la main d\'œuvre allemande est mobilisée pour « la guerre totale ». Recensement obligatoire des hommes de 16 à 65 ans et des femmes de 17 à 50 ans.

 

Vendredi 29 : Le dr Kaltenbrunner succède à Heydrich. Les avant-gardes de la 8e année franchissent la frontière tuniso-libyenne. Les cérémonies du dixième anniversaire de l\'arrivée au pouvoir des nazis sont perturbées par une attaque de jour à basse altitude des Mosquitos de la RAF sur Berlin. L’amiral Doenitz, commandant des sous-marins, succède à l’amiral Raeder comme commandant en chef de la Kriegsmarine.

 

Samedi 30 : En France, création de la milice avec Damand pour chef.

 

Dimanche 31 : À Stalingrad, les Russes capturent le maréchal von Paulus et 16 généraux allemands. Le Bomber Command de la RAF utilise pour la première fois en opérations le radar H2S. Pendant tout le mois de janvier, nombreux raids alliés sur la Ruhr, Berlin, Lorient, Brest et Cherbourg. En Grande-Bretagne, pertes civiles dues aux raids aériens : 328 tués, 507 blessés.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "L'année 1943 - Seconde guerre mondiale (Histoire)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit