CHRONOLOGIE Juillet 1991 dans le monde (histoire chronologique)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< CHRONOLOGIE Novembre 1990 dans le monde (hist ... >>


Partager

CHRONOLOGIE Juillet 1991 dans le monde (histoire chronologique)

Chronologie

Aperçu du corrigé : CHRONOLOGIE Juillet 1991 dans le monde (histoire chronologique)



Publié le : 15/1/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
CHRONOLOGIE Juillet 1991 dans le monde (histoire chronologique)
Zoom

LUNDI 1

 

CEE/Suède. La Suède demande officiellement à adhérer à la CEE.

 

Liban. L’armée se déploie dans le sud du pays et prend le contrôle des positions palestiniennes.

 

URSS. Des réformateurs, parmi lesquels l’ancien ministre des Affaires étrangères, Edouard Chevardnadze, lancent un appel à la création d’un mouvement pour les réformes démocratiques.

 

MARDI 2

 

Slovénie/Yougoslavie. Reprise des combats entre l’armée fédérale et les unités de défense territoriale Slovènes.

MERCREDI 3

 

Irlande du Nord. Les premiers pourparlers entre protestants et catholiques se soldent par un échec.

 

JEUDI 4

 

URSS. Boris Eltsine appelle de ses vœux la création d’un nouveau parti dont les membres quitteraient le PCUS.

 

VENDREDI 5

 

Ethiopie. Les partis représentés au sein de la conférence nationale à Addis-Abeba adoptent une charte garantissant les droits de l’homme et les libertés.

 

Liban. À la suite d’un accord entre le gouvernement et l’OLP, l’armée libanaise boucle la région de Saïda que les fedayins palestiniens évacuent pour se retirer dans deux camps dans les environs de la ville.

 

DIMANCHE 7

 

Irak. Le gouvernement irakien remet au Conseil de sécurité de l’ONU une deuxième liste de ses installations nucléaires. Celle-ci confirme que l’Irak mène des recherches en vue de la fabri

 

LUNDI 8

 

Madagascar. Une manifestation rassemble à

 

Tananarive quelque 400 000 personnes, qui réclament la démocratisation du régime. © R. Bouhet - Imag’in - Sygma

cation de l’arme nucléaire. L’ONU considère toutefois que cette liste est insuffisante.

 

Yougoslavie. Réunis dans l’île de Brioni, les Serbes, les Croates et les Slovènes signent une déclaration commune prévoyant un cessez-le-feu, le retour des soldats dans les casernes et un moratoire de trois mois sur les déclarations d’indépendance de la Slovénie et de la Croatie.

 

LUNDI 8

 

Madagascar. Quatre cent mille personnes manifestent à Tananarive pour exiger la démocratisation du régime. Une grève générale commence.

 

MARDI 9

 

Liban. L’armée libanaise prend le contrôle de la région de Tyr, où les Palestiniens sont également désarmés.

MERCREDI 10

 

Afrique du Sud. À la suite de l’abolition de l’apartheid, les États-Unis lèvent partiellement les sanctions économiques prises en 1986 à l’encontre de l’Afrique du Sud, qui a, par ailleurs, été réintégrée au sein du Comité international olympique (CIO).

 

VENDREDI 12

 

Irak. Les Alliés entament l’évacuation de leurs forces dans le nord du pays. Une force d’intervention rapide est mise en place dans le sud de la Turquie pour dissuader les troupes irakiennes d’intervenir contre les populations kurdes.

 

Irak. Les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France adressent une mise en garde à l’Irak, ce pays ne respectant pas la résolution 687 qui prévoit l’élimination complète de toutes les armes de destruction massive.

 

Mauritanie. Après son approbation par référendum, une nouvelle Constitution instaure le multipartisme.

 

DIMANCHE 14

 

Irak. Après réception d’une troisième

 

liste d’installations militaires, qu’elle juge toujours insuffisante, la mission d’experts de l’ONU confirme la capacité de l\'Irak de se doter d’une bombe atomique.

 

Proche-Orient. La Syrie accepte le principe d’une conférence de paix au Proche-Orient, suivie de négociations entre Israël et les pays arabes.

 

MARDI 16

 

Madagascar. Le Comité des forces vives rompt tout dialogue avec le pouvoir et crée un gouvernement provisoire.

 

MERCREDI 17

 

Cambodge. Le prince Norodom Siha-nouk est élu président du Conseil national suprême, qui regroupe les quatre factions cambodgiennes.

 

Grande-Bretagne. Mikhaïl Gorbatchev expose devant les chefs d’État et de gouvernement du G7, réunis à Londres, son programme de réformes. Un accord prévoit l’adhésion de l’URSS, comme membre associé, au FMI et à la Banque mondiale, ainsi que l’intensification de l’assistance technique.

 

JEUDI 18

 

Amérique latine. Ouverture à Guada-lajara (Mexique) du premier sommet latino-ibérique. Destiné à resserrer les liens entre les pays d’Amérique latine et les deux anciennes puissances coloniales, l’Espagne et le Portugal, il se clôt par la création d’un organisme permanent, de liaison.

 

Grèce/États-Unis. Le président George Bush se rend en Grèce. C’est la première visite officielle d’un chef d’État américain depuis 1959.

 

Irak. Les forces kurdes s’emparent de Suleymanieh, une des plus importantes villes du Kurdistan.

 

Slovénie/Yougoslavie. La présidence collégiale de la Fédération annonce le retrait des troupes fédérales de Slovénie.

 

VENDREDI 19

 

Afrique du Sud. Un hebdomadaire de gauche révèle que l’Inkatha, parti zoulou de Mangosuthu Buthelezi, a bénéficié de l’appui de la police sud-africaine pour mener des actions contre l’ANC au Natal, ainsi que d’un soutien financier.

 

SAMEDI 20

 

Russie. Le président de Russie Boris Eltsine interdit l’activité des partis politiques dans les entreprises et dans la fonction publique.

 

DIMANCHE 21

 

Proche-Orient. À l’occasion de la cinquième tournée de James Baker au Proche-Orient, le Premier ministre israélien Yitzhak Shamir salue le revirement de la Syrie, mais rejette toute


LUNDI 22

 

Croatie/Yougoslavie. Les affrontements entre Serbes et Croates reprennent en Croatie.

 

MARDI 23

 

Éthiopie. Meles Zenawi, chef du Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien, est élu pour deux ans à la tête de l’État.

 

Madagascar. L’état d’urgence est décrété par le président Didier Ratsiraka, et des lois d’exception entrent en vigueur. Les manifestations se poursuivent cependant.

 

JEUDI 25

 

Mauritanie. Les partis politiques sont autorisés et la liberté de la presse est instaurée.

 

VENDREDI 26

 

URSS. Le comité central du PCUS adopte le programme de Mikhaïl Gorbatchev, qui prévoit l\'abandon de la notion de lutte des classes et l’instauration d’un socialisme démocratique et humain.

 

LUNDI 29

 

Lituanie/Russie/URSS. La République de Russie reconnaît l’indépendance de la Lituanie.

 

MARDI 30

 

Afghanistan. Les mouvements de résistance afghans acceptent le plan de paix de l’ONU, qui prévoit l’ouverture de négociations entre les mouvements, le Pakistan et l’Iran, l\'arrêt des livraisons d’armes par les Etats-Unis et l’URSS, et l’organisation d’élections.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : CHRONOLOGIE Juillet 1991 dans le monde (histoire chronologique) Corrigé de 2872 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "CHRONOLOGIE Juillet 1991 dans le monde (histoire chronologique)" a obtenu la note de : aucune note

CHRONOLOGIE Juillet 1991 dans le monde (histoire chronologique)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit