LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'année 1943 - Seconde guerre mondiale (Hist ... L'année 1945 - Seconde guerre mondiale (Hist ... >>


Partager

L'année 1944 - Seconde guerre mondiale (Histoire)

Chronologie

Aperçu du corrigé : L'année 1944 - Seconde guerre mondiale (Histoire)



Publié le : 23/1/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
L'année  1944 - Seconde guerre mondiale (Histoire)
Zoom

JANVIER 1944

 

L’armée Rouge entre en Pologne. Débarquement allié à Anzio en Italie.

 

Samedi Ier : Le général Mark Clark, déjà commandant de la 5e armée, prend sous ses ordres la 7e armée.

 

Dimanche 2 : La Chancellerie du Reich est détruite à 75 % et de nombreuses victimes sont bloquées dans les abris souterrains après un coup direct par une bombe de grande puissance lors d’un raid de la RAF sur Berlin. Les Wings Commandera (lieutenant-colonel) Cunningham et Braham, avec 19 victimes à leur tableau de chasse, deviennent les deux « as » de la chasse de nuit. En Nouvelle-Guinée, les Marines US débarquent à Saidor.

 

Lundi 3 : Montgomery, de retour en Grande-Bretagne, assume le commandement du contingent britannique des Forces expéditionnaires alliées.

Mardi 4 : Les Allemands annoncent la mobilisation des enfants des écoles pour des travaux utiles à l’effort de guerre.

 

Mercredi 5 : Par des températures de -20°, le deuxième front d’Ukraine de Koniev élargit les opérations offensives de l\'armée soviétique. Dans l’Atlantique Sud, le dernier des quatre forceurs de blocus allemands venant du Japon est coulé.

 

Jeudi 6 : Après une progression de 250 km en deux semaines, les Russes franchissent la frontière soviéto-polonaise de 1939. Les Alliés annoncent la mise en service prochaine d’avions à réaction. Le ministère de l’Air confirme, qu’en 1943, le Bomber Command a largué 157 000 tonnes de bombes sur l’Allemagne. Le tonnage allemand largué sur la Grande-Bretagne n’a été que de 2 400 tonnes. Samedi 8 : À Castel Vecchio, à Vérone, s’ouvre le procès du comte Ciano et de 18 autres dirigeants fascistes responsables du renversement de Mussolini. Kirovgrad tombe aux mains des Russes.

 

Dimanche 9 : En Birmanie, les Britanniques s’emparent de Maungdaw. La comtesse Ciano réussit à passer en Suisse où elle est internée. Lundi 10 : Les Russes s’emparent de Lyudvi-pol, à 4 km à l’ouest de la frontière polonaise. Ils proposent un nouveau tracé de la ligne frontière plus à l’ouest de « la ligne Curzon ». Dans la boucle du Dniepr, les forces allemandes vont être attaquées pendant cinq jours. Un dégel précoce favorise leur défense. A l’exception d’un seul, tous les ex-ministres italiens jugés à Vérone sont condamnés à mort.

 

Mardi 11 : Ciano et 17 autres condamnés sont fusillés.

 

Mercredi 12 : Churchill et de Gaulle se rencontrent à Marrakech.

 

Jeudi 13 : En Birmanie du Nord, les Chinois renforcent leurs positions dans la vallée du Hukwang.

 

Samedi 15 : Les Russes lancent une nouvelle offensive sur le front de Leningrad. Alors que les Allemands se replient en franchissant le Rapido, la 5e armée s’assure des hauteurs de Monte Trocchio qui dominent cette rivière. Le gouvernement péruvien annonce la découverte d\'une conspiration soutenue par l’Axe. Un comité ministériel présidé par Attlee recommande le démembrement de l\'Allemagne.



Mercredi 19 : Les unités allemandes encerclées à Novgorod, à 150 km au sud de Leningrad, réussissent à faire une percée.

 

Jeudi 20 : Les Américains sont rejetés sur le Rapido. Onzième raid de la « bataille de Berlin » le plus important de cette campagne, 2 300 tonnes de bombes sont larguées.

 

Vendredi 21 : La Luftwaffe organise un raid important sur la Grande-Bretagne, « le petit Blitz », 90 avions sont repérés au-dessus du sud-est de l’Angleterre. La RAF envoie 648 bombardiers sur Magdebourg, elle perd 55 appareils, 4 chasseurs allemands sont abattus.

 

Samedi 22 : La 5e armée débarque deux divisions (36 034 hommes) à Anzio, à 50 km de Rome. Cette opération est placée sous le commandement du général John P. Lucas.

 

Dimanche 23 : Le destroyer britannique Jonus est coulé devant Anzio où les combats font rage.

 

Lundi 24 : Hitler ordonne aux troupes du front italien de tenir à tout prix la « ligne Gustave ». Attaque française sur le « Belvédère » au nord de Cassino. Les patrouilles lancées depuis la tête de pont d’Anzio sont bloquées par la résistance allemande. En Birmanie, les Chinois progressent dans la vallée du Hukwang.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "L'année 1944 - Seconde guerre mondiale (Histoire)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit