NoCopy.net

CHRONOLOGIE Juillet 1990 dans le monde (histoire chronologique)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LEMERCIER Louis Jean Népomucène dans le monde ... CHRONOLOGIE Juillet 1990 dans le monde (histo ... >>


Partager

CHRONOLOGIE Juillet 1990 dans le monde (histoire chronologique)

Chronologie

Aperçu du corrigé : CHRONOLOGIE Juillet 1990 dans le monde (histoire chronologique)



Publié le : 15/1/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
CHRONOLOGIE Juillet 1990 dans le monde (histoire chronologique)
Zoom

Italie. Les treize personnes soupçonnées d’être à l’origine de l’attentat terroriste d’extrême droite dans la gare de Bologne, en août 1980, sont acquittées par la cour d’appel de Bologne pour insuffisance de preuves.

 

SAMEDI 21

 

Arabie Saoudite/Chine. Dernier pays à maintenir une ambassade à Taiwan, l’Arabie Saoudite établit des relations diplomatiques avec la Chine populaire.

 

DIMANCHE 22

 

RDA. Le Parlement est-allemand rétablit les Lânder d’Allemagne de l’Est : Mecklembourg, Brandebourg, Saxe-Anhalt, Thuringe et Saxe.

 

VENDREDI 27

 

Biélornssie/URSS. La Biélorussie proclame sa souveraineté.

 

France. François Mitterrand gracie Anis Naccache et les quatre autres membres du commando qui avait tenté d’assassiner en juillet 1980 l’ancien premier Ministre iranien Chapour Bakhtiar.

 

Irak/OPEP. L’Irak et l’Iran réussissent à faire adopter par l’OPEP une augmentation du prix minimal de référence du baril de pétrole et un plafonnement de la production.

 

Nigeria. Une quarantaine de militaires impliqués dans la tentative de coup d’Etat du mois d’avril sont fusillés.



MERCREDI 11

 

OUA. Fin du 26e sommet de [\'Organisation de l’unité africaine, au cours duquel les chefs d\'État ont manifesté leur volonté de démocratisation. Ci-contre : les véhicules officiels identifiés chacun par un drapeau national.

 

 

 

DIMANCHE 1

 

Pologne. Réunis à Varsovie, les comités civiques de Solidarité appellent Tadeusz Mazowiecki et Lech Walesa à régler leurs différends.

 

RDA/RFA. Entrée en vigueur du traité d\'union économique, financière et sociale des deux Allemagnes.

 

LUNDI 2

 

Yougoslavie. Les députés de souche albanaise du Parlement du Kosovo adoptent une Constitution qui établit l\'égalité de cette province autonome de la Serbie avec les six autres Républiques de Yougoslavie, et donne aux Albanais le statut de peuple-nation et non plus celui de minorité ethnique.

 

MERCREDI 4

 

CEE/Chypre. Chypre pose officiellement sa candidature à l’entrée au sein de la Communauté européenne.

 

OCDE. Les pays membres de l’OCDE étendent leur aide à la Bulgarie, la RDA, la Tchécoslovaquie et la Yougoslavie, mais non à la Roumanie.

 

JEUDI 5

 

Serbie/Yougoslavie. À la suite de l’adoption d’une Constitution par les députés du Kosovo, la Serbie dissout le Parlement de la province et révoque le gouvernement.

 

Tchécoslovaquie. Vâclav Havel est réélu président de la République par le Parlement.

VENDREDI 6

 

Bulgarie. Accusé d’avoir demandé l’intervention des chars contre les manifestants en décembre 1989, le président de la République, Petar Mladenov, démissionne.

LUNDI 16

 

Allemagne/URSS.

 

Aux termes d\'un accord signé par Helmut Kohl et Mikhaïl Gorbatchev, l’Union soviétique accepte l’appartenance à l’OTAN de la future Allemagne réunifiée et s’engage à retirer ses troupes de RDA. Ci-contre : les deux dirigeants s’accordent un moment de détente en marge des discussions.

 

 

OTAN. Réunis à Londres, les États membres de l’OTAN invitent les pays membres du Pacte de Varsovie et ceux de la CSCE à signer une déclaration commune de non-agression. Ils proposent également l’établissement de relations diplomatiques régulières entre les deux organisations de défense, de nouvelles mesures de désarmement en Europe et annoncent l’évolution de la doctrine militaire, le principe de l’utilisation d\'armes nucléaires en dernier recours se substituant à celui de riposte graduée. Mikhaïl Gorbatchev est invité à venir s’exprimer lors du prochain sommet de l’OTAN.

 

SAMEDI 7

 

Kenya. Plusieurs milliers de manifestants descendent dans la rue pour réclamer l’instauration du multipartisme et la libération de deux chefs de l’opposition. Les affrontements avec les forces de l’ordre font une vingtaine de morts.

 

DIMANCHE 8

 

Grèce/USA. Signature d’un accord sur la réduction des bases américaines. Les États-Unis maintiennent deux bases en Crète.

 

Mozambique. Ouverture des négociations entre les représentants du gouvernement et ceux de la guérilla.

 

MARDI 10

 

URSS. Après avoir fermement critiqué les conservateurs, Mikhaïl Gorbatchev est réélu à la tête du Parti communiste d\'Union soviétique.

 

MERCREDI 11

 

OUA. Le 26e sommet de l’Organisation de l’unité africaine se clôt à Addis-Abeba (Éthiopie) par une déclaration affirmant la volonté de démocratisation des chefs d’État africains, mais en « toute souveraineté ».

JEUDI 12

 

Albanie. Le gouvernement albanais

 

autorise plusieurs milliers d\'Albanais, réfugiés dans les ambassades occidentales, à quitter le pays. La plupart d’entre eux gagnent la RFA.

 

URSS. Boris Eltsine démissionne du Parti communiste d’Union soviétique. Les maires de Moscou et de Leningrad agissent de même.

 

VENDREDI 13

 

URSS. Le vingt-huitième congrès du PCUS se clôt par un renouvellement sans précédent des organes dirigeants du parti.

 

SAMEDI 14

 

CEE/Grande-Bretagne. Pour avoir tenu des propos désobligeants sur l’Allemagne, la France et la Commission européenne, le ministre britannique du Commerce et de l’industrie est obligé de démissionner.

 

LUNDI 16

 

Allemagne/URSS. Mikhaïl Gorbatchev et Helmut Kohl signent à Jelednovosk (Caucase) un accord aux termes duquel l’Union soviétique accepte l’appartenance à l’OTAN de la future Allemagne unifiée et s’engage à retirer ses troupes stationnées en RDA. Un traité de coopération germano-soviétique est également prévu.

 

CEE/Malte. Après Chypre, c’est au tour de Malte de poser officiellement sa demande d’adhésion à la CEE.

 

Égypte/Syrie. Pour la première fois depuis la détérioration des relations entre les deux pays à la suite de la visite du président Sadate en Israël, le président syrien Hafez el-Assad se rend en Égypte.

 

Liban. Reprise des combats entre les milices chiites d’Amal (prosyricnne) et du Hezbollah (pro-iranienne).

 

Ukraine/URSS. L’Ukraine est la neuvième République d’Union soviétique à proclamer sa souveraineté.

 

MARDI 17

 

Chine/Japon. Le Japon rétablit son aide économique à la Chine, qu’elle avait suspendue à la suite de la répression du « Printemps de Pékin ».

 

Irak/Koweït. L’Irak menace de représailles le Koweït et les Émirats arabes unis s’ils continuent à faire baisser le prix du pétrole brut en dépassant leurs quotas de production.

 

MERCREDI __ 18

 

Cambodge/USA. Les États-Unis annoncent qu’ils ne souhaitent plus que le Cambodge soit représenté à l’ONU par les factions antigouvernementales.

 

Irak/Koweït. Dans un mémorandum adressé à la Ligue arabe, l’Irak accuse le Koweït d’exploiter des nappes pétrolifères qui lui appartiennent et d’empiéter sur ses terres le long de la frontière contestée entre les deux pays (Roumailah).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : CHRONOLOGIE Juillet 1990 dans le monde (histoire chronologique) Corrigé de 2936 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "CHRONOLOGIE Juillet 1990 dans le monde (histoire chronologique)" a obtenu la note de : aucune note

CHRONOLOGIE Juillet 1990 dans le monde (histoire chronologique)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit